Tageblatt : Ça suffit, Monsieur Sarkozy!

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 17 sept. 2010, 19:06:00

Beaucoup plus d'intervention que n'en mérite ce billet d'humeur d'un luxo vexé  !

Leur Comissaire s'est ridiculisée avec son pathos sur la Shoah, c'est tout.
Modifié en dernier par mps le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 17 sept. 2010, 19:47:00

C'est surtout le français qui s'est ridiculisé sur ce coup. Mais il est vrai, à sa décharge, que maintenant l'habitude est prise et que le petit finira peut être par nous étonner tant ses capacités de nuisance ont été ignorées par le bon peuple de droite, alors que dans l'autre camp, bientot largement majoritaire (enfin, il l'est déjà, mais il faut une élection pour le prouver) on le sait depuis le début.
Modifié en dernier par lancelot le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20258
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 17 sept. 2010, 21:10:00

Elle a attaqué, plus que des "politiciens menteurs", des décisions ministérielles légales.
Une circulaire visant "en priorité les Roms" est inconstitutionnelle, et donc illégale. Je t'invite à relire le premier article de notre constitution.
Modifié en dernier par Golgoth le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 17 sept. 2010, 21:44:00

Je ne te comprends pas mps sur ce coup : à cause de Sarkozy le monde entier se fout de notre g...... Tu devrais être contente vu que c'est ton sport favori, mais au lieu de ça tu le soutiens. Esprit de contradiction ?
Modifié en dernier par El Fredo le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 18 sept. 2010, 01:37:00

El Fredo a écrit : Editorial d'un journal luxembourgeois :

http://www.tageblatt.lu/index.php/editoriaux/44800.html
Ça suffit, Monsieur Sarkozy!

Parce qu’il voit tout par le petit bout de la lorgnette, le président de la République voisine ignore les règles de base du fonctionnement de l’Europe. Parce qu’il croit que les commissaires issus de son pays seraient sous la botte de l’Elysée, il ignore qu’un commissaire européen n’est pas un national, mais une personnalité indépendante oeuvrant dans un intérêt supranational.

En l’occurrence lorsque la vice-présidente de l’exécutif européen Mme Viviane Reding condamne fermement la France, Etat membre dont de surcroît l’un des ministres (Eric Besson) lui avait menti huit jours avant, elle n’est pas seulement dans son droit, mais ne fait que son devoir.

Attaquer dès lors le Grand-Duché, comme le président Sarkozy vient de le faire, est inadmissible et stupide. „Le Luxembourg n’a qu’à accueillir des Roms“, fut le glorieux propos du grand président. La réponse est aisée: la France n’a qu’à respecter les droits de l’homme et le droit européen. Car Paris n’est pas au-dessus des lois. Ce que firent remarquer les Nations Unies avant Strasbourg et Bruxelles et avant les Etats-Unis en personne. Fort de l’unique et piètre soutien de Berlusconi, Sarkozy n’a pas de quoi être fier. Et attaquer Reding sur une soi-disant maladresse n’est pas signe de grandeur et de détachement.

D’ailleurs la maladresse n’en fut pas une. Car ce furent bien lesdits Tsiganes qui – en premiers – eurent le sinistre honneur des camps de concentration! Le fond du problème ne sont pas les Roms (au fait, où est passée la fierté de l’acquis culturel manouche dans la France de Django Reinhardt, l’oncle de Sacha Distel?). C’est la faiblesse de Nicolas Sarkozy qui a complètement perdu la main. S’il eut, en 2007, un programme (cf. la rupture), il n’eut aucune idée sur l’exercice du pouvoir. D’où le chaos ambiant.

L’homme aspirait au pouvoir. Il n’est pas armé humainement à l’exercer et donc ne le maîtrise pas. Il a courtisé quelques traitres de gauche. Désormais il convoite l’électorat de l’extrême droite. Alors il faut semer la peur, créer des boucs émissaires.

Halte-là!

Mais quelle personne est-on quand on stigmatise un groupe en faisant croire que son renvoi changera la donne? Est-ce que le départ de mille Roms modifiera en quoi que ce fût l’énorme problème des banlieues françaises?

Peut-on réellement croire qu’en privant de leur nationalité quelques criminels, on viendra au bout du chômage, de l’illettrisme, de la drogue, de la délinquance dans les „quartiers“?
Le pire est que ce président-là, qui n’a cessé de critiquer ses prédécesseurs, finira par transformer l’essence même de son si beau pays et faire d’une majorité de ses concitoyens des xénophobes inconscients, un brin fascistoïdes sans même se rendre compte que ce sont les fondements même de la démocratie française et de la république qui sont désormais ébranlés.

Mais que dire à un peuple qui pense qu’il est en droit, par président interposé, de donner des leçons au monde entier, alors que lui, parce que si „grande nation“, n’a pas à accepter la moindre critique venue d’ailleurs?

Ah, les Autrichiens, jadis moqués et dénigrés suite à la coalition Schüssel-Haider et contrôlés par l’Europe soucieuse du droit des minorités par Vienne, doivent se marrer …
Ceux et celles qui chérissent la France, qui ont grandi à l’ombre de sa culture, qui se sont enrichis grâce aux beaux concepts de la terre d’accueil, de la patrie des droits de l’homme, des principes de l’égalité, de la fraternité, oui de la liberté, n’ont plus que leurs yeux pour pleurer tant le spectacle des Sarko, Hortefeux, Besson et autres Lellouche (trouvez donc la faille dans ces quatre qui ne jurent que par les Français „de souche“) est triste. La France des Lumières mérite-t-elle ses gouvernants? La France des poètes et des philosophes mérite-t-elle des citoyens ânonnant ce qu’on leur répète à longueur des discours et de déclarations?

Oui, ça suffit amplement. Que le travail de sape s’arrête donc! Par le passé, le Luxembourg a toujours été aux côtés de la France. Voilà qu’il en va des Luxembourgeois comme des harkis. En guise de remerciement, le mépris. C’est ça la France?

Danièle Fonck
dfonck@tageblatt.lus
Aujourd'hui je ressens ce qu'ont bien pu ressentir les américains sous Bush et les italiens sous Berlusconi.
+1000 Bravo! Dire qu'il faut que ce soit une femme qui en ait! Les pauvres mecs!!!! icon_biggrin
Modifié en dernier par GIBET le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 sept. 2010, 07:49:00

Voci un avis très différent d'un anti-sarkoziste repenti :

Alors que jusque là, il avait donné de Lui, l'image d'une grande g..... avachie de type marseillais, qui va tout casser, si on ne le retient pas et puis qui, bien que personne ne le retienne, pour voir un peu, qui s'en va se calmer le plus naturellement du monde, sur la Canebière ou du côté de la Bonne Mère.

Cette image de pleutre, il se L'était Lui-même construite, depuis la métaphore haute pression du "Karcher" qui n'a pas vraiment abouti, il faut bien le reconnaître. Il eut ensuite d'autres bravades, à mesure de l'indignation légitime de la population, consécutive aux exactions d'allogènes, qui frappent la France, comme toute l'Europe.

Contrairement aux autres chefs d'Etats voisins, qui dans les mêmes circonstances de faits divers graves, se la jouent plutôt profil bas, en préférant botter en touche, le président Nicolas Sarkozy, se fendait d'une intervention publique, où il se contentait généralement, de réaffirmer les... valeurs républicaines, sans plus.

Et puis, tout à coup, il y eut cette affaires de gens du voyage, qui mirent une ville de France à feu et à sang, suite à la mort d'un des leurs, au cours d'une course-poursuite avec des policiers. Est-ce que ce fut la goutte qui fit déborder le vase ? Si oui, pourquoi avoir attendu qu'il soit archi-plein ?

Toujours est-il, qu'allez savoir pourquoi, cette affaire semble avoir modelé l'image pantouflarde du président des Français. Car depuis, de légitimes mesures, ont été prises contre ce type de racaille de grand chemin, que sont certains Roms

La riposte ne se fera pas attendre, pour une fois. De la déchéance de la nationalité française, promise à ladite racaille, pour certaines exactions, au démantèlement de leurs campements et à leur expulsion du sol français, le gouvernement semblait réagir selon le bon sens même, qui consiste à lutter contre un ennemi et non à le dorloter.

Mais les orfraies européennes et leurs cris stridents veillaient et n'allaient pas tarder à conspuer le seul chef d'Etat d'Europe, qui donnait l'impression de vouloir sortir du rang. On fit bien naturellement, appel aux poncifs les plus éculés et qui n'impressionnent plus que les trisomiques: les pires heures de l'Histoire, la bête immonde, les rafles, sans oublier le number one au top des mythes: la Shoah.

Devant cet argument-canon, plus personne n'aurait osé parier sur une entrée en résistance de Sarkozy, face au Grand Foutoir anti démocratique, qu'est l' U E. Même moi, je me suis dit, que Sarkozy-la-baudruche allait encore une fois caner.

Pourtant, hier, Il a tenu tête à la clique des Guignols de députés et de parlementaires européens sur rétribuées, à ne rien foutre d'autre, que de bouffer la souveraineté des Etats qu'ils supervisent. Que dis-je ? Qu'ils contrôlent !
Alors, pour une fois, je lui souhaite bon vent et surtout bon courage, au petit président Sarkozy. Depuis son élection, c'est la toute première fois, qu'il donne l'impression d'avoir une bourse, à la hauteur de Ses fonctions...

A tout seigneur, tout honneur, le fait d'avoir suggéré à cette pouffe de Reding d'accueillir toutes ces crevures dans son beau Luxembourg, ne relève certainement pas de la haute diplomatie. Cela n'en a pas moins le mérite d'être archi-clair, net et sans bavure.

Un bon point pour Nicolas !

                                                                                               ***
Il est vrai que, pour la première fois depuis De Gaule, vous avez un président qui n'est pas une clette ... icon_biggrin

Et qui ne s'est pas contenté de remettre la Commissaire luxo à sa place, mais s'est encore offert une "explication virile" avec Barroso.

En attendant Merkel, qui après ses encouragements, se rétracte lâchement.
Modifié en dernier par mps le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

pierre30
Messages : 9166
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 18 sept. 2010, 09:15:00

L'époque de la jeunesse de De Gaule, c'était les années 30  : anti-sémitisme et anti-francs-maçons. Cela a donné Pétain et Laval. Je te passe les brillants intellectuels qui emplissaient la presse de jolis dessins. Même De Gaule aurait fait quelques déclarations contestables.

Désolé, mais je n'ai aucune nostalgie de cette époque là. Sarko est en train de faire honte à tous les français qui pensent que les principes de la constitution sont incontournables (des tabous).
Modifié en dernier par pierre30 le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 sept. 2010, 10:14:00

Autre profond soupir ...

Je ne te parle pas des années ceci ou cela, je te parle de présidents ayant une personnalité et pas froid aux yeux.
Modifié en dernier par mps le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59504
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 18 sept. 2010, 10:35:00

Ces deux qualificatifs suffisent pour que l'on s'émerveille d'une personne ?
Modifié en dernier par Nombrilist le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26149
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 18 sept. 2010, 10:46:00

Ouais, ben ton "avis très différent d'un anti-sarkoziste", à ta place je ne le prendrais ni pour un compliment ni pour un fait de gloire.
Modifié en dernier par El Fredo le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 18 sept. 2010, 20:26:00

mps a écrit : Autre profond soupir ...

Je ne te parle pas des années ceci ou cela, je te parle de présidents ayant une personnalité et pas froid aux yeux.
Il a tout çà + 56% des français contre lui. Mais on sait bien que c'est un grand homme. C'est le premier qui n'a pas besoin de se baisser pour ... pour prendre une claque . Il est à portée de main! icon_mrgreen
Modifié en dernier par GIBET le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Invité

Message non lu par Invité » 19 sept. 2010, 08:12:00

mps a écrit :Autre profond soupir ...
Je ne te parle pas des années ceci ou cela, je te parle de présidents ayant une personnalité et pas froid aux yeux.
Comment peux-tu comparer De Gaulle et SARKO ?

De Gaulle était confronté à une France occupée par les nazis, des français qui crevaient de faim, un gouvernement qui se laissait aller à ses penchants antisémites; puis plus tard une France à laquelle il devait redonner sa place parmi les grandes puissances - ce qui était loin d'être gagné.

SARKO a un problème avec quelques voyous dans les banlieues, un autre avec quelques centaines de roms misérables qui font la manche. Pour le reste, son plus gros problème est de gagner sa propre prochaine élection. A final, il est échoue sur tous les tableaux (on verra pour l'élection).

De Gaulle n'était pas un saint, mais il a été un grand personnage de l'histoire de France. Pour SARKO et son action actuellement, je préfère ne pas le qualifier.

Alors comparer ces deux personnes, c'est une plaisanterie.
Modifié en dernier par Invité le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.

pierre30
Messages : 9166
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 19 sept. 2010, 08:26:00

Invité c'est moi.
Modifié en dernier par pierre30 le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 sept. 2010, 09:42:00

Tu confonds De Gaule réfugié à Londres, et De Gaule président.

Entreles deux, la France n'était plus occupée, et les nazis filés en Argentine icon_biggrin
Modifié en dernier par mps le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
pwalagratter
Messages : 1901
Enregistré le : 06 avr. 2010, 00:00:00

Message non lu par pwalagratter » 19 sept. 2010, 10:39:00

Vis avec ton temps mps et compare ce qui est comparable
Les italiens eux ne s'y trompent pas


Image
Modifié en dernier par pwalagratter le 17 sept. 2010, 11:29:00, modifié 1 fois.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré