L'arnaque des tests salivaires de dépistage des drogues

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59204
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 28 sept. 2010, 16:27:00

Racaille, deux choses:

1 - tu n'es pas censé avoir fumé du cannabis, même l'année précédant le test salivaire. Tu peux fumer, mais tu dois savoir que tu prends un risque puisque c'est un délit. Arrivé là, que l'état d'ébriété cannabique soit avéré ou pas, je pense que du point de vue de la loi, on s'en fout.

2 - il faudrait pouvoir définir ce qu'est l'ébriété cannabique. Comme le dit mps, avec l'alcool, il y a des poivrots, qui avec 1 g/L dans le sang, sont tout à fait clairs. Et inversement, il y a des gens qui, comme moi, avec 0.15 g sont de vrais dangers publics.

Non, pour moi, ce test est valable.

PS: à mon avis, on sait doser la concentration de THC plasmatique.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 28 sept. 2010, 16:37:00

Comme je le disais, ces tests de dépistage n'ont pas pour fonction de traquer les drogués ailleurs qu'au volant de leur voiture. Ou alors il va falloir réviser le dispositif légal qui les concerne afin que la traque aux drogués soit un objectif clairement affiché.

Le mieux à faire si tu as l'occasion c'est de tester par toi-même cette fameuse ébriété cannabique. Tu pourras constater facilement que les effets ne sont plus présents le lendemain.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré