l'UMP et le débat "immigration, islamisme"

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 28 sept. 2010, 20:09:00

Un débat «immigration, islamisme» embarrasse tant l'UMP qu'elle l'annule!

«Un débat immigration jeudi? Ah bon, je n'étais pas au courant...» Embarras au service presse de l'UMP, mardi matin, à notre coup de téléphone. Personne n'est informé de ce débat «Immigration, islamisme, la France menacée?» prévu jeudi soir, au siège du parti présidentiel. Une heure plus tard, on nous donne plus d'explications: «Pour l'instant, on n'est pas au courant. Ils (la direction de l'UMP) ne sont pas sûrs que ça va se faire.».

— «Et vous prêtez souvent votre salle comme ça, pour des débats?»
— «... Non justement. On ne sait pas qui a organisé ça. C'est toujours organisé au sein de l'UMP d'habitude.»

Pas cette fois visiblement. Rien sur l'agenda du parti présidentiel. Dominique Paillé, le porte-parole adjoint du mouvement, n'est «pas au courant». A l'origine de cette initiative, on trouve «La Droite libre», l'une des formations satellites de l'UMP. Se définissant comme «libéral et conservateur», ce «mouvement associé» (dixit Xavier Bertrand) a été fondé par Rachid Kaci, l’ex-«M. Banlieues» de Nicolas Sarkozy, nommé l'année dernière sous-préfet de la région Champagne-Ardenne (contacté par Mediapart, il explique «ne plus rien à voir» avec La Droite Libre, qu'il a quittée en 2009 - voir notre "boîte noire")

Revirement, dans l'après-midi, rue de La Boétie. «Le débat est annulé ou reporté», nous dit-on. La raison? «L'UMP n'a pas de convention de partenariat avec “La Droite Libre”» et «n'a pas été informée de l'intitulé (du débat)».

Interrogé par Mediapart sur cette annulation, le député UMP Christian Vanneste, qui devait participer au débat, dénonce «un coup de force de certains à l'UMP», «dès lors que l'une des branches (du parti présidentiel) n'a pas été contactée». «C'est très grossier de la part de l'UMP», s'énerve-t-il.

«Je ne comprends pas, on a une salle réservée jeudi», s'étonne Alain Vergonjeanne, l'un des responsables de «La Droite Libérale», interrogé par lemonde.fr. Certes, «La Droite Libre» est techniquement «en cours d'association», mais ce mouvement émane au départ «de membres de l'UMP», souligne-t-il.

Sauf qu'en plein débat sur le projet de loi sur l'immigration à l'Assemblée nationale, et au moment où l'UMP se déchire sur la politique sécuritaire (lire notre reportage aux Journées parlementaires de l'UMP), un tel débat a de quoi susciter un malaise au sein du parti présidentiel. Outre son intitulé, ce sont les invités qui posent problème. Le sulfureux député (UMP) du Nord, Christian Vanneste, membre du nouveau collectif «La droite populaire» (l'aile droite «décomplexée» de l'UMP) et connu pour ses sorties sur les homosexuels et la pédophilie; le conseiller régional de Seine-Saint-Denis (et ancien patron du syndicat policier Synergie), Bruno Beschizza; le maire de Montfermeil, Xavier Lemoine, ex-MPF, membre du Parti chrétien démocrate de Christine Boutin.

Plus gênant encore, la présence de Pierre Cassen, éditorialiste à Riposte laïque. Née à l'extrême gauche, cette revue électronique s'est rapprochée, ces derniers temps, de l'extrême droite dans sa lutte contre «l'invasion islamiste», allant par exemple jusqu'à organiser un apéro-saucisson en juin dernier.

Bruno Beschizza, lui, assurait mardi matin avoir été invité sur le thème «les bonnes questions à se poser sur l'immigration». Commentant ce changement d'intitulé, il «refuse tout amalgame entre islam, immigration et délinquance», et explique n'être plus certain de participer à la discussion. «En tout cas, si j'y vais, je resterai dans le cadre du débat qu'on m'a proposé initialement. Et ils ne trouveront pas un allié avec moi», explique-t-il.

Sur son site, «La Droite Libre» justifie ce «débat sur ces questions cruciales» qui «inquiètent nos compatriotes»: «Ceux qui osent aborder les thèmes de l'immigration et de l'islamisme (sont) diabolisés par le terrorisme intellectuel du politiquement correct.» La présence de Riposte laïque ne les trouble pas. «Riposte laïque a pris un engagement fort, ce n'est pas pour autant qu'ils sont tous d'extrême droite», relativise Alain Vergonjeanne, l'un des responsables de «La Droite Libre».
http://www.mediapart.fr/journal/france/ ... n-islamism…

Le site de la Droite Libre et le programme de ce débat : http://www.ladroitelibre.com/archives/1 ... N-ISLAMISM…

***

Désolé Sarkonaute c'est annulé :(
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20241
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 28 sept. 2010, 20:56:00

Les prochaines sont déjà prévues "Délinquance et roms" et "Supression du juge d'instruction, pour ou pour ? ".
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26125
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 28 sept. 2010, 21:04:00

Il y a aussi "socialisme et terrorisme", "Al Qaeda et piratage des oeuvres culturelles", etc.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré