Ardèche : le spéléologue est vivant !

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 09 oct. 2010, 21:13:00

Ardèche : le spéléologue est vivant

Enfin un signe de vie ! Après six jours de recherches, les deux plongeurs britanniques, descendus dans la grotte de la Dragonnière pour sonder l'éboulis qui aurait bloqué Eric Establie, ont en effet entendu des sons provoqués par le spéléologue français, à quelque 200 mètres de l'endroit de sa disparition. «Des sons frappés ont été perçus à l'endroit de la rivière» souterraine où a disparu le spéléologue, a déclaré Eric Zipper, du Spéléo Secours.


«Il ne peut pas s'agir d'écho», a-t-il ajouté.

«Il taperait sur une roche», réfugié dans une poche d'air depuis l'autre côté de l'éboulis qui l'a fait prisonnier sous terre, a précisé le sous-préfet de Largentière, Jean Rampon, après le debriefing en fin de journée de deux plongeurs britanniques partis sonder l'éboulis dans l'après-midi.

Bloqué à 780 mètre de l'entrée du gouffre

Auparavant, le dégagement d'une cheminée naturelle avait, selon la préfecture, «renforcé la détermination» des secours. Mais des jours d'efforts sans aboutir avaient commencé à entamer leur moral. Ils n'excluaient plus l'hypothèse qu'Eric Establie, spécialiste de réputation internationale, soit mort enseveli sous l'éboulis dans lequel on a retrouvé son propulseur, à 780 m de l'entrée du gouffre.

Dimanche, des plongeurs britanniques équipé sd'une «perche» sont donc descendus pour «sonder le gravier de l'éboulis, afin de détecter une zone de résistance anormale», qui aurait pu être le corps du plongeur, comme l'avait expliqué le sous-préfet de Largentière, Jean Rampon. Ce sont eux qui ont perçu les précieux signes de vie.

Descendu pour réaliser un relevé topographique de la grotte

La veille, deux spéléologues, un Italien et un Suisse, avaient plongé en fin de matinée dans le gouffre pour examiner l'éboulis obstruant le siphon dans lequel Eric Establie s'était engagé. C'est à cet endroit, à 780 m de l'entrée du gouffre, que les sauveteurs avaient retrouvé dimanche dernier, dans la nuit, le propulseur du spéléologue, «le nez pointé» vers eux, comme pour dire "je suis parti me réfugier" plus loin, dans une poche d'air.

Parti dimanche matin explorer cette grotte plongeant dans le lit de la source de la Dragonnière, à Labastide-de-Virac, pour réaliser un nouveau relevé topographique, Eric Establie a été bloqué à son retour par un éboulement «à 780 mètres de l'entrée et 46 mètres de profondeur».

Selon l'organisation Spéléo Secours, si Eric Establie, équipé d'une combinaison étanche et disposant d'eau, a trouvé une poche d'air, ses «limites physiologiques sont de 15 jours, voire trois semaines».

Le Parisien.fr
Certains crieront à l'inconscience mais personnellement j'ai toujours adoré les aventuriers qui risquent leur vie pour ces choses à la fois si futile et si importante.
Ca va être chaud pour le sauver...
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 09 oct. 2010, 21:33:00

C'est vrai que cela fait rêver.. Il est triste quand même que l'imprudence de certains obligent ceux qui viennent les secourir à prendre des risques voire pire.
 

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 09 oct. 2010, 21:43:00

C'est un milieu très restreint, le type coincé pourrait être le sauveteur une autre fois. Et ils sont tous volontaires, ce ne sont pas des sauveteurs style gendarme ou pompier.
Si le gars est encore en vie c'est qu'il n'a pas été imprudent.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 09 oct. 2010, 22:00:00

D'ailleurs, d'après France Info :
Recensé au sein du Spéléo secours français (SSF) depuis quatre ans comme plongeur bénévole, Eric Establie a notamment participé en mars 2009 à la remontée du corps sans vie d’un plongeur chevronné dans une rivière souterraine dans le Lot, retrouvé à 1.100 m de la sortie et par 50 m de fond.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 09 oct. 2010, 22:54:00

d'accord Golgoth mais ce que je veux dire c'est que l'imprudence d'un peut conduire d'autres à prendre des risques pour le secourir.. et puis, excuse mais s'il avait mesuré tout, il n'aurait pas été bloqué ?
Pour les pompiers, beaucoup sont volontaires.. quant aux gendarmes, ils le sont un peu à la base non ? Ils ne sont pas là que pour réprimander..
Pour ton spéléo et pour commenter le titre de ton sujet ; on ne peut que se réjouir qu'il soit vivant. Et je peux nuancer ce que je disais plus haut, il a peut-être été victime d'un truc imprévisible.. et s'il est encore en vie, c'est sans doute gràce à son expérience.
 

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 09 oct. 2010, 23:43:00

D'un autre côté on est bien content d'avoir des spéléos expérimentés comme lui qui prennent des risques pour descendre cartographier les réseaux. Ça serait différent si c'était une équipée de bouffons du dimanche en espadrilles, dans ce cas on serait parfaitement en droit de réclamer réparation pour les frais engagés.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 10 oct. 2010, 00:57:00

El Fredo a écrit : D'un autre côté on est bien content d'avoir des spéléos expérimentés comme lui qui prennent des risques pour descendre cartographier les réseaux. Ça serait différent si c'était une équipée de bouffons du dimanche en espadrilles, dans ce cas on serait parfaitement en droit de réclamer réparation pour les frais engagés.
Je suis d'accord avec cet avis et je rappelle que ce spéléologue a déjà risqué sa vie plusieurs fois pour aller sauver d'autres spéléologues, notamment l'an dernier.
Alors croisons les doigts pour qu'il s'en sorte, la vie des autres lui doivent bien çà!
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
raslebol
Messages : 180
Enregistré le : 19 sept. 2009, 00:00:00
Localisation : Marseille

Message non lu par raslebol » 10 oct. 2010, 10:19:00

Bravo !
Ceci est très beau et représentatif de l'état d'esprit français : sont adorés ceux qui ratent leurs expériences et les médiocres ...
Ceux qui réussissent sont des chiens qui exploitent puisque faisant fortune, ils sont esclavagistes puisqu'ils bossent, ils sont pourris parce qu'ils n'ont pas honte.
Vive la médiocratie française !!!
Et avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour ! E. Cioran

Avatar du membre
artragis
Messages : 7982
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 10 oct. 2010, 11:03:00

je pige pas trop ton intervention raslebol. Cela n'a rien à voir avec réussite ou échec, la spéléologie est en soit une prise de risque, sur ce coup ci, le spéléologue a manqué d'y rester, c'est tout.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 10 oct. 2010, 17:56:00

Raslebol des trolls icon_mrgreen
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 10 oct. 2010, 20:33:00

Spéléologue bloqué en Ardèche: les scénarios envisagés

De Hugo DI ZAZZO (AFP)

LABASTIDE-DE-VIRAC (Ardèche) — Plusieurs scénarios sont échafaudés par les secouristes pour tenter de secourir le spéléologue disparu depuis sept jours dans les gorges de l'Ardèche:

Q: Quelles sont les pistes explorées pour entrer en contact avec lui?

--------------------------------------------------------------------

R: Tout d'abord, il y a l'envoi de plongeurs dans le boyau, chargés de trouver un moyen de franchir ou contourner l'éboulis au-delà duquel il est bloqué.

En parallèle, est mené le forage d'un "puits de contact" de 14 centimètres de diamètre dans le plateau dominant les gorges de l'Ardèche, à l'aplomb exact de la cavité dans laquelle les sauveteurs ont cru percevoir la présence d'Eric Establie samedi. Ce forage, une fois terminé, pourrait permettre d'entrer en liaison directe et permanente avec lui et de lui faire descendre des vivres et des équipements en vue de sa sortie. Son forage va se poursuivre toute la nuit, notamment en raison de la rupture d'un élément mécanique et de conditions météorologiques défavorables.

Enfin, ils déblaient depuis le début de la semaine, à la pelle et à l'explosif, une cheminée naturelle située sur le plateau, dans l'espoir qu'elle débouche sur une galerie ramenant à la cavité où il semble avoir trouvé refuge. Cette voie est considérée comme une solution d'ultime recours si aucune des deux autres ne débouchait auparavant, la cheminée étant très éloignée de sa cavité.

Q: Pourquoi n'essayent-ils pas dès à présent de franchir l'éboulis?

------------------------------------------------------------------

R: Les difficultés résident principalement dans le manque de visibilité, avec une eau très trouble. De plus, la configuration "en yo-yo" de la galerie ralentit la progression sur les 780 mètres séparant l'entrée et l'éboulis, et contraint les plongeurs à un certain nombre de paliers de décompression.

S'ajoute à cela leur méconnaissance de la cavité, qu'Eric Establie "est le seul à connaître", explique Eric Zipper, membre du Spéléo Secours Français. Le site internet du Spéléo Secours montre d'ailleurs un plan de la galerie, établi par Eric Establie en 2008 (http://www.speleo-secours-francais.com

)

"En France, on a cinq plongeurs capables de faire ça", résume M. Zipper. C'est ainsi que l'équipe de neuf plongeurs (cinq de pointe et quatre d'assistance) compte aussi trois Britanniques et deux Suisses.

Q: Quand tenteront-ils de le rejoindre?

--------------------------------------

R: Après le dépôt dimanche par les deux plongeurs suisses de caissons étanches, qu'Eric Establie aura la forme de venir chercher espèrent les secouristes, une plongée plus poussée est prévue lundi matin.

Elle sera menée par les plongeurs britanniques, qui tenteront alors de franchir ou contourner l'éboulis.
Pendant que certains s'évertuent à s'entretuer, d'autres humains utilisent tout le génie et la technologie possible pour sauver leur congénère. Je trouve que c'est une plus belle histoire.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

bonbout
Messages : 94
Enregistré le : 24 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par bonbout » 11 oct. 2010, 18:03:00

Je suis en train de lire le Dauphiné qui titre : des problèmes


Dans l'actu

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 20263
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 11 oct. 2010, 18:41:00

Malheureusement, il était déjà mort et les sons ont entretenu de faux espoirs...
Le spéléologue bloqué en Ardèche a été retrouvé mort
France Info - 18:36

Eric Establie n’avait pas donné signe de vie depuis samedi. Le spéléologue, bloqué depuis une semaine dans une grotte de Labastide-de-Virac, a été retrouvé noyé par les deux plongeurs britanniques partis ce matin à sa recherche.

C’est le sous-préfet de Largentière, Jean Rampon, qui l’a annoncé en fin d’après-midi : les deux plongeurs britanniques partis chercher Eric Establie ont bien trouvé le spéléologue, mais il était trop tard. Le spéléologue n’a pas survécu. Il a été retrouvé mort noyé dans les gorges de l’Ardèche, où il était parti il y a une semaine faire des relevés topographiques.


Les secours faisaient preuve d’un "espoir tout à fait mesuré" sur les chances de survie du spéléologue. Samedi, des bruits ont été détectés à la surface "en provenance du sous-sol", "laissant penser qu’une personne tapait sur un caillou ou sur un bloc" pour signaler sa présence. Mais rien ne permettait alors d’être sûr qu’il s’agissait bien d’Eric Establie. Depuis, plus aucun signe de vie n’avait été détecté par les secours.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 12 oct. 2010, 02:56:00

Un grand expert est disparu....une fois de plus.
La connaissance a toujours été une lutte qui a laissé des morts derrière elle ... et des orphelins!
Mais c'est ainsi que nous avons appris.
GIBET
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
raslebol
Messages : 180
Enregistré le : 19 sept. 2009, 00:00:00
Localisation : Marseille

Message non lu par raslebol » 12 oct. 2010, 17:17:00

Combien d'indigents aurait on pu nourrir avec l'argent dépensé à tenter de le dégager de la situation où il s'est lui même mis.
L'inconscience et l'irresponsabilité de ces "zeros" est à mon sens criminel !
Et avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour ! E. Cioran

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré