Les 20 % qu'on aimerait voir s'exiler fiscalement

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 14 oct. 2010, 15:23:00

 
Pour les 18 heures, il s'agit bien de temps effectif de travail
Je t'invite à lire la définition du temps de travail effectif.

A ton avis, un pilote de chasse pilote huit heures par jour ?

un pompier dans une brigade d'incendie éteint des feux 8 heures par jour ?

un plongeur démineur plonge huit heures par jour ?

Bref, comme d'hab tu parles sans savoir ......

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 14 oct. 2010, 16:57:00

"La CGT du Port de Marseille sait trés bien dissimuler la vérité en publiant par exemple un bulletin de salaire net d'un des ses plus modestes adhérents. Mais nous parlons des meneurs qui en réalité mènent une politique de destruction, dans la ligne du PCF qui tire les ficelles"
Pour ta gouverne, c'est sans aucun doute le Gouvernement qui fait croire (et ça ne date pas d'hier) ces absurdités à des étroits d'esprit dans ton genre.
Les syndicalistes de la Fonction Publique ont un rôle très important (comme dans toute entreprise) et ne font pas "que" des propositions de grèves. Cherche la définition du mot syndicat dans ton dictionnaire, au moins tu ne pourras le contester. Ta manière de penser me fait croire à un directeur mécontent qu'un syndicat vienne fourrer son nez dans ses affaires illégales ou dans son comportement avec ses subalternes.
Quant aux primes, un salarié dans le commerce par exemple, n'a-t-il pas lui aussi des primes importantes grâce à ses ventes? c'est le même cas ici, les "meneurs" comme tu les appelles ont des primes lorsqu'ils arrivent à résoudre un conflit entre "modestes adhérents" et directeurs généraux, et il y a de quoi faire. D'ailleurs comme beaucoup de postes dans le service public, les primes sont une part importante de leurs salaires, mais ne les obtiennent qu'en fournissant un travail important et un engagement certain. Sinon ils ont un salaire "de base" qui est a 2140e comme l'a dit Lancelot. Lorsqu'ils font grève il font une croix sur ces dites primes.
Je ne vois donc pas en quoi cela te dérange.
Sur quels arguments te bases-tu pour dire "une politique de destruction"?
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 oct. 2010, 18:04:00

Eva, quelle que soit la popote interne entre syndicats, grutiers et patrons, ce sont des parts de marché, et donc de l'emploi qui s'envole ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 14 oct. 2010, 19:23:00

Certes et c'est pour cela que le Gvt a eu tort de choisir l'affrontement plutot que le consensus comme il l'avait annoncé.

Le droit de grève reste cependant inaliénable.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 oct. 2010, 19:46:00

lancelot a écrit :  
Pour les 18 heures, il s'agit bien de temps effectif de travail
Je t'invite à lire la définition du temps de travail effectif.

A ton avis, un pilote de chasse pilote huit heures par jour ?

un pompier dans une brigade d'incendie éteint des feux 8 heures par jour ?

un plongeur démineur plonge huit heures par jour ?

Bref, comme d'hab tu parles sans savoir ......
C'est exact sur ce coup, je fais en realité 8 heures (bon +, mais je récupère) officiellement mais de présence. La paperasse (comme dans tout boulot) fait aussi parti de mes attributions, donc je ne suis pas "au feu" tout le temps (encore moins avec le temps).

Cela dit, ça dépend aussi des régions, on est plus sur le terrain dans le sud de la france qu'en Bretagne (c'est un exemple) pour les feux, et pourtant les effectifs sont quasi identiques. Par contre, le travail n'est pas ciblé de la même façon.
En plus, la pluie est une alliée de taille ................. en normandie icon_cheesygrin
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 14 oct. 2010, 20:43:00

Un jour, on apprendra que les pompiers allument les feux de forêt afin de pouvoir faire 8 heures de travail effectif par jour.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 oct. 2010, 20:59:00

C'est en pour parler à la prochaine réunion .
Non, je déconne (je precise, car il y a bien des c... qui seraient capable de le croire) icon_cheesygrin
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 14 oct. 2010, 21:43:00

Nombrilist a écrit :Un jour, on apprendra que les pompiers allument les feux de forêt afin de pouvoir faire 8 heures de travail effectif par jour.
C'est dèjà arrivé, mais surtout avec des pompiers volontaires.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 14 oct. 2010, 21:50:00

Bien sûr, et ça arrivera encore. Vous croyez quoi, qu'on est differents des autres.
Il y aura toujour des bavures chez les flics, il y aura toujours des pedophiles chez les curés, il y aura toujours des mecs qui detournent du fric dans les affaires, il y aura toujours des tarés.

Mais on ne peut pas faire une généralité sur des brebis galeuses, et heureusement. Sinon, je dirais que tous les agriculteurs sont riches (j'en connais) alors que si c'était le cas, ça se saurait.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Eva
Messages : 74
Enregistré le : 20 sept. 2010, 00:00:00
Localisation : Côte d'Azur

Message non lu par Eva » 17 oct. 2010, 13:56:00


Faux ! Je parle de ces 36 portiquiers qui ont lancé le mouvement ! Leurs rémunérations sont celles qui ont été annoncées et qui tiennent compte, non pas du salaire "officiel" net, mais de toutes les primes qui viennent s'y ajouter, et elles sont nombreuses ! La CGT du Port de Marseille sait trés bien dissimuler la vérité en publiant par exemple un bulletin de salaire net d'un des ses plus modestes adhérents. Mais nous parlons des meneurs qui en réalité mènent une politique de destruction, dans la ligne du PCF qui tire les ficelles. Pour les 18 heures, il s'agit bien de temps effectif de travail, c'est à dire aux commandes de leurs portiques-grues.


Voilà Keserasera:
"Les agents portuaires, bastion de la résistance, sont les stars des manif
Plus de deux semaines que ça dure. 20 jours que les grutiers et portiqueurs CGT du terminal de Mourpiane bloquent douze navires dans la rade de Marseille. 20 jours que leurs collègues des terminaux pétroliers de Fos et Lavéra obligent vingt pétroliers chargés de brut et dix-sept bateaux remplis de produits raffinés à rester au large de Fos… Les gars du port, comme Hervé, 37 ans, ne sont pas peu fiers de ce bras de fer qui fait des remous dans la France entière. Depuis 8 ans, de jour comme de nuit, il se balance sous le mistral dans une cabine suspendue à 40 mètres du sol. « En 2008, nous avions accepté la réforme portuaire qui prévoyait le transfert des 220 salariés du port ( GPMM) et de l’outillage à une filliale privée, Fluxel. Mais depuis la crise, on pense que la donne à changé: Fluxel va se trouver en grosse difficulté économique », explique le grutier. Le traffic est déja passé de 63 à 47 millions de tonnes de brut. Et la tendance n’est pas bonne. « On a eu raison de se révolter, assure un jeune, tatoué et piercé, le port garantie le retour du personnel au sein de son effectif si la situation devenait trop mauvaise… Maintenant, ce qu’on veut, c’est que les fiches de paie soient aussi à l’en-tête du port ».

Dans les bureaux, les patrons deviennent dingues en voyant la grève s’éterniser, les investisseurs s’envoler les uns après les autres alors que les agents portuaires, toujours populaires, marchent en tête de manif avec leurs gilets fluos et leurs fumigènes. A Marseille, les gars du port, bastion du corporatisme marseillais, sont des stars… L’Union patronale des Bouches du Rhône a tenté de les présenter comme des privilégiés en publiant dans Les Echos, le 11 octobre dernier, une fausse annonce: « The best job in the world : Devenez grutier au port de Marseille. Congés : 8 semaines par an. Horaires : 18 heures par semaine. Rémunération : 4 000 euros bruts/mois. Emploi garantie à vie ». La riposte des grutiers, ulcérés, n’a pas tardée. C’est Hervé qui a apporté sa fiche de paie de septembre aux journalistes qui ont débarqué dans le bureau de la CGT cet après-midi-là: 2 150 euros pour 155 heures par mois. « Le patronat a essayé de nous opposer à l’opinion publique, il veut nous diviser, analyse un vieux briscard de la CGT, mais ici, nous sommes puissants. On est sur des positions de classe et de masse. On a gardé les fondamentaux de la CGT, à la différence de la confédération. Bernard Thibault, si tu nous entends…»."
(Source: http://www.marianne2.fr/Ces-grevistes-q ... 2-2_a19853… )

Il ne faut pas tout avaler :D
Il faudrait pour le bonheur des États que les philosophes fussent rois ou que les rois fussent philosophes (Platon).

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 18 oct. 2010, 10:43:00

Quand tes grutiers auront compris que leur marche triomphale  les mène  doirt au chômage, il sera trop tard.

Quel armateur va-t-il encore choisir Marseille comme destination ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 18 oct. 2010, 11:07:00

Justement, ils sont courageux. Ils préfèrent se battre, quitte à prendre des risques, plutôt que de s'aplatir. Ce sont de vrais hommes, pas des lavettes.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 19 oct. 2010, 13:00:00

Courageux ? Avec les avantages salariaux et de garantie d'emploi qu'ils ont ? Mais tu plaisantes Nombrilist ! Seraient-ils aussi "courageux" s'ils travaillaient dans une boite privée ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59995
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 19 oct. 2010, 13:04:00

ça demande encore plus de courage. Et je comprends qu'ils aient peur.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 oct. 2010, 18:20:00

Que vaut le courage sans l'intelligence ?

Quand leur secteur sera sinistré, tu crois qu'ils iront mieux ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré