La cocaïne

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 15 mars 2009, 20:48:00

Tes dires le confirme, moi, je vis sur terre et connais ce fleau, pas toi.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
racaille
Messages : 8586
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Köln, NRW, Teutonnie
Contact :

Message non lu par racaille » 15 mars 2009, 21:16:00

Si on va par-là tu peux me raconter n'importe quoi étant donné que pour moi, vu de mon fauteuil, tu es un anonyme parmi d'autres.

Mettons de côté nos témoignages respectifs et restons dans le sujet en utilisant plutôt des arguments sur lesquels nous pouvons débattre en toute logique. Tu peux par exemple tenter de commenter mon dernier post si tu n'es pas d'accord avec son contenu ;)
"Comme son fils Titus lui reprochait d'avoir imposé l'urine, Vespasien lui mit sous le nez l'argent qu'avait rapporté l'impôt lors des premières rentrées et lui demanda s'il était incommodé par l'odeur." - Suétone

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 15 mars 2009, 21:32:00

Je connais ce monde, et tes potes qui utilisent la cocaine sont des drogués, des malades.
Cette maladie se soigne, mais peu s'en sortent sans sequelles.

Comme toutes les drogues, le malade est bien le dernier à s'estimer l'être, d'où le fait qu'avant le moindre soin, il faut qu'il prenne conscience qu'il est atteint.
Moi, ça, je l'ai vu avec l'alcool et la cocaine.

Alors stp, ne me sors surtout pas à moi que la cocaine nous rapproche de la realité, elle ne fait que nous rapprocher du cimetiere.
C'est une drogue violente.
Je ne t'empeche pas de penser le contraire, mais comme tous les junkys, tu ne vivras pas longtemps.

Tu es pour la légalisation du canabis, pour la cocaine, c'est ton droit le plus strict. Mais personne, même pas tes amis, n'echappe à la dependance quand on touche aux drogues dures.
10 % s'en sortent, et encore, pas sans sequelles psycho.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
racaille
Messages : 8586
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Köln, NRW, Teutonnie
Contact :

Message non lu par racaille » 15 mars 2009, 21:53:00

Je te rassure tout de suite, je ne consomme pas de cocaïne. Ca ne m'intéresse pas du tout !

Cependant ce n'est pas une raison pour moi de proférer des jugements à l'encontre des adultes consentants qui s'y livrent. En admettant que, comme tu le dis, il n'y a que de l'auto-destruction dans "la" drogue (comme si on pouvait tout mettre dans le même sac, de l'héro à la caféine en passant par la coco), qu'est-ce qui m'autoriserait à m'insurger contre cette liberté individuelle d'user de son corps comme on l'entend ?

A partir du moment où il n'y a pas de problème de santé public, le comportement des drogués consentants ne doit regarder qu'eux.

PS : Où as-tu lu que j'étais en faveur de la légalisation de la coke ?
"Comme son fils Titus lui reprochait d'avoir imposé l'urine, Vespasien lui mit sous le nez l'argent qu'avait rapporté l'impôt lors des premières rentrées et lui demanda s'il était incommodé par l'odeur." - Suétone

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 15 mars 2009, 22:12:00

Tu en prone les bienfaits, celà prouve que tu n'es pas contre, non ?

Es tu dejà ne serait ce que entrer dans les hopitaux specialisés dans les sevrages des drogues ? Tu te rendrais très vite compte de ce que "santé publique" veut dire dans ces cas là.
Je ne juge pas les drogués (qui serais je pour faire celà, je ne les connais pas, ne connais pas leur vie, et même si c'était le cas, je ne me le permettrais pas) , je veux juste que l'on ne minimise jamais l'impact des drogues sur l'homme (je te rejoins pour l'alcool).

Tant que ces drogues n'entachent en rien les autres, celà ne me derange pas, et je suis d'accord, ça les regarde plus que ça ne me regarde ( sauf quand il faut aller les chercher en boite avec une aiguille dans le bras, là, ça commence à me regarder).

Mais tu sais comme moi que les drogués s'isolent à court terme, sont rejetés par leurs proches, declenchent parfois des accidents qui engendrent des drames.

Cette substance (comme les autres drogue, car en effet, elle n'est ni pire, ni mieux) est consommée par des gens mal dans leur tête, leur peau, ou les deux.
A la base, ils sont predisposés à en prendre (heureusement, tout le monde ne se refigie pas là dedans).

Mais pour s'en sortir, les drogués qui croyaient que l'enfer etaient le manqe, se rendent très vite compte que l'enfer, c'est de ne pas reploger, et ça dure assez longtemps pour que beaucoup y retouchent.

C'est un probleme très compliqué, qui peut etre évité si on ne touche jamais à ces produits.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
racaille
Messages : 8586
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Köln, NRW, Teutonnie
Contact :

Message non lu par racaille » 15 mars 2009, 22:34:00

Je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire.

Je ne vante rien, je décris. C'est toi qui voit un jugement de valeur là où il n'y en a pas de ma part.

Quand je parlais de la santé publique, c'est qu'il faudrait être aveugle pour ne pas considérer les ravages de l'alimentation actuelle sur la santé des individus. Les hôpitaux ne sont pas remplis ras la g..... de patients en sevrage de coke ou d'héro, ils regorgent de personnes qui viennent pour des problèmes de santé - graves - liés à l'abus de sucre, de sel, de gras et j'en passe. D'où mon appel à un certain relativisme quand tu parles des ravages de la drogue dans notre pays ;)

Enfin, je persiste à répéter qu'on ne peut pas parler "des" drogués comme si un buveur chronique de caféine pouvait être mis sur le même plan qu'un type qui s'injecte un gramme d'héro dans le sang. Pourtant ces deux drogues provoquent un manque physique... Tu as une vision tellement stéréotypée du drogué qu'on dirait presque que tu travailles pour le Secours Populaire (no offense) ;)

NB : La définition de la drogue est très vaste, elle considère toute substance capable de modifier le fonctionnement cérébral au niveau neuronal.
"Comme son fils Titus lui reprochait d'avoir imposé l'urine, Vespasien lui mit sous le nez l'argent qu'avait rapporté l'impôt lors des premières rentrées et lui demanda s'il était incommodé par l'odeur." - Suétone

Avatar du membre
Chadagova
Messages : 64
Enregistré le : 16 mars 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par Chadagova » 16 mars 2009, 15:32:00

Je soutiendrais plutôt les arguments de racaille. C'est aussi une question de culture le pinard et la bonne bouffe ça nous connait. Par contre tu vas en Colombie, les paysans chiquent tous de la feuille de coca. Les effets de tous ces produits sont nocifs, c'est clair, mais il faut pas tomber dans l'excès non plus. Toutes les personnes qui ont essayé la coc ne sont pas devenus dépendants.



PS : Ta bonne femme me fait de l'œil, racaille...
"Le courage... c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel" Jaurès

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7055
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 mars 2009, 16:01:00

 
 Toutes les personnes qui ont essayé la coc ne sont pas devenus dépendants.
 Ce qui est scientifiquement faux. La cocaïne restant dans notre corps pour une durée comprise entre 3 semaines et 2 mois selon la corpulence de l'individue et sa capacité à le métaboliser. En somme dès la première prise la coc te met en situation d'accotumance, qui mène donc à la dpéendance...
Pour l'alcool, pas le cas. La cigarette non plus.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 16 mars 2009, 18:43:00

l alcool tue plus que la coca, elle est en vente partout et ont fait sa pub, tout est une histoire de mentalité
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
racaille
Messages : 8586
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Köln, NRW, Teutonnie
Contact :

Message non lu par racaille » 16 mars 2009, 19:10:00

Hmm Artragis tu sors tes info de quel chapeau ?

Je ne suis pas un pro de la coco mais je sais que les drogues solubles dans l'eau sont métabolisées par le corps humain en moins de 3 jours. C'est le cas de la coke justement. Sa métabolisation produit une molécule appelée benzoylecgonine qui elle reste présente dans le corps pour une période de 5 à 15 jours. Mais c'est une molécule-résidu qui n'a aucun effet sur notre physiologie.

Les consommateurs de coke savent bien tout cela, il le faut bien lorsqu'ils doivent passer un test de dépistage des drogues ;)

Quelques liens au pif (il y en a des milliers sur Google) :

http://en.allexperts.com/q/Addiction-Dr ... ration.htm
http://www.druglibrary.org/schaffer/coc ... rurine.htm
http://howto.dcrdetox.com/tips-to-find- ... your-syste…
http://howto.dcrdetox.com/benzoylecgonine-in-system
"Comme son fils Titus lui reprochait d'avoir imposé l'urine, Vespasien lui mit sous le nez l'argent qu'avait rapporté l'impôt lors des premières rentrées et lui demanda s'il était incommodé par l'odeur." - Suétone

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré