La progression de la pauvreté inquiète

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 oct. 2010, 15:29:00

Bien vu je la ressortirai celle là :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 oct. 2010, 18:23:00

Savoureuse, même si elle n'est pas neuve ! icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Incognito
Messages : 2606
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Message non lu par Incognito » 19 oct. 2010, 20:33:00

racaille a écrit :Le libéralisme économique génère toujours du paupérisme, cela n'est pas nouveau. Ceux qui en sont le moteur et la tête pensante le savent très bien - ils n'avalent pas leurs propres couleuvres - et ce n'est pas ce type de journée de la pauvreté qui changera quoi que ce soit.

Depuis combien de temps le libéralisme économique a-t-il été introduit en France?
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 oct. 2010, 20:52:00

On parle souvent de Raymond Barre, vers 1976.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Incognito
Messages : 2606
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Message non lu par Incognito » 19 oct. 2010, 21:34:00

racaille a écrit : On parle souvent de Raymond Barre, vers 1976.
C'était quoi le système économique qu'il y avait avant alors? Pendant la révolution industrielle par exemple?
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 19 oct. 2010, 21:49:00

Le libéralisme classique justement. Mais après la fin de la guerre on a eu une parenthèse plus étatiste.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Incognito
Messages : 2606
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Message non lu par Incognito » 19 oct. 2010, 22:05:00

El Fredo a écrit : Le libéralisme classique justement. Mais après la fin de la guerre on a eu une parenthèse plus étatiste.
Plus étatiste peut-être, mais tout de même du libéralisme. On a donc eu au moins 150 ans de libéralisme. Sur ces 150 ans, le niveau de vie s'est amélioré de manière incroyable, et les inégalités se sont réduites de manière tout aussi extraordinaire.
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.a ... ATSOS04402

Alors, j'aimerais bien qu'on m'explique comment on peut affirmer ceci:
Le libéralisme économique génère toujours du paupérisme, cela n'est pas nouveau.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 19 oct. 2010, 22:43:00

Tu confonds Incognito. Ce n'est pas le libéralisme qui a réduit les inégalités, mais les différentes révolutions ou révoltes populaires qu'ont connues la France.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 19 oct. 2010, 22:44:00

racaille voulait sans doute parler de néo libéralisme, ou plus simplement du libéralisme actuel, et en ce sens je suis parfaitement d'accord avec lui.

Quand au libéralisme a travers les ages, cela n'a aucun intérêt. on fait dire ce qu'on veut à l'histoire, ainsi les périodes de prospérité et de misère ont alterné, bien avant le libéralisme.

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26218
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 19 oct. 2010, 22:45:00

Incognito a écrit :j'aimerais bien qu'on m'explique comment on peut affirmer ceci:
Le libéralisme économique génère toujours du paupérisme, cela n'est pas nouveau.
Parce qu'en parallèle s'est développé l'Etat-providence, surtout depuis la fin de la guerre (en France c'est le programme du Conseil National de la Résistance qui en jette les bases actuelles). Le libéralisme laissé à lui-même n'a aucun effet sur les structures sociales, donc sur la répartition des richesses qu'il a tendance à accroître en l'absence de régulation et de redistribution étatique. D'ailleurs la pire période qu'ait subie le peuple, la révolution industrielle, s'est développée dans un environnement de libéralisme classique. Et le néolibéralisme actuel essaie d'y revenir, au contraire du social-libéralisme qui veut préserver la protection sociale et le rôle régulateur de l'Etat.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Incognito
Messages : 2606
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Message non lu par Incognito » 19 oct. 2010, 23:53:00

Nombrilist a écrit :Tu confonds Incognito. Ce n'est pas le libéralisme qui a réduit les inégalités, mais les différentes révolutions ou révoltes populaires qu'ont connues la France.
El Fredo a écrit :Parce qu'en parallèle s'est développé l'Etat-providence, surtout depuis la fin de la guerre (en France c'est le programme du Conseil National de la Résistance qui en jette les bases actuelles). Le libéralisme laissé à lui-même n'a aucun effet sur les structures sociales, donc sur la répartition des richesses qu'il a tendance à accroître en l'absence de régulation et de redistribution étatique. D'ailleurs la pire période qu'ait subie le peuple, la révolution industrielle, s'est développée dans un environnement de libéralisme classique. Et le néolibéralisme actuel essaie d'y revenir, au contraire du social-libéralisme qui veut préserver la protection sociale et le rôle régulateur de l'Etat.
Vraiment? Pourtant, les pays du camp 'occidental' ont vu leurs niveaux de vie s'égaliser depuis la guerre. Idem pour des pays comme la Corée du Sud ou Taiwan. Il n'y a aucune révolte ou état providence au niveau international qui puisse expliquer ces phénomènes d'égalisation des niveaux de vie entre pays. Par contre, il y a un système économique commun, même avec des variantes dans chaque pays, le libéralisme.

Avant la chute du communisme en 1990, les pays d'Europe de l'est se faisaient larguer économiquement par les méchants pays capitalistes. Depuis la chute du rideau de fer, on assiste au mouvement inverse.

Dois-je aussi mentionner la Chine? Un des pays les plus pauvres au monde jusqu'en 1980 grâce à son merveilleux système communiste. Très égalitaire ... dans la misère. Ré-introduction du capitalisme dans les années 80-90, et je dirais même d'un capitalisme assez sauvage. Depuis, croissance économique extrêmement rapide. Depuis +/- 20 ans, il n'y a quasiment plus d'état providence là-bas. Mais c'est en Chine qu'on a assisté à la baisse de la pauvreté la plus forte des 20 dernières années.

Vos théories ne peuvent expliquer ces phénomènes.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 20 oct. 2010, 08:35:00

la chine est un gouvernement libéral ??? laisse moi rire !

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 20 oct. 2010, 08:37:00

Incognito a écrit :
El Fredo a écrit :Le libéralisme classique justement. Mais après la fin de la guerre on a eu une parenthèse plus étatiste.



Plus étatiste peut-être, mais tout de même du libéralisme. On a donc eu au moins 150 ans de libéralisme. Sur ces 150 ans, le niveau de vie s'est amélioré de manière incroyable, et les inégalités se sont réduites de manière tout aussi extraordinaire. http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.a ... ATSOS04402

Alors, j'aimerais bien qu'on m'explique comment on peut affirmer ceci:


Le libéralisme économique génère toujours du paupérisme, cela n'est pas nouveau.

D'ou il sort lui ? c 'est un pote de copé,
Et tu peux m'expliquer pourquoi au nom de certain progrés indiscutable ,ça devrait s'arrêter brutalement pour que les collabos de la misère en France,les bettencourt, arnaut ,peugeot ,c.. sort , politique en tout genre nous font mordre le tapis ? en se remplissant les poches de mon pognon et de celui des autres !

Mais pu.ain je vais finir par le prendre le fusil !

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 20 oct. 2010, 09:30:00

Parceque le libéralisme tient compte d'une donnée essentielle et qui vous échappe totalement, c'est qu'une société est profondément inégalitaire ! Inégalitaire parceque les individus qui la composent ne sont pas égaux ! Qu'il y a des gens beaucoup plus intelligents que d'autres et qui, eux, arrivent toujours à s'en sortir et quelques soient les moyens utilisés.
J'ai connu la Pologne de Jaruzelski, où alors que le "Peuple" faisait des queues interminables pour pouvoir s'acheter un oeuf, ou un kilog de patates, par -20°, la "Nomenklatura" du parti... communiste, avait ses propres magasins regorgeants de produits occidentaux payés en... dollars US, fréquentait des auberges cossues, mercédès et manteaux de vison à la clef. Et certains nous rabachaient ici, que le "paradis socialiste" était un rêve égalitaire !
Je crois bien sur à l'égalité des citoyens, c'est à dire à l'égalité des droits et des devoirs du citoyens, mais je suis aussi pour le libéralisme économique, où le devoir des plus forts et de donner aux plus faibles la possibilité de vivre dignement. Libéralisme économique qui a fait en cent cinquante ans la richesse de nos sociétés occidentales comme le dit Incognito. mais attention, ce que j'entends par libéralisme économique ce n'est pas la liberté du renard libre dans le poulailler libre... Comprenons nous bien !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59983
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 20 oct. 2010, 09:45:00

Tiens, on est d'accord Keserasera.

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré