Pénurie d'essence

Venez discuter de l'actualité politique.
lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 18 oct. 2010, 20:40:00

cobalt
je suis entierement d accord
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 oct. 2010, 21:23:00

El Fredo a écrit :
johanono a écrit : A qui la faute ? Aux preneurs d'otage, pas à l'Etat qui tente de réformer le pays tant bien que mal.
Par pitié arrêtons d'utiliser ce terme, les vrais otages sont en Afghanistan et au Sahel, alors un peu de respect.
Je cite le Robert.
le Robert a écrit : Otage - n.m. - Personne livrée ou reçue comme garantie ou qu'on détient pour obtenir ce qu'on exige.
En l'occurrence, le fait de bloquer les routes et les dépôts de carburants revient à priver de leur liberté d'aller et venir des personnes étrangères au conflit. L'expression "prise d'otage" est donc tout à fait appropriée.

le Robert a écrit :Prendre qqn en otage ; fig. - se servir de lui comme moyen de pression.


Là encore, l'expression me semble tout à fait appropriée.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 oct. 2010, 21:30:00

mps a écrit :Ce midi, on faisait état d'un millier de pompes à sec.  Tant mieux ! Les gens en auront d'autant plus vite marre de ce petit nombre de fachistes de gauche et des crétins qui les suivent, en flambant tout ce qui leur tombe sous la main.
Malheureusement, je crains que l'opposition ait gagné la bataille de l'opinion publique et qu'une majorité de Français se prennent de sympathie pour les bloqueurs et rendent le gouvernement responsable de l'enlisement du conflit. Les bloqueurs semblent de plus en plus déterminés, les routiers rejoignent à leur tour le mouvement, le gouvernement est dans l'impasse : il risque de devoir retirer son projet d'ici quelques jours. Malheureusement pour la France. icon_cry

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26152
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 18 oct. 2010, 21:31:00

Je vois que l'indignation est à géométrie variable pour tout ce qui concerne les outrances verbales, surtout les plus obscènes.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 18 oct. 2010, 21:46:00

 
En l'occurrence, le fait de bloquer les routes et les dépôts de carburants revient à priver de leur liberté d'aller et venir des personnes étrangères au conflit. L'expression "prise d'otage" est donc tout à fait appropriée.

ha ha ha ... je reconnais bien la les stigmates droitistes.  Le robert parle de personne que l'on détient  ... pour la droite, cela signifie : quelqu'un qui pourrait éventuellement subir des retards du à des contingences matérielles lors d'un déplacement .

C'est bien dans la logique sarkozienne qui batit un programme et fait le contraire (ha le sens des mots ....) :

travailler plus/ gagner plus - et qui ne le tient pas .
grenelle environnement et politique écologique (grenelle) - puis au lendemain des élections régionales, le score écolo étant fort et n'ayant pas voté pour le nain (de fait) -> on défait le grenelle pour les punir.
on se proclame le pdt du pouvoir d'achat, puis en pleine crise on maintient un bouclier fiscal qui appauvrit l'état au moment ou il n'en a pas besoin, mais une fois la crise finie on va probablement le faire sauter .....
etc ... etc ....( la liste est trop longue et a déjà été faite ...)

En revanche lors du débat SR / ns on assure que l'age de la retraite est intouchable et que les retraites sont financées jusqu'en 2020 .... mais la on fait encore le contraire et imposant une réforme aussi bien ficelée qu'opportune.

Et après on s'étonne que la colère gronde ... alors pour tenter de rester droit dans ses bottes on commet un abus de langage en qualifiant les grévistes de preneur d'otages ....

y'a pas à dire , on a la confirmation que nous avons le privilège d'avoir la droite la plus bête du monde ....

Heureusement, d'ici peu .... elle bénéficiera d'une retraite bien méritée.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 oct. 2010, 21:50:00

El Fredo a écrit : Je vois que l'indignation est à géométrie variable pour tout ce qui concerne les outrances verbales, surtout les plus obscènes.
Je lis le dictionnaire, c'est tout. Bien sûr, cette expression "prise d'otages" te gêne, puisque tu cherches à défendre l'indéfendable, mais pourtant, la définition du dictionnaire s'applique tout à fait à ce qui se passe en ce moment.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 18 oct. 2010, 21:55:00

Non, c'est un abus de langage, mais on est habitué. Personne n'est détenu ... c'est une différence essentielle car seule la détention est privative de liberté.

Il y a de la gène, c'est sur, mais quand l'état construit un pont ou modifie une route en mettant en place une déviation, ce qui oblige aussi les riverains, contre leur gré a perdre du temps en faisant un détour, c'est aussi une prise d'otages ?

Non, pourtant c'est le même type de gène ....

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 oct. 2010, 21:59:00

ha ha ha ... je reconnais bien la les stigmates droitistes.  Le robert parle de personne que l'on détient  ... pour la droite, cela signifie : quelqu'un qui pourrait éventuellement subir des retards du à des contingences matérielles lors d'un déplacement .
Peut-être ignores-tu que beaucoup de gens ont besoin de leur voiture pour aller travailler, notamment en zones rurales ou péri-urbaines. Ces gens-là ont encore quelques jours d'autonomie devant eux, mais si les blocages perdurent, ils ne pourront bientôt plus se rendre à leur travail. Songeons aussi à tous les entrepreneurs qui risquent de perdre des affaires. Songeons également aux services de secours (pompiers, SAMU, ambulances, etc.) qui ont également besoin d'essence pour faire leur office : à défaut d'essence, ils ne pourront bientôt plus intervenir là où il faudrait, et des gens risquent de mourir, uniquement parce qu'ils n'auront pas pu être secourus assez tôt. C'est une réalité, que vous cherchez à passer sous silence, car vous défendez l'indéfendable, mais tôt ou tard, cette réalité vous éclatera à la figure.

Je rappelle aussi que la grève consiste à cesser le travail, pas à bloquer des routes ou des sites publics. Il ne faut pas tout confondre.
C'est bien dans la logique sarkozienne qui batit un programme et fait le contraire (ha le sens des mots ....) :

travailler plus/ gagner plus - et qui ne le tient pas .
grenelle environnement et politique écologique (grenelle) - puis au lendemain des élections régionales, le score écolo étant fort et n'ayant pas voté pour le nain (de fait) -> on défait le grenelle pour les punir.
on se proclame le pdt du pouvoir d'achat, puis en pleine crise on maintient un bouclier fiscal qui appauvrit l'état au moment ou il n'en a pas besoin, mais une fois la crise finie on va probablement le faire sauter .....
etc ... etc ....( la liste est trop longue et a déjà été faite ...)

En revanche lors du débat SR / ns on assure que l'age de la retraite est intouchable et que les retraites sont financées jusqu'en 2020 .... mais la on fait encore le contraire et imposant une réforme aussi bien ficelée qu'opportune.

Et après on s'étonne que la colère gronde ... alors pour tenter de rester droit dans ses bottes on commet un abus de langage en qualifiant les grévistes de preneur d'otages ....

y'a pas à dire , on a la confirmation que nous avons le privilège d'avoir la droite la plus bête du monde ....

Heureusement, d'ici peu .... elle bénéficiera d'une retraite bien méritée.
Le sujet du topic porte sur la pénurie d'essence, pas sur la politique générale de Nicolas Sarkozy. Merci d'éviter de troller.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 oct. 2010, 22:03:00

lancelot a écrit : Non, c'est un abus de langage, mais on est habitué. Personne n'est détenu ... c'est une différence essentielle car seule la détention est privative de liberté.

Il y a de la gène, c'est sur, mais quand l'état construit un pont ou modifie une route en mettant en place une déviation, ce qui oblige aussi les riverains, contre leur gré a perdre du temps en faisant un détour, c'est aussi une prise d'otages ?

Non, pourtant c'est le même type de gène ....
Dans beaucoup de régions, les gens ont besoin de leur voiture pour se déplacer. Si vous les privez d'essence, vous leur interdisez, de fait, de se déplacer. Il n'y a pas de contrainte physique, mais il y a un empêchement de fait. Donc une atteinte à la liberté d'aller et venir. Ce n'est pas qu'un simple dérangement.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 18 oct. 2010, 22:06:00

je ne trolle pas j'explique simplement que le sens des mots pour les droitistes est le contraire de la réalité. Que cela te déplaise, je n'en doute pas, mais il faut assumer ....


 

Songeons aussi à tous les entrepreneurs qui risquent de perdre des affaires


Celle la j'adore .... c'est un peu le but du jeu d'une grève que de perturber par l'absence de travail le fonctionnement de l'entreprise qui se voit frappé par cette décision, non ?

Ha oui, j'oubliais c'est une prise d'otage aussi, sans doute .....


 
Dans beaucoup de régions, les gens ont besoin de leur voiture pour se déplacer. Si vous les privez d'essence, vous leur interdisez, de fait, de se déplacer. Il n'y a pas de contrainte physique, mais il y a un empêchement de fait. Donc une atteinte à la liberté d'aller et venir. Ce n'est pas qu'un simple dérangement.
C'est faux : Dans toutes les régions (sauf une à la limite) les gens ont besoin de leur voiture pour se déplacer, mais le pb n'est pas la. Le droit de grève est inaliénable en démocratie et la liberté de manifester aussi, sauf si l'état décrète la loi martiale.

Le manque de carburant n'est que la conséquence de la grève d'une catégorie de personnel qui a des effets secondaires et n'est donc en aucun cas une prise d'otage ... comme on peut en voir lors de séquestrations de personnels, ce que je désapprouve, par ailleurs.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 oct. 2010, 22:14:00

Bonjour,

Je me pose une question, si demain certaines personnes à cause du manque d'essence ne peuvent plus aller travailler comment cela se passe sur le plan du salaire ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 18 oct. 2010, 22:15:00

Pas de travail, pas de salaire. Enfin, je suppose... Mais bon. Pas de grève, pas de retraite !

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 oct. 2010, 22:19:00

@ Lancelot : 

Je ne parle pas du simple fait de cesser le travail (action tout à fait légale) mais de l'occupation des routes et des dépôts pétroliers (action qui relève en rien du droit de grève, et qui est tout à fait illégale). La pénurie d'essence actuelle résulte de l'occupation des dépôts pétroliers, pas de la cessation du travail dans les raffineries (puisque la France a environ 80 jours de réserves). Cette occupation (illégale) empêche, de fait, des gens de se déplacer, ce n'est pas qu'une simple gêne provoquée par une déviation. Toutes ces occupations sont illégales, et constituent bel et bien des prises d'otages, que tu le veuilles ou non.

Bref, je constate que la définition du droit de grève est assez confuse dans ton esprit, et que tu es du côté des délinquants et des voyous... Assume-le au moins.

@ Politicien :

Ceux qui ne peuvent pas se rendre à leur travail pour cause de pénurie d'essence perdent une journée de salaire, sauf à prendre un jour du congé.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59567
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 18 oct. 2010, 22:22:00

Johanono, une question: pour toi, dans Germinal, c'est qui les gentils ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 32277
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Message non lu par johanono » 18 oct. 2010, 22:27:00

Sauf que nous ne sommes plus au temps de Germinal et que, parmi les bloqueurs actuels, on trouve des lycéens, qui ne connaissent rien de la vie, et des fonctionnaires et des salariés d'entreprises publiques, qui ne sont pas à plaindre.

Et encore une fois, je rappelle que le droit de grève consiste à cesser le travail, pas à bloquer des routes ou des dépôts.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré