Polémique autour d'un verre de vin

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33803
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 févr. 2009, 09:24:00

Bonjour,

L'Institut national du cancer déconseille toute consommation d'alcool, même modérée. Forcément, ça réagit.
Lundi, l'Institut national du cancer dévoilait sa brochure « Nutrition et cancer » destinée aux médecins généralistes. Elle déconseille toute consommation d'alcool régulière, quel que soit le breuvage. Boire un verre chaque jour augmenterait de 168 % le risque de cancer de la bouche, du pharynx ou du larynx.

Depuis la médiatisation du « french paradox », de nombreuses études avaient soutenu les vertus du verre de vin rouge quotidien. Même si ses bénéfices, notamment pour les maladies cardio-vasculaires, seraient moins liés à l'alcool qu'aux qualités anti-oxydantes des polyphénols qu'il contient.

« Il faut que cesse cet acharnement contre le vin », tempête l'Association générale de la production viticole. « Halte à la désinformation », s'exclame l'association Vin & Société, qui regroupe les acteurs de la filière viti-vinicole.

Une réaction d'autant plus vive que la filière bataille contre la loi « Hôpital, santé, patients, territoire », discutée dans quelques jours au Parlement. L'article 24 propose d'interdire toute distribution d'alcool gratuite ou au forfait. Seraient visés les open-bars... mais aussi les dégustations en caves ou foires au vin. Plusieurs députés des régions viticoles ont déposé un amendement pour limiter cette interdiction aux manifestations « principalement à destination des moins de 25 ans ».
(source ouest-France)

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 21 févr. 2009, 09:43:00

Il m'a toujours parut étrange de vanter la consommation d'alcool régulière. Surtout qu'on parle d'alcoolisme à partir du moment où une personne consomme régulièrement de l'alcool.

Il est grand temps de ne plus se mentir sur les conséquences d'une telle consommation.
Image

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 21 févr. 2009, 12:58:00

+1 , rien ne m'ennerve plus que de parler de coutumes débiles lorsqu 'elle entrainent des probleme de santé, de sociabilité , de dépendance, et de mort.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 21 févr. 2009, 13:13:00

"quoiqu'en dise Aristote et toute la philosophie, il n'est rien d'égal au tabac, c'est la passion des honnêtes gens, et qui vit san tabac n'est pas digne de vivre..."
Molière serait-il précoce lol? le vers de vin quotidiens a quelques bienfaits, mais bon, faut pas en abuser, ni l'interdire lol. faut savoir vivre aussi
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 23 févr. 2009, 20:07:00

Bonjour les amis,

Rien ne vaut, un grand cru de St Emilion, accompagné d'une bonne bavette bien saignante. :P
Je n'ai que faire des bien-pensants qui ne connaissent pas les plaisirs de la vie...



"Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets"




 

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 23 févr. 2009, 20:18:00

Je trouve que le vin dénature ce qu'on mange, je n'en bois jamais durant un repas. Je préfère un coup de blanc moelleux en apéro avec un morceau de foie gras. Sinon, durant un repas, je préfère un bon jus de fruit
Une bavette tu dis? Bonne idée, avec des frites au couteau, une échalote quasi crue et un verre de jus de pommes fraiches. Ou une coup de Cristaline, elle est si bonne!!!
Image

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 23 févr. 2009, 20:41:00

Blanc moelleux avec du foie gras, pas mal... goûte du Cadillac si tu en as l'occasion, c'est un vin blanc moelleux et sucré avec du foie gras c'est le top.
Sinon juste pour dire que un verre de vin de temps de temps cela ne fait de mal à personne, tant que c'est avec modération. Il y a peu de temps on recommandais deux verres de vin rouge par jour pour le bon fonctionnement du système cardio-vasculaire, maintenant on nous dit exactement le contraire, cela me fait doucement rigoler.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 23 févr. 2009, 20:46:00

Merci du conseil. En général, je prends du Monbazillac ou du Sauterne.
Image

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33803
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 févr. 2009, 20:56:00

Bonsoir,

Donc pour vous Libre penseur et Norbert l'alcool n'est pas dangereux pour la santé ? Plus haut c'est bien précisé un verre tout les jours.
Alors l'institut National du Cancer se tromperait ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 23 févr. 2009, 21:08:00

Je vais éviter de m’étaler sur mon savoir en la matière, mais je suis détaché 2 mois dans l’année pour la prévention anti alcool.
Pourquoi ?
J’ai assisté à la mort de ma meilleure amie par ce fléau, tellement banalisé et considéré comme une coutume ancestrale dans notre pays (comme dans beaucoup d’autres d’ailleurs, sauf que nous, on en a fait une industrie).
Lors d’un attentat dont tout le monde se souvient en plein Paris, nous avons reçu l’appel, sans nous spécifier réellement de quoi il s’agissait, juste un foyer à éteindre.
La police était sur place, et nous a laissé passé. Des membres étaient dispersés, sans qu’aucun n’aille avec un autre. Une boucherie.
Nous avons fait notre boulot, point barre.
Il faut savoir qu’à l’époque, les cellules psychologiques existaient pour les victimes, mais pas pour nous.
Ma meilleure amie, pompier comme moi, n’a rien laissé paraître, alors que nous, on pleurait.
Elle s’est mise à boire régulièrement, mais jamais enormement. C’est pourquoi on ne s’inquiétait pas plus que ça au début.
Deux mois ont suffit pour qu’elle soit accro, liquidant 1/3 d’une bouteille de Ricard en 1 soir, elle qui ne buvait presque rien avant l’intervention.


Je l’ai accompagné (on se connaissait depuis l’enfance) partout où les gens étaient susceptibles de la soigner, des hôpitaux psy (inutiles) aux centres de desintox alcooliques .
Dans ceux-ci, au bout de 3 semaines à l’époque, les visites des proches étaient acceptées. Etant le seul proche qui lui restait (même ses parents ne voulaient plus la voir), j’ai connu ce monde de l’intérieur, et ai écouté ces malades parler.


Loin de ce qu’avait vécu ma copine, certains avaient plongé seulement par manque de confiance, mais étaient tout aussi malades qu’elle.


Rien ne prédispose quelqu’un à l’alcool, il s’agit juste d’une faiblesse ou bien passagere, ou bien de longue date.
Mais le pire, c’est que nous ne sommes pas égaux face à cette substance. Certains vont de rendre compte qu’ils sont accros au bout de 10 ans, d’autres au bout de 1 mois, mais de toute façon, un alcoolique ne s’estimera jamais malade, tant qu’il ne se sera pas sorti de cette spirale.
Ma copine est décédée au bout de sa troisième tentative de suicide, sans que je ne puisse rien faire, moi qui essayais de ne pas la quitter d’une semelle. Elle était persuadée d’être seule, elle ne me voyait plus.
C’est à sa mort que j’ai muté en Corse, car trop de souvenirs étaient gravés sur la capitale.


Tout ça pour vous dire que l’alcool n’est pas un jeu. Je passerais les accidents de la route.
Avant de vous rendre compte que vous êtes accros, vous le nierez toujours, car l’être humain est comme ça, ça n’arrive qu’aux autres ……. Jusqu’à ce que ça nous touche, ou touche un être cher.


Un autre problème est que l’on peut être alcoolique avec un verre de vin tous les soirs, il n’est pas nécessaire de boire toute la bouteille. Encore une fois, on n’est pas tout égaux, physiquement et psychologiquement.
Certains diront aussi qu’ils connaissent leurs limites.
C’est une sorte de couverture, car il est humainement impossible de savoir à quel moment on bascule de l’autre côté du miroir.
Alors arrêtons de faire l’apologie d’un produit dangereux, qui de plus est est en vente libre. C’est justement à cause de ce fait que la population est très touchée par des maladies liées à l’alcool.
C’est un aberration de dire « un verre , c’est pas dangereux » car en fait, même deux, c’est pas dangereux non plus. Mais ça dépend seulement de celui qui le boit. Et on ne se connaît pas du tout face à la drogue. Elle aura toujours le dessus, elle est fabriquée pour avoir un seul but : détruire.


Alors que des labos mettent les pieds dans ce problème ne peut être qu’une bonne chose ? Trop de personnes se croient à l’abris, et sont à des kilomètres de savoir où ils en sont avec l’alcool.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 23 févr. 2009, 21:12:00

politicien a écrit :Donc pour vous Libre penseur et Norbert l'alcool n'est pas dangereux pour la santé ? Plus haut c'est bien précisé un verre tout les jours.
Alors l'institut National du Cancer se tromperait ?
Bien sur que l'alcool est dangereux, il m'arrive d'en consommer mais très peu et très rarement.
Image

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 23 févr. 2009, 21:27:00

Sauterne, excellent choix aussi, Monbazillac jamais gouté, il faudra que j'essaye.
Evitons de dévier du sujet, on est partis sur la dégustation là :) .

Politicien, on ne dit pas le contraire, on souligne juste le fait que un verre à déguster de temps en temps, c'est plaisant et bien assez...

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 23 févr. 2009, 21:49:00

Depuis cette histoire, je ne bois plus du tout.
Mais je ne critique en rien ceux qui apprecient un verre de vin.
Mais là question que je pose en general, c'est:
Si sur du Sauterne, il n'y avait pas marqué "vin", ou le degré, l'apprecieriez vous autant ?
Si un jus de fruit avait le même gout, l'acheteriez vous, dans une bouteille plastique comme le coca ?

Je suis certain que non.

Je rajouterais seulement une derniere chose, la prevention débile.
Ils ont marqué "a consommer avec modération".

Mais ça veut dire quoi, moderation ? Ma conception de la moderation est elle la même que la votre ? Ma quantité d'alcool est elle la même que la votre lorsque je dis Stop ?

Alors un verre, non, j'estime que ce n'est pas dangereux, tant que celà ne devient pas une habitude.
Boire un verre tous les samedis (pourtant une fois par semaine) est plus dangereux que de boire 3 verres par semaines, quand on en a envie.
L'habitude, c'est la dependance assurée, car qu'est ce qu'un habitude ? A part une manie dont on a du mal à se passer ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 24 févr. 2009, 09:15:00

Si sur du Sauterne, il n'y avait pas marqué "vin", ou le degré, l'apprecieriez vous autant ?
Si un jus de fruit avait le même gout, l'acheteriez vous, dans une bouteille plastique comme le coca ?
Si tu poses cette question, c'est que te ne connais pas le Sauterne! J'en boirais même dans le caniveau!
Image

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 24 févr. 2009, 18:03:00

Bonjour,


Est dû à l'habitude ce que l'on fait parce qu'on l'a fait souvent, ce n'est pas pour autant que l'on est dépendant de cette habitude.

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot]