Point de vue sur les aides en france

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 mars 2009, 18:49:00

Salut,

Comme tout le monde le sait ici, je respecte mon pays et lui voue même une certaine admiration, ainsi qu'une certaine dévotion.
Mais plus le temps passe, plus je reste ecoeuré par un systeme qui ne pourra plus continuer comme ça bien longtemps.

La france est devenu un pays où les gens qui travaillent arrivent à moins toucher que ceux qui ne bossent pas. Nous sommes le seul pays dans le monde à avoir creer un tel assistanat.
Je connais pas mal de monde qui vivt au crochet des aides, et le pire, c'est que pour eux, tout est normal.

Je serais pour que l'on impose ces differentes aides, qu'elles soient perçues par les travailleurs, ou par les autres.

Entre les allocations familiales, les aides au logement, la prime de rentrée scolaire, etc, etc, certain arrivent (beaucoup) au niveau du smic, et celà sans etre imposés.
Voilà pourquoi je suis contre la mesure du president de faire sauter une tranche d'impot. Politiquement, c'est une belle mesure médiatique, mais dans le concret, c'est encore ceux qui se lèvent le matin, prennent les transports, mangent sur le pouce, qui payeront pour ceux qui se verront exonérés.

Je pars du principe que pour faire parti d'une société, il faut y participer (c'est la base d'une société, celà dit en passant).
A force de social stupide (je rappelle quand même que j'ai voté socialiste plus de 20ans), nous avons creer des assistés, des personnes qui officielement n'ont rien pour vivre, alors qu'il en est tout autre.

Je ne minimise pas la misère, elle est reelle, mais il est très difficile de la comptabiliser vu les abus et les profiteurs. Et c'est justement à cause d'eux qu'on ne peut pas la quantifier.

J'ai cru longtemps qu'il s'agissait d'une minorité, et je me trompais. Enormement de français (ou autres) vivent aux crochets de la société en tout impunité, car les services de controle ne sont pas assez nombreux.

Je pense aussi que lorsque l'on veut qu'une socité nous aide, elle attend quelque chose en retour.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 mars 2009, 19:16:00

Mon père a toujours dit : Maintenant qu'on a mis, on enlèvera pas. Mais on peut toujours nuancer.
Un point de la campagne présidentielle qui selon moi était un des plus JUSTE et JUSTIFIES (pour une fois, pour un projet précis il avait environ une dizaine d'arguments...) était que M.Sarkozy voulait garder les mêmes aides (et augmenter le RMI un petit peu si mes souvenirs sont bons) à condition que les personnes qui ne font rien fasse un minimum de 28 h/mois de TIG, c'est à  dire 1/j ! J'adhérais à ce projet et il est dommage qu'il ne soit toujours pas en place alors qu'on parle de dête de l'état !
Maintenant, faut pas être pressimiste, on a le RSA maintenant qui de un permet de remettre les français au boulot et de deux de mieux contrôler les choses. Maintenant les fainéants assistés vont sûrement bientôt se révolter (peut être feront-ils grêve du chômage, qui sait... ils sont peut être syndicalisés) et on saura enfin qui ils sont !
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 01 mars 2009, 19:17:00

et les aides a l agriculture, et aux pecheurs , qui coutes une fortunes, pour un minimum de personnes.
je suis aussi pour faire sauter une tranche d impots, et de remettre l impots sur les grandes fortunes..
les aides sociales devrait etre reservée aux francais ,ok . mais supprimée les aides alors c est la paix sociale qui est remis en question,..
les allocation familliale devrait etre limitée a un certain nombres d enfants..
mais il faut dire aussi que l argents redistribuer et depensé donc fait marcher le commerce....
je pense aussi quil y a une certainne forme de jalousie, de ceux qui ne touche pas les allocation, contre ceux qui les touches..

et profitée des allocations, n est pas pire que de planquer sont argent en suisse....
et de plus il faudrait qu ily ai du travaille pour tout le monde, et c est de moin en moin le cas..
l industrie se meurt. l agriculture aussi, et les emploits d etats , coutes chere aux contribuables.
il y a du travaille oui pour une elites, mais pas pour une masse de gens.. je parle d un travaille qui permet de vivre desament, pas de survivre..
mais au faite qui coute vraiment le plus chere a la societée, un rmiste, ou les anciens ministres, qui touchent leurs payes a vie, et touts ses hauts fonctionnaire avec voiture de fonction, voir avions.. que dejas letat donne l exemple.... l armée engagée en hafganistan nous coutes combien??, les aides a diverses pays, pas données
si les rmistes sont si heureux, rien ne vous empechent de changer votre place.., .
je frequente baucoups d RMISTEs , j ai toucher le rmi pendant 5 ans, mais c est pas cela qui ma enrichie
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 mars 2009, 19:33:00

artragis,

Je ne pense pas que la promesse electorale dont tu parles (et c'est domage) verra un jour le jour ( pas très français comme phrase, mais je laisse).
C'est ce que je ne comprends pas.

D'un côté, le RSA a été cree, et de l'autre, on donne une prime aux beneficiares des allocations rentrée scolaire, et on fait sauter une tranche d'impot.
Bref, on fait de l'aide à l'assistanat après avoir clamer haut et fort qu'il fallait que tout le monde se mette au boulot.

Jusqu'à preuve du contraire, une société est basée sur le travail de chacun, non ?
Bon, je conçois qu'il y ai la crise en ce moment, mais je pouvais citer avant celle ci autant de patrons recherchant des employés, que de chomeurs recherchant de travail, dans ma region.
Bien sur, pas forcement dans la specialité convoitée, mais quand il faut manger .............. il faut transpirer un peu, pour mieux rebondir et chercher un autre emploie tout en exercant.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 mars 2009, 19:52:00

 
et les aides a l agriculture, et aux pecheurs , qui coutes une fortunes, pour un minimum de personnes.
je plussoie, très peu de français ont besoin de se nourrire... 
 
 je suis aussi pour faire sauter une tranche d impots, et de remettre l impots sur les grandes fortunes..
je plussoie, qui a dit qu'une entreprise avait besoin que les riches investissent?
 
 les aides sociales devrait etre reservée aux francais ,ok . mais supprimée les aides alors c est la paix sociale qui est remis en question,..
personne n'a parlé de suppression. Et jusqu'à maintenant seuls les français ont eu ces aides...
 
 les allocation familliale devrait etre limitée a un certain nombres d enfants..
Les allocation familiales sont une aide au renouvellement de la population et aussi une aide pour être certains que tout enfant a le droit à être comme tout autre français (au regard de la loi... on ne parle pas de conformisme là).
 
 mais il faut dire aussi que l argents redistribuer et depensé donc fait marcher le commerce....
je pense aussi quil y a une certainne forme de jalousie, de ceux qui ne touche pas les allocation, contre ceux qui les touches..
C'est ce qu'on appelle donner du pouvoir d'achat. De nos jours la jalousie est dépassée, on a un sentiment d'injustice quand on travaille et qu'on gagne moins qu'une personne qui ne fait rien sinon exiger des autres de se caller à son rythme de vie.
 
 et profitée des allocations, n est pas pire que de planquer sont argent en suisse....
La suisse ne demande pas d'impôt sur la fortune, la France si. Pour moi y a pas photo, si je gagne au loto, je vais en suisse mettre mon pognon. et je ne me sentirait pas infidèle à mon pays, pas du tout.
 
 
et de plus il faudrait qu ily ai du travaille pour tout le monde, et c est de moin en moin le cas..
Sais-tu que le plein emploi correspond à un chômage d'environ 4.5% de la population active... donc des emplois pour tout le monde il n'y en aura jamais. Par contre, du travail, si, crois moi, si la solution qui a été évoquée était mise en place personne ne serait laisé.
 
 l industrie se meurt. l agriculture aussi, et les emploits d etats , coutes chere aux contribuables.
Elle ne se meurt pas, elle demande de moins en moins de main d'oeuvre... et grâce aux subventions que tu critiquais (sûrement ironiquement, mais dans le doute...) elle reste viable. Je propose qu'on ralentisse l'assistanat des chômeurs et qu'on subventionne plus les agriculteurs...
L'industrie se stabilise car la France est un pays développé, elle a besoin, désormais de service. Cependant, l'économie française reste un modèle assez différent de tous les autres car notre industrie est encore très puissante, on est très concervateurs, nous français, on est très fier d'être français, de manger français, de rouler français (sinon Renaud ne ferait plus de bénefices avec toutes les avarices de ses voitures) etc.

Le fonctionariat est en train de baisser sa main d'oeuvre pour revnir moins cher à l'état et être mieux rémunéré. 
 
 
il y a du travaille oui pour une elites, mais pas pour une masse de gens.. je parle d un travaille qui permet de vivre desament, pas de survivre
Je suis mitigé là dessus. Je sais que par exemple on manque d'ingénieur. Mais qu'aucun poste de prof de sport n'est disponible. Je sais qu'on manque de maçon, charpentiers, constructeurs immobiliers mais on a du mal à trouver des postes de notaire si on n'est pas fils de notaire.
Mes quatre exemple prouvent que chaque personne a ses difficultés mais c'est vrai qu'on a du mal à s'en sortir.

Je rajoute que quand tu es seul (père ou mère) à nourire deux, voire trois gosses (décès, divorce, maladie...) le travail qui permet de vivre est placé très haut dans la hiérarchie...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 01 mars 2009, 20:04:00

c est pas si simple, sinon il y aurrait dejas une solution, les chomeurs n ont pas demander a leurs boites de delocalisées. pourquoi chercher a sen prendre aux victimes
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 mars 2009, 20:11:00

je ne m'en suis pas pris aux victimes... he oui, il y a des profiteurs, tu penses que ce sont des victimes?
Quand je parle de la promesse électorale, elle permettrait de faire avancer la France sans brimer les sans emplois.
Le RSA est déjà une sacrée avancé dans ce domaine d'ailleurs et il permet à une personne de se remettre au travail en étant payé mieux qu'au chômage et en ayant ses frais de déplacement partiellement remboursés. Selon moi, dès que la crise sera terminée (logiquement avant la fin du mandat de M.Sarkozy) si on continue sur le plan "calendrier social" et qu'il met en place cette promesse la France gagnera les 2.5 points de croissance qu'il avait promis
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 mars 2009, 20:36:00

T'as pas répondu à ma question, non mais ..................... icon_mrgreen

Comment pondre le RSA d'un côté, et multiplier les defiscalisations d'un autre, et en augmentant les aides ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 01 mars 2009, 20:41:00

je ne suis pas aussi obtimiste, sarko, parle bien, mais sa politiques, n est pas a la hauteur . d ailleurs la france subit aussi la politique us qui ne nous nous est pas favorable,.
donc c est pour dire quil ne metrisse pas grand chosse ton sarko
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 01 mars 2009, 20:55:00

 
 
Comment pondre le RSA d'un côté, et multiplier les defiscalisations d'un autre, et en augmentant les aides ?
RSA = promesse tenue avant la crise
Defiscalisation = nécessité pour luter contre la crise
augmenter les aide = problème de la gauche et des assistés abuseurs (seulement ceux là) qui en veulent plus. J'ajoute que les aides annoncées le 18 /02 sont ponctuelles pour lutter contre la crise


La dête de l'état c'est soit on l'agrandit pendant cette crise mondiale et on tente de la résorber après, soit ou on la laisse telle qu'elle et on devient tous chômeur demain...
Aucun chef de l'état ne peut être à la hauteur de 60M de français, c'est de la pure logique. Notre président n'a pas le beau rôle avec la crise. Il s'est très bien débrouillé à la présidence de l'UE, pourquoi ne se débrouillerait-il pas en France?

En politique on parle facilement de bilan et dificillement de temps réel. Les chiffres que tu trouveras seront souvent sans trop de sens dans la mesure où personne ne les comprends dans le domaine de la politique. On sait regarder en arrière pas dans le présent.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 01 mars 2009, 21:08:00

je dit simplement bon courrage, mais pour revenir aux aides heureusement quelle existes, car sont elle la vie deviendrait vite un enfer, et la criminalitée exploserait, comme aux usa
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 mars 2009, 22:32:00

Les aides étaient necessaires tant qu'elle n'entravaient pas le bon fonctionnement de la société.
Mais à partir du moment où elles se sont multipliées, et ont reussi à atteindre le montant d'un salaire, c'est devenu de l'assistanat.
Les aides sont necessaires, c'est exact, mais pas l'assistanat.
Ca rend les gens feignants et dépendants du geste de l'état, et entraine avec eux les problèmes dont se seraient bien passer ceux qui ont le courage et l'honeteté d'aller travailler.
Car à la finale (c'est là que le bas blesse), c'est ceux qui font tourner economiquement la france qui doivent encore payer pour ceux qui ne veulent pas y participer car il considerent celà comme des acquis.

Vu les charettes via le chomage qui arrivent actuellement, ainsi que les futures, même le travail est loin d'être un acquis.
Par contre, les aides le sont dans la tête de ceux qui les perçoivent.

Artragis, merci de ton explication. Je ne suis pas trop d'accord, vu que les electeurs, c'est dans le present qu'ils jugent (et c'est normal).
Perso, j'ai du mal à concevoir qu'on endete encore plus la france pour l'aider à rebondir après (le mandat de M.Sarkozy sera d'ailleur terminé avant que la crise ne soit finie).
Bref, on se rretrouvera avec un france encore pire qu'à la fin du mandat de Mitterand (c'est pas peu dire) qui a passé 14 ans à distribuer des aides sans compter, en sachant qu'il n'aurait pas à assumer la suite des choses.

C'est mon point de vue, j'espère sincerement me tromper.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 02 mars 2009, 08:35:00

 
 [hr] Les aides étaient necessaires tant qu'elle n'entravaient pas le bon fonctionnement de la société.
Mais à partir du moment où elles se sont multipliées, et ont reussi à atteindre le montant d'un salaire, c'est devenu de l'assistanat.
Les aides sont necessaires, c'est exact, mais pas l'assistanat.
Ca rend les gens feignants et dépendants du geste de l'état, et entraine avec eux les problèmes dont se seraient bien passer ceux qui ont le courage et l'honeteté d'aller travailler.
Car à la finale (c'est là que le bas blesse), c'est ceux qui font tourner economiquement la france qui doivent encore payer pour ceux qui ne veulent pas y participer car il considerent celà comme des acquis.
 Ca c'est l'analyse qu'il est bon de mettre en introduction. C'est de la vérité pure et dure, maintenant il serait peut être bon de savoir quelles aides sont superflues et quelles autres doivent être modifiées (je pense aux allocation rentrée qui sont mal redistribuées)

 
 
Artragis, merci de ton explication. Je ne suis pas trop d'accord, vu que les electeurs, c'est dans le present qu'ils jugent (et c'est normal).
C'est pour ça que je parlais les politiques et non des électeurs. C'est deux mondes différents, et c'est normal.

 
 Perso, j'ai du mal à concevoir qu'on endete encore plus la france pour l'aider à rebondir après (le mandat de M.Sarkozy sera d'ailleur terminé avant que la crise ne soit finie).
Pendant la crise de 29, la France a décidé une politique de déflation, c'est à dire qu'on a diminué les dépenses de l'état en pensant que ça allait relancer la France, quand les produits anglais ont été moins chers, ça l'a carrément précipité dans la crise profonde, en trois mois de temps.
Quand on relance un système capitaliste il faut jouer sur deux fronts simultanément et intelligement : l'investissement et la consommation. Le front populaire à l'époque n'avait fait que la conso, il n'a pas sorti la France de la crise. Aujourd'hui, on a pas fait mieux puis qu'on a eu 2 plans de relance différés et chacun sur un pôle. Résultat les entreprises ont eu les caisses renflouées pendant un certains temps puis ont recommensé à perdre. Ensuite les Français, vont maintenant récupérer de la consommation avec des prix qui commencent à déscendre mais pas sûr que ça continue. Quoi qu'il en soit ça coûte. C'est un anglais de l'avant guerre qui avait écrit un traité sur les endettements des états... Faudrait que l'ONU y mette son nez pour que ce soient des pays pauvres qui prêtent aux riches pour ensuite récupérer les intérets et pouvoir lancer quelques projets chez eux.

 
 
Bref, on se rretrouvera avec un france encore pire qu'à la fin du mandat de Mitterand (c'est pas peu dire) qui a passé 14 ans à distribuer des aides sans compter, en sachant qu'il n'aurait pas à assumer la suite des choses.
Seulement point du vue budget, les marchés vont s'assainir et donc les prix gagner en transparence et donc ils vont baisser. Ensuite, avec le RSA et les heures sup, les gens iront plus facilement au travail, ça rapportera à l'état (le montant des charches sociales des heures sup devrait être bien inférieur à la somme gagnée par la TVA dépensée par les Français !). Les caisses de la France ne se renfloueront jamais jusque dans le vert, cependant, c'est pas aujourd'hu qu'il faut s'en rapprocher, bien au contraire, c'est en crise qu'il faut aider les Français et refondre la France. La crise c'est un bon moment pour les changements, faudrait-il encore que le gouvernement choisisse les bons.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 mars 2009, 09:33:00

Heureuse de constater que la plupart d'entre vous réalisent la complexité du problème.

Du chômage, il y en aura toujours, et sans doute même de plus en plus : les entreprises pleurent pour trouver des collaborateurs, mais il n'y a pas place pour des caractériels incompétents, ce que la France produit de plus en plus ...

On ne dit pas assez que, comme tout ce qui vit, les entreprises sont fluctuantes, doivent sans cesse d'adapter aux réalités du marché et les anticiper, et que les syndicats ont rendus les licenciements si compliqués et longs que ces mesures "de protection" se retournent contre leurs bénéficiaires.

Plus généralement, le Gouvernement se trouve devant des difficultés structurelles (un pays laissé à la dérive pendant 50 ans) cumulées avec des difficultés conjoncturelles (la crise actuelle). Il y fait face avec compétence et courage, et mériterait d'avoir tout le monde avec lui, plutôt que d'être entravé par cette "originalité" caractéristique des français, qui s'exprime en dénigrant tout ce qui bouge icon_lol
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 02 mars 2009, 11:33:00

mps, je te rassure, contrairement aux idées reçues, cette caracyéristique n'est pas QUE française.
Disons que nous sommes dans un pays qui en donne la possibilité, c'est tout, et celà cree en effet pas mal d'abus.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré