Point de vue sur les aides en france

venez parler des sujets de société qui vous concerne ( drogue, alcool, avortement...)
lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 02 mars 2009, 21:09:00

je rigole car les gens qui critiques les allocataires, seraient les premiers a faires valoirs leurs droits. ..
mais bon on ne peut pas etres fonctionnaire et avoir la securitée de l emploie, et tout les avantages qui vont bien avec, et toucheé le rmi? PAS CONTRE jalousé le plus pauvres que soi ne derange pas,, redarder le patronnas et letat qui se gaves. mais la silence radio
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 mars 2009, 22:34:00

Tu veux la preuve du contraire ? Faillite d'une grande compagnie d'aviation assez récemment en Belgique. La plupart des gens ont refusé de s'insscrire au chômage, et ont préféré aller à l'aube, chaque jour, à la criée des déménageurs, conduire des taxis ou faire différents jobs totalement sous-qualifiés, pour ne jamais avoir à dépendre de l'assistanat.

Pour ma part, j'ai changé si souvent de jobs, en Belgique et à l'étranger, que tu ne pourrais sans doute même pas le concevoir. et j'ai eu des vaches maigres, des "trous", mais je n'ai jamais approché l'aide sociale. Ni aucun de mes proches ou amis. Plutôt faire des ménage ou coltiner des sacs que d'être à charge de qui que ce soit, tant qu'on n'est pas malade.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 03 mars 2009, 08:24:00

Lambertini, si pour toi critiquer l'assistanat c'est être jaloux des pauvres alors tu es complêtement à côté de la plaque. Sais-tu, toi qui ne connais pas cette jalousie combien nous coûtent cet assistanat, au gens qui gagnent assez pour vivre?
On te l'a dit, les aides c'est nécessaire, l'assistanat et l'abus ça ne l'est pas et c'est coûteux. J'ai été le premiers à dire bravon à M.Sarkozy quand il a accordé ces aides à la crise. Elles seront ponctuelles, et c'est normal car ça sera que pendant la crise que le salaire des gens risque d'être insuffisant. Que je me souvienne, le RMI, le SMIC font vivre les gens largement au dessus du seuil de pauvreté. Tu sais, ces gens ont du mal à boucler le mois, mais ils y arrivent en dehors de la crise. Ceux qui abusent, eux se payent la même chose que ceux qui ont pu garder leur boulot et arrivent à boucler le mois, tu comprends, j'espère le sentiment d'injustice?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 mars 2009, 12:23:00

Le seuil de pauvreté est de 720 euros et le RMI est de 450 euros qui est loin en dessous du seuil de pauvreté. Les indemnités moyennes du chômage sont également en dessous du seuil de pauvreté.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 03 mars 2009, 17:18:00

Oui, sauf que rares sont ceux qui ne touchent qu'une seule aide.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 mars 2009, 18:03:00

lucifer a écrit :Oui, sauf que rares sont ceux qui ne touchent qu'une seule aide.
C'est faux qu'en tu es RMiste, tu ne touches que le RMI.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 03 mars 2009, 18:13:00

 
 C'est faux qu'en tu es RMiste, tu ne touches que le RMI.
Quand tu es RMIste tu gagnes les alloc familiales, les allocs rentré, tu as la CMU et seulement si tu n'es pas quelqu'un qui profite du système... Maintenant compte ceux qui profite du système.
Qui plus est ces aides sont les plus connues, il m'étonnerait qu'elles soient les seules
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 03 mars 2009, 18:16:00

Parlons chiffre:

[table cellspacing="0" border="1"][tr][td colspan="1" rowspan="1"]Nombre d'enfants 
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]Personne seule 
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]En couple 
[/td][/tr][tr][td colspan="1" rowspan="1"]0 
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]454,63 EUR  
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]681,95 EUR  
[/td][/tr][tr][td colspan="1" rowspan="1"]1 
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]681,95 EUR  
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]818,34 EUR  
[/td][/tr][tr][td colspan="1" rowspan="1"]2 
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]818,34 EUR  
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]954,72 EUR  
[/td][/tr][tr][td colspan="1" rowspan="1"]Par enfant supplémentaire 
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]+ 181,85 EUR  
[/td][td colspan="1" rowspan="1"]+ 181,85 EUR  
[/td][/tr][/table]




LES DROITS CONNEXES AU RMI    Cette fiche présente les droits connexes dont bénéficie la personne allocataire du Revenu Minimum d'Insertion, ainsi que d'autres aménagements ou primes exceptionnelles mis en place pour les personnes les plus démunies     [table cellspacing="0" border="0" align="center" width="640"][tr][td colspan="1" rowspan="1"]Titre texte[/td][/tr][tr][td colspan="1" rowspan="1"]La protection sociale Droit à la CMU et à la CMU complémentaire pour les bénéficiaires du RMIImage Affiliation à la Couverture Maladie Universelle (CMU) ce qui signifie prise en charge des soins par le régime général d'assurance maladie,Image et droit à une couverture complémentaire par la CMU complémentaire, avec dispense d'avance de frais
Les bénéficaires du RMI ont droit de façon automatique à la CMU complémentaire pour une durée de un an qu'ils gardent ou non le bénéfice du RMI pendant cette période.
Le logement
Droit à l'ALS pour les bénéficiaires du RMI Le droit à l'allocation de logement sociale (ALS) est ouverte aux bénéficiaires du RMI :

Image qui assument une charge de logement (accession à la propriété ou location)
Image dont l'habitation respecte les normes de peuplement et de superficie et les normes de salubrité.
Paiement de l'aide au logement  sur la base d'une attestation de loyerLe paiement de l'aide au logement peut se faire sur la base d'une attestation de loyer, lorsqu'un retard de paiement de loyer n'a pas permis au locataire d'obtenir une quittance.

L'ouverture de cette aide est accompagnée d'un signalement à l'organisme instructeur pour apurement de la dette en lien avec l'organisme instructeur, et paiement de l'Allocation logement au propriétaire, sur accord de l'allocataire (sauf en cas de dérogation aux normes de salubrité).
Dérogation aux normes de peuplement et superficieLe logement occupé doit être :

Image d'une superficie de 9 m2 au moins pour une personne seule
Image de 16 m2 pour 2
Image augmenté de 9 m2 par personne supplémentaire
A titre exceptionnel, l'Allocation logement  peut être accordée lorsque la condition de superficie n'est pas remplie lors de la demande (décision du Conseil d'Administration de la CAF) pour deux ans renouvelables, au vu d'une attestation du préfet certifiant que l'allocataire ne peut être logé conformément à la réglementation en vigueur.
Dérogation aux normes de salubritéConditions de salubrité :

Image Poste d'eau potable
Image Moyen d'évacuation des eaux usées
Image WC particulier dans les maisons individuelles ou WC commun situé à l'étage ou au demi-étage dans l'immeuble collectif
Image Moyen de chauffage
A titre exceptionnel, si les normes de salubrité ne sont pas respectées, l'Allocation logement  peut être accordée pour un an. En contrepartie, le locataire, aidé d'un organisme, s'engage dans des démarches menant à une amélioration de son logement.
Préavis de départ
En tant que bénéficiare du RMI, le préavis de départ est de un mois au lieu de trois.


L'insertion professionnelle
Les bénéficiaires du RMI peuvent avoir accès aux "contrats aidés" tels que :
Image Contrat Accompagnement dans l'Emploi (CAE)
Image Contrat d'avenir
Image CI-RMA
Ils peuvent aussi avoir accès à diverses actions d'insertion sociales et professionnelles élaborées dans le cadre  des PDI (Plan Départementaux d'insertion )  et des PLI (Plan Locaux d'Insertion).
La fiscalité
Suppression de la taxe d'habitation pour les bénéficiaires du RMI
Les bénéficiaires du RMI sont exonérés de la taxe d'habitation à condition de vivre avec des personnes dont le revenu ne dépasse pas le plafond fixé par l’administration fiscale.
En cas de fin de droit au RMI, les allocataires bénéficient encore l'année suivant du dégrèvement total.
Il n’y a pas de démarche particulière à faire car la CAF ou la MSA envoie la liste des personnes concernées  aux services fiscaux.
L'allocation de RMI n'est pas imposable
elle entre dans la catégorie des prestations à caractère social : article 81-9 du code général des impôts.
Prime de Noël
L'état et le département versent une "prime de Noel " aux bénéficiaires de minima sociaux dont les bénéficiaires du RMI.
Malgré la décentralisation, il reste inscrit au budget de l'état une prime de Noël nationale.
voir actualité (période décembre - janvier ) pour les montants actuels
Prime de Noel état (identique années précédentes):
isolé : 152,45 €
isolé + 1 personne ou couple : 228,67 €
isolé + 2 personnes ou couple + 1 personne : 274,41 €
isolé + 3 personnes : 335,39 €
couple + 2 personnes : 320,14 €
isolé + 4 personnes : 396, 37 €
couple + 3 personnes : 381,12 €
couple + 4 personnes : 442,10 €
par personne supplémentaire : 60,98 €
Prime de Noel département
allocataires RMI et API sur novembre, ayant un droit réel payé ou non en raison d'un montant inférieur à 6 €
RMI :
115 € quelque soit la composition familiale
API :
155 €, si 1 enfant à charge
310 € si 2 enfants à charge
465 € si 3 enfants et + à charge
Pour les bénéficiaires du RMI et de l'API, seule la prime RMI est versée

Les prestations familiales

Les bénéficiaires du RMI ouvrent droit à une neutralisation des revenus d’activité, indemnités chômage ou maladie pour le calcul de leurs prestations familiales soumises à condition de ressources et notamment les aides au logement.

Réduction sociale téléphonique :

L'abonnement téléphonique : Il a été mis en place une mesure de réduction sociale téléphonique qui concerne notamment les bénéficiaires du RMI.
Cela concerne le prix de l’abonnement au service téléphonique fixe (mobiles exclus) souscrit auprès de France Télécom.
Cette réduction peut aller jusqu'à 5 € par facture.
Attestation à remplir, adressée automatiquement par la CAF.
Voir fiche "aide et dettes téléphoniques"

Les transports

La validation d'un contrat d'insertion par la CLI permet d'obtenir le :
Droit à la gratuité de la carte de bus de la Régie des Transports Marseillais pour les bénéficiaires du RMI.
ConditionsImage être domicilié à Marseille,

Image ou à Allauch , Plan de Cuques pour les transports appartenant au périmètre de transport urbain
Image avec un contrat d'insertion en cours et validé par la CLI, dont l'objet est la mise en oeuvre d'un parcours d'insertion, la gratuité n'étant qu'un avantage annexe




[/td][/tr][/table]


Là dessus, ce qui n'est pas indiqué, c'est que le RMISTE ne paye quasi pas d'electricité (en accord avec les associations et les fournisseurs d'energie), la même chose pour l'eau.

Bien sûr, en cas d'enfants, nous rajouterons ce que tout le monde touche: les allocations familiales.

On parle dans l'article des transports marseillais, mais je pense que même non gratuits, il existe des reductions dans toutes les grandes villes.

Donc acces aux soins gratuit, aide au logement, prime de noel, pas de redevance, pas d'impots, etc etc.

Je laisse à celui qui le veut de faire le calcul sur un an et des diviser par 12.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 03 mars 2009, 18:23:00

Salut,


Lucifer, tu m'as devancée ! Alors, je mets juste le lien pour une info sur les ressources prises en compte pour la détermination du RMI
http://vosdroits.service-public.fr/part ... 1904.xhtml

à plus

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 03 mars 2009, 18:26:00

Georges a écrit :
lucifer a écrit :

Oui, sauf que rares sont ceux qui ne touchent qu'une seule aide.



C'est faux qu'en tu es RMiste, tu ne touches que le RMI.


Faux, les RMiste peuvent toucher la CMU, et les APL, enfin je crois... j'attends confirmation. (il m'a devancé aussi, du coup j'ai ma confirmation, merci lucifer)

.../...

Globalement je suis partagé, d'une part il y a les inconvénients de l'assistanat généralisé, c'est à dire les profiteurs et le laxisme qui en résulte, et d'autre part les avantages, limiter la forte précarité, et le maintien de revenus de transfert qui sont réinjectés dans l'économie, ce qui sert à préserver de la croissance. D'ailleurs cela nous a bien aider pour limiter la casse avec la crise..!! A bon entendeur, salut

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 mars 2009, 19:25:00

Le RMIste paie bien son électricité et son eau; il n'y a aucun accord avec les fournisseurs d'énergie.

Quand le RMIst a des enfants il touche un RMI plus important, mais ne touche pas d'allocations familiales. Exemple : un couple de RMiste avec 2 enfants touche 954 euros, alloc comprises , auquel il faut déduire ntre 150 et 200 euros s'ils touchent l'APL.

Quand un RMIste touche l'APL, 50 euros par mois sont déduit de son RMI, dans le cas d'un couple c'est 100 euros, un couple avec 1 enfant 150 euros etc...

Pour la prime de Noël (justifiée par aucun loi, peut être supprimée d'une année à l'autre) celle du départemnt ne se cumule pas avec celle de l'Etat.

Je rappelle que le seuil de pauvreté en France est de 817 euros par personne et non par familles, donc le RMI avec toutes ses déductions et ses "avantages" est bien en dessous de ce seuil.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 03 mars 2009, 19:34:00

si le RMI paye si bien, qu attender vous pour vous y inscrire
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 03 mars 2009, 20:15:00

lambertini a écrit : si le RMI paye si bien, qu attender vous pour vous y inscrire
Lambertini faudra vraiment qu'un jour tu penses à faire des posts constructifs car ça fait au moins deux fois que tu dis ça au moins dans ce topic ci....
Le RMI ça paye tout juste le seuil de pauvreté dans le meilleur des cas, soit. Mais je te le dis, et l'intervention de lucifer me l'a prouvé. On trouve ceci sur wikipédia :

 
 Outre le versement de l’allocation, le RMI ouvre un certain nombre de droits sociaux (droits connexes[6]) tels que :
  • le droit automatique à la sécurité sociale (CMU et CMU-complémentaire)[7],[8]. Il faut préciser que la CMU[9] est attribuée sous conditions de ressources indépendamment du RMI ;
  • un dégrèvement d'office de la taxe d'habitation[10], et par conséquent de la redevance audiovisuelle[11] ;
  • le versement d'une Aide au logement[12]. Elle est calculée en fonction du loyer nu sans les charges et des ressources. Elle représente en 2002 en moyenne 185 euros par mois[13];
  • une réduction sociale téléphonique[14] (uniquement destinée aux abonnés à une ligne fixe téléphonique chez France télécom). Son montant s’élève en 2008 à 9,51 euros par mois, soit un abonnement social téléphonique à 6,49 euros par mois TTC au lieu de 16 euros[15] ;
  • dans certaines régions ou communes, des réductions dans les transports en commun (gratuité en région Île-de-France par exemple depuis le 1er avril 2007) ;
  • dans certaines communes, des bons d'électricité et de chauffage ;
  • un mois au lieu de trois de préavis pour le départ d'une location d'un appartement non meublé ;
  • la gratuité dans de nombreux musées et monuments en France, dont tous ceux gérés par la réunion des musées nationaux ou la CNMHS (monuments nationaux)[16]. Cependant cette gratuité est souvent accordée à l’ensemble des demandeurs d’emploi, et non pas réservée aux seuls allocataires du RMI ;
  • une « prime de Noël » : elle est versée depuis plusieurs années, au mois de décembre. Son montant est calculé en fonction de la taille de la famille (220 € pour une personne seule)[[/list:u]
De plus je trouve ceci sur un autre site

 
 Le nombre d’allocataires du RMI a fortement progressé depuis sa création - passant d’environ 400 000 personnes à 1,17 million en 2008 - et se réduit peu ou pas dans les périodes de forte croissance et de recul du chômage.
Le RMI apparaît ainsi comme un ultime filet de sécurité mais se révèle insuffisant pour permettre à ses bénéficiaires de sortir de la pauvreté et revenir vers l’emploi. Il fait en outre l’objet d’un mouvement de désaffection dans l’opinion publique : on lui reproche de plus en plus de constituer une incitation à ne pas travailler.
De fait, vingt ans après sa création, il n’a subi aucune transformation majeure, hormis sa décentralisation en 2003, qui n’a du reste pas modifié l’allocation en tant que telle.
En outre, ces dernières années, de nombreux débats – portant notamment sur les obligations des allocataires, la possibilité d’une fusion avec les autres minima sociaux, la question des droits connexes, celle de l’incitation financière à la reprise d’activité etc. – ont conduit à une remise en question fondamentale du dispositif.
Si le Rmiste ne recevait que le Rmi, y aurai pas de gras dans mon intervention
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 03 mars 2009, 20:24:00

pourquoi alors tant de critiques contres les gens qui ont que les aides pour vivres.
ses personnes sont des hommes francais pour certain, donc pourquoi pas les soutenir , au lieux de les faires passer, pour des profiteurs.. vous croyers quoi que l argents quils touches, vous serat reversés., il font tournée aussi le commerces, et ont leurs roles aussi a jouer, il font partient de la vie, . riches , pauvres.vous vouler quoi les voirent crévés de faims
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 03 mars 2009, 20:30:00

 
 pourquoi alors tant de critiques contres les gens qui ont que les aides pour vivres.
 Faut aussi qu'on t'apprenne à lire? Je ne serai pas insultant ou autre, mais ça fait x fois que lucifer et moi on parle de ceux qui en profitent et qui en abusent, pas de ceux qui en ont besoin, d'ailleurs c'est mis dans le premier post! 
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Société »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré