Auto-entrepreneur

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 mai 2009, 22:27:00

racaille a écrit : Moi aussi je fais partie du lot. Mais je ne suis pas en extase pour autant après cet effet d'annonce quantitatif. Après tout, ce n'est pas parce que la France compte 150.000 patrons en plus que les affaires iront bien pour tout le monde. J'ai lu dernièrement que la France est le pays où, proportionnellement, il y a le plus de chefs d'entreprise au monde. Et à ce que je sache la création de richesse en France n'est pas extraordinairement élevée, enfin pas plus qu'en UK ou aux USA./ IL vaut mieux une nation avec une multitude d'entreprise plutôt qu'un marché oligopolistique.

D'autre part, cette mesure n'a pas été faite uniquement dans le but de créer de la richesse mais aussi de faire revenir tous ceux qui bossent au black dans le giron du fisc. C'est dommage que cet aspect du dispositif ne soit plus mis en valeur; Pour le coup c'est aussi une mesure sociale qui profitera à l'ensemble des citoyens par le biais de la redistribution effectuée par la taxation.

Je trouve évidemment que c'est une bonne idée, qui plus est relativement apolitique dans le sens où pour moi ce n'est ni une mesure de gauche ni une mesure de droite mais simplement une mesure de bon sens. Novelli a bien joué sur ce coup là. Pour un fois que j'applaudis un libéral faut le noter :D
Oui, moi même j'admet que les facilités de procédure et de comptabilité, plus les crédits à faible taux permet de rendre ce type de projet accessible à tous. Donc +1 c'est une mesure capitaliste de bon sens.
Par contre on ne peut pas encore juger de la stabilité financière de ces micro-entreprises, à voir.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 18 mai 2009, 22:35:00

C'est le régime idéal pour moi, le côté "capitaliste" comme tu dis est réduit au minimum : je n'ai pas à emprunter, je n'ai pas d'actionnaires et enfin je n'ai pas de salariés à exploiter.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 mai 2009, 23:24:00

Oui, petit capitaliste dans le sens noble du terme, peu d'apport, de la liberté, et ça peut rapporter.

c'est dans quel secteur d'activité, si ce n'est pas indiscret?

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 00:25:00

assistance informatique à domicile ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 19 mai 2009, 00:35:00

Bon choix... :ok:

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33814
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 juil. 2009, 22:37:00

Bonjour,

Hervé Novelli peut se frotter les mains : le régime de l'auto-entrepreneur a un succès fou. Ce statut lancé au début de l'année par le secrétaire d'Etat chargé des PME, pour simplifier et populariser la création d'entreprises, a enregistré 182.000 inscriptions au premier semestre 2009.

Le régime semble favoriser les initiatives individuelles puisque, si 17 000 micro-entreprises ont opté pour ce nouveau statut, 165.000 sont des «nouveaux créateurs». Il représente plus de la moitié des 271.896 entreprises déjà créées sur les six premiers mois de l'année 2009, a relevé le secrétaire d'Etat aux PME.

Depuis le 1er janvier, le statut d'auto-entrepreneur, qui bénéficie de démarches simplifiées, permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire afin d'augmenter leurs revenus. Principal avantage du dispositif: des charges sociales et fiscales payées avec un taux forfaitaire unique et seulement sur la base du chiffre d'affaires effectivement réalisé.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 juil. 2009, 06:14:00

Super ! C'est un petit appel d'air indispensable pour ceux qui veulent sortir de la morosité glandeuse.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33814
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 oct. 2009, 21:12:00

Bonjour,

Ceux qui veulent croire en la reprise accueilleront ce chiffre avec plaisir. Le nombre de créations d'entreprises en France a explosé en septembre pour atteindre un nouveau record historique, avec 56.548 nouvelles entreprises créées, soit une hausse de 36,8% par rapport au mois précédent, a annoncé l'Insee mardi. Les créations d'entreprises sont toujours portées par le nouveau statut de l'auto-entrepreneur, entré en vigueur début 2009, mais les créations hors auto-entreprises enregistrent également une forte hausse (+21,1% par rapport à août), relève l'Institut national de la statistique.
 
"La vague de l'auto-entrepreneur ne se dément pas, avec plus de 32.000 nouvelles entreprises créées sous ce régime en septembre mais ce qui est assez remarquable, c'est que les créations sous forme classique sont aussi en augmentation (24.531 au total)", s'est réjoui Hervé Novelli. Le nombre cumulé de créations des mois de juillet, août et septembre est en hausse de plus de 80% par rapport aux mêmes mois de 2008, les secteurs du soutien aux entreprises et du commerce contribuant le plus à cette progression. La hausse atteint 47,2% sur les douze derniers mois par rapport aux douze mois précédents, ajoute l'Insee. "On a aujourd'hui dans ce pays créé 424.209 entreprises depuis le début de l'année, contre 327.000 au total durant toute l'année 2008. Il est certain maintenant que l'objectif de 500.000 créations d'entreprises en 2009 va être largement dépassé", a souligné le secrétaire d'Etat chargé du Commerce et des PME.
  
Ce dynamisme est en grande partie lié à la mise en place du nouveau statut d'auto-entrepreneur, qui, depuis le 1er janvier, permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou  complémentaire pour accroître leurs revenus, avec des démarches très simplifiées et un régime fiscal avantageux. De janvier à septembre, plus d'une création d'entreprise sur deux a été faite sous ce nouveau régime, relève l'Insee.
 
L'objectif initial était de 200.000 auto-entrepreneurs en 2009, on est déjà à plus de 230.000", s'est réjoui Hervé Novelli, qui table sur 300.000 d'ici la fin de l'année. "C'est vrai que les nouvelles entreprises sont plus fragiles, mais plus on en crée plus on a de chances d'en voir se développer", a-t-il dit, interrogé sur la pérennité des nouvelles entreprises, alors que la crise fait parallèlement exploser le nombre des défaillances.
 
Selon une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes SFAC publiée début septembre, les défaillances d'entreprises continuent en effet de progresser en France et devraient approcher les 70.000 à la fin 2009, soit une hausse de 20% par rapport à l'an dernier. "Ce qui est aussi important dans l'auto-entrepreneur, c'est le complément de pouvoir d'achat", les salariés et les chômeurs représentant les deux-tiers des créations d'entreprises sous ce nouveau régime, a ajouté Hervé Novelli. Or "ces catégories n'ont pas forcément vocation à franchir les plafonds mais à garder leur complément de revenus", a-t-il dit.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 oct. 2009, 21:41:00

Extra !

Oui, ces bébés entreprises sont fragiles, et beaucoup n'atteindront pas deux ans.
Oui, un bon nombre n'a ni l'ambition de se développer largement, ni d'employer de la main d'oeuvre.

Mais c'est une formidable bouffée d'oxygène et d'espoir qui se manifeste là. Prouvant si besoin était que l'homme est naturellement créatif et enteprenant quand on ne l'étouffe pas.

Par ailleurs , on s'étonne presque de voir la comparaison avec les PME et autres entreprises qui font aveu de faillite. La donne n'est évidemment pas la même : investissements trop lourds à rentabiliser, personnel trop important, lourdeurs administratives qui empèchent de changer de bord quand le vent l'indique ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 20 oct. 2009, 22:05:00

 
Mais c'est une formidable bouffée d'oxygène et d'espoir qui se manifeste là. Prouvant si besoin était que l'homme est naturellement créatif et enteprenant quand on ne l'étouffe pas.
Bien d'accord.

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 21 oct. 2009, 12:06:00

Voila une bonne idée qui accentuera encore la courbe des créations et des défaillances d'entreprises en France - créations 46000 défaillances 360000 http://www.banque-france.fr/fr/stat_c.. ... ance13.pdf
S'il n'y avait pas la garantie du consommateur derrière tout cela je dirais que le marché économique est actif et sain. Malheureusement ce phénomène est inquiétant du point de vue du consommateur.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 21 oct. 2009, 17:00:00

En quoi ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 22 oct. 2009, 16:40:00

Je réagis à ce qu'à posté Politicien... Je trouve stupide de se gargariser de la création massive d'entreprise - la France est spécialiste, il y a proportionnellement plus d'entreprises en France qu'aux USA ! - si cela ne débouche pas sur la création de richesse supplémentaire. Par exemple mon auto-entreprise vient booster les chiffres gouvernementaux sur la création d'entreprise mais pourtant cela ne m'a pas (encore) rendu plus riche qu'avant ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 oct. 2009, 23:25:00

Pour tes revenus, attends la suite !

Mais tu as tort : la densité des entreprises est à la fois signe de vigueur et de stabilité. Parce que c'est l'indice d'une classe moyenne forte. Là où les PME sont rares, c'est touuours la cata.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
GIBET
Messages : 3256
Enregistré le : 02 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Finistère

Message non lu par GIBET » 23 oct. 2009, 17:02:00

mps a écrit :En quoi ?
Essaie de faire venir un plombier pour réparer une anomalie faite par un plombier défaillant!! C'est un exemple court pour répondre à ta courte question!
Le silence est un ami qui ne trahit jamais

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré