Lycée professionnel de Gagny

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 29 mars 2009, 23:53:00

Bonsoir,

Je pense qu'il faut un bon équilibre entre les mesures de sécurité et celles visant à ré-éduquer ou re-socialiser ceux dont la violence est devenue, souvent en raison d'un sentiment de rejet, le seul moyen d'expression. Ne faire que du sécuritaire sans s'attaquer aux causes de la violence est insuffisant, les mesures de sécurité sont la première étape permettant à la société de refixer les règles, elle doit ensuite les consolider par d'autres mesures à caractère plus social.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33817
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 31 mars 2009, 07:08:00

Bonjour,

Pour ta première partie je suis assez d'accord avec toi, tu dis que c'est leur seul moyen d'expression, mais ce n'est pas la meilleure.
Quand tu dis "les consolider par d'autres mesures à caractère plus social."
Tu entends quoi par là ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 31 mars 2009, 11:59:00

Moi, j'ai été d'accord, mais ne le suis carrément plus.
J'ai constaté que TOUS le maux dont souffre notre pays est basé sur la fameuse comprehention de l'inexplicable.
Quand, dans une société, on a du temps à perdre à essayer de trouver des circonstance atténuantes à la délinquance, c'est que tout va bien et que l'on ne sais pas quoi faire du temps qui passe.
Perso, j'aurais eu 15 fois plus de raisons de devenir délinquant, et me voilà militaire .Allez comprendre ...
Qu'ai je de plus qu'eux ? De la volonté, et un refus radical de l'assistanat quotidien.
Quand je faisais des conneries, je les assumais, mais les miennes étaient à des kilomètres du tabassage de flics ou des voitures brulées.
Quand on commence a chercher le pourquoi, il est certain que l'on va trouver. Justifier la delinquance par un rejet ou un manque affectif ?
Mais vous êtes très loin de la réalité.

Le principal soucis se situe bien au delà de ces raisonnements. A force de surproteger les delinquants, car 90% sont blacks ou beurs, pour ne pas se faire traiter de racistes, on a courbé l'ecine au point de devenir totalement aveugles.
Et oui, les jeunes de Gagny n'étaient pas blancs, mais personne n'ose en parler franchement.

Alors pour un pays que l'on dit securitaire (certains membres ont les fils qui se touchent en comparant la france avec un pays totalitaire) et raciste, c'est fou ce que les enfants d'emmigrés, considérés comme français, se rient de la situation.
Ils ne sont pas rejetés, bien au contraire, on leur trouve des circonstance atténuantes car ils viennent des cités, chose que l'on ne ferait pas si les gamains etaient blancs et élevés au même endroit.

Cette partie de la population a t'elle tous les droits. Je dis oui, sans aucune hésiatation.
Suis je raciste ?
Bonne question. Est ce etre raciste que d'avoir des yeux pour voir, de constater que c'est toujours les même qui caillassent les flics, les pompiers, le Samu, les postiers, les agents EDF, etc etc ?
Est ce etre raciste que de voir qu'à chaque cas de delinquance retransmis aux infos en video, les visage des blacks et des beurs sont flouttées, et pas ceux des blancs ?

Tant qu'on se cachera de la réalité du terrain, ils auraient tord d'arréter.

Alors arretez de dire qu'ils sont rejetés. On dirait des avocats, mais eux, ils sont payés pour celà et on fait les etudes qu'ils faut pour remettre en liberté un coupable.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 31 mars 2009, 12:33:00

Lucifer, j'adore ta (rare) santé mentale !

Entre l'estompement de la norme, qui fait qu'on regarde un combat de rue entre bandes et police comme un match à la télé, en distribuant des "points", là où on assiste en fait à une véritable attaque de la démocratie que cette Police représente légitimement,

et les couineries des spectateurs qui se foutent pas mal que des gens n'osent plus sortir de chez eux, que des voitures crament et que des policiers se retrouvent à l'hosto du moment qu'ils peuvent en tirer des "arguments politiques" (!) contre le gouvrnement,

l'image que donne le pays est totalement décadente.

J'espère que dans les replis de la belle France, il y a encore beaucoup de gens dans ton genre ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 31 mars 2009, 17:23:00

Bonjour,

Lucifer je ne suis pas d'accord avec toi, les délinquants ne sont pas que "blacks" ou "beur", c'est totalement faux, "les blancs" aussi sont des délinquents. Et puis il n'y a pas de couleurs pour être délinquant.
Et je ne vois pas pourquoi on trirait les délinquants par races. Par contre les délinquants ne doivent pas être surprotégé, là d'accord.

A bientôt icon_biggrin

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 31 mars 2009, 18:01:00

Audrey, je vois ce que je vois tous les jours.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 31 mars 2009, 18:27:00

Bonjour,


Lucifer, je ne te suis pas dans ton explication même si j'apprécie ta façon de présenter tes arguments .. Et je suis heureuse que tu sois militaire et non un délinquant :)

Tu ne sais pas ce qu'il leur manque à ces jeunes et moins jeunes...  tous ne finissent pas mal et heureusement, alors pourquoi les uns et pas les autres ? la volonté comme la tienne, un soutien peut-être, une éducation, un peu de chance ?

L'effet de bande joue son rôle, faire comme le copain et ne pas "oser dire non" par peur de se voir mis de côté.. je ne leur cherche pas d'excuse car c'est impossible, mais pour certains : des circonstances atténuantes et d'autres aggravantes ? Que dire des parents ? ne sont-ils pas passer à côté de quelque chose ? Comment peut-on avoir l'idée de taper sur des forces de l'ordre et de passer à l'acte ? Je parle pour les meneurs, car les autres suivent.

Je ne sais pas ce que tu vois tous les jours, mais je me souviens que tu as dit qu'il y a quelque chose de bien en chaque individu ou un truc dans le genre.. cela veut dire que la plupart des gens peuvent revenir dans le droit chemin non ?
Alors, espérons que les quelques mesures prises dans le cadre du plan de relance comme les mesures policières annoncées par Sarkozy auront un impact sur ces jeunes. Espérons que les deux sortes de mesures arrivent à l'équilibre dont tu parlais mars2000 et que ce genre d'intrusion dans les lycées disparaîtra des faits divers.


à plus

mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 31 mars 2009, 18:45:00

Quand j'évoquais des "mesures à caractère plus social", je ne pensais pas à une surprotection sociale. A mon avis, il faut distinguer différents degrés dans la délinquance et adapter la réaction de la société.

En aucun cas, on ne peut admettre l'exploitation politique des causes de la délinquance, car la couleur politique locale des autorités ne permet pas d'expliquer de façon logique son apparition, c'est trop facile d'opposer gauche et droite en se renvoyant les responsabilités.

De même, on ne peut tolérer des bandes organisées, il faut tout faire pour les "désorganiser" en les privant de leurs meneurs par exemple.

Là où je rejoins Lucifer, c'est lorsqu'il parle "de la volonté, et un refus radical de l'assistanat quotidien". Au niveau de la délinquance non organisée, la société se doit de redonner des repères positifs, non seulement aux jeunes mais aussi à ceux qui les éduquent. Des séances de "formation" devraient redonner le sens des relations positives, des responsabilités et de l'effort. Il ne s'agit pas d'assister (sauf sur le plan matériel pour que les conditions de vie soient meilleures), mais de ré-intégrer dans la société. Autrement dit, l'accent doit être mis sur le travail pédagogique et civique, même si, dans un premier temps, une assistance matérielle est souvent requise.

Un autre moyen de redonner non seulement un sens à la vie mais aussi d'éveiller le goût de l'effort, c'est de définir au niveau local des tâches d'intérêt général au service de la collectivité. Les jeunes, au lieu d'être désoeuvrés et de tomber dans la délinquance, se rendraient utiles et cela les inciterait à vouloir sortir de façon positive d'une situation précaire, que ce soit par une nouvelle formation professionnelle, la recherche d'un emploi ou le lancement d'une initiative personnelle.

Sans doute beaucoup de ces outils existent déjà, mais il faut ausi les remettre constamment en question pour les optimiser.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 31 mars 2009, 18:46:00

Tout est une question d'éducation, en effet, je n'arrete pas de le mentionner. Le jour ouù certains arreteront de pondre au lieu d'accoucher, celà s'arrangera sûrement.
Le fait d'être parents dans un société comme la notre implique plus d'engagement qu'à l'époque de nos grands parents, car le travail et la vie en générale a bien changée.

Il existe des lois pour que les parents soient mis au pieds de le responsabilité, c'est exact, mais il y a tellement d'hypocrisie et de fausse bienveillance que face à ces lois, il y a toujours des associations faussement compatissantes.
Bref, on n'oblige pas les parents à s'occuper de leur gosse, on leur trouve aussi à eux des circonstances attenuantes.

La plus connue est la difference de culture, suivie de près par le manque d'argent. Mais en effet, l'argent , si il se gagnait, changerait bien les choses. Mais pourquoi aller bosser quand on vous aide systematiquement et mensuellement pécunierement?

L'effet de bande, c'est un fait indeniable, mais la personnalité en est un autre. Si, comme tu le dis et je suis d'accord, certains s'en sortent, c'est bien une question de volonté avant tout.
Le jur où les assistés ne le seront plus, on les plaindra encore.

On a tous un bon côté, en effet, mais encore faut il le chercher ou le decouvrir pour certains.
Ces gosses, dont les parents ne s'occupe pas, sont totalement à la charge de la société sur laquelle ils vomissent. Et ça continuera tant qu'on compatira.

Et je le maintiens, 80 % minimum des délinquants s'attaquant à la fonction publique sont non pas des emmigrés, mais bel et bien leurs enfants. Sur le papier, ils sont français. Dans leur tête, ils le sont encore moins que leurs parents.

Ils attendent tout de la france, mais à part tout casser, ils ne lui donneront rien en échange tant qu'on les plaindra, et tant qu'on ne les forcera pas à chercher du boulot et s'instruire.

Si certains s'en sortent, d'autres peuvent le faire. Je ne suis pas un fada de Rachida Dati ou Rama Yade, mais elles sont du même avis.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 01 avr. 2009, 20:18:00

lucifer a écrit :Audrey, je vois ce que je vois tous les jours.
Je ne sais pas comment ça marche en France mais aux USA il a déjà été prouvé que pour le même délit, un noir risque cinq fois plus la prison qu'un blanc.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 01 avr. 2009, 21:15:00

Chez nous, il y a tellement d'associations qu'un blanc risque plus qu'un fils d'emigré, on ne lui trouvera aucune excuse, même si il est passé par autant de galères que les autres.
Ca aussi, c'est un fait.
Visite les prisons, et regarde la plus grande quantité de detenus. Ils sont blancs.
Alors qu'à chaque tabassage de flic, qu'à chaque traffic, etc, il y a une majorité d'enfants d'emmigrés.
C'est etrange, non ?
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 02 avr. 2009, 07:35:00

Deux remarques en passant.

Pour ceux qui connaissent le Maghreb, il faut savoir que l'exiguité des logements et le temps généralement clément font que, traiditionnellement, les garçons sont envoyés jouer dans la rue dès qu'ils ont fini de dormir. Sans aucun inconvénient, le quartier entier les surveille, et pas question de débloquer, la Police comme les parents n'étnt pas d'humeur badine avec les délinquants.

Arrivée en France, ces familles continuent à envoyer les garçons dehors mais
- plus personne ne les connaît ni donc ne les contrôle
- la Police est d'une mansuétude exceptionnelle, les magistrats aussi, et si un gosse est pris en flagrant délit, il est relâché dans les 5 minutes ...

Nous avons donc là des milliers de gosses qui croient dur comme fer à l'impunité totale icon_evil

Mais en plus, et on le cache, les cités sont totalement aux mains de mafias (drogue, voitures volées, etc) qui y font leur beurre (et non leurs beurs !), ne veulent pas de Police pour troubler leurs juteuses activités, et instrumente ces gosses-glandeurs, sachant très bien qu'eux ne seront pas poursuivis.

Et pour tout agraver, on voit fleurir (et subsidier) des associations d'apprentis-sorciers qui croient dur comme fer qu'il faille culpabiliser la société,  "défendre" cette pègre, et sauver les enfants en leur offrant une table de ping-pong ...

Pour les mineurs multi-récidivistes, ceux qui arrivent enfin à irriter le Juge, il existe la "sanction suprême" : le centre fermé !

On y envoie les pires voyous "en période de vacances, pour ne pas gâcher leurs études" (!!!)

Il faut voir l'embarquement, le 1r juillet, dans de jolis autocars : excitation, familles en liesse, plaisir de retrouver les copains pour un mois ou deux de véritable "camp scout" avec animateurs, play stations, jeux divers, feux de camp, dans des endroits magnifiques ...  Seuls, les pauvres gosses qui n'ont pas assez "délinqué" restent en rade !

Bref, on a tout faux.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 02 avr. 2009, 23:26:00

lucifer a écrit :Chez nous, il y a tellement d'associations qu'un blanc risque plus qu'un fils d'emigré, on ne lui trouvera aucune excuse, même si il est passé par autant de galères que les autres.
Ca aussi, c'est un fait.
Visite les prisons, et regarde la plus grande quantité de detenus. Ils sont blancs.
Alors qu'à chaque tabassage de flic, qu'à chaque traffic, etc, il y a une majorité d'enfants d'emmigrés.
C'est etrange, non ?
J'ai pas eu le même son de cloche, et d'ailleurs ça servait à des gens plutôt orienté FN (enfin c'est pas honteux hein) pour montrer que les arabes ont la délinquance dans le sang...

J'habite près de la centrale de Poissy mais tout ce que je n'ai pu en voir c'est juste un grand mur sale et des miradors... Je n'y connais rien en population carcérale :oops:


mps a écrit :Deux remarques en passant.

Pour ceux qui connaissent le Maghreb, il faut savoir que l'exiguité des logements et le temps généralement clément font que, traiditionnellement, les garçons sont envoyés jouer dans la rue dès qu'ils ont fini de dormir. Sans aucun inconvénient, le quartier entier les surveille, et pas question de débloquer, la Police comme les parents n'étnt pas d'humeur badine avec les délinquants.

Arrivée en France, ces familles continuent à envoyer les garçons dehors mais
- plus personne ne les connaît ni donc ne les contrôle
- la Police est d'une mansuétude exceptionnelle, les magistrats aussi, et si un gosse est pris en flagrant délit, il est relâché dans les 5 minutes ...

Nous avons donc là des milliers de gosses qui croient dur comme fer à l'impunité totale icon_evil

Mais en plus, et on le cache, les cités sont totalement aux mains de mafias (drogue, voitures volées, etc) qui y font leur beurre (et non leurs beurs !), ne veulent pas de Police pour troubler leurs juteuses activités, et instrumente ces gosses-glandeurs, sachant très bien qu'eux ne seront pas poursuivis.

Et pour tout agraver, on voit fleurir (et subsidier) des associations d'apprentis-sorciers qui croient dur comme fer qu'il faille culpabiliser la société, "défendre" cette pègre, et sauver les enfants en leur offrant une table de ping-pong ...
Je partage assez ton analyse, pour en avoir longuement discuté avec quequ'un (de droite, donc pas d'angéliste caricatural héhé) qui travaille dans le suivi judiciaire chez les mineurs.

Il me semble qu'on pourrait conclure en pointant du doigt les ghettos dans lesquels ces gens sont parqués. Près de chez moi quand j'étais jeune, y'avait que des petits pavillons de banlieue et là les gangs et barons de la dope n'avaient pas pignon sur rue. Pas de caves collectives en guise de comptoir du commerce ! Ce serait un cadre de vie idéal pour tous ces petits gosses qui se font instrumentaliser par la pègre locale.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré