La loi internet et création (Hadopi)

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 11 avr. 2009, 23:19:00

Il est vrai que l'opposition systématique est un bon coup!
Certainement que les bobos gauchos dont le showbiz déborde se souviendra de ce vote aux prochaines élections...
Image

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 12 avr. 2009, 00:32:00

lucifer a écrit :Arrétez avec ce mot, et prenez un dico, svp.
C'est bien le mot qui correspond, ne t'en déplaise.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 12 avr. 2009, 09:55:00

lucifer a écrit :Arrétez avec ce mot, et prenez un dico, svp.
Norbert a écrit :Tu ne feras pas changer les endoctrinés, on leur a appris à parler comme ça, ils ne font que réciter...
logan a écrit :C'est bien le mot qui correspond, ne t'en déplaise.
Je t'avais prévenu Lucifer...
Image

Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 12 avr. 2009, 10:07:00

Voyons Norbert, Sarkozy le dit lui même, il a été élu pour prendre des décisions... Aux dernières nouvelles y a que les dictateurs qui en prennent des décisions...

Sinon, ce qui pour moi est une honte, c'est cela :
- Le gouvernement qui s'est entêté dans une loi mitigée et complexe. Il n'a pas cherché l'amendement (ou si peu) ni même la discussion. Finalement la seule bonne idée (rendre légal le téléchargement des musiques des chanteurs dans les paradis fiscaux) a été repousséeà cause de trop d'obstination ! Ce n'est pas de l'ironie là

- La gauche qui fait de l'opositionnisme. Eux non plus n'ont pas parlé beaucoup d'amendement, ils en ont demandé un à un moment, mais ils ne se sont pas défendus. Si les députés faisaient leur boulot, ils discuteraient des lois... Là ils se foutent de la g..... du monde, à gauche beaucoup, à droite comme à leur habitude.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 13 avr. 2009, 13:55:00

Le problème c'est qu'on est le droit e faire voté une loi avec moins de la moitié de l'hémicycle présent. Et je dis ça alors que je suis bien content que la loi soit repoussé (bien que je ne télécharge pas illégalement et me restreigne donc dans mes achats vu les prix faramineux des cd et dvd pour ça!).

Les gens qui téléchargent (j'en connais quelques uns) le font la plupart du temps parce que CD et jeux sont devenues beaucoup trop cher: depuis le passage à l'euro c'est mon expérience personnelle le prix des CD a été multiplié par 2 ou 3, celui des jeux vidéos par 5 au moins. Les grandes boites se plaignent du téléchargement illégal (mais la plupart du temps pas les artistes, comme vous le noterez, à part quelques stars) mais c'est leur faute qs'il existe (c'est donc le serpent qui se mord la queue, et les mecs ramasse des aides alors qu'ils n'en ont pas besoin exactement comme les banques françaises, il y a quelque mois, aide qui finissent dans les poches des actionnaires et dans les bénéfices).

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 16 avr. 2009, 11:56:00

le problème c'est aussi qu'un parti qui n'a reçu que 39% des suffrages aux élections législatives se retrouve avec 56% des places de députés à l'assemblée, le problème c'est qu'un parti qui a perdu quasiment toutesl es régions, toutes les plus grandes villes, et qui est minoritaire nationalement dans les élections locales se retrouve à avoir une majorité absolue et permanente de sénateurs, et que grâce à une telle représentation complètement en décalage avec les opinions des français, et tout en utilisant des méthodes peu scrupuleuses comme les procédures d'urgence, les 49-3 ( avant la réforme ) etc ... ils imposent des lois injustes ou liberticides aux français sans leur assentiment, contre la volonté générale, alors que la volonté générale devrait être le fondement même de toute décision politique

Aujourd'hui alors qu'une majorité de la population est hostile à cette loi, et comment pourrait il en être autrement vu qu'elle criminalise une majorité de citoyens et retire des libertés à tous, ou place tout le monde sur surveillance, Sarkozy va l'imposer par la force contre la volonté générale. Il n'y a pas d'autres mots, c'est une dictature !
La souveraineté du peuple, c'est la suprématie de la volonté générale sur toute volonté particulière, notre régime actuel c'est le contraire c'est la suprématie de la volonté de Sarkozy et des volontés particulières de la minorité qu'il sert sur la volonté générale !

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 16 avr. 2009, 13:32:00

logan a écrit :le problème c'est aussi qu'un parti qui n'a reçu que 39% des suffrages aux élections législatives se retrouve avec 56% des places de députés à l'assemblée
100% des élus ont été élus. C'est la démocratie.
Image

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 16 avr. 2009, 14:32:00

Norbert a écrit :
logan a écrit : le problème c'est aussi qu'un parti qui n'a reçu que 39% des suffrages aux élections législatives se retrouve avec 56% des places de députés à l'assemblée
100% des élus ont été élus. C'est la démocratie.
La démocratie ne se résume pas à l'élection. Une monarchie peut être aussi basée sur l'élection, tout comme une aristocratie. Et la démocratie ce n'est pas signer un chèque en blanc à des élus. La démocratie est basée sur la représentation, et un représentant c'est on ne peut plus clair c'est quelqu'un qui agit selon la volonté de ceux qu'il représente, il ne leur impose pas sa propre volonté.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 16 avr. 2009, 15:07:00

Erreur, on choisi un homme ou une femme en fonction de son programme, on ne demande pas à un politicien d'adapter son action à la volonté de son électorat. Ça, c'est ce qu'on appelle de la démagogie.

De plus, l'aristocratie sous-entend que le pouvoir est lié à la personne de par sa naissance et non des suites d'une élection démocratique. Une monarchie parlementaire connait elle aussi une élection (qui ne concerne que le parlement) mais le souverain de droit divin n'est jamais mis en place par élection, mais par la "volonté de Dieu".
Image

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 16 avr. 2009, 17:10:00

Vous confondez beaucoup de choses.

Je vais essayer d'être plus clair.

Je n'ai jamais parlé d'adapter son action à la volonté de son électorat.

Effectivement cette volonté est changeante, et pour chaque question les majorités / minorités sont différentes.
Cela serait donc très difficile, d'autant plus qu'à part grâce au référendum ou l'élection il n'est pas possible de connaître la volonté générale. Et référendum ou élection, c'est quelque chose de couteux et de lourd à organiser, on ne peut pas les multiplier sans arrêt.
Si vous pensiez aux sondages, effectivement gouverner selon les sondages serait purement démagogique.

J'ai simplement expliqué qu'un élu devait agir selon la volonté de ses électeurs, c'est le principe de la représentation.
Ici en l'occurence la volonté des électeurs c'est le programme sur lequel l'élu a été désigné.

Cela implique donc qu'un représentant doit appliquer ou défendre les idées ou les propositions qui composaient ce programme et s'en tenir uniquement à ce programme.
Mis à part quelques exceptions un gouvernement ne devrait jamais proposer aucun projet de loi qui n'ait été préalablement soumis à la volonté des français dans un programme qu'ils auraient validé.
Ces exceptions cela peut être par exemple des urgences, comme par exemple devoir faire voter un projet de loi de finance pour débloquer des fonds pour intervenir lors d'une catastrophe naturelle, etc ...

Ainsi quand Sarkozy augmente son salaire, cela ne fait pas partie de son mandat, c'est un acte arbitraire, c'est illégitime, il impose sa volonté particulière, ce n'est pas la volonté générale, il aurait du le proposer au français avant. Si les français l'avaient élu président malgré cette proposition alors il aurait eu toute légitimité à le faire cela aurait fait partie de son mandat.

Vous comprennez la différence ?

La démocratie est basée sur la représentation, hors le pouvoir mis en place par Sarkozy, certes ce n'est pas nouveau à Sarkozy mais c'est encore pire avec Sarkozy, et bien ce pouvoir est un mélange de représentation et d'actes totalement arbitraires, on n'est plus vraiment en démocratie, on est à moitié en démocratie et en monarchie.

Autre exemple, quand il est nécessaire de répondre à la crise, Sarkozy n'ayant pas été élu sur un programme censé répondre à la crise, si Sarkozy avait été démocrate, au lieu de nous imposer son plan pour sauver les banques et de nous imposer sa refondation / moralisation du capitalisme, il aurait du dissoudre l'assemblée nationale et organiser de nouvelles élections législatives afin que les français puissent choisir entre les différents plans qui auraient pu être proposés pour répondre à cette crise par les différentes tendances politiques et ainsi soumettre par la même occasion son plan aux français.

On peut prendre tout un tas d'exemples dans le même genre de violation de la représentation.

Hadopi en est un bon exemple. Ca faisait pas partie du programme de Sarkozy ni de l'UMP aux législatives.

L'envoie de troupes en afghanistan non plus.

La réintégration dans le commandement de l'OTAN non plus ...

Etc ... etc ... etc ...


Quand à l'aristocratie vérifiez vous verrez, sa définition c'est "le gouvernement des meilleurs" : plus précisément : "Forme de gouvernement où le pouvoir est entre les mains d'un petit nombre de personnes, en raison de leur naissance, de leur fortune ou de leur qualification."

Un régime politique où des personnes dirigeraient les autres en raison de leur naissance c'est une forme d'aristocratie mais ce n'est pas la seule. Un régime politique où des personnes dirigeraient les autres parce qu'elles seraient jugées plus aptes, plus compétentes, c'est aussi une forme d'aristocratie, et cela n'a rien d'incompatible avec l'élection bien au contraire.

Ce qui fait vraiment la différence entre les différentes formes de gouvernement, c'est qui détient la souveraineté, quelle volonté s'applique. Dans une aristocratie c'est un petit groupe de personnes qui applique sa volonté particulière. Dans une monarchie c'est celle d'une seule personne. Dans une démocratie c'est la volonté de tous.

Aristocratie et monarchie sont deux formes différentes de dictatures.

La république peut être une forme de démocratie, si les représentants qui exercent le pouvoir représentent toute la population ou peut être une forme de dictature, si les représentants qui exercent le pouvoir ne représentent qu'une partie de la population.

On peut tout à fait imaginer un régime politique où l'on élirait un roi qui aurait un pouvoir absolu, certes je doute qu'un tel régime puisse perdurer longtemps, à un moment ou un autre un des rois successifs n'aura aucun scrupule à interdire l'élection vu qu'il a le pouvoir absolu, mais c'est tout à fait possible et ça peut durer un certain temps si les rois respectent ce principe.

Toutes les nuances sont possibles.

Et avec le pouvoir sarkozyste on est entre la démocratie représentative et la monarchie élective, on tend de plus en plus vers la monarchie.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33817
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 16 avr. 2009, 22:10:00

Bonjour,

Norbert et Logan intéressante votre petite discussion mais si vous voulez, vous pouvez créer un sujet sur la différence entre Aristocratie et monarchie, mais restons sur la loi Hadopi s'il vous plait.

___________________________________________

C'était un des arguments les plus visibles des défenseurs de la loi Création et Internet. A tel point que Christine Albanel n'avait pas hésité à la brandir plusieurs fois devant l'Assemblée nationale pour convaincre les députés. Mais la pétition des 10 000 travailleurs de la filière musicale (auteurs, artistes, producteurs...) qui soutiennent le projet de loi est-elle totalement sérieuse ?

Ce collectif, mobilisé contre le projet de loi Hadopi, a en effet mis en place un groupe de travail chargé de vérifier la liste des 10.000 signataires.
Or, plusieurs artistes ont affirmé ne pas avoir signé ce document, comme Nicola Sirkis, chanteur du groupe Indochine, ou d'autres moins connus tels que Frédéric Volovitch ou EDI.
La vérification de la liste a également révélé qu'un nombre important de salariés de l'industrie du disque ou de la Sacem a signé en faveur de la pétition. De même, La Quadrature qualifie "d'inacceptable" la signature de DJ Mosey, nom de scène de Pierre Sarkozy, fils du président de la République.

Enfin, on trouve sur cette liste plusieurs artistes étrangers comme Micky Green ou Stephan Urban, qui ne sont pas concernés par la loi Hadopi. D'autres noms ne répondent pas aux mails envoyés par la Quadrature et semblent totalement absents d'internet, ce qui rend impossible toute vérification.

Catherine Boissière, la directrice de la communication de la Sacem, accepte qu'il y ait pu avoir "quelques erreurs", elle affirme toutefois que les signataires font souvent partie du catalogues des sociétés d'auteurs à l'origine de la pétition. "Si il y a des noms inconnus, ce n'est pas surprenant, il s'agit justement d'une pétition des petits et des sans-grades qui souffrent du téléchargement illégal", explique-t-elle. Elle rappelle par ailleurs que la pétition ne s'est jamais cantonnée aux seuls artistes, mais à tous les membres de la filière.

Cette loi aura fait couler beaucoup d'encre.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 17 avr. 2009, 20:37:00

Bonsoir,


Norbert, Logan, j'ai déplacé vos posts ici car si votre discussion sur les représentants politiques était intéressante, elle était hors sujet.

à plus

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Loi Hadopi : les députés n'y comprennent rien !

Message non lu par racaille » 29 avr. 2009, 22:08:00

Bakchich a interrogé quelques députés sur les sujets suivants : le peer-to-peer et le streaming :



Hadopi : Le pire du pire de l'assemblée
par bakchichinfo


Consternant ! Seul Cochet sait de quoi il parle. Si l'échantillon présenté dans ce mini reportage est juste, c'est affolant de se dire que ce sont des incompétents notoires qui vont voter (ou non) la loi Hadopi. Quand je pense que c'est peut-être le cas sur la plupart des lois votées à l'assemblée Nationale, ça donne le tournis !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

JCD
Messages : 5
Enregistré le : 29 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Cergy
Contact :

Message non lu par JCD » 30 avr. 2009, 11:11:00

 Pas mal la vidéo...enfin au moins certains avoue ne pas savoir ce que c'est plutôt que de faire semblant de connaitre et raconter un peu n'importe quoi...
 
    Après c'est sur c'est dommage de voir un bon pourcentage de députés avoir des lacunes plus ou moins grosses sur les sujet à propos desquels ils sont sensés voter...mais c'est hélas je pense inévitable, on ne peut pas tout savoir sur tout.

 
    A propos de la réaction des politiciens vis à vis de cette loi, Jean Pierre Enjalbert maire de Saint-Prix et candidat de Debout la République aux élections Européennes, s'était fait constitué prisonnier hier au commissariat d'Ermont au nom de ses administrés qui ont déjà télécharger illégalement pour protester symboliquement contre cette loi.
     Plus de détail et l'interview vidéo du maire quant à cette action ici : http://www.vonews.fr/article_6246
  

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 30 avr. 2009, 18:56:00

Evidemment tu as raison, les députés ne peuvent pas tout savoir sur tout. Ca montre bien les limites de la démocratie représentative. Il reste juste à espérer que ces députés sont entourés de collaborateurs compétents qui leur dégrossissent les dossiers... Quoi qu'il en soit, on vote pour des gens qui sont incapables dans la pratique - et ce n'est pas péjoratif - de solutionner un problème rationnellement en ayant tous les éléments d'information nécessaires. C'est une limite technique assez énorme je trouve, surtout lorsqu'il s'agit d'administrer une société aussi complexe que la nôtre à travers un mode d'organisation aussi centralisé.

PS : Je précise que je n'ai pas posté cette vidéo pour me foutre de la g..... de tel ou tel député, mais pour bien montrer qu'il y a un problème technique dans notre démocratie.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré