La vidéo-surveillance dans les écoles

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 14 avr. 2009, 12:29:00

Code : Tout sélectionner

C'est pas du flicage la vidéosurveillance? Elle est bien bonne celle là!

C'est pas qu'il pourrait tout voir le problème c'est qu'il pourrait potentiellement tout voir. Si toute tes actions peuvent être potentiellement vu, même si dans les faits seul un petit pourcentage l'est, tu agis toujours comme si tout l'était. C'est un état totalitaire. Tu vis dans la peur. Même si objectivement tu n'a rien à te reprocher!

Oui, bon d'accord je suis paranoaique j'envisage que des hypothèses qui arriveront jamais. Sauf que je suis pas les seul à les envisager. Et vous verez bien dans dix ans qui avait raison, hein... Seulement ca sera trop tard!
 
Pour en arriver aux sentiments que tu exprimes,il faut que tu te croies le centre du monde icon_biggrin

Et qu'en outre, tu n'aies pas la moindre idée de la manière dont marche une vidéo-surveillance !

Une camera fonctionne en permanence, et enregistre des milliers de mouvements de quidams sans le moindre intérêt.

Ce n'est qu'en cas d'incident (agression, casseurs, etc) qu'on prend la peine de visionner la section intéressante.

Qu'est ce que tu t'imagines ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 14 avr. 2009, 17:46:00

Si il n'y avait pas eu de caméra dans le bus où s'est fait attaqué ce jeune "face de craie", on pourrait toujours courrir aprés les coupables de l'agression, qui auraient pu récidiver impunément. Alors Bastien, il vaut mieux mettre deux flics dans chaque bus ?

Moi, je l'ai dit: depuis qu'il y a deux caméras de vidéosurveillance sur le parking où je gare ma voiture, il n'y a plus eu un seul acte de vandalisme ! Et il y a deux mois, j'ai retrouvé ma "Clio" (elle a six ans...) posée sur des parpaings, sans roue... Alors à choisir et même si je suis filmé en train d'embrasser ma petite amie... Rien à cirer !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33803
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 14 avr. 2009, 18:04:00

Bonjour,

Je suis assez d'accord si il n'y avait pas eu de caméras les agresseurs n'auraient jamais été interpellés, puis dans les écoles je pense que ça renforce la sécurité de tous les élèves, c'est la société qui a évolué y'a 40 ans on avait pas besoin de caméras mais aujourd'hui les choses ont changés.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 14 avr. 2009, 18:42:00

Il y a quarante ans, on était plus de quarante dans des classes de CM2 avec un seul instit' pour nous... enseigner, et personne ne mouftait !
On savait ce que voulait dire la discipline et le respect du "Maître"... Et des parents d'ailleurs !

Mais à partir du moment où tu as des enseignants irresponsables qui amènent leurs gamins manifester dans les rues pour leurs revendications salariales, que tu as des parents qui font de même, tu vas leur apprendre quel respect de l'autorité, toi ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 14 avr. 2009, 19:17:00

keserasera a écrit :Il y a quarante ans, on était plus de quarante dans des classes de CM2 avec un seul instit' pour nous... enseigner, et personne ne mouftait ! On savait ce que voulait dire la discipline et le respect du "Maître"... Et des parents d'ailleurs !

Mais à partir du moment où tu as des enseignants irresponsables qui amènent leurs gamins manifester dans les rues pour leurs revendications salariales, que tu as des parents qui font de même, tu vas leur apprendre quel respect de l'autorité, toi ?
Je suis en partie d'accord avec vous, mais je ne soutiens pas les instit, par contre, il y a 40 ans les gosses étaient éduqués par les Parents, contrairement à ce que nous voyons chez certains actuellement. Le mot RESPECT, ne connaissent plus.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 14 avr. 2009, 22:04:00

C'est bien pour celà que j'ai toujours été pour le retour à un ministère de l'Instruction Publique. Ayant toujours considéré les parents comme véritables éducateurs de leurs enfants. Mais là le jeu de l'EN a été trés subtil pour "décrocher" les enfants de leurs parents, avec les nouvelles "méthodes" qui laissaient les parents sur le bord de la touche (j'ai connu ça...) et bien d'autres choses encore...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 23 avr. 2009, 00:16:00

keserasera a écrit :C'est bien pour celà que j'ai toujours été pour le retour à un ministère de l'Instruction Publique. Ayant toujours considéré les parents comme véritables éducateurs de leurs enfants. Mais là le jeu de l'EN a été trés subtil pour "décrocher" les enfants de leurs parents, avec les nouvelles "méthodes" qui laissaient les parents sur le bord de la touche (j'ai connu ça...) et bien d'autres choses encore...
Je suis d'accord avec toi pour le ministère de l'instruction publique ! Par contre, sur les raisons de la démission parentale, je ne suis pas persuadé que la seule responsable soit l'EN. C'est un pas-de-deux, je pense sincèrement qu'à la fois l'EN a voulu se substituer à l'éducation parentale, mais qu'en même temps les parents ont été très content de se déresponsabiliser afin de devenir les "copains" de leurs gosses.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 23 avr. 2009, 18:06:00

Nous sommes bien d'accord là-dessus, et c'est un ex-responsable de fédé de parants d'élèves qui le dit !
Le problème c'est qu'en même temps, avec les procédés de la "nouvelle éducation", les "maîtres" ont joué la carte "copain des élèves" et le côté autoritaire de toute bonne éducation a été jeté aux orties. Par autoritaire, je n'entends pas bien sur les baffes et autres coups de règles sur les doigts. Mais là encore, il y avait une question de "distance" entre éducateur et éduqué, et une autorité du savoir, de la connaissance qui ne souffrait pas la moindre défaillance.
Je me souviens d'un temps où les classes de CM2 et de sixème comptaient entre 35 et 45 élèves en moyenne ! ET elles étaient certainement moins dures à "gérer" que des classes de 25 élèves aujourd'hui. Alors oui, démission des parents, certes, mais à l'origine on trouve l'EN. N'oublions pas que c'est le SNI (le syndicat rouge des instits) qui a créé la FCPE, fédération de parents entièrement acquis à la "cause" !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

personne

Message non lu par personne » 16 mai 2009, 17:38:00

La surveillance totale entraîne un risque de totalitarisme, qu'on le veuille ou non. Il ne faut pas confondre justice et légalité. Ce sont des concepts qui n'ont rien a voir entre eux.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 16 mai 2009, 17:57:00

La "protection" des mineurs innocents, n'est pas un acte "totalitaire". C'est un droit républicain que celui de protéger le faible.
Ensuite, si les instits avaient fait leur boulot "d'autorité", nous n'en serions pas là. Car ce sont eux et leurs syndicats qui ont imposé le laxisme éducatif: pas de punitions, pas de réprimandes, hétérogénéité des populations scolaires, etc... etc...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 16 mai 2009, 19:34:00

keserasera a écrit : La "protection" des mineurs innocents, n'est pas un acte "totalitaire". C'est un droit républicain que celui de protéger le faible.
Ensuite, si les instits avaient fait leur boulot "d'autorité", nous n'en serions pas là. Car ce sont eux et leurs syndicats qui ont imposé le laxisme éducatif: pas de punitions, pas de réprimandes, hétérogénéité des populations scolaires, etc... etc...
trop lool comme y disent les jeunes ! Je suppose que tu as déjà été instit pour dire ça? Non mais parce que regarde un peu ce qu'il se passe : les enfants arrivent à l'école, au collège, au lycée en se permettant d'insulter, de blâmer, de contredire (même à tord) les profs Etl es parents les soutiennent ! Je me souviens d'une réunion parent prof. Les élèves accompagnaient leurs parents "pour pouvoir se défendre face au prof". A ton avis le prof a-t-il encore du pouvoir dans l'éducation des gosses?
Image
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 mai 2009, 22:06:00

Je suis entrée à l'école à 6 ans, étrénnant mon nouvel uniforme.

A partir de ce jour, mes professeurs m'ont toujours appelée "Mademoiselle" et vouvoyé.

et je n'ai jamais tendu un cahier à un enseignant sans lui faire la révérence.

Pas plus que nous ne sommes jamais entrées en classe qu'en rang, précédées de notre professeur gagnant notre banc, et attendant son signe pour nous y asseoir.

J'ai eu des prof géniaux, que nous adorions, et qui ont fait de nous une des classes le plus fortes du Royaume.
Ue des plus gaies aussi.

Mais la "distance" était là, et la discipline quasi automatique.

Quand je vois l'horrible familiarité bas de gamme des écoles actuelles, les élèves qui se font la bise, tutoient souvent leurs profs, leur répondent, et mélanger les fautes d'orthographe est les avis" totalement désinformés, je n'ai pas le sentiment que notre société progresse ;pleu;
 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

personne
Messages : 4
Enregistré le : 17 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par personne » 17 mai 2009, 01:49:00

Il y a un malaise dans l'éducation, c'est clair, cependant je ne vois pas quel est le problème quand deux élevés se font la bise.
Il est évident que le tutoiement est a proscrire.
Cependant au niveau des avis totalement désinformés, je me permet de faire une remarque.
Actuellement, au niveau de l'école primaire surtout, mais du collège aussi, on pratique du bourrage de crâne de "politiquement correct" (écologie...) on leur enseigne donc des théories comme des vérités.
Il faut revenir a un enseignement plus traditionnel: Maths-Français-Histoire en Primaire, puis ajouter la Géographie, la Physique et la Biologie/Géologie au Collège.
Quand je vois les conneries qui sont écrites dans les programmes du genre "aider l'enfant a s'exprimer grâce à une pratique artistique" ça me fait bondir.
Je viens d'ailleurs de lire les nouveaux programmes de 2° en Maths, c'est l'horreur: Plus de vecteurs, supprimés au profits des algorithmes qui seront enseignés aux jeunes en leur faisant programmer de applications.
Toujours cette pensée  que chacun peut-être autodidacte et qu'il s'agit d'aider l'enfant à trouver la solution en lui. Bouffonneries sans fondements...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 17 mai 2009, 07:25:00

icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Ma petite rentre de l'école en m'annonçant que, le lendemain, elle ne mangera qu'un bol de riz ...
- ???
- "pour aider les pauvres gens qui n'ont pas à manger.
- ???  en quoi le fait de ne manger que du riz va-t-il les aider ?
- elle : heu ....
- tu veux vraiment aider les gens qui n'ont pas à manger ?
- Oui.
- que peux-tu faire aujourd'hui ?
- rien
- bon, nous allons faire autrement. Tu vas très bien manger ta viande et tes légumes, et faire tes devoirs encore mieux que de coutume. Pour devenir aussi forte et maligne que possible. et comme cela, quand tu seras grande, tu pourras peut-être aider ces pauvres gens.

Voila le genre de conneries auxquelles on entraîne nos gosses ! 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 17 mai 2009, 08:01:00

C'est la solidarité façon gauchiste! L'égalité par le bas pour éviter d'avoir à lever la tête. C'est déplorable!
Image

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré