L'école, une obligation pour tous : élèves et profs ?

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Shapsed
Messages : 22
Enregistré le : 08 nov. 2008, 00:00:00
Contact :

Message non lu par Shapsed » 10 nov. 2008, 00:38:00

Une révolution à l'image de celle de 1789. Il nous faut des Robespierre.

baracouda83
Messages : 21
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : paca
Contact :

Message non lu par baracouda83 » 10 nov. 2008, 08:44:00

Envoyer nos enfants dans le privé, j'y ai pensé, nous avons un collège privé pres de chez nous, les élèves sont déja triés "sur le volet" pour y acceder, les prestations y sont tres correctes mais ..mais  vous y retrouvez les mêmes problèmes que dans le laïc, c'est à dire racket, vols, bagarres...voilà pourquoi nous avons laissés notre fille dans le laïc.

Classes surchargées, oui, je considère que 27 ou 28 élèves studieux par classe serait suffisant pour faire du bon travail...une fois que nous aurons dirigés les "perturbateurs vers d'autres filiaires.

Je dois vous signaler qu'à mon époque, les enfants qui ne suivaient pas, avaient une scolarité médiocre, un comportement qui pénalisait la classe était illico dirigés soit vers "une maison de redressement"...ce que j'appelle "centres de rééducation" ou dirigés vers un centre d'apprentissage et cela des les 14 ans !

J'ai commençé par les enfants de troupe à 15 ans ...et je n'en suis pas mort !...bien le contraire, j'ai fait une tres belle carrière militaire.
Le respect de soi même passe par le respect d'autui ou vice versa.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 30801
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 10 nov. 2008, 18:56:00

Amis du soir bonsoir

J'ai l'impression que vous caricaturez trop notre système éduquatif, tout va mal, tout est à refaire, faut créer des centres disciplinaires, pendant qu'on y est on les tris selon leur noms et on les acceptent pas à l'école, mais ou va t'on. Vous pensez seulement à vous en débarrasser, moi j'appèle ça l'éducation choisie. On garde les meilleurs mais les plus nuls et les perturbateurs, on les mets la ils ne pourront rien dire (centres disciplinaires).

Vous avez fait une belle carrière militaire tant mieux pour vous, c'est bien même si vous avez exercé votre passion mais d'autres ne veulent pas être militaire.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 10 nov. 2008, 19:35:00

Bonsoir,

Je te rejoints politicien dans ce que tu dis...

Baroucada, pourquoi restes-tu sur ces centres de rééducation ?.. Ces jeunes n'ont rien fait qui puissent justifier une telle mesure ! ... ce genre de "punition" doit se prendre dans un tribunal suite à un méfait !... ici, nous parlons quand même d'éducation.... D'ailleurs, je remarque que tu mets à côté de tes centres de rééducation, le centre d'apprentissage ! qui n'ont pas, à mon avis, la même destination.

baracouda83
Messages : 21
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : paca
Contact :

Message non lu par baracouda83 » 10 nov. 2008, 23:10:00

Quand je parle de centres de rééducation, il s'agit en fait de mettre la discipline avec une formation professionnelle.

Les solutions que vous proposez ne sont pas adaptées à des jeunes qui n'ont pas de repères.

Il faut les leur inculquer ces points de repères sans quoi, c'est ne rien faire. Je ne vois pas pourquoi je dépenserai de l'argent en professeurs, surveillants et autres pour des individus qui n'ont rien à glander de l'école .
Le respect de soi même passe par le respect d'autui ou vice versa.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 30801
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 nov. 2008, 11:33:00

Bonjour,

Je pense que vraiment on ne sera pas d'accord sur sujet la, vous êtes pour les centres disciplinaire pour isoler, moi non !, moi je répéte ma proposition un surveillant dans chaques classe pour ne laisser tomber personne en chemin.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 11 nov. 2008, 12:16:00

Bonjour,

Baracouda - Tu parles de discipline maintenant, je suis plutôt pour une certaine discipline mais contre les centres disciplinaires ... quand aux jeunes qui n'ont pas de repère.. pourquoi pas prendre le temps quand même de les valoriser... au lieu de les cataloguer tous et de vouloir les isoler, sans prendre le temps de savoir pourquoi ? ce qui les motive, ce qu'ils ont envie de faire ... Tu penses pas que cela vaille le coup ? les jeunes et ces jeunes sont le futur !  et je te rappelle que l'éducation est un droit pour ces jeunes comme pour tous les autres, droit proclamé par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.  Bye 

baracouda83
Messages : 21
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : paca
Contact :

Message non lu par baracouda83 » 11 nov. 2008, 17:06:00

Ne pensez pas que j'ai des "oeillères" et que je sois "borné". Si je raisonne de cette manière, c'est que du "paternalisme", j'en ai fait dans ma vie, j'ai élevé des enfants de l'ADASS pendant des années avec mon ex-épouse, vois pourrez me croire si vous voulez mais ces soi  disants enfants à problèmes comme on l'entend chaque jour de nos jours, hé bien, eux se sont comportés comme mes enfants, il y avait une "céllule familiale, un encadrement, des règles de vie et nous n'avons jamais eu de problèmes.

Si vous constatez les raisons qui poussent ces jeunes à mal se conduire en classe "des leur jeune âge" je veux dire la primaire, c'est parce qu'il n'y a pas d'encadrement familial, les parents, soit par leur travail, ...le nombre d'enfants...situation précaire....des parents qui eux même ont été poursuivis par les études !!! chômage...milieu de vie...  les causes peuvent être multuples.

Comme je vous disais plus haut dans la classe de ma fille (6 ème) cette année, vous n'avez que 4 perturbateurs dans la classe et cela quel que soit le cours, c'est le "bronx" dans la classe ! les parents ont été convoqués, plus de points de conduite et rien y fait !

Vous me dîtes de mettre un surveillant, vous vous imaginez les dépenses occasionnées pour quelques semeurs de trouble ?

Nous avons deux générations de retard et pour rattraper cela, seules des mesures dignes d'un "dictat" pourront remédier à la situation !

Comme je vous l'ai écrit plus haut : un arbre sans tuteur poussera tordu, un enfant sans encadrement strict fera de même.
Le respect de soi même passe par le respect d'autui ou vice versa.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 30801
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 nov. 2008, 18:35:00

Bonsoir

Vous avez élevé des enfants de la DDASS d'accord, mais votre cas, c'est un cas précis, moi je parle d'une généralité. Moi je persiste et signe avec mes surveillants dans les classes, certes ça va coùter de l'argent, mais vos centres disciplinaire aussi à moins que vous ne les mettiez directement dans les prisons :ban: . Un arbre sans tuteur poussera tordu c'est sùr même quoique certains en ont pas besoin :D , mais le tuteur de l'élève sont ses parents, ou son prof. 
Et vos centres disciplinaire ne remplaceront pas leurs parents. Et ces jeunes là qui vont sortir de là bas, quels regards porteront ils sur la société ? vous allez peut être me dire qu'ils vont remercier le centre disciplinaire.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 11 nov. 2008, 18:47:00

Salut Baracouda83

D'abord, bravo pour ces enfants meurtris pas la vie que tu as réussi à élever !.. dans ce que tu as cité, tu as oublié l'amour... et si tu n'as jamais eu de souci, c'est qu'il devait y avoir de l'amour entre vous non ?
Par contre, ce fait ne te donne pas le droit de décider de laisser de côté les autres ! ceux pour lesquels les parents restent inefficaces ... et je suis d'accord avec toi pour "les causes qui peuvent être multiples" mais au contraire, il faut essayer de leur donner tout ce que toi, tu as pu leur donner à ces enfants de la DDASS..

Je suis pour le proverbe suivant :"pour mieux vaut prévenir que guérir"... Il est en effet plus facile d'empêcher une situation délicate ou un problème douloureux, que de les résoudre... c'est ce que j'avais écris dans mon post en page 2.. donc je vais reprendre en résumant ce que j'y avais écris : aider dès le départ les parents et les enfants avec les structures et tout ce qui existent déjà (PMI, suivi par une assistance sociale pour le budget ou pour tout autres problèmes, aides aux devoirs à la maison ou par le biais d'une association, réseau d'aides à l'école, heures de soutien dans les matières où l'élève a des difficultés au collège et au lycée...  En aidant les parents, on aide aussi les enfants..

En ce qui concerne ton tuteur, je le vois comme une aide, non comme une contrainte... avec en toile de fond des règles, qui expliquées seront plus faciles à respecter.

A bientôt :)

baracouda83
Messages : 21
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : paca
Contact :

Message non lu par baracouda83 » 12 nov. 2008, 01:02:00

Les structures dont vous parlez sont déja en application, je le vois dans l'école de ma fille, vous avez des surveillants, une assistante sociale, des heures de soutien scolaire pour ceux (celles) qui en ont la nécessité.

Maintenant, l'école n'est pas une entreprise de bienfaisance, les profs ne sont pas des assistantes sociales ou psy pour remettre des enfants en marge de la société sur les rails. Ils ne sont pas là pour avoir à subir des injures, jets de divers objets pendant qu'ils ont le dos tourné ou subir des violences (le dernier en date, cette semaine est un gamin de 11 ans qui a mis son poing au visage d'un prof) ! Vous daites quoi dans des situations similaires ?

Quand les parents ne maîtrisent plus leurs enfants, il faut bien un relai pour se substituer à eux pour remettre cet enfant dans le droit chemin...et cela ne se fera pas en un jour, une semaine.

Il ne faut pas prendre ces centres pour une prison, ils ne sont pas des délinquants mais peuvent tres vite y arriver si on ne prend pas leur cas avec sérieux et pour leur bien.

Savoir séparer le bon grain de l'ivraie sous risque de contamination et là...cela dégénège.
Le respect de soi même passe par le respect d'autui ou vice versa.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 30801
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 nov. 2008, 17:46:00

Bonjour

Baracouda83, vous c'est tout l'un ou tout l'autre on n'a jamais dit que l'école était une entreprise de bienfaisance, ou que les profs étaient des assistantes sociales ou psy pour remettre des enfants en marge de la société sur les rails".

Mais les profs sont la pour encadrer quand même les élèves, ils assurent un suivi pour l'élève, moi je reviens avec mes surveillants, cela serait un plus pour l'élève comme pour le prof.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré