Discours de Nicolas Sarkozy à St Quentin

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33921
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 mars 2009, 11:30:00

Bonjour,

Nicolas Sarkozy a affirmé mardi 24 mars, lors d'une réunion publique à Saint-Quentin (Aisne): "J'ai le devoir d'entendre ceux qui manifestent. Mais, j'ai aussi la responsabilité de ceux qui ne défilent pas", avant d'évoquer "Ceux qui souffrent le plus ne sont pas ceux qui contestent le plus", a ajouté le chef de l'état dans un discours sur sa politique économique, dans une allusion à la journée de mobilisation de jeudi dernier.
"Avant la fin de l'été, nous réfléchirons à d'autres mesures. Mais mon devoir c'est d'être dans le bon tempo", a-t-il également indiqué.

Le chef de l'Etat a aussi indiqué qu'il souhaitait la mise en place d'une taxe carbone qui financerait la protection sociale des Français.

Il a annoncé un "plan d'urgence en faveur des jeunes" touchés par la crise économique "avant la mi-avril".

Concernant les impôts :
"Je ne reviendrai pas sur mon engagement de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite" a-t-il ajouté sous les applaudissements de la salle. "Je ne suis pas le président de la République qui augmentera les impôts", a-t-il encore déclaré, ajoutant: "On ne réduit pas les injustices en augmentant les impôts".
Le Bouclier fiscal il sera pas remit en cause.

Les parachutes dorés :
"Il ne doit plus y avoir de parachutes dorés. Il ne doit plus y avoir de bonus, de distribution d'actions gratuites ou de stock-options dans une entreprise qui reçoit une aide de l'Etat, qui met en oeuvre un plan social d'ampleur ou qui recourt massivement au chômage partiel", a tranché le chef de l'Etat.

Commissaires à la réindustrialisation:
"Nous allons leur donner les pleins pouvoirs pour mobiliser tous les acteurs et pour agir", a expliqué le chef de l'Etat. "Je veux des commissaires à la réindustrialisation qui auront les moyens de rassembler tous les moyens de l'Etat au service de la réindustrialisation de vos bassins d'emploi."
Ils disposeront de moyens d'intervention financiers accrus et une ligne de prêts du Trésor sera créée pour leur permettre d'intervenir directement, a-t-il précisé.

Voici les réactions de différents politiques et syndicats :

Parti socialiste : "Rien n'est prévu pour soutenir le pouvoir d'achat et la consommation (...). Dans les circonstances actuelles, la France a besoin de décisions précises et efficaces. Le gouvernement et Nicolas Sarkozy doivent sortir du discours, pour en venir enfin aux actes."

Parti communiste : "Hautain, fier de lui, il n'a fait qu'aligner mensonges et épouvantails pour justifier une politique économique ultra-libérale et une politique sociale liberticide. Il n'y a qu'à comparer le petit tirage d'oreille dont ont écopé les voyous du grand patronat aux trois ans de prison qu'il promet aux jeunes pour leur simple appartenance supposée à une bande."

Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP : "Le sang-froid, la lucidité et la détermination caractérisent ce discours qui est de nature à donner confiance aux Français. A Toulon, le Président de la république a été le premier chef d'État à mesurer l'ampleur de la crise, à Saint-Quentin, il nous montre le chemin pour en sortir."

Jean-Claude Mailly, Force Ouvrière : "Il n'y a aucun élément nouveau, aucune annonce et je le regrette parce qu'il y a nécessité notamment de soutenir la consommation et notamment à travers la question salariale."

Alain Olive, Unsa, syndicats autonomes : "Il ouvre de nouveaux espaces à la négociation sur les questions de restructuration industrielle et sur le fait qu'il y a un engagement qui est pris : aucun salarié qui serait frappé par ces restructurations ne serait abandonné. Ça c'est très fort."

Il y avait un millier de policiers et CRS pour la sécurité du président et une centaine de manifestants loin de la salle des fêtes 3000/4000 sympatisants ump.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 28 mars 2009, 23:31:00, modifié 2 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 mars 2009, 16:10:00

Ca couine ... comme toujours.
Modifié en dernier par mps le 28 mars 2009, 23:31:00, modifié 2 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 28 mars 2009, 19:53:00

sarko, un beau baratineur
Modifié en dernier par lambertini le 28 mars 2009, 23:31:00, modifié 2 fois.
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 mars 2009, 01:03:00

Sarko préfère s'en prendre publiquement aux rémunérations des gros patrons plutôt que de s'appesantir sur ce qui intéresse vraiment les français : leur propre salaire et leur pouvoir d'achat.
Modifié en dernier par racaille le 28 mars 2009, 23:31:00, modifié 2 fois.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré