La France va s'agrandir !

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 29 mars 2009, 21:35:00

Sous ce titre délibérément provocateur, je veux en fait attirer l'attention sur le fait que de plus en plus de Wallons et de Bruxellois (les Belges qui parlent le français), fatigués des disputes politiques interminables avec les Flamands (les Belges qui parlent le néerlandais), se rallient à l'idée du rattachement de la Wallonie et de Bruxelles à la France, pressentant que la Belgique est sur le point d'exploser.

Ce double sondage, réalisé à la fois en Wallonie et en France, en est la preuve :

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actua ... 7/29/artic…

L'idée ne laisse pas indifférent les responsables politiques français, même si la plupart se tiennent au double devoir de non-ingérence et de non-indifférence que la France a toujours adopté depuis de Gaulle. Néanmoins, ces réflexions de Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterand et personnalité fort écoutée par Nicolas Sarkozy, témoignent d'un intérêt certain  de la France :

http://blogs.lexpress.fr/attali/2008/09 ... ncaise.php

Il se trompe sur Bruxelles en parlant de district européen (l'Europe n'est pas juridiquement compétente pour gérer un Etat), mais son approche est pertinente notamment en ce qui concerne les avantages pour la France de s'agrandir pacifiquement.

Petit rappel historique : en 1815, suite à la défaite de Napoléon, l'Angleterre a voulu punir la France, d'où la création des Pays-Bas regroupant Néerlandais, Belges et Luxembourgeois. En 1830, la Belgique est née de la révolte des Belges contre les Néerlandais et l'Angleterre s'est alors opposée à ce que Bruxellois et Wallons refassent partie de la France.

A l'époque, seuls les bourgeois avaient le pouvoir et parlaient le français tout en méprisant la langue du peuple, d'où l'origine du combat flamand pour la reconnaissance de sa langue et de sa culture. Combat légitime au point de départ mais qui depuis la fin du 20ème siècle s'est transformé en revanche contre les humiliations du passé.

A présent, la Flandre veut tout contrôler en Belgique, visant en fait 3 buts avant de proclamer unilatéralement son indépendance : vider l'état belge (fédéralisé) de sa substance, annexer Bruxelles (90% de francophones) et sa périphérie (entre 60 et 80 % de francophones) et coloniser la Wallonie.

La réunion de Bruxelles et de la Wallonie à la France permettrait de corriger une erreur de l'Histoire, la Belgique étant un Etat artificiel comme le fut la Tchécoslovaquie. Selon toute probabilité, vu l'agggravation de la crise politique en Belgique, qui va encore s'accentuer avec les élections régionales et européennes du 7 juin, Nicolas Sarkozy a de grandes chances de pouvoir agrandir la France, donnant à celle-ci plus de poids en Europe et donnant aux Wallons et Bruxellois un Etat digne de ce nom, efficace, où les valeurs républicaines sont mises en valeur et où la solidarité n'est pas un vain mot. 
Modifié en dernier par mars2000 le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 30 mars 2009, 09:50:00

Hum. Les Pays-Bas n'ont rien à voir dans les guerres napoléonniennes, et existaient bien avant.

Quant au ratachement à la France, c'est le souhait d'environ ... 1 % des francophones de Belgique icon_biggrin
Modifié en dernier par mps le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 30 mars 2009, 18:38:00

mps a écrit : Hum. Les Pays-Bas n'ont rien à voir dans les guerres napoléonniennes, et existaient bien avant.

Quant au ratachement à la France, c'est le souhait d'environ ... 1 % des francophones de Belgique icon_biggrin
Pour les Pays-Bas, je pense que tu confonds avec les Provinces-Unies. Voir Wikipedia à ce sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Belgique

Extrait : "De la fin du Moyen Âge au XVIIe siècle, ce territoire est un centre commercial et culturel prospère. La quasi-totalité de son territoire (à l'exception de la Principauté de Liège) faisait partie des Dix-sept Provinces réunies par les ducs de Bourgogne au XVe siècle. Après l'avènement du protestantisme sous la domination espagnole, les Dix-sept Provinces sont scindées et le nord – les futurs Pays-Bas – devient indépendant. La partie méridionale, catholique, passe aux mains de diverses puissances européennes (Espagne, Autriche, France) et est réunie en 1815 avec les anciennes Provinces-Unies pour former le Royaume des Pays-Bas. La partie méridionale accède de ce nouvel État à l'indépendance en 1830 suite à la Révolution belge. "


Pour ce qui concerne les rattachistes, si on s'en tient aux résultats des précédentes élections, ton 1% correspond à peu près à la réalité (1,5 %).

Mais depuis juin 2007, les esprits ont évolué, comme en témoigne le sondage évoqué dans mon premier message. ll convient toutefois de relativiser comme suit :

- selon ce sondage,  49% des Wallons sont favorables au rattachement à la France en cas d'explosion de la Belgique .... autrement dit, ces 49 % ne sont pas acquis d'office au RWF (Rassemblement Wallonie France) dans la situation actuelle où l'Etat belge survit jusqu'à la prochaine pointe d'urticaire flamande
- dans le même sondage, 23% des Wallons sont persuadés que la Belgique va disparaître ... autrement dit, c'est dans ce réservoir important de voix que le RWF espère faire sa percée en juin 2009 .... si seulement un tiers (soit 7 ou 8%) des électeurs vote en suivant son opinion lors du sondage, ce sera déjà un fameux progrès (avec possibilité d'avoir un ou 2 élus).

Maintenant tu vas me dire : oui mais les sondages récents (La Libre, Le Soir, Vers L'Avenir) ne mentionnent même pas le RWF ! C'est exact, mais il faut savoir que ces sondages sont truqués, ainsi qu'a pu le vérifier un militant RWF contacté par téléphone pour un de ces sondages :

http://www.rwf.be/pages/Archives/Annee_ ... PierreBary.…

Il y a pire ! Un contradicteur m'a fait remarquer sur un forum que les sondeurs ne prenaient en considération que les partis ayant une certaine importance. Comment expliquer alors la prise en considération d'un parti à peine né (et déjà divisé !), n'ayant que très peu de membres, à savoir Lidé ? Il s'agit manifestement de manipulation éhontée de l'opinion publique par un institut de sondage au service de l'ordre établi (ayant dès lors reçu l'instruction d'endormir les gens).

Cela est encore plus marqué au niveau de la RTBF (télévision publique) qui n'invite à ses débats électoraux que les représentants des 4 partis traditionnels alors qu'en France, au premier tour des élections, n'importe quel parti, petit ou grand, connu ou pas, ayant ou non des élus, a exactement le même temps de parole sur toutes les chaînes TV publiques. Sur ce point-là et sur d'autres (l'absence de référendum par exemple), la Belgique est loin d'être une démocratie et c'est une raison suppplémentaire pour souhaiter le rattachement de la Wallonie et de Bruxelles à la France.
Modifié en dernier par mars2000 le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 30 mars 2009, 19:02:00

Ouiap icon_confused

tu sais, entre le type qui déclare, pour montrer qu'il en a marre, qu'il veut être rattaché à la France, et son attitude au pied du mur, il y a un pont !

Parce qu'enfin, si les gens aiment tant que cela la France, rien ne les empêche de s'y installer dès à présent.

Je me souviens d'un assez récent gag radiophonique où on annonçait à des gens, dans la rue, que la Belgique était à vendre,e t venait d'être rachetée ..
Les gens sursautaient, s'indignaient ou semblaient s'en taper, mais demandaient tous "pas à la France, au moins" !

De toute manière, la question ne se pose pas. La plupart des gens sont enchantés de vivre en Belgique ; les chômeurs tiennent à leur allocation à vie ; la masse des belges considèrent les français comme des excités mentaux aventureux, et ne font d'exception que "pour la gentille dame du camping où nous allons sur le Côte d'Azur" ... 
Modifié en dernier par mps le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 30 mars 2009, 19:31:00

  
 tu sais, entre le type qui déclare, pour montrer qu'il en a marre, qu'il veut être rattaché à la France, et son attitude au pied du mur, il y a un pont !

Parce qu'enfin, si les gens aiment tant que cela la France, rien ne les empêche de s'y installer dès à présent
La vraie question est celle-ci : les Wallons et Bruxellois doivent-ils rester sans réaction face à la montée des revendications autonomistes/indépendantistes de la Flandre ou ne doivent-ils pas, dès à présent, réfléchir sur la meilleure solution pour sortir du bourbier politique belge ? Rejoindre physiquement la France est une solution, mais elle laisse le champ libre à ceux qui soit veulent perpétuer un Etat de plus en plus inefficace (vu les blocages sur toutes sortes de sujets entre les Flamands et les Francophones) ou qui risquent, par aveuglement pour maintenir une Belgique idéalisée, de finalement céder aux exigences flamandes visant à annexer Bruxelles et à coloniser la Wallonie. Le vrai combat consiste à rester sur place pour combattre à la fois les Flamands et ceux qui mènent la politique de l'autruche.


 
 Je me souviens d'un assez récent gag radiophonique où on annonçait à des gens, dans la rue, que la Belgique était à vendre,e t venait d'être rachetée ..
Les gens sursautaient, s'indignaient ou semblaient s'en taper, mais demandaient tous "pas à la France, au moins" !

De toute manière, la question ne se pose pas. La plupart des gens sont enchantés de vivre en Belgique ; les chômeurs tiennent à leur allocation à vie ; la masse des belges considèrent les français comme des excités mentaux aventureux, et ne font d'exception que "pour la gentille dame du camping où nous allons sur le Côte d'Azur" ...

Beaucoup de Belges sont mal informés sur la France et les Français ... et pourtant ils sont nombreux à regarder les chaînes TV françaises. Quant au système de chômage, le système français donne plus de possibilités matérielles dans un premier temps pour retrouver un emploi tandis que le système belge, par des allocations plus basses, décourage la recherche d'emploi ... c'est un paradoxe, mais si on y ajoute l'inefficacité ou inadaptation des formations assurées par l'ONEM par rapport à celles, de meilleure qualité, faites par l'ANPE, la mauvaise gestion des subsides européens en Wallonie pour relancer l'activité économique (en particulier dans le Hainaut, surtout si l'on compare avec ce qui a été fait dans une région similaire sur le plan économique, le Nord-Pas-de-Calais), le gaspillage des compétences avec trop de ministres, la Wallonie a tout à gagner à se retrouver dans le cadre français, car elle réapprendra le sens de la responsabilité et de l'efficacité dont elle a grandement besoin. Idem pour Bruxelles, le chômage y étant accentué par le côté bilingue forcé alors que les Flamands n'y sont que 10% de la population.
Modifié en dernier par mars2000 le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 30 mars 2009, 21:23:00

C'est où, la Belgique ???? icon_eek
Modifié en dernier par lucifer le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 30 mars 2009, 21:35:00

Au Nord de la France, les régions françaises suivantes en sont voisines : Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Lorraine.

Voici la carte de la France élargie à la Wallonie et Bruxelles, il faudra aussi ajouter 6 communes périphériques de Bruxelles pour faire la liaison entre Bruxelles et la Wallonie et tenir compte du caractère majoritairement francophone de ces communes, placées en Flandre sans demander l'avis des gens :

Image
Modifié en dernier par mars2000 le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33929
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 30 mars 2009, 21:53:00

Bonjour,

Ah l'humour de lucifer icon_biggrin, plus sérieusement je n'ai pas d'avis tranché sur ce sujet, d'un point de vue historique c'est un peu comme l'alsace et la lorraine avec l'Allemagne. Mais niveau tradition la France et la Belgique sont assez différents je trouve.

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 31 mars 2009, 05:14:00

Sans veritable avis de même !
Mais je pense pas que ca se ferra.
Modifié en dernier par French_Connection le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 31 mars 2009, 19:10:00

La comparaison avec l'Alsace et la Lorraine est intéressante car elle ouvre une porte de discussion dans les négociations qui devront se faire le jour où Wallons et Bruxellois exprimeront le souhait de devenir Français.

Wallons et Bruxellois se passeront de la monarchie, cela va de soi, et s'adapteront au système majoritaire à 2 tours. Faut dire que le système proportionnel belge, avec des partis flamands uniquement en Flandre (et Bruxelles) et des partis francophones uniquement en Wallonie (et Bruxelles) aboutit à un système inefficace, la particratie se moquant de l'électeur à peine le vote, obligatoire de surcroît, exprimé : une sorte de 4ème République au carré ! icon_exclaim  

La régionalisation très poussée en Belgique devra être revue, matière par matière, de façon à viser à la fois l'efficacité et le respect de certaines spécificités.

Je donne 2 exemples :

- celui des relations internationales ... oui, elles sont régionalisées en Belgique, mais cela n'a aucun sens et une source de gaspillages sans fin .... conclusion logique : elles repasseront au niveau national

- celui de l'enseignement .... de nouveau, c'est régionalisé (plus exactement "communautarisé") en Belgique et de plus, nous avons un triple réseau : réseau officiel de la communauté, réseau communal dans certaines communes (avec souvent une coloration politique), réseau de l'enseignement libre (catholique) .... la solution sera sans doute hybride, vu que la décision politique en France appartient essentiellement à l'Etat national, même si les régions françaises ont quelques compétences limitées et que par ailleurs, la France a fait  une séparation complète entre l'Eglise et l'Etat, ce qui n'est pas le cas en Belgique ...

Quand je dis "solution hybride", je pense évidemment au statut particulier de l'Alsace/Lorraine dans différents domaines (subsides des cultes, liberté d’enseignement, assurance-maladie, droits locaux datant de la période allemande, etc ...) et qui donc pourra servir de base pour le statut particulier de la Wallonie et de Bruxelles dans la République française.
Modifié en dernier par mars2000 le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7686
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 31 mars 2009, 19:25:00

Bonjour à toi mars, je vois que tu es belge, mais j'aimerai revenir sur un point : La voix du nord, et autres journaux ont fait un sondage pour savoir si vous êtes favorables à la Wallonie Française... Soit, je comprends assez bien, aussi criticable que soit notre système il est stable et parmi les plus efficaces.
Seulement, tu l'as dit toi même en intro... Peu de belges pensent que la belgique se syndra? Quel est donc l'intérêt de savoir si vous y êtes favorables? Mise à part une révolution, je vois pas.
Le problème de la Belgique c'est à la fois sa taille, et aussi sa division, c'est clair.
Maintenant, étant donné ce que nous apporteraient à nous la Wallonie (je parle dans le NPDC), c'est clair qu'on est OK, surtout qu'on est en bonnes relation avec nos voisins, surtout depuis l'UE
Modifié en dernier par artragis le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

mars2000
Messages : 18
Enregistré le : 30 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Namur (Wallonie)

Message non lu par mars2000 » 31 mars 2009, 19:56:00

Merci, Artragis pour ta compréhension du problème et ton accueil positif de l'idée de cette réunion !  icon_biggrin

Savoir quand les Wallons s'exprimeront officiellement pour le rattachement est difficile à dire, mais l'idée progresse néanmoins, elle n'est plus un sujet tabou.

L'étape difficile est celle consistant à faire le deuil d'un pays auquel on a cru pour ouvrir les yeux sur d'autres horizons ou, plus exactement, retrouver ses vrais horizons, ses vraies origines, en symbiose avec notre culture et notre façon générale de concevoir la vie. Je connais beaucoup de personnes qui ne sont pas opposées au rattachement, mais qui, dans la situation actuelle où les Flamands  n'ont pas encore été trop loin (Jules César dirait "franchi le Rubicon"), veulent encore croire à la Belgique, même si elles sont conscientes que la fin se rapproche.

Autrement dit, une étincelle devrait suffire à augmenter considérablement le nombre de Wallons et de Bruxellois favorables à la réunion, mais on ne sait pas quand et comment cette étincelle va se produire.

Le choc pourrait venir des élections du 7 juin, la Flandre devant se radicaliser, car n'ayant rien obtenu dans la voie d'une autonomie plus grande depuis juin 2007 ! Du côté du RWF, nous espérons faire une percée suffisante pour peser dans la formation du prochain gouvernement wallon, constitué sur base d'élections à la proportionnelle : si aucun des 2 "cartels" (PS+humanistes d'une part; MR=UMP+écologistes d'autre part) n'a une majorité, ce sera le cas, d'autant plus que les 4 partis traditionnels ne veulent pas voir qu'ils vont droit dans le mur avec une Flandre qui sera encore plus radicale.

Or, c'est bien le gouvernement wallon qui devra proposer le choix du rattachement à la France à la population. Idem pour le gouvernement bruxellois en ce qui concerne Bruxelles. D'où l'importance de ces élections régionales !

Par ailleurs, je pense qu'il est utile que les Français soient informés de l'évolution de la situation. Au moment opportun, le soutien de l'opinion publique confortera les responsables politiques dans les inévitables négociations que j'ai évoquées précédement.
Modifié en dernier par mars2000 le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 01 avr. 2009, 20:22:00

Je n'ai pas d'avis sur la question mais en tout cas les wallons sont les bienvenus s'ils le désirent ! :D
Modifié en dernier par racaille le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Invité

Message non lu par Invité » 03 avr. 2009, 21:47:00

Bonsoir,

Je suis belge et wallonne, aux élections je ne voterai certainement pas pour un rattachement à la France..

J'en ai même marre qu'on prône ce rattachement, oh je sais on va me sortir que la Belgique est une erreur de l'histoire, que dès le début elle est appelée à disparaître, que la monarchie coûte plus cher qu'une république que et que et que.
Il se fait que je suis née belge et non française et même si nos cultures sont proches, même si la France est un des plus beaux pays que j'ai visité.. je ne suis pas française et n'ai pas du tout l'intention de le devenir.

J'espère que ce mouvement rattachiste ne prendra pas d'envol, le vote étant obligatoire chez nous, je suppose que les votes de contestation des irréfléchis pourraient leur donner un sentiment de victoire, je souhaite franchement qu'il n'en soit rien.
Modifié en dernier par Invité le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 03 avr. 2009, 23:10:00

Je rejoins ton idée. Il est tout à fait normal que l'on soit attaché à notre pays.
Plutôt que de toujours voir le côté noir d'une nation, il est maintenant coutume de mettre ses défaut en avant garde.
Chez nous, c'est pas mal non plus, on arrive même à inventer pour demontrer que notre pays va mal, alors qu'on est loin d'être à plaindre.

Je ne connais pas bien l'histoire de la Belgique, et je m'en excuse, mais depuis tout petit, je l'ai toujours considéré comme un pays à part entière, et n'ai jamais enttendu parlé d'erreur de l'histoire.

J'espère de tout coeur que les gens attachés à leur pays soient nombreux à partager ton point de vue.
Modifié en dernier par lucifer le 30 mars 2009, 19:02:00, modifié 1 fois.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré