Consommation, sur-consommation

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7646
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 08 avr. 2009, 17:05:00

Norbert a écrit : C'était de l'humour Artragis, désolé.
je comprends l'humour t'inquiète, seulement, là lucifer a répondu que "j'avais raison" avant de faire de l'humour, ce pourquoi j'ai précisé que j'ai mis "peut être".

mais le fait est que Fleur sauvage a un peu dévié du sujet (d'ailleurs elle a mis la même réplique ailleurs...) alors du coup je lui avais répondu...
Donc je reviens :

Faites-vous la différence entre consomation et sur-consommation? entre sociétés du même nom? et selon vous, sommes nous dans une société de consommation (mais qui a des déviances) ou dans une société de sur consommation? Quel est l'impact réel de la publicité, des marques et tous les agressions mercantiles?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 09 avr. 2009, 15:52:00

Bonjour,

Je pense que nous vivons dans une société de sur-consommation, la publicité nous incite à acheter, mais la mode aussi nous incite à consommer, et quand il y a des soldes aussi, donc tout cela entraine de la sur-consommation, mais je pense que nous y faisons pas attention, c'est devenu une habitude.
Alors c'est vrai certains ne consomment que le strict minimum mais la majorité des gens sur-consomment je pense.

A bientôt icon_biggrin

Fleur sauvage
Messages : 74
Enregistré le : 07 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : en France

Message non lu par Fleur sauvage » 10 avr. 2009, 14:39:00

Ce qui est pour moi une surconsommation, n'est peut-être qu'une consommation pour mon voisin plus riche que moi.
En fait, on tente par tous les moyens de nous faire sur-consommer, il en va du bénéfice des fabriquants.
On nous met à l'aise dans les supermarchés : musique douce, chaleur idéale pour flâner dans les rayons, des prix affichant : "soldes" ou "baisse des prix".
Le superflu devient tout à coup du nécessaire.
Bonne journée à tous

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 10 avr. 2009, 15:53:00

Il n'y a qu'à voir le marché de l'électronique (téléphones portables, MP3, etc... etc...) où la production évolue de trimestres en trimestres (je ne dis même plus d'année en année...), ciblé essentiellement sur les jeunes.
Pourquoi l'éducation nationale (sic) n'apprend plus le sens critique à nos enfants ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 avr. 2009, 14:28:00

Fleur sauvage a écrit : Ce qui est pour moi une surconsommation, n'est peut-être qu'une consommation pour mon voisin plus riche que moi.
En fait, on tente par tous les moyens de nous faire sur-consommer, il en va du bénéfice des fabriquants.
On nous met à l'aise dans les supermarchés : musique douce, chaleur idéale pour flâner dans les rayons, des prix affichant : "soldes" ou "baisse des prix".
Le superflu devient tout à coup du nécessaire.
Bonne journée à tous



Tout à fait d'accord, d'ailleurs le superflu évoque plutôt bien le "sur" de surconsommation. La consommation répond à des besoins, la surconsommation incite à combler des désirs et des besoins non nécessaires.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33803
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 avr. 2009, 22:54:00

Bonsoir,

C'est vrai que le superflu évoque la surconsommation, mais le problème actuel, c'est que l'on arrive plus à faire la distinction entre consommer et surconsommer, et puis comme le dit Fleur sauvage tout les moyens sont bons pour les supermarchés pour influencer notre consommation.
Et donc j'ai une question : vous pensez que la surconsommation va s'intensifier ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Fleur sauvage
Messages : 74
Enregistré le : 07 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : en France

Message non lu par Fleur sauvage » 15 avr. 2009, 19:35:00

politicien a écrit :Bonsoir,
C'est vrai que le superflu évoque la surconsommation, mais le problème actuel, c'est que l'on arrive plus à faire la distinction entre consommer et sur consommer, et puis comme le dit Fleur sauvage tout les moyens sont bons pour les supermarchés pour influencer notre consommation.
Et donc j'ai une question : vous pensez que la surconsommation va s'intensifier ?

A plus tard,
Bonsoir
Pas facile de répondre à votre question.
Logiquement, je serais tentée de répondre : oui, la surconsommation va s'intensifier, car tout était prévu pour.
Hélas, la crise est passée par là.
Les consommateurs n'ont plus de pouvoir d'achat : chômage, petites retraites..............
Alors la bonne question serait les gens vont-ils continuer à consommer.
Je l'espère, pour que nous tous puissions manger à notre faim, et pour que l'économie redémarre........ et redonner du travail à tous.
Mais là, ce ne sont que des voeux.
Bonne soirée à tous

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 23 avr. 2009, 00:09:00

artragis a écrit : 
 statut de marchandise estampillé dessus.
Lorsqu'au moyen âge il y avait les corporation d'artisans qui mettaient en vente leurs produits, c'était pas de la marchandise? Si je te dis que la consommation existe depuis le troc, c'est que c'est vrai. La famine voulue par Staline c'était un génocide, ça n'a rien à voir.
Il y a une différence entre un choux-marchandise et la marchandisation de notre société depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Quand je dis que tout deviens marchandise, c'est que même notre mode de vie l'est devenu.
Quant à la société du spectacle de Debord, elle devient tangible lorsque l'on en arrive à rationaliser notre vie en empruntant aux modes de productions leurs schèmes et leurs agencements. Il y a même des gens qui payent un "coach de vie" pour les aider dans leur quotidien : c'est ça - entre autre - la société du spectacle. On en arrive à penser la France comme une entreprise - ridicule ! -, sa vie familiale comme une réunion d'actionnaires majoritaires, etc.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Fleur sauvage
Messages : 74
Enregistré le : 07 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : en France

Message non lu par Fleur sauvage » 26 avr. 2009, 16:06:00

Ne lit-on pas que le Français surconsomment des médicaments ?
Et sont-ils toujours nécessaires ?

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 23 août 2009, 23:14:00

Pour illustrer :

Image

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré