Le NPA

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 13 oct. 2014, 20:35:53

Ben non nico37, car tout les travailleurs, bien que modestes n'ont pas davantage confiance à une économie fondée sur le collectivisme.

La préoccupation, en matière économique n'est pas tant de savoir qui tient la barre et les décisions, au sein des entreprises, mais plutôt de trouver le moyen de faire face à l'érosion de leur part de marché. C'est la problématique de l'équilibre entre la compétitivité et les perspectives de développement des salariés qui est posée et à laquelle les révolutionnaires, par dogmatisme, refusent de débattre, de réfléchir et donc de proposer.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 20 oct. 2014, 22:49:04

Franchement la petite minorité des travailleurs à droite je m'en préoccupe pas plus que ça...

http://www.euradionantes.eu/download.ph ... d-actualit

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 22 oct. 2014, 21:04:37

euh nico37

Qu'appelles tu la minorité de travailleurs à droite ?

Objectivement, il semblerait que l'immense majorité des travailleurs ne votent ni ne se reconnaissent pas dans les partis révolutionnaires, comment expliques tu cela ?

Certes, chacun doit prendre conscience qu'ils subiront, seuls les efforts s'ils n'osent faire entendre leurs voix et s'organiser, mais en même temps, ils ne peuvent être réduits à des représentants révolutionnaires, hostiles aux entreprises et niant les mécanismes de fonctionnement de l'économie. Si l'orientation actuelle est néfaste pour les travailleurs, revenir à un blocage, et du collectivisme ne leur paraît pas davantage incarner une solution d'avenir, prospère et équilibrée. C'est la démonstration de l'existence et de la nécessité de construire un modèle économique. Réduire le débat aux seuls modèles opposants le néo libéralisme triomphant au collectivisme autoritaire peut sembler, quelques peu réducteur des nuances qui existent au sein des citoyens.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le NPA

Message non lu par Ramdams » 25 oct. 2014, 20:08:40

Il n'y a sans doute pas plus conservateur (qui est par définition l'inverse du révolutionnaire) que le "travailleur", si ce terme a encore du sens.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 26 oct. 2014, 10:32:09

C'est du domaine de chaque personne. Tout individu a son degré d'analyse, sa pertinence, sa part de vérité et de cohérence, mais, aussi, sa préoccupation de défendre sa situation personnelle et tout cela contribuent, avec son expérience, ses rencontres, ses lectures à construire son opinion.

Les révolutionnaires adoptent, parfois des postures dogmatiques, qui ne peuvent recevoir l'audience qu'ils espèrent, malgré une colère significative dans le pays mais, aussi une volonté, une lucidité sur la nécessité de construire un projet qui puisse rassembler, et mobiliser une majorité de citoyens, dans l'intérêt général, seule manière véritable pour parvenir à redresser et repartir vers un progrès social, certes moins spectaculaire mais progressif, réaliste, finançable et donc, durable !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 26 oct. 2014, 18:24:10

La majorité des travailleurs s'abstiennent et une partie croissante est non inscrite. Je me fais aucun soucis pour l'audience des trotskystes ni pour l'union syndicale Solidaires...
Le travailleur a un intérêt objectif : en finir avec le salariat. La fin du salariat est la seule rupture possible dans cette société...
Enfin on est plus efficace à plusieurs que tout seul...

Bulletin Jeunes travailleurs (oct 2014)

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 28 oct. 2014, 02:02:34

Décès de Rémi Fraisse : Le résultat de 2 mois de violences policières contre les opposants au barrage de Sivens.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Rémi Fraisse, étudiant de 21 ans est décédé sur le site de Sivens, en marge de la manifestation qui a rassemblé plusieurs milliers d'opposants au barrage.

Nous ne connaissons pas encore les circonstances précises de ce drame, mais de nombreux témoignages mettent en cause la responsabilité policière dans un contexte où les tirs de lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de flash-balls n'ont pas cessé de l'après midi à la fin de la nuit.

Le NPA exprime ses condoléances et sa solidarité à la famille et aux proches de Rémi. Il exige que toute la lumière soit faite sur ce décès alors que les premières affirmations de la police sont contredites par de nombreux témoins.

Ce drame n'est pas un accident, il est le résultat de 2 mois de violences policières croissantes envers les opposantEs au barrage. De peur de voir se multiplier les résistances comme à Notre-Dame-des-Landes, l’État cherche à briser par la violence et la criminalisation un mouvement qui s'étend et s'approfondit contre les grands projets nuisibles imposés.

Ce passage en force est d'autant plus scandaleux que le rapport d'expert sorti ce jour établit que « le choix d’un barrage en travers de la vallée a été fait sans réelle analyse des solutions alternatives possibles», pointe une évaluation « contestable des besoins réels » et juge «de qualité très moyenne» l’étude d’impact. Il donne raison à celles et ceux qui s'opposent depuis le début à ce projet.

​Le NPA appelle à participer aux rassemblements qui sont organisés ce lundi dans de nombreuses villes pour rendre hommage à Rémi et dénoncer les violences policières.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 28 oct. 2014, 13:38:44

Nico37, je ne suis pas convaincu que l'immense majorité des travailleurs souhaitent en finir avec le salariat, en revanche, je pense que le salarié, qui a ses avantages, son confort et son absence de responsabilité sur ses biens propres, aspire à être reconnu, pour son travail, ambitionne d'évoluer, de progresser, d'améliorer ses conditions de travail, s'implique pour surmonter une difficulté conjoncturelle que l'entreprise qui l'emploi peut rencontrer.

C'est pour cette raison que je crois que des solutions d'équilibre, de respect réciproque entre les salariés et les employeurs doivent être recherchés, et non automatiquement aboutir à un conflit, à un abus de position dominante ou à des menaces de blocages, car cela a un coût pour les entreprises, pour la croissance, le développement et donc pour les perspectives d'avenir. Je préfère, j'assume, en appeler au bon sens, à la raison, à l'objectivité des acteurs économiques plutôt que de laisser les tensions se nourrir et d'aboutir à des rapports de forces où chacun y perd quelques choses alors qu'on aurait pu, tous gagner un peu, en terme d'efforts, d'implication ou de perspectives professionnelles, de conditions de travail....C'est dans cet esprit, nico37, que les révolutionnaires, attachés à l'émancipation de l'individu seraient inspirés de travailler, de monter des collectifs, sérieux de défense des salariés, d'accompagner et d'intensifier leur présence, notamment dans les TPE non dans l'esprit de tout casser, tout bloquer mais dans le souci de trouver les solutions dont chacun a besoin. Il ,n'est que temps que vous deveniez réalistes, que vous assumiez les besoins et les attentes de citoyens qui sont les grands oubliés de la politique.

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 02 nov. 2014, 22:48:18

Il est difficile de savoir ce que souhaite l'immense majorité des travailleurs si ce n'est voir ses conditions de vie et de travail s'améliorer, reste à savoir comment :!: Tu fais une différenciation étonnante entre militant-es anticapitalistes et les travailleurs, les oublié-es de la politique : or une grande majorité de militant-es anticapitalistes sont ouvrier-es, employé-es ou technicien-nes et pas que dans les grandes boites qui passent au 20h. Après avoir travaillé dans la fonction publique d'Etat, j'enchaîne bientôt un huitième CDD (4 mois cette fois ci) et j'ai travaillé dans des entreprises qui vont de 70 à 9850 salarié-es (et de 2 à 355 salarié-es par site) et je ne suis pas un cas isolé tant dans mon courant de pensée qu'au NPA ou à LO.

[BBvideo 600,350]http://www.youtube.com/watch?v=Ij8JolzP1NQ[/BBvideo]

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 03 nov. 2014, 19:26:04

Image

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 04 nov. 2014, 13:45:55

Nico37

Je suis titulaire d'un CDI au SMIC sans évolution depuis plusieurs années, je ne crois pas être un "capitaliste". De ce point de vue, nous pouvons au moins nous rejoindre.

Concernant le fait qu'une majorité de ceux qui s'engagent au NPA, seraient, selon toi, des ouvriers, des employés, nous sommes d'accord, mais cela ne fait pas pour autant une majorité de salariés, d'ouvriers, au delà de la seule formation politique. Et la meilleure démonstration est le résultat que cette formation obtient auprès des travailleurs, des salariés, des ouvriers, qui, bien que parfois mal payés, ne croient pas, aux solutions que les révolutionnaires proposent.

Et ce qui serait révolutionnaires c'est que ces militants, sincères, les personnes qui s'engagent dans ces familles de pensée, réalisent l'impasse que le collectivisme et l'autoritarisme auquel il aboutit et ne pouvant donc constituer, aux yeux des personnes que tu souhaites réellement défendre, une alternative crédible et porteuse.

Alors, soit on en reste là et finalement ce sont toujours les mêmes qui exercent les responsabilités avec des conséquences que chacun s'accordent à déplorer, soit on évolue, on remets en cause ses dogmes idéologiques et on construit, avec les citoyens un projet qui soit respectueux certes des besoins des entreprises sans lesquelles aucun emploi ni aucun investissement ne se réalise et que d'autre part, ce projet soit en harmonie, en respect avec les intérêts de la majorité des français, des travailleurs, des petites entreprises, des petits commerçants, des artisans, des professions libérales, bref, l'immense majorité de notre tissu économique et social de notre pays !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 05 nov. 2014, 17:23:59

Oui nous partageons des conditions objectives de vie et pourtant tu continues à te référer au (saint :?:) patron, à l'entreprise (chérie :?:), etc.
Que le NPA ou LO soient représentatif de la composition du prolétariat mais ne soient pas porte parole des travailleur/ses c'est une évidence mais vu la popularité de Besancenot (et plus marginalement de Poutou et Arthaud), il est difficile dans un contexte d'abstention massive et de non inscription croissante (plus de 4 millions) de savoir réellement ce que pensent les travailleur/ses...
Le budget 2015 ? Des milliards de cadeaux pour le patronat et 21 milliards d'économie sur le dos de la population. Sur tous les plans, social, politique, le monde du travail doit faire front à l'offensive du gouvernement PS-Medef qui nourrit l'arrogance et la menace de la droite et de l'extrême droite.

Dans ce contexte de régression sociale, de recul politique, le mouvement anticapitaliste et révolutionnaire a besoin de toutes les énergies, de toutes les solidarités. Pour aider à construire une contre-offensive du monde du travail. Pour défendre, contre un monde capitaliste qui s'enfonce dans les crises et les guerres, la perspective d'une autre société fondée sur la coopération et la solidarité, et non sur la concurrence et le profit !

La solidarité est aussi financière. D'ici la fin de l'année, nous avons besoin de 400 000 euros. C'est nécessaire, et possible. N'oubliez pas que sur 3 euros donnés, 2 sont défalqués de vos impôts. Une fois n'est pas coutume, profitez-en, exprimez généreusement votre solidarité !

Par chèque, à l'ordre de « NPA souscription » et à renvoyer à NPA souscription - 2 rue Richard Lenoir - 93100 Montreuil

Par carte bancaire : http://souscription.npa2009.org

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 06 nov. 2014, 17:20:30

Réunion publique du NPA sur les peuples en résistance en Palestine et au Moyen-Orient mercredi 05/11 à 19 h 30 au Palais du Travail de Villeurbanne Place Lazare Goujon (à côté du TNP), métro Gratte Ciel avec Julien Salingue, docteur en science politique, spécialiste de la question palestinienne : auteur de divers ouvrages sur la Palestine et le Moyen-Orient, il vient de publier « La Palestine d'Oslo. Anatomie de l'échec du processus de construction étatique palestinien » (Bibliothèque de l'Iremmo).

Depuis l'hiver 2010-2011, les peuples arabes se sont soulevés contre des régimes autoritaires et les injustices économiques et sociales. Certains dictateurs sont tombés, mais la contre-révolution est à l'œuvre, qui tente de maintenir à tout prix, y compris la violence la plus brute, un dispositif régional qui prive les populations de leurs droits les plus élémentaires, qu'il s'agisse des droits démocratiques ou des droits économiques. Parmi les peuples en lutte, les Palestiniens jouent une fois de plus un rôle central, et subissent eux aussi une répression sans précédent, à l'image de la violente agression israélienne contre Gaza cet été.
Où va le Moyen-Orient ? Quel avenir pour la Palestine ? Quelle solidarité avec les peuples en lutte ?

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Le NPA

Message non lu par wesker » 06 nov. 2014, 20:41:13

Euh Nico37

Je ne me réfère pas ni aux patrons ni aux entreprises, je dis simplement que l'immense majorité des salariés n'ont pas d'hostilités à l'égard de leurs patrons, de leurs entreprises, ils savent qu'il est nécessaire de travailler, de surmonter ensemble les difficultés que les entreprises doivent surmonter pour préserver l'emploi, dégager des marges pour investir, se développer et donc, assurer les revenus des salariés.

Ils défendent l'amélioration des conditions de travail, les ajustements parfois nécessaires, la valorisation et l'évolution professionnelle, discutent et négocient avec les employeurs et cela éloigne les révolutionnaires et les partisans des blocages et des luttes caricaturales des préoccupations des gens !

Nico37
Messages : 18623
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 07 nov. 2014, 15:56:28

Au contraire, les salarié-es voient l'incompétence renouvelée de l'encadrement et des drigieant-es avoir des conséquences gravissimes en pleine crise...
Communiqué du NPA 31:

C'est par La Dépêche que le NPA 31, organisation appelante, parmi d'autres, à la manifestation de demain à Toulouse (en pièces jointes, sa déclaration de manifestation à la préfecture et le tract unitaire d'appel à manifester) vient d'apprendre que la manifestation ne serait pas autorisée, au prétexte que « les forces de l'ordre s'attendent à devoir contenir des débordements ». A cette heure (vendredi 7 novembre, 13 heures), le NPA 31 n'a pas reçu notification de cette « non-autorisation ».

Comme le NPA l'indique dans sa déclaration de manifestation, il appartient au préfet de la Haute-Garonne, au ministre de l'Intérieur et au gouvernement qu'il n'y ait pas de « débordements » en donnant pour consigne aux forces de police sur le terrain de se contenter d'ouvrir la circulation sur le trajet du parcours déposé de Jean-Jaurès à la place du Salin. C'est la militarisation de l'espace public par la police, samedi dernier, qui a été la cause des « débordements ». A l'inverse, hier, à Paris, lors de la manifestation spontanée des lycéens, il n'y a eu aucun « débordement », le préfet de police de Paris et le ministre de l'Intérieur ayant donné consigne aux forces de police de ne pas entraver la manifestation.

Demain, à Toulouse, il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement. Le droit de manifester est constitutionnel. Les autorités préfectorales et le gouvernment ont en charge de le faire respecter.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré