Le NPA

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 01 janv. 2012, 19:44:30

Aska a écrit :Pas ce qu'il y a de plus subtil ce texte, difficile a cerner le but.

Sinon j'ai vu la vidéo, j'ai ensuite visionné d'autres en relation.
Bon le NPA c'est bien dans les idées. C'est plus une fois élus que je me demande bien comment ils changeraient tout ca.
Et le risque d'avoir qqun qui gère mal de bonnes idées, c'est de les décrédibiliser.
Tu as un début de réponse ci-dessous :
PHILIPPE POUTOU : «ON FAIT CE QU'ON PEUT» (MÉDIAPART LE 27 DÉCEMBRE)

On avait donné rendez-vous à Philippe Poutou au siège du NPA, à Montreuil, le 16 décembre dernier. Alors que commence le repas de noël des permanents, autour des rotatives de feue la LCR, de plateaux de coquillages et d'Alain Krivine, le candidat anticapitaliste arrive avec plus d'une heure de retard, coincé dans les embouteillages et retardé par un enregistrement à Canal +, pour un jeu animé par Ariane Massenet. «Ça permet de se faire connaître», soupire le successeur d'Olivier Besancenot.

(...)

Par Lénaïg Bredoux et Stéphane Alliès

L'entretien a eu lieu le 16 décembre à la mi-journée, dans les locaux du NPA, durant une heure. Il a été relu avant publication, mais quasiment pas amendé (hormis sur le nombre de signatures, en progression d'une vingtaine depuis deux semaines si l'on en croit la correction apportée).

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 03 janv. 2012, 00:06:46

« Salut à tous.

J’ai un peu entendu les "vœux" de Sarkozy hier soir. Une chose est sûre, les bobards et le foutage de g..... vont continuer en 2012. Sarkozy fait comme s’il souffrait de la crise et que l’année qui vient sera difficile pour tout le monde, il suffirait donc juste de se serrer tous un peu plus la ceinture !

Petit rappel : chômage et précarité à la hausse du côté des plus pauvres et profits en hausse pour les entreprises du CAC 40 (87 milliards d’euros). Ce n’est décidément pas la même crise selon le milieu social auquel on appartient.

Comme c’est le moment de faire des voeux, voici les miens en ce 1er janvier : que Sarkozy, Guéant, Morano, Wauquiez, Fillon et tout le reste de la bande dégagent à l’occasion de ces élections et même avant si possible.

Car j’espère que le mécontentement actuel va déboucher sur une explosion sociale contre la crise, contre la dette, contre le chômage et la pauvreté, contre le mépris social, contre tous les préjugés racistes et machistes qui divisent les opprimés. Il faut que ça pète. Comme le dit une chanson de manifestation : "On ne lâche rien" en 2012 ! »

Philippe Poutou, Bordeaux, le 1er janvier 2012
DÉCLARATION DE PHILIPPE POUTOU. EN 2012, "ON LÂCHE RIEN" ! lundi 2 janvier 2012

Hier, à Metz, Sarkozy présentant ses voeux devant des fonctionnaires d'Etat, est parti en guerre contre le droit de grève pour défendre le principe du service minimum dans les transports. Tout lui est bon pour s'attaquer aux salariés comme il l'avait fait le soir du 31 décembre. Une chose est sûre, les bobards et le foutage de g..... vont continuer en 2012. Sarkozy fait comme si l'année qui vient serait difficile pour tout le monde, il suffirait juste de se serrer tous un peu plus la ceinture ! Il se fiche du monde. Toute sa politique défend les banques et les plus riches.

Il se dit opposé à un troisième plan d’austérité mais il annnce une « TVA sociale », dont le sens sera de casser la Sécurité sociale, au profit des patrons et au détriment de notre niveau de vie. Il propose une formation pour les chômeurs qui apprendront ainsi à... rester chômeurs, alors que chômage et précarité sont à la hausse et les profits tout aussi en hausse pour les entreprises du CAC40 (87 milliards d'euros cette année). Ce n'est décidément pas la même crise selon le milieu social auquel on appartient.

Mes vœux vont à toutes les victimes de cette politique. J'espère que nous saurons dégager Sarkozy, Guéant, Morano, Wauquiez, Fillon et tout le reste de la bande. J'espère que le mécontentement actuel va déboucher sur une explosion sociale contre la crise, contre la dette, contre le chômage et la pauvreté, contre le mépris social, contre tous les préjugés racistes et sexistes qui divisent les oppriméEs. Il y a urgence à mettre fin à la régression sociale. En 2012, plus que jamais « on lâche rien !

Le 2 janvier 2012.

bye 2
Messages : 412
Enregistré le : 18 mai 2010, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par bye 2 » 03 janv. 2012, 11:33:13

Je ne peux qu'être d'accord avec cette déclaration : dégageons les sortants, mais..ne les remplaçons pas. Car, même si un changement de politique peut ouvrir un meilleur horizon social, c'est bien sûr par les luttes, mais uniquement!
Autrement dit, les luttes peuvent produire des reconquêtes, des brèches, et nourries ou nourrissant un projet économique viable pour l'ensemble des travailleurs ( et au-delà ), permettre de jeter les oripeaux d'un ordre ( les institutions ) légalisant ce vieux monde.
Là où je suis d'accord avec le NPA notamment sur les luttes quotidiennes, voire l'embrasement, il faudrait ne jamais perdre de vue, l'axe révolutionnaire: sinon, le réformisme guette toute ébullition.
Défendre la hausse du salaire, ok; mais se battre ou du moins ne pas oublier l'objectif final: l'abolition du salariat, c'est plus crédible. Sinon, comment se prétendre anti-capitaliste ?

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 03 janv. 2012, 23:10:16

bye 2 a écrit :Je ne peux qu'être d'accord avec cette déclaration : dégageons les sortants, mais..ne les remplaçons pas. Car, même si un changement de politique peut ouvrir un meilleur horizon social, c'est bien sûr par les luttes, mais uniquement!
Autrement dit, les luttes peuvent produire des reconquêtes, des brèches, et nourries ou nourrissant un projet économique viable pour l'ensemble des travailleurs ( et au-delà ), permettre de jeter les oripeaux d'un ordre ( les institutions ) légalisant ce vieux monde.
Là où je suis d'accord avec le NPA notamment sur les luttes quotidiennes, voire l'embrasement, il faudrait ne jamais perdre de vue, l'axe révolutionnaire: sinon, le réformisme guette toute ébullition.
Défendre la hausse du salaire, ok; mais se battre ou du moins ne pas oublier l'objectif final: l'abolition du salariat, c'est plus crédible. Sinon, comment se prétendre anti-capitaliste ?
Bien d'accord d'où l'interrogation : cela vaut-il le coup de perdre tant de temps et d'énergie dans une campagne :?:
Présidentielle : difficile campagne pour Poutou

Candidat surprise du NPA après le forfait d'Olivier Besancenot, Philippe Poutou a commencé sa difficile campagne dans un parti très divisé, même s'il peut compter sur le soutien du populaire postier qui l'accompagne une nouvelle fois en meeting mercredi à Bordeaux.

(...)

bye 2
Messages : 412
Enregistré le : 18 mai 2010, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par bye 2 » 04 janv. 2012, 04:49:55

Les militants du NPA ( voire d'autres formations : LO, Alternatifs,..) sont courageux, présents dans toutes les luttes, défenses des opprimés.
Et je les respecte pour celà ( je partage beaucoup moins leurs objectifs politiques, leur stratégie ), ; lorsque l'on pense au temps et à l'énergie brûlés dans ce type de campagne ( sans compter toutes les autres: régions, CG,..) , ton interrogation est juste à plus d'un titre:quel bénéfice politique, c-à-d les idées de la LCR puis du NPA ont-elles marqué, impressionné le tissu socio-politique ? Le positionnement trotskyste dans ces campagnes ( présidentielle notamment ) y compris quand le score a monté à 5 %, a-t-il réellement influé sur le/la candidat(e) de gôche restant au 2° tour?
Sans compter bien entendu, que lorsque l'on pénètre dans la cuisine électorale, on en admet ( volontairement ou non ) une certaine dose d'adaptabilité ( voire de compromission ).

Cobalt

Re: Le NPA

Message non lu par Cobalt » 04 janv. 2012, 06:18:17

Contente de te voir Bye2 ça faisait longtemp^^Image

bye 2
Messages : 412
Enregistré le : 18 mai 2010, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par bye 2 » 04 janv. 2012, 10:25:39

Cobalt a écrit :Contente de te voir Bye2 ça faisait longtemp^^Image
Merci Cobalt icon_love1

C'est de temps que je manque ( je ne suis pas le seul )

Et puis, j'avais envie de dire quelques mots sur le NPA et ses militants qui sont des gens dévoués et magnifiques.
Je diverge quelque peu sur leur analyse politique, mais ce sont des diamants, ces gens-là ( et quelques autres )et ils sont toujours dans la fosse, dans le cambouis( hier devant Pétroplus, aujourd'hui à Amiens, sans compter les soutiens obscurs.)

Il a refusé de laisser prélever son ADN, une intrusion intolérable dans sa vie privée. Apportons lui notre soutien face aux poursuites judiciaires. Ci-dessous le communiqué des "Désobéissants".



"Chers amis désobéissants,

Notre camarade Xavier Mathieu est poursuivi comme François Vaillant des déboulonneurs de pub hier, Xavier Renou des désobéissants, et 34 Faucheurs Volontaires aujourd’hui, et combien d’entre nous demain, pour refus de prélèvement ADN.

Le combat se mène dans les commissariats et les gendarmeries, en refusant de donner son ADN à l’État policier, mais aussi devant les tribunaux. Xavier Mathieu, des Continental, a besoin de soutien mercredi 4 janvier prochain à Amiens pour son procès en appel, qui s’annonce serré. Xavier Renou sera quant à lui jugé le 22 février à Senlis. Les 34 Faucheurs attendent le résultat de leur démarche auprès de la Cour Européenne.

Rdv à Amiens, devant la gare, à 11h le 4 janvier. Après-midi au tribunal."

www.desobeir.net

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 07 janv. 2012, 02:35:48

DÉCLARATION DE PHILIPPE POUTOU. CAC 40 : LES PROFITS SE PORTENT BIEN. vendredi 6 janvier 2012

La crise dont le gouvernement nous rebat les oreilles du matin au soir pour justifier sa politique d'austérité et de régression sociale n'est pas pour tout le monde.

Ainsi, les entreprises du CAC 40 prévoit de verser, au titre des résultats en 2011, 37 milliards d'euros de dividendes à leurs actionnaires pour un total de 87 milliards de bénéfices. En 5 ans, c'est 31% de hausse pour les dividendes et les rémunérations des grands patrons ont augmenté de 34%.

Le CAC 40 gave ses actionnaires alors que dans le même temps plus de 8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

Aux salariés, le blocage des salaires, la baisse programmée du pouvoir d'achat si la TVA antisociale est mise en place, la précarité, les licenciements et le chômage.

Le sommet social du 18 janvier verra une nouvelle offensive du gouvernement qui va dégrader davantage la situation des salariés à travers le développement du chômage partiel et de la flexibilité du temps de travail et des rémunérations prévue par le contrat compétitivité-emploi de X. Bertrand.

La crise du capitalisme est utilisé pour accroitre les inégalités sociales et casser tous les droits sociaux acquis lors des mobilisations sociales passées.

Il est grand temps que la riposte de l'ensemble de gauche sociale et politique s'organise pour exiger une loi d'interdiction des licenciements, la réduction du temps de travail, 300 euros pour tous, l'échelle mobile des salaires.

Le 6 janvier 2012.

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 08 janv. 2012, 00:17:46

Le NPA à la recherche de ses parrainages

Le parti d’Olivier Besancenot estime que des pressions s’exercent sur les élus prêts à parrainer son candidat, Philippe Poutou.

Transformés en VRP, les militants du NPA sillonnent les routes depuis plusieurs mois pour obtenir des maires des petites villes de France une promesse de parrainage. Pour l’instant, 300 auraient été récoltées mais il resterait à en gagner 200 autres pour que le candidat Philippe Poutou puisse se présenter officiellement à la présidentielle.

Olivier Besancenot affirme avoir la preuve que les « grands partis » ont donné des consignes aux élus pour empêcher le NPA d’y concourir et pointe du doigt Martine Aubry. Selon lui, la première secrétaire du PS « cherche à édicter un oukase pour priver d’élection présidentielle les candidats de gauche proposés par des partis qui ne vivent pas des institutions ». Le porte-parole déplore la « pression sur les élus » et pose la question : « Est-il légitime ou non que notre courant politique puisse proposer ses idées défendues tout au long de l’année et également lors de l’élection présidentielle ? » Le NPA veut mener « jusqu’au bout » la bataille des parrainages pour que la voix des « anticapitalistes » se fasse entendre. Philippe Poutou estime que l’obtention des 500 parrainages reste « le grand défi que l’on a à gagner ». En dépit de la dizaine de meetings qu’il a tenus, sa campagne a du mal à décoller. Peu médiatisé, peu connu, le candidat du NPA oscille entre 0 % et 1 % dans les intentions de vote. Mais Philippe Poutou dit ne pas être « inquiet », du moment qu’il puisse s’offrir une tribune durant la campagne présidentielle pour défendre ses idées et promouvoir ses propositions.

Mina Kaci

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 08 janv. 2012, 13:59:03

PREMIER MEETING DE CAMPAGNE À BORDEAUX Hebdo Tout est à nous ! 120 Isabelle Ufferte

Mercredi 12 octobre avait lieu à Bordeaux le meeting de lancement de la campagne de Philippe Poutou en présence d’Olivier Besancenot. Un meeting dans une ambiance chaleureuse et solidaire, en présence de 260 personnes, qui s’est ouvert avec l’intervention d’un gréviste d’Ipsos (s’excusant en riant de ne nous attribuer aujourd’hui qu’entre 0, 5 et 1 %…). Il n’était pas là pour nous parler sondages mais pour dénoncer le mépris patronal et comment l’attribution de la prime Sarko de « partage des profits » (!)... a mis le 6 octobre 99 % des vacataires d’Ipsos en grève illimitée. 6 euros portés après plusieurs semaines de négociations à 24 euros, une « curieuse manière de voir le partage des profits » alors qu’Ipsos a débloqué 20 millions d’euros pour les actionnaires, que son directeur général vient de s’accorder un bonus de 22 000 euros et que l’entreprise vient d’en acquérir une autre pour 595 millions !

Une dignité du monde du travail sur laquelle Philippe est largement revenu, expliquant en quoi sa candidature est à l’opposé du petit monde des politiciens, la candidature d’un « anonyme parmi les anonymes, ouvrier d’usine, salarié victime de la crise ». « La politique est l’affaire de tous, nous devons prendre nos affaires en main et nous représenter nous-mêmes… Nous voulons dans cette campagne être la voix de tous ceux qui en temps normal n’ont pas les moyens de se faire entendre ». Dénonçant la vie faite au plus grand nombre, les attaques subies, Philippe a rappelé les multiples résistances dans lesquelles les opprimés retrouvent dignité et fierté, la chaleur de la solidarité. Face à la dette qui aujourd’hui menace l’ensemble de la société, et alors que tous, de l’UMP au PS, appellent à « réduire les déficits », il a affirmé l’urgence d’empêcher les banques de nuire, les capitalistes de spéculer sur la dette des États, des hôpitaux, des communes : « c’est aux capitalistes et à eux seuls de payer la dette et la crise ! » Et il a rappelé combien l’ensemble des combats sociaux et écologiques posent le problème de la transparence, du contrôle démocratique par la population, les salariés, et remettent en question la domination capitaliste.

Avant Philippe, plusieurs camarades ont pris la parole. Fanny, étudiante en géographie, est intervenue du point de vue de la jeunesse, de ses luttes pour une autre société, rappelant que la révolution n’est pas reléguée à l’histoire. Citant le rôle joué par la jeunesse des deux côtés de la Méditerranée mais aussi au Chili, en Angleterre, elle a dit combien ces luttes portent l’anticapitalisme, l’internationalisme, l’auto-organisation, en lien et aux côtés des salariés, du monde du travail, contre toutes les oppressions.

Olivier, « le facteur de Philippe Poutou dans cette campagne », comme il s’est défini, est revenu sur la crise, de celle des subprimes à celle de la dette, alimentée par la politique libérale de tous les gouvernements, de droite comme de gauche, et le prix payé par les populations. Une situation contre laquelle des millions de femmes et d’hommes, de jeunes, se mobilisent et se battent de par le monde. Une révolte que nous voulons porter avec Philippe sous le drapeau de l’internationalisme, pour une autre mondialisation.

Puis Christine est intervenue pour la fédération 33. Enseignante et élue municipale à Cenon, commune ouvrière de la banlieue bordelaise, elle a éclairé par des exemples locaux la dégradation sans précédent que subissent enseignants et élèves dans l’Éducation nationale, et particulièrement dans les quartiers populaires, mais aussi les luttes de ces dernières semaines. Quant aux communes, nombreuses sont celles qui se retrouvent prises au piège des emprunts toxiques avec des taux qui atteignent jusqu’à 25 %, rendant très concrète et immédiate la nécessité d’annuler la dette !

Un meeting riche qui s’est conclu par un appel à mobiliser ensemble toutes nos forces pour la candidature de Philippe, pour affirmer ensemble haut et fort que c’est aux capitalistes de payer leurs crises !

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 10 janv. 2012, 03:01:45

Philippe Poutou stagne à 1% d'intentions de vote

Le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste ne se fait pas d’illusions: s’il ne parvient pas à décoller de 1% d’intentions de vote dans les sondages, c’est qu’«il y a une perte de popularité, de médiatisation», depuis qu’Olivier Besancenot n’est plus candidat. Mais aussi qu’il y a «une situation sociale pas si simple» et «beaucoup de résignation et de démoralisation». «Ce qui nous manque aujourd’hui, c’est une victoire sociale qui redonne la pêche», a expliqué hier sur LCI Philippe Poutou.

En plus, a-t-il ajouté, «il y a des tensions dans le parti» qui «n’est pas en grande forme, c’est vrai». Mais pas question de se rapprocher du Front de gauche et de Jean-Luc Mélenchon qui «pensent qu’un accord est possible avec le Parti socialiste» alors que «nous pensons que non, on ne peut pas s’entendre avec le PS».

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Le NPA

Message non lu par Georges » 10 janv. 2012, 12:05:22

Nous en sommes actuellement à 330 promesses de signature, mais il faut entrouver entre 550 et 600 pour finir à 500 car tous les maires ne tiennent pas leur engagement. Ce sera difficile vu les pressions faites sur les maires par les deux grands partis.

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 12 janv. 2012, 23:40:11

" Nationaliser les banques et interdire les licenciements " : Philippe Poutou, Nouveau Parti anticapitaliste (NPA)

Le candidat Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) veut rappeler qu'il y a une autre voie que l'austérité sans fond et surtout préparer un vrai troisième tour de la présidentielle. L'Entreprise décrypte le chapitre PME des programmes des différents candidats. Volet #8 de notre série Présidentielle 2012 : Philippe Poutou, NPA. Par Etienne Gless et Corine Moriou pour LEntreprise.com, publié le 12/01/2012

" Je suis content de répondre aux questions de L'Entreprise car, parmi les candidats, je suis un de ceux qui connaissent le mieux et de façon directe les entreprises. " Philippe Poutou, 44 ans, travaille depuis 1996 comme ouvrier et syndicaliste CGT dans une usine Ford à Blanquefort en Gironde. Le sens de sa candidature ? "Rappeler qu'il y a une autre voie que l'austérité sans fond et surtout préparer un vrai troisième tour de la présidentielle". Ses propositions :

- Revenir au taux d'impôt sur les sociétés à 50 %. "Officiellement, les grandes entreprises sont taxées à 33 %, mais en réalité le taux d'imposition n'atteint que 13 %."
- Créer comme aux Etats-Unis un "Small Business Act" qui réserve une part des marchés publics aux PME.
- Nationaliser les banques et les mettre au service d'un modèle de croissance sociale et écologique.
- Interdire les licenciements. "Pas d'interruption du contrat de travail ni de suspension de la rémunération tant que le salarié n'a pas retrouvé un travail équivalent. Si l'entreprise en a les moyens, c'est à elle de prendre en charge le salarié. Sinon c'est au patronat collectivement d'assurer la garantie de l'emploi : le salarié sera pris en charge par un fonds de sécurité de l'emploi."

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 17 janv. 2012, 21:25:28

DÉCLARATION DE PHILIPPE POUTOU. NOUVELLE PROVOCATION XÉNOPHOBE DE C. GUÉANT. mardi 17 janvier 2012

C.Guéant est un ministre content de lui. Le porte-flingue de N. Sarkozy pour les questions de sécurité et d'immigration est content du nombre d'immigrés expulsés, content de la baisse du nombre de naturalisation.

Il vient d'ajouter une nouvelle provocation xénophobe à l'occasion de la présentation des chiffres de la délinquance pour 2011.

Concernant les cambriolages dans les résidences principales et secondaires, il cible de façon explicite les « raids menés par des personnes originaires d'Europe centrale et orientale ».

Les discours sécuritaires, racistes et xénophobes de la part ce ministre, qui s'est parachuté à Boulogne-Billancourt pour les prochaines législatives, sont odieux et insupportables.

C. Guéant, en fait, est le ministre des discriminations et de la xénophobie d'état.

Le NPA inlassablement dénoncera et manifestera contre les discours et agressions racistes qui sont autant d'atteinte à la démocratie et à la solidarité entre les peuples.

Le 17 janvier 2012.

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 19 janv. 2012, 00:41:45

Éco-socialisme et agriculture : un vrai projet pour changer de société

Atelier anticapitaliste Salle du Boulodrome Rue de la Somme - Auch Jeudi 19 janvier 2012 à 20 h 30

Pour son premier atelier anticapitaliste de l'année, le NPA 32 organise un débat sur l'agriculture.

Peut-on nourrir la planète tout en préservant l'environnement ?
Le nombre d'agriculteurs gersois ne cesse de décroître. Est-ce inéluctable ?
L'agriculture doit-elle être au service des citoyens/consommateurs ou aux multinationales de l'agro-alimentaire ?
Les paysans doivent-ils avoir peur des anticapitalistes ? des éco-socialistes ?

Ensemble, nous tenterons d'apporter des réponses à ces questions et à toute autre que tu te poses. Nous discuterons des solutions proposées par le NPA et verrons comment elles s'inscrivent résolument dans une démarche anti-productiviste, anticapitaliste et éco-socialiste.

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré