Le NPA

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 19 janv. 2012, 21:39:37

POUTOU: "LE SOMMET SOCIAL EST UNE GROSSE ESCROQUERIE" Adrien Gaboulaud

Philippe Poutou envisage d'avoir les 500 signatures nécessaires pour se présenter à l'élection présidentielle.

Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) réagit aux mesures annoncées mercredi par le gouvernement, qu'il qualifie de «mesurettes». Philippe Poutou dénonce également la «confusion» entretenue par les syndicats et propose de sortir de la crise en donnant «les moyens à la population de consommer». Il égratigne au passage un Jean-Luc Mélenchon qui progresse dans les sondages.

(...)

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 20 janv. 2012, 20:46:45


Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 22 janv. 2012, 11:52:13


Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 24 janv. 2012, 00:16:46

Philippe Poutou : « La TVA sociale est une escroquerie » PAR AGNÈS ROUSSEAUX, IVAN DU ROY (23 JANVIER 2012)

Avec lui, les grands médias audiovisuels semblent découvrir un ouvrier, un vrai, survivant d’une classe sociale qui aurait disparu avec la mondialisation. Philippe Poutou est candidat à l’élection présidentielle pour le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA). Métallo et syndicaliste CGT à l’usine Ford de Blanquefort (Gironde), il a la lourde tâche de succéder à Olivier Besancenot comme porte-drapeau de la gauche qui se veut révolutionnaire. Basta ! l’a interrogé sur son projet.

(...)

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 24 janv. 2012, 21:40:57

Pau : Philippe Poutou reste ferme mais tend la main à Mélenchon
Le candidat NPA voudrait faire un front commun avec le Parti de gauche, le parti communiste et Lutte ouvrière

(...)

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 25 janv. 2012, 23:56:04

Philippe Poutou du NPA était à Poitiers hier soir 24 janvier 2012 par Coccinelle

Passage de Philippe Poutou du NPA hier soir à Poitiers dans la salle Timbaud de la Maison du Peuple. Autant dire qu’il y avait beaucoup moins de monde que lors du passage d’Olivier Besancenot qui menait campagne pour la LCR en 2007. Si Philippe Poutou est moins charismatique, il s’inscrit dans la défense des ouvriers et des travailleurs. Il prône une meilleure reconnaissance de la valeur du travail et est plus pour les petites et moyennes entreprises que pour les grosses structures cotées au CAC40 qui font plus profiter les actionnaires au détriment de l’investissement pour consolider les entreprises dans leur force de production. Il souhaiterait avec son équipe, que l’Europe soit une Europe sociale et qu’il y ait un Smic Européen afin d’éviter les délocalisations dans les autres pays d’Europe et principalement de le l’Est qui proposent aujourd’hui, les plus bas salaires. Philippe Poutou explique très bien comment les ouvriers sont contraints dans leur position et prennent sur eux en se culpabilisant lorsqu’ils se retrouvent dépourvus d’emploi, une lourde empreinte de l’éducation qui introduit le principe de soumission et de l’acceptation des contraintes par une grande partie de la population, nous sommes donc loin de l’égalité… Le NPA compte bien se battre pour les personnes les plus démunies au niveau de l’emploi et de sa compréhension. Il ne souhaite pas s’associer avec le PS jugeant que ses propositions ne sont guère mieux que celles avancées depuis des décennies et qui ne combattent pas le système qui a pourtant montré ses limites en creusant de plus en plus les écarts.
La Coccinelle opterait bien pour une Poutoucratie…

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Le NPA

Message non lu par Georges » 26 janv. 2012, 13:23:24

Le nombre de signatures augmente doucement; nous sommes très proche des 400.

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 26 janv. 2012, 19:50:44

DÉCLARATION DE PHILIPPE POUTOU. HOLLANDE ET SON PROGRAMME, UN COUTEAU SANS LAME. jeudi 26 janvier 2012

Après avoir, dimanche, au Bourget, désigné la finance comme son adversaire, aujourd'hui, Hollande a adopté le profil bas pour tenter de donner un contenu à son objectif déclaré, « donner du sens à l'austérité ».

Son programme est sans ambiguité, la priorité va à la réduction des déficits qu'il s'engage à faire passer d'abord à 3 % en 2012 et à 0 % à la fin de son quinquenat, en 2017, s'il est élu. Le discours de gauche du dimanche est là pour faire accepter l'austérité. Et lui aussi nous promet la relance de la croissance en augmentant la compétitivité.
Il a certes confirmé les 60 000 emplois d'enseignants, mais il ne s'agit pas d'embaucher dans la fonction publique mais de redéployer des postes. Il se propose d'égratigner les plus riches en créant une tranche supérieure pour l'impôt sur le revenu qui ne concernerait que les 0, 5 % les plus riches. Il promet de faire payer plus d'impôts aux multinationales en diminuant ceux des PME et de supprimer des niches fiscales. Mais tout ça reste dans le flou le plus absolu.

Rien sur le Smic, rien sur les salaires, les pensions et les minimas sociaux. Pas question de revenir sur les attaques de la droite contre les retraites. Rien non plus pour garantir à toutes et tous un emploi. Rien non plus pour sortir du nucléaire.

Il s'engage sur le mariage homosexuel et le droit de vote des étrangers, mais seulement aux élections municipales, ou sur la laïcité en proposant d'inscrire la loi de 1905 dans la constitution, mais en continuant à respecter le statut particulier de l'Alsace-Lorraine. Espérons que ce ne seront cependant pas que des promesses.

La finance n'a pas trop à s'inquiéter.

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 27 janv. 2012, 20:39:03


Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 28 janv. 2012, 10:49:39

Présidentielle : Olivier Besancenot à la chasse aux parrainages

Le plus célèbre postier de France a écrit aux principaux partis politiques. L'objectif ? Permettre au candidat du NPA, Philippe Pourou, d'avoir ses 500 signatures.

(...)

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 29 janv. 2012, 11:12:19


Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 30 janv. 2012, 21:01:29

DÉCLARATION DE PHILIPPE POUTOU. DE NOUVELLES BONNES RAISONS DE VIRER SARKOZY. dimanche 29 janvier 2012

Dans la compétition électorale avec Hollande, le futur candidat Sarkozy cherche manifestement à reprendre la main : une touche de démagogie avec la taxation sur les transactions financières, pourtant toujours aussi floue ; un zeste de bricolage sur les permis de construire censés relancer l'activité ; et une énorme louche d'attaques supplémentaires contre le niveau de vie de la population. Avec un objectif clairement affiché : travaillez plus et vous gagnerez moins !

Pilier central de ces nouvelles mesures d'austérité, le relèvement du taux de la TVA de 1, 6% - de 19, 6% actuellement à 21, 2% - a pour but de financer un allègement des cotisations patronales payées par les entreprises. Cette « TVA sociale », destinée à réduire le coût du travail au nom de la compétitivité est un donc nouveau cadeau fait aux
patrons et aux actionnaires sur le dos de l'immense majorité de la population. Un mauvais coup pour le pouvoir d'achat de la population et singulièrement des 8, 2 millions de pauvres.
En outre, Sarkozy propose que les entreprises puissent conclure des accords sur le temps de travail avec leurs salariéEs si une majorité de ceux-ci l'acceptent. L'objectif est désormais clairement assumé : mettre fin aux 35 heures. En renvoyant le rapport de force capital travail là où il est le plus défavorable aux salariés, c'est-à-dire au sein de l'entreprise et pas dans une loi qui s'impose à tous, Sarkozy satisfait ainsi une autre revendication du Medef qui peut se frotter les mains : la primauté du contrat d’entreprise sur la loi ou l'accord de branche.

Quant au logement, les millions de mal logé ou de sans logis seront resté sur leur faim. Rien qui était susceptible de leur laisser penser qu'il pouvait obtenir un logement de qualité et durable.

C'est pourtant tout le contraire qu'il faudrait faire : augmenter les salaires en prenant sur les profits, développer les services publics et la protection sociale en taxant les riches, protéger les salariés en interdisant les licenciements et non en continuant à déréguler le marché du travail.
Ce dimanche soir, Sarkozy nous a donné de nouvelles bonnes raisons de le chasser en mai prochain. Il ne l'aura vraiment pas volé.

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 01 févr. 2012, 01:25:39

NPA : pas de voiture, pas de signature Zineb Dryef | Journaliste

Coût des déplacements, peur d'un autre 21 Avril, élus sans étiquette... A moins de deux mois de la date limite, le NPA de Philippe Poutou peine avec les parrainages.

« Nous avons deux voitures qui sont tombées en rade hier. » Ce texto envoyé par des militants du NPA un samedi de janvier signifie qu'ils n'iront pas à la chasse aux signatures ce week-end. Nous non plus.

La recherche de ces signatures repose principalement sur eux, confirme Thibault Blondin, chargé des élections au NPA, qui passent leurs journées libres et leurs week-end sur les routes pour convaincre des élus.

Comme près de 500 militants du Parti, ces deux bénévoles d'Ile-de-France parcourent la France depuis des mois (quand ils ont une voiture) pour recueillir les 500 parrainages indispensables à la candidature de Philippe Poutou à la présidentielle.

100 000 euros d'essence et de péages

Une recherche qui a un coût : 100 000 euros pour rembourser les frais d'essence et de péages de ces quêteurs, soit 1/9e du budget du NPA pour l'élection. Une « injustice par rapport aux grands partis qui n'ont pas besoin de dépenser autant pour leurs signatures », relève Thibault Blondin.

(...)

Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 02 févr. 2012, 00:54:27


Nico37
Messages : 18622
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Le NPA

Message non lu par Nico37 » 02 févr. 2012, 19:48:43

Faire un premier bilan de la campagne Poutou Tribune de la Gauche anticapitaliste, tendance minoritaire du NPA 28 janvier 2012.

Les membres de la Gauche anticapitaliste se sont opposés aux choix majoritaires en ce qui concerne la présidentielle, parce qu’ils sont le reflet d’un projet politique rétréci, isolationniste, opposé à celui que nous défendons.Force est de constater que la campagne elle-même en est désormais aussi le reflet.

Dans un contexte marqué par l’approfondissement des crises, le NPA devrait affirmer clairement sa volonté de battre Sarkozy dans la rue et dans les urnes, et agir dès aujourd’hui pour favoriser les convergences entre les forces antilibérales et anticapitalistes, dans la perspective d’un bloc anticrise prêt à combattre les politiques d’austérité quel que soit le gouvernement qui les applique.

ChacunE constate évidemment les difficultés de la campagne du NPA. Tous les signaux l’indiquent, des sondages à l’affluence dans les meetings, en passant par l’incapacité à rassembler et relancer le NPA (et ce bien au-delà de la GA). Elles ne sont pas liées à un déficit de notoriété mais à des raisons politiques de fond.
La réponse faite par Philippe Poutou aux journalistes de Mediapart qui lui demandent en quoi la candidature du NPA se distingue de celle de LO révèle la vérité toute nue : « Ça peut friser l’absurde, vu de l’extérieur. Sur le fond, on dit la même chose […] » Le NPA en est réduit à tenter de disputer les 1 ou 2 % qui restent à se répartir avec LO, à coups de slogans tout faits et de surenchère pseudo radicale. La campagne n’a pas de fonctionnalité politique, donc pas d’audience, ce qui nous affaiblit du point de vue même de nos capacités à diffuser nos idées.

Les formules alambiquées et variables concernant la droite et Sarkozy reflètent les divergences au sein de la majorité du NPA et peuvent laisser penser qu’au final on ne donnera pas de consigne de vote. En second lieu, la campagne ne porte aucun discours se situant sur le terrain du rassemblement : tout vise à établir des frontières étanches et pérennes avec l’ensemble des autres forces à gauche de la gauche et notamment le Front de Gauche, alors qu’il faudrait souligner les convergences avec la campagne que mène Mélenchon et porter le fer sur la question du rapport au PS (et notamment sur l’absence de réponse du PCF, partenaire privilégié du PG), tout en critiquant les relents cocardiers. Troisièmement, le NPA ne porte pas un discours cohérent en termes de réponses à la crise. Outre que les questions complexes sont en général esquivées, l’essentiel du discours revient à dire que la seule solution est le renversement du système/du capitalisme, et la nécessité que les masses prennent leurs affaires en mains. Exit le patient travail de crédibilisation d’une extrême gauche parvenue à sortir du propagandisme pur. Pas non plus de vrai développement sur la question du féminisme ou de l’écosocialisme, qui sont pourtant des thèmes fondamentaux de notre orientation.

Enfin, nous considérons qu’il ne faudrait pas ajouter l’aventure financière à l’aventure politique. Ce pari engage l’avenir politique du NPA, puisqu’il risque de handicaper la présence du NPA aux législatives, qui, faut-il le rappeler, sont seules en mesure d’assurer l’indépendance financière du NPA entre 2012 et 2017. De notre point de vue, au regard des éléments développés plus haut, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Nous ne sommes pas condamnés à la marginalité et à l’isolement. Les réussites de la campagne dette, dans laquelle les militantEs de la GA jouent un rôle moteur, mais aussi la largeur de l’arc de forces impliqué dans la réunion unitaire du 11 février le démontrent. Ce sont autant de jalons pour la constitution d’un bloc anticrise

Répondre

Retourner vers « Mieux connaitre vos partis »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré