Redécoupage électoral

Venez parler ici de l'élection Présidentielle de 2012, il y aura des débats, des propositions, ainsi que toute les infos concernant cette élection
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 31 août 2009, 23:18:00

A priori, le Gouvernement justifie ce redecoupage par la prise en compte de la demographie et de la densité de population, je crois que cela constitue des critères pertinents et qu'une modernisation des circonscriptions électorales est nécessaire avec le temps.

Cela étant dit, je crois qu'il convient que la majorité s'adonne à cet exercice sans arrière pensée de boutiques politiciennes....Car je rappelle qu'à chaque fois que la droite a procédé à ce genre de redecoupage, elle y a perdu de nombreux sièges, les français étant généralement refractaires aux manoeuvres qui visent à leur imposer une orientation politique.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 01 sept. 2009, 15:00:00

Oui enfin on verra ... mais apparemment une simulation a été faite par le PS sur les résultats des dernières législatives appliquées au projet de nouveau découpage et il en sortait 30 députés de plus pour la droite ....

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 01 sept. 2009, 23:42:00

Faut prendre le problème à l'envers : Si ce redécoupage électoral risquait de faire perdre des sièges à l'UMP, pensez-vous que le président - en accord avec le parti qu'il dirige toujours - l'organiserait volontairement ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 sept. 2009, 13:34:00

Plutôt que de raisonner en nombre de siège, le PS serait mieux inspiré de raisonner en terme de réalité demographique, politique et économique.

Peu importe qui va perdre des sièges si la circonscription n'est plus aussi representative que ce qu'elle était.

Evidemment, il convient que la majorité fasse preuve de transparence dans ce dossier afin de ne pas susciter d'inquiètude auprès des français qui, à plusieurs reprises, ont exprimé leurs reticences par rapport à ces charcutages qui sont perçus comme des atteintes à la démocratie.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 02 sept. 2009, 19:27:00

 
Peu importe qui va perdre des sièges si la circonscription n'est plus aussi representative que ce qu'elle était.

C'est marrant cela ... la droite qui dit peu importe ... d'autant plus qu'elle réalise a chaque fois que ces tripatouillages sont faits un bonus ...

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 02 sept. 2009, 21:13:00

racaille a écrit : Faut prendre le problème à l'envers : Si ce redécoupage électoral risquait de faire perdre des sièges à l'UMP, pensez-vous que le président - en accord avec le parti qu'il dirige toujours - l'organiserait volontairement ?

Dis Racaille, moi aussi je voudrais voir le problème dans l'autre sens : ce découpage électoral aurait pu et d'ailleurs aurait dû être réalisé avant non ? Le PS aurait pu se lancer, pourquoi ne l'a-t-il pas fait ? par peur de ne pas plaire ? pour la même raison que tu avances pour l'UMP ? Sans doute que l'UMP aurait critiqué aussi, alors on va dire que c'est de bonne guerre.. s'opposer à ce que fait l'autre ; mais au moins là, il a été réalisé conformément à ce que demandait le Conseil Constitutionnel.
Tu crois que les paroles d'Alain Marleix qui parlait d'"un travail républicain" sont fausses ?

J'avais posé une question en avril à laquelle je n'avais pas vraiment eu de réponse, donc je la repose maintenant : est-ce finalement c'est résumer le problème en disant : que la réaction de certains est comme une divergence entre leurs intérêts individuels et l'intérêt de notre démocratie ?


à plus

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 03 sept. 2009, 01:11:00

Je n'ai rien contre le redécoupage en tant que tel, à vrai dire je m'en fous complètement étant donné que je ne vote pas aux élections locales. Ce qui m'énerve c'est que le chef de l'Etat ne sait pas faire preuve de franchise en nous disant tout de go : "je vais redécouper encore et encore jusqu'à ce que l'UMP règne partout."

Ca aurait au moins le mérite de nous épargner un vrai-faux débat sur la pertinence politique de ce redécoupage étant donné que là n'est pas la question.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 sept. 2009, 10:04:00

Les redecoupages doivent être conduits avec la plus extrême cigilance afin justement, de ne pas accréditer l'idée que la droite vise à s'accaparer tout les pouvoirs de ce pays.

Il doit être élaboré d'une part sous la responsabilité du Conseil Constitutionnel et dans la plus complète transparence vis à vis des élus et des français.

J'ai tendence à penser, au vu de la nouvelle carte que ce redecoupage s'impose en raison d'évolutions demographiques et des réalités de terrain....Ensuite, c'est vrai qu'une modification ne peut entrainer, à chaque fois, une adhesion pleine et entière mais est ce une meilleure chose que de ne jamais reformer comme ce fut le cas jusqu'à présent ?

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 03 sept. 2009, 11:35:00

Tu as raison ces modification ne peuvent pas apporter l'adhésion de tout le monde, mais ce qui est gênant c'est que la grande majorité de ces modifications bénéficient au pouvoir en place, mais cela n'a rien de surprenant.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 03 sept. 2009, 13:53:00

Cela relève des affirmations de la gauche purement contestaire et refusant toute evolution de nos structures.

Comment peux t-on affirmer que cela bénéficie à la droite alors même qu'il n'a pas été électoralement mis en place ?

Selon mes souvenirs, lors du dernier tripatouillages électoral, la droite a été evincé au profit de la gauche (c'était au niveau des regions, me semble t-il) sans que cette dernière ne s'indigne de l'évolution electorale que la droite venait de mettre en place.

C'est desormais, fort de ses enseignements que la droite doit procèder à ce redecoupage...Si les français ont le sentiment qu'il est injuste et favorise la majorité, ils ne se priveront pas de sanctionner les candidats de l'UMP au profit de ceux de la gauche comme ils l'ont fait lors du dernier tripatouillage.
C'est précisément pour cela que j'invite la majorité à la transparence et à l'honnêteté dans ce dossier.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33802
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 févr. 2010, 09:55:00

Bonjour,

Le Conseil constitutionnel a annoncé, jeudi 18 février, avoir validé le redécoupage électoral destiné à remplacer, dès les législatives de 2012, celui en vigueur depuis 1986, rejetant le recours formé par des parlementaires socialistes.
Les juges présidés par Jean-Louis Debré ont déclaré conforme à la Constitution tant la procédure d'adoption de ce redécoupage que la nouvelle carte qui en résulte. Ils ont souligné qu'il y avait eu "progrès" par rapport à la carte précédente, dessinée par Charles Pasqua, alors ministre de l'Intérieur.
Alors qu'on en était arrivé à des écarts démographiques de 1 à 3,6 dans les circonscriptions, l'écart minimum-maxium est réduit de 1 à 2 dans la nouvelle carte.

Les élus PS avaient notamment dénoncé la méthode des "tranches" pour répartir les nouvelles circonscriptions (un député pour 125.000 habitants). Ils avaient particulièrement visé les délimitations dans 28 départements et plusieurs des 11 circonscriptions créées pour représenter les Français de l'étranger.
Mais les juges constitutionnels se sont référés à leur jurisprudence constante, mise en oeuvre en 1986 mais aussi pour les sénatoriales de 2003 et la loi d'habilitation de 2009 ayant encadré le redécoupage opéré sous la houlette du secrétaire d'Etat à l'Intérieur Alain Marleix.
"Quel que puisse être le caractère discutable des motifs d'intérêt général invoqués pour justifier la délimitation de plusieurs circonscriptions", notamment en Moselle et dans le Tarn, écrit le Conseil dans un communiqué, il n'apparaît pas "que cette délimitation méconnaisse manifestement le principe d'égalité devant le suffrage".
Par ailleurs, on souligne au Conseil que le redécoupage n'était pas divisible. Soit, les juges le censuraient entièrement et on revenait à la case départ, soit ils le validaient. Ce qu'ils ont fait.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 21 févr. 2010, 10:07:00

C'est vrai que quand on prend l'exemple d'un département que l'on connait bien (l'Isère, pour ma part), il est clair que la nouvelle circonscription créé par le Gouvernement pour 2012 a une drôle de forme et qu'il sert exclusivement la droite !! Drôle de manière d'affirmer la démocratie sans laisser une impression de malaise !

Image

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 21 févr. 2010, 10:11:00

C'est clair ....

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 22 févr. 2010, 13:40:00

Je crois evidemment que Sarkozy cherche à s'assurer du soutien d'une partie de son camps, fortement refractaire à sa reforme des collectivités. Cela dit, les français disposent d'un moyen de jugement de ces orientations; Leur bulletin de vote.

De plus, que l'on partage ou pas les orientations territoriales, ce redecoupage s'averait nécessaire pour le rendre plus conforme aux réalités et la gauche ne peut, de ce point de vue là, réagir compte tenu de sa passivité.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 22 févr. 2010, 15:11:00

C'est la meilleure celle la . C'est quoi la passivité du PS au regard d'un membre du FN ?

En quoi le PS a t'il des comptes à rendre à un parti raciste d'extrème droite ?

D'autre part, le découpage pasqua / pandrau avait déjà favorisé la droite, donnant lieu à une élection ou le nombre de voix de gauche était supérieur à celui de la droite et ou la droite l'avait emporté, forcément.

pourquoi une voix de gauche vaut elle moins qu'une voix de droite ? ou est la notion de conformité avec la réalité. Le projet de redécoupage a été chiffré par la gauche et donne avec les résultats sortis des urnes lors de la dernière législative 30 sièges supplémentaires pour la droite.
Alors, même si c'est exagéré et que la réalité soit moitié moins importante, il n'en demeure pas moins que c'est insupportable et anti démocratique.

Répondre

Retourner vers « Election Présidentielle 2012 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré