L'inflation au plus bas depuis 10 ans

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33817
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 12 avr. 2009, 23:15:00

Bonsoir,

L'inflation faiblit. Les prix à la consommation en France ont augmenté de 0,2% en mars sur un mois et progressent de seulement 0,3% par rapport à mars 2008, soit la plus faible hausse annuelle depuis juin 1999, a annoncé l'Institut national de la Statistique (Insee) vendredi 10 avril. L'inflation s'était établie à +0,4% en février, avec une hausse de 0,9% sur un an.

La hausse de l'inflation en mars "résulte principalement de la hausse des prix de l’habillement, des chaussures (+6,0%) et des autres produits manufacturés (+0,5%) à l’issue des soldes d’hiver", de même que celle des prix des loyers, de l’eau et des services d’enlèvement des ordures ménagères (+0,3%), relève l'Insee. Ces augmentations sont "en partie compensées par les baisses des prix de l’énergie (-2,0%), des services de transports et communications (-0,8%) et des produits frais (-1,1%)". Les prix des autres produits alimentaires et des autres services sont stables, ajoute l'Insee.

Selon les dernières prévisions de l'Institut national de la statistique, l'évolution des prix à la consommation sur un an deviendrait temporairement négative, à - 0,6 % en juin, en raison des baisses des prix du pétrole enregistrées depuis le pic de l'été 2008. Le prix du baril de Brent est passé de 133 dollars à 43 dollars entre juillet 2008 et février 2009. Mais l'économie n'est pas pour autant au bord de la déflation (baisse des prix durable et généralisée qui pèserait, à son tour, sur les salaires), insiste Alexander Law.

"Les deux indicateurs parus aujourd'hui sont porteurs d'espoir", estime Alexander Law, chef économiste chez Xerfi. La faible inflation "redonne du pouvoire d'achat aux ménages au moment où ils en avaient le plus besoin dans un contexte de forte remontée du chômage". Cela pourrait éviter à la consommation de chuter, "ce qui est la condition sine qua non pour que la récession actuelle ne se transforme pas en dépression". Quant à la production industrielle, l'économiste se rassure du repli limité dans la branche manufacturière.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 12 avr. 2009, 23:40:00

VIVONS NUS!!!!!
Image

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 13 avr. 2009, 14:03:00

La baisse va sans doute être compensé par des émissions de monnaie (comme c'est le cas en Grande Bretagne) pour lutter contre la crise. Donc je ne pense pas que ca soit un indicateur fiable.  

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 13 avr. 2009, 23:20:00

Bonjour,

On est donc en période de désinflation.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33817
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 avr. 2009, 22:32:00

Bonjour,

Moi je dirais plutôt que nous en entrons dans une période de déflation qui est caractérisée par une baisse généralisée et persistante des prix.

Alors que la désinflation c'est la réduction plus ou moins rapide du niveau d'inflation dans l'économie.

Bon je joue sur les mots,

Mais j'ai une question cette période de baisse de prix ne va t'il pas plus endetter les entreprises ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 16 avr. 2009, 00:20:00

politicien a écrit :Bonjour,

Mais j'ai une question cette période de baisse de prix ne va t'il pas plus endetter les entreprises ?




Bonsoir mon cher administrateur,



Logiquement la baisse des prix relancera la consommation, donc cela reste la meilleure solution.


.../...


Tu as tort, on n'est pas encore en période de déflation, mais en période de désinflation.

Je m'explique, on assiste à une baisse du taux d'inflation, les prix augmentent mais moins qu'auparavant; pour la déflation il faut encore attendre un peu (la baisse des prix est existante seulement pour quelques secteurs mat.première,immobilier...= déflation sectorielle) C'est écrit dans ton post initial, l'inflation faiblit, ça s'apelle bien de la désinflation (baisse du taux d'inflation = baisse de la hausse des prix).

"L'inflation faiblit. Les prix à la consommation en France ont augmenté de 0,2% en mars sur un mois et progressent de seulement 0,3% par rapport à mars 2008, soit la plus faible hausse annuelle depuis juin 1999, a annoncé l'Institut national de la Statistique (Insee) vendredi 10 avril. L'inflation s'était établie à +0,4% en février, avec une hausse de 0,9% sur un an."

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33817
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 16 avr. 2009, 07:10:00

Bonjour,

Je te l'accorde tu as raison, nous ne sommes pas encore en période de déflation, d'ailleurs cela serait dangereux d'y entrer. Car cela serait une période de difficulté pour les entreprises endettées dans la mesure où le poids de la dette se trouve mécaniquement accentué.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 16 avr. 2009, 15:55:00

Bonjour,

Merci de l'avouer.

"Mais j'ai une question cette période de baisse de prix ne va t'il pas plus endetter les entreprises ?"

Je ne suis pas totalement d'accord avec ta réponse, une alternative soit on augmente les prix, et les ventes chutent, donc le CA. aussi, donc le désendettement devient plus difficile, soit on baisse les prix, et les ventes sont relancé automatiquement, donc j'opte plutôt pour la déflation que pour l'inflation pour résoudre le problème de la dette des entreprises.

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 19 avr. 2009, 15:29:00

Après le premier coup de bambou des prix trop cher qui s'invitent pas à la consommation, vient le deuxième, les prix pas assez cher qui ne rémunèrent pas assez les producteurs. Vive le capitalisme!

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 19 avr. 2009, 19:45:00

Que ferait le communiste que tu es?
Image

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré