Les prisons françaises sont pleines !

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Répondre
baracouda83
Messages : 21
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : paca
Contact :

Message non lu par baracouda83 » 04 nov. 2008, 21:20:00

Nos prisons sont pleines, cellules insuffisantes, les gardes pénitenciers qui avaient une formation sont remplacés par des personnels d'entreprise privée, ( ce qui engendre dans certaines prisons des "marchés" entre détenus et gardiens.)

De ce fait téléphones portables, drogue et tout ce qui peut se "négocier" rentre et circule librement. Comment voulez vous que la discipline, l'ordre puissent règner ?

Ma solution est la suivante :

Remettre une vraie police penitenciere pour assurer la sécurité.

Utiliser les détenus de courte peine (moins de 2 ans d'incarcération) à des travaux d'utilité publique tels que remise en état de vieilles demeures pour les sans-abris, foyers en détresse ....dans des travaux de petite maçonnerie, peinture, vitrerie, plomberie...pour d'autres, l'entretien des forêts communales, domaniales, cours d'eaux...Il ne manque pas de travaux pour remettre notre pays propre.

Ces détenus feraient l'objet d'une remise de peine à l'assue des travaux si ils ont donnés satisfaction.

De ce fait, vous allegez les cellules, ces gens paient leur dette à la société et en plus bénéficient d'une remise de peine.

Donnez votre avis ? Je répondrai. Merci.
Le respect de soi même passe par le respect d'autui ou vice versa.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 04 nov. 2008, 22:36:00

Bonsoir baracouda83,

Voici mon avis, je commence par citer la Convention européenne des droits de l’homme qui dispose dans son article 3 que « tout prisonnier est détenu dans des conditions compatibles avec le respect de la dignité humaine »

C’est évident que ce droit n’est pas respecté ! quand on sait que des cellules prévues pour une personne ou pour deux vont « accueillir » une autre personne qui devra « faire avec » et se contenter d’un matelas par terre !
Cette surpopulation entraîne des conséquences dramatiques tel le suicide (sujet débattu sur ce forum), l’inexistence d’intimité, de possibilité de travail ou de préparation à la sortie !... sans compter que le moindre problème entraîne une tension ressentie par les prisonniers comme par les personnels.

Je suis donc plutôt d’accord avec ta solution qui serait d’utiliser à la place de certaines peines courtes d’emprisonnement, toutes les autres possibilités alternatives … J’ajoute à tes solutions, et pour certaines personnes, le bracelet électronique qui permettra de les surveiller à distance.

Quand tu parles de personnel privé,… la plupart des établissements pénitentiaires ont du personnel « classique » donc fonctionnaires… non ?

A bientôt :)

baracouda83
Messages : 21
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : paca
Contact :

Message non lu par baracouda83 » 05 nov. 2008, 04:53:00

En effet, le bracelet électronique est efficace, je tiens à préciser que cette forme de "payer sa dette "est déja utilisé en Espagne et Portugal depuis des années et donne satisfaction.

Pour le personnel penitencier, les nouvelles prisons comme celle de La Farlede (var) ou celle d'Arles sont dirigées par du personnel de société privée.

Cela ne donne pas satisfaction et Madame Dati a veillée à revenir au système précédent. Voila ce que je sais sur ce sujet.
Le respect de soi même passe par le respect d'autui ou vice versa.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31027
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 05 nov. 2008, 17:34:00

Bonsoir,

Alors je suis assez d'accord avec vous, car s'ils ont que 2 ans, c'est que ce ne sont pas des crimes ou autres, mais parcontre je me pose une question tout ces détenus la, quand ils vont abattre du bois, ou faire autre choses, il faudra les surveiller, donc il faudra un encadrement ? donc ce qui veut dire du personnel en plus.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 05 nov. 2008, 19:00:00

politicien a écrit :
je me pose une question tout ces détenus la, quand ils vont abattre du bois, ou faire autre choses, il faudra les surveiller, donc il faudra un encadrement ? donc ce qui veut dire du personnel en plus.



Bonsoir,

Je voudrais te répondre politicien sur ces détenus comme tu le dis... leur peine de substitution est donc un "travail d'intérêt général" (T.I.G.) qui a été créé en 1983. La personne travaille "gratuitement" pour "payer" sa dette pour une collectivité territoiriale donc une commune (département ou région) ou encore pour une association. Une convention est passée entre la structure d'accueil et le juge d'application des peines... La personne a elle une sorte de carnet de présence (pour les horaires à appliquer par exemple..). Elle travaille avec les agents de la structure sans aucune surveillance particulière.. c'est en fait un engagement de sa part : en cas de non respect, c'est la peine de prison qui sera appliquée.

Avatar du membre
Liberté
Messages : 143
Enregistré le : 01 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Liberté » 06 nov. 2008, 16:41:00

Nous sommes en crise, une politique de grands travaux peut nous aider.

Prisons, écoles.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 06 nov. 2008, 21:31:00

Bonsoir,

Liberté - C'est effectivement une façon de voir les choses... Euh.. c'est fait exprès les deux noms côte à côte : prisons, écoles ?... j'irais pas plus loin dans le raisonnement car je serais hors sujet.. :D

Avatar du membre
Liberté
Messages : 143
Enregistré le : 01 nov. 2008, 00:00:00

Message non lu par Liberté » 07 nov. 2008, 07:04:00

Exprès, non, mais ce sont actuellement les deux secteurs avec le logement social qui sont surchargés ou en manque de places.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 nov. 2008, 20:52:00

Bonjour à tous, :D

Voici quelques solutions envisageables,

-Agrandissement des prisons pour faire face à la surpopulation carcérale (C'est de bon sens, mais encore faudrait t-il que l'Etat s'investisse à la tâche)
-Séparation carcérale des détenus criminels et dangereux et des détenus qui ont de courte peine.
-Assistance psychologique renforcée.
-Travaux d'accomplissement personnel (travaux manuels et intellectuels)
-Accompagnement pour la réinsertion professionnel via des activités en adéquation avec les aspirations du détenu.

Ceci dit, le gouvernement actuel ne compte pas s'engager à faire des réformes dignes de son nom, et continue a se maintenir dans une politique de répression et participe à maintenir à cet état de délabrement des prisons françaises (on dirait même que c'est volontaire... :evil: ). Et Mme Daty au lieu de se préoccuper de se problème, préfère faire des lois antidémocratique, comme la loi sur la rétention de sureté. A bon entendeur, salut. :|

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 19 nov. 2008, 12:25:00

Ca coûte cher libre penseur.
Est avec la crise actuelle, il faut surtout faire des économies. ..

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31027
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 19 nov. 2008, 14:21:00

Bonjour,

Je suis plutot d'accord avec les solutions proposés par Libre penseur, mais Tentation_Ultra il faudra bien un jour les faire ses dépenses la.

A plus tard
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2127
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 19 nov. 2008, 17:17:00

C'est vrai ça coute cher, mais bon on paye des impôts...  :(

Avatar du membre
benji
Messages : 258
Enregistré le : 29 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Annecy

Message non lu par benji » 19 nov. 2008, 22:37:00

Bonsoir,

Alors, je suis d'accord avec ces solutions, mais la réinsertion professionnel existe déjà et l'assistance psychologique aussi, le problème c'est qu'il y a vers 5000 prisonniers en moyenne. Combien de psychologues faudrait-il pour tous les satisfaire? Et vous avez dit auparavant qu'il y avait un gros manque de budget, ce qui est vrai et la crise n'arrange rien. Donc il reste la séparation des prisonniers, c'est possible et on en serait presque à se demandé pourquoi n'est-ce pas déjà fait? L'agrandissement? Pour certaines prisons, c'est impossible car le terrain est déjà entièrement recouvert... Il reste aussi les travaux d'accomplissements personnels, c'est aussi possible mais il en va de la volonté des intéréssés.
Rapport à l'image = Au revoir France, bonjour Amérique!

Avatar du membre
Gis
Messages : 4919
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 21 déc. 2008, 15:52:00

Salut,


J'ai entendu à au JT sur TF1 que le dispositif du bracelet électronique va être étendu à 17 prisons avant la fin de l'année.    Le dispositif aurait 95 % réussite.. Le prisonnier virtuel a un entretien avec un conseiller d'insertion et de probation une fois par mois. Ses déplacements sont enregistrés.. le moindre écart de ses autorisations de sortie est visible et peut le reconduire en prison.    Le coût pour une journée en prison est en moyenne de 80 € et de 20 € pour le bracelet... et surtout, la personne reste en liberté et pourra par son travail dédommager la victime.   à plus.  

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 22 déc. 2008, 00:55:00

Bonsoir

Les dispositifs que tu proposes, baracuda, au sujet des travaux d'interets généraux, en extérieur ou à l'intérieur de la prison existent déjà, en complément des possibilités d'instructions. Mais ces dispositifs n'existent que pour une minorité de détenus (de façon singulière, c'est souvent les longues peines). Les prisons de longues peines sont à peut près convenables sur tout les plans (la plupart du temps un seul détenu par cellule, es possibilités de fare des études ou d'avoir du travail). Par contre, les maisons d'arret (courtes peines et attentes de jugement) sont surpeuplés et aucune activités n'est possible (toutes les places, limités, sont déjà prises). Après, la réinsertion professionnelle: elle est assurée essentiellement par des associations de bénévoles (qui recoivent quelques subsides de l'Etat quand même). Ces gens font ce qu'ils peuvent et souvent c'est beaucoup, mais ils ne sont pas des professionnels. Il serait bon qu'il y plus de professionnels qui s'occupent de la réinsertion des détenus (au total, la plupart n'ont quand même pas beaucoup de mal à se réinsérer les ex tolards sont prisés chez les patrons, car ils travaillent beaucoup, ils sont souvent avides de faire leurs preuves, ils ne sont presque jamais syndiqués et on peut souvent faire pression dessus, étant donné leur condition, du genre "rappelle toi que c'est moi qui t'es sorti de la m.... quand t'es sorti de taule"...)...    Quelqu'un à évoquer le privé: il faut savoir qu'en prison presque rien n'est gratuit, tu as droit à des repas minimum et à un minimum d'hygiène, mais tout le reste (manger à ta faim, être vraiment propre, avoir une télé, un frigo, un accès aux ordinateurs, est payant, et est assuré par des boites privés... En plus de ne pas pouvoir aider sa famille à vvre, le détenu est un poids pour celle ci: la famille doit souvent lui envoyer de l'argent!

Mes propositions:
-Jamais plus d'un détenu par cellule
-Renforcement des possibilités d'acceuil des activités culurelles, sportives, des formations et des travaux (intérieur ou extérieur), un prisonnier a toujours un meilleur moral s'il travaillle.
-Plus d'assistance (psychologique, juridique, matériellle, administrative), plus de visites des familles dans de meilleures conditions.
-Aide au projet professionnel du détenu plus développée avec des professionnels en plus des bénévoles déjà présent.
-Chasser le privé de la prison, où il n'a rien à faire...

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré