Le droit de grève pour les fonctionnaires... et les autres

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 07 janv. 2009, 18:34:00

Bonjour,

Oui mais les hopitaux c'est pas pareil, on peut pas laisser les patients, il y a un minimum à faire quand même, on va laisser quelqu'un mourrir, car on était en grève dans les hopitaux ce jour là.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 07 janv. 2009, 19:09:00

Je ne suis pas contre le droit de grève ; au contraire.
Celui-ci se doit d'exister afin d'homogénéiser le travail avec l'environnement actuel.

En revanche, se battre pour concerver des acquis qui "plombent"  les caisses de la France, je ne suis pas d'accord.
Se battre afin d'éviter une réforme de l'éducation nationale alors que tout le monde sait qu'on en a besoin, c'est injuste !
C'est pour cela qu'une tribune devrait gérer les droits de grèves afin que ce dernier soit encore plus légitime !

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 janv. 2009, 19:27:00

Oui mais qui peut décider qu’une grève est légitime ou abusive ?

Lorsque des salariés font grève, leur patron dit systématiquement que ça met en péril la santé de l’entreprise. C’est peut-être vrai, d’ailleurs. Mais le patron, en refusant de négocier, est lui-aussi responsable, lui aussi met en jeu la vie de l’entreprise par les choix qu’il fait.

C’est pareil avec l’Etat. Dire qu’une réforme est indispensable, c’est son opinion, ça peut être l’opinion d’une partie de la population, mais ce n’est pas une vérité indiscutable. Et même s’il faut effectivement une réforme, peut-être que celle qu’il propose n’est pas la bonne.

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 07 janv. 2009, 19:40:00

Comme je l'ai dit plus tôt, calquons nous sur l'Allemagne : http://ciamex.over-blog.com/article-3115786.html

C'est à dire qu'il y a une recontre entre syndicat et associations de patrons afin de debattre.

En Allemagne, seuls les syndicats peuvent décider d’un arrêt de travail, alors qu’en France, par exemple, c’est un droit individuel, qui s’exerce collectivement.
http://www.francebourse.com/fiche_news_16154.fb
[/color]
Ainsi l’Allemagne fait figure de référence. Outre-rhin le droit de grève n’est pas un droit constitutionnel, en revanche la liberté syndicale est, elle, inscrite dans la constitution. Autre différence notable avec la France, les 1.8 millions d’allemands ayant le statut de fonctionnaires ne disposent pas du droit de grève. En Allemagne seuls les syndicats peuvent décider d’une grève, encore faut-il que les revendications soient légitimes (salaires, temps de travail, en rapport avec une convention collective) et que la mobilisation soit proportionnée à l’enjeu.
http://www.stoplagreve.com/spip.php?article129
[/color]

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 janv. 2009, 19:49:00

Je ne vois pas pourquoi on devrait faire comme les Allemands. Restons Français !
Cette manie de toujours vouloir copier les autres ! On a notre histoire, nos traditions, pourquoi imiter des exemples qui ne sont peut-être pas faits pour nous ?
On oublie que la France a des traditions démocratiques plus anciennes et mieux ancrées que l'Allemagne. On est devenu une république avant eux, et l'on n'a pas voté Hitler. Faut le rappeler, parfois !
Je trouve très bien que le droit de grève soit individuel (même si pratiquement, il n'y a jamais de grève personnelle, sauf les grèves de la faim...).
Je trouve très bien aussi que le droit de grève soit constitutionnel. C'est une garantie du respect de nos libertés.

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Message non lu par French_Connection » 07 janv. 2009, 20:03:00

La France etait encore plus riche que l'Allemagne & l'UK il y a 25 ans.
Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Pour rester compétitif et garder la France en chef de fil (de l'Europe au moins) on se doit d'agir, d'être compétitif et donc de s'adapter.
Si on ne bouge pas ce seront bientôt les Espagnols qui nous passerons devant.

Avatar du membre
Cépajuste
Messages : 514
Enregistré le : 18 déc. 2008, 00:00:00

Message non lu par Cépajuste » 07 janv. 2009, 20:43:00

Vous n’allez pas prétendre que si l’Allemagne obtient de meilleurs résultats, c’est parce que le droit de grève n’est pas dans sa constitution ! Soyez sérieux.
Les Allemands ne sont pas les Français, ils n’ont pas le même tempérament, ils sont plus disciplinés, plus respectueux de l’ordre. Ce n’est pas en les imitant qu’on s'améliorera. Il faut être bons en étant nous-mêmes, comme nous l’avons été parfois dans notre histoire. Je ne souhaite pas ressembler aux Allemands, bien que j’aie le plus grand respect pour eux.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31238
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 07 janv. 2009, 20:59:00

Bonsoir,

Désolé de vous couper dans votre conversation des allemands mais ce n'est pas trop le sujet, si on doit leur ressembler ou non, restons sur les fonctionnaires si vous le voulez bien, Tentation_Ultra si tu souhaites créer un sujet sur ce système allemand tu peux évidement.

A plus tard
,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 14 janv. 2009, 13:16:00

A écouter certains, il faut croire que le droit de grève est plus important que le droit à la santé, à l'éducation ou plus simplement le droit de pouvoir aller travailler le matin.

De plus, si les syndicats étaient si performants en matière de politique intérieure, ils ne seraient plus syndicats mais gouvernements. Qu'ils restent à leur place!
Image

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 14 janv. 2009, 21:09:00

Bonsoir,

Disons que le droit de grève est au coeur du sujet là ..  un droit constitutionnel… exercé dans certaines conditions, parfois limité ... enfin bref, je vais pas reprendre mon post envoyé au début de la discussion. Ce droit de grève est un droit comme un autre à défendre... que tu fasses la grève ou non d'ailleurs.

à plus

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 16 janv. 2009, 19:20:00

Bonsoir, mais là, je me retiens de sourir.
Perso, en tant que pompier, il m'est très difficile de faire grève, vu que corps de l'armée.
Mais quand je lis que le privé ne fait pas grève, un peu d'histoire s'impose.
La fonction publique a fait des grèves pour obtenir des avantages (je la fais courte). Pour celà, ils ont perdu enormément d'argent. Je ne marque pas de date, car chaque service public a eu ses avantage en décalé.
C'est aussi grace aux services publics que le 13em mois de certaines boites privée a été obtenu.

Comme marqué plus haut, je ne marque pas de date, mais vous n'aurez aucun mal à situer celà entre 1946 et 1970.

C'est marrant, quand on y repense. Cette periode n'était absolument pas touchée par le chomage, et dans le privé, il suffisait de changer de trottoir pour retrouver du boulot en face.
Et pourtant, il ne faisait pas grève. Là, on va me dire que c'était par peur des represailles ?

Non, la vérité est que le privé s'est toujours planqué derriere les syndicats plus puissants situés dans le public.
Donc, le public a fait grève pour lui (personne ne fait grève pour les autres, c'est un argument débile), mais le privé de l'epoque en a profiter sans même se sortir les doigts du cul.
Et c'est lui aujourd'hui qui critique le droit de grève des ces fonctionnaires et services publics derriere lesquels ils se sont cachés tant d'années.

Bien sûr que ces derniers temps, les profs et la SNCF battent des records d' ABUS de grève, et qu'à mes yeux, c'est penalisable, mais le français a vite fait d'oublier son passé, sauf quand ça l'arrange.

La SNCF et les profs ne sont absolument pas representatifs de toute la fonction publique. Ils abusent de ce droit de grève impunément, sans remors ni concience.
C'est dans ces deux secteurs qu'il faut faire un ménage serieux dans les syndicats, qui ne respectent rien ni personne.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Gis
Messages : 4921
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 17 janv. 2009, 01:11:00

Salut Lucifer,

Pas mal ton historique, cela a le mérite de remettre les pendules à l'heure..

----------------

Par contre, si tu pouvais éviter les termes très familiers, ce serait sympa... On aimerait garder un forum correct. Merci de faire un petit effort.

Bonne nuit

baracouda83
Messages : 21
Enregistré le : 05 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : paca
Contact :

Message non lu par baracouda83 » 01 févr. 2009, 16:51:00

Je reviens vers vous apres une absence, étant occupé ailleurs. Bon, je vous ai tous lus sur ce sujet.

Concernant les militaires, (armée en général), il n'y a pas de droit de grève mais un homme mécontent de sa situation a le droit d'en référer par voie hyerarchique lors de la visite dans l'unité (une fois par an) du général, amiral ...lors de l'inspection de l'unité.  C'est un fait rare mais que j'ai déja vu se produire. Dire si les autorités donnent suite, oui en général. Mais comme on dit dans l'armée, "pas de vagues", ce qui veut dire que tout se passe en quatimini !

Pour tout ce qui est de la fonction publique, j'avais préconisé lors de ma campagne présidentielle qu'il était un choix d'être fonctionnaire, comme certains l'ont dit, congés payés, garantie du salaire (même si il est inférieur au privé) ...avec les temps qui courrent, ils ne risquent pas d'être virés sauf faute professionnelle grave (c'est rare) ! Aussi, je ne voulais plus de syndicats dans l'administration mais il faut leur donner les moyens de faire leur boulot correctement aussi. (ce qui n'est plus le cas souvent de nos jours), je citerai l'éducation nationale, le service de santé ...mais tout cela, c'est la faute à l'Etat !

J'en viens au privé, Le Général De Gaulle a été le premier à autoriser le droit de grève; à l'époque, notre pays ne se trouvait pas dans les turbulances actuelles et les seules grèves dures que j'ai connu sont celles de 1968 mais là, c'est le patronnat qui était concerné et l'ouvrier était exploité mais du boulot, il y en avait, celui qui était chomeur l'était parce que c'était un fénéant.

De nos jours, la situation est différente, vous avez des jeunes qui sont sur-qualifiés en diplomes mais ne trouvent pas de boulot ou au SMIC et je les comprends tres bien que lorsque l'on se trouve avec un BAC +4 ou 5, se retrouver comme caissier à casino ou ailleurs au smic avec des horaires à faire pleurer !
Ajoutons à cela que si vous bossez pour une multi-nationale, ils pensent plus à faire des prfits que la condition des travailleurs ! C'est ce monde là auquel il faut s'attaquer.

 Pas le patron de la petite PME qui lui est heureux de pouvoir donner du boulot, de produire mais surtout vendre et c'est là le problème. La situation est que les PME sont accablées de charges, charges patronales, taxes , rénumérations du personnel, achats de la matière première, taxe professionnelle ...et j'en passe. A l'arrivée, votre matière finie revient plus cher que la même si vous la faites faire dans des pays de l'UE ou en Chine qu'en France.

Pas besoin d'être énarque pour comprendre qu'il faut que l'Etat soit moins gourmand pour pouvoir relancer notre économie: c'est à dire baisse de notre TVA, (je préconisais 4,6 points), baisse des charges patronales, augmenter le nombre d'heures travaillées, faciliter aux jeunes la possibilité d'ouvrir une entreprise, nous avons des possibilités, il faut simplement que l'Etat baisse son train de vie, retirer tout ce qui est superflu, c'est à dire le Sénat mais donner plus de poids à l'Assemblée nationale, retirer les Conseils réginaux, les Conseils Généraux sont suffisants et bien d'autres secteurs à "dégraisser" .

Voilà pres de 2 ans que ce gouvernement est en place, nous ne voyons rien se profiler de positif pour notre nation qui chaque jour râme un peu plus !

Quand aux syndicats, ce sont les fossoyeurs de notre république, comme dit l'un de vous, il n'y a qu'une minorité de syndiqués et je ne comprends pas comment un pays se trouve immobilisé par une poignée d'individus; c'est le monde à l'envers !
Le respect de soi même passe par le respect d'autui ou vice versa.

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 08 févr. 2009, 12:34:00

Bonjour,

Bon, allez y, supprimez le droit de grève et les syndicats...
Demain, vous aurez plus de service de santé convenable, vous devrez payer cher votre éducation (alors qu'elle est encore plus ou moins gratuite), y'aura encore moins de lignes de trains locales, et tout le monde aura des emploies précaires et sera sous pression et sur siège éjectable.
Si c'est ça que vous voulez allez y supprimer le droit de grève, supprimer les syndicats! Je veux être sur que c'est un choix que vous aurez pris en connaissance de cause.  

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 08 févr. 2009, 13:14:00

Bastien Vert, tu as raison.
Mais n'oublions pas que c'est EXACTEMENT le pourquoi les français ont voté Sarko.
Par jalousie, et vénalement.

Et la SNCF y est pour beaucoup, avec tous ses abus de grèves. Parles "grêve" en france, tu verras, la SNCF est systematiquement citée. Cette entreprise a fait enormement de mal à la fonction publique, car demande autour de toi, les electeurs Sarko sont légions dans les usagers quotidiens du rail.

Le grêves, ce n'est pas la SNCF, c'est l'ensemble de la fonction publique, qui souffre en général bien au delà de cette entreprise de feniants (je parle des roulants).

A+
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré