Eric Besson confirme la fermeture de la "jungle" à Calais

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 23 avr. 2009, 23:14:00

Bonsoir,

La "jungle" fermera "avant la fin de l'année". C'est Eric Besson, le ministre de l'Immigration qui a fait cette annonce, jeudi, lors visite jeudi à Calais. La "jungle", au coeur du débat médiatique depuis plusieurs semaines, est une vaste zone sablonneuse proche du port de Calais, où des centaines de migrants en transit trouvent refuge au milieu des usines. Selon Eric Besson, "il n'y a pas assez de pressions de la police sur les passeurs et les filières clandestines.

"Nous ne laisserons pas cette situation se dégrader, et vous ne serez pas obligés de fermer vos entreprises, la jungle n'existera bientôt plus", a déclaré le ministre de l'Immigration. "Je ne connais pas d'autres lois que celles de la République, la loi de la jungle ne règnera plus", a t-il ajouté

Le ministre double cette annonce d'une série de mesures humanitaires, soit "six actions concrètes" qui ne devront pas constituer un "mini-Sangatte". Eric Besson a notamment cité "un point de recueil de demandes d'asile qui devrait être opérationnel le 5 mai", "un point de distribution de repas", un autre "permettant un accès aux soins" ainsi qu'un autre emplacement qui serait "un point d'accueil supplémentaire pour les personnes les plus fragiles", les femmes et les enfants notamment.

Dominique Vanneste (directeur de Tioxide) "a fait état d'agressions quotidiennes contre ses salariés, d'incidents graves comme d'attaques à coup de barres de fer, de branchements électriques sauvages dangereux". "Les migrants ont changé d'attitude depuis quelques mois, ils sont devenus beaucoup plus agressifs", a t-il dit.
"Si on ne fait rien, nos entreprises n'existeront plus l'année prochaine", a affirmé de son côté le représentant d'European Diesel Card, sans décliner son nom.
De son côté, la maire de Calais, Natacha Bouchart (UMP), a souligné que sa ville comptait 14% de chômeurs et 6.000 Rmistes. "Nous n'arrivons plus à gérer le problème des migrants" a-t-elle dit.


De plus, Eric Besson estime que "nos amis britanniques doivent prendre une part plus grande dans le contrôle de leur frontière avec l'espace Schengen. Seul le message clair et crédible que la frontière vers l'Angleterre ne peut être franchie permettra de dissuader durablement les filières d'immigration clandestines de s'implanter à Calais", a-t-il déclaré.
Eric Besson a souhaité que les discussions avec la Grande-Bretagne puissent aboutir "pour le sommet franco-britannique du 6 juillet".

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 26 avr. 2009, 03:36:00

politicien a écrit :Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
D'après ce que j'ai compris, le traître Besson va renforcer la loi en ce qui concerne les gens qui aident les sans-papiers clandestins en les impliquant juridiquement dans la filière des "passeurs". Je l'ai vu cet après-midi sur LCP, il fait flipper ! icon_eek
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 26 avr. 2009, 09:22:00

C'est normal, la clandestinité ne doit pas être encouragée, de quelque manière que ce soit.

Quelle est la part du chômage créer par ces clandestins?
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 avr. 2009, 18:07:00

Norbert a écrit : Quelle est la part du chômage créer par ces clandestins?
Certainement moins importante que celle causée par le dumping social international légal (vive le libéralisme^^).

Soyons sérieux cinq minutes... Besson ne cherche pas à mettre un terme à la clandestinité ; ça, il sait bien qu'il en est totalement incapable. il cherche juste à ce que les clandestins soient moins visibles, un peu comme on cache la poussière sous le tapis... Pour un type "si brillant" je trouve que ça laisse carrément à désirer :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 29 avr. 2009, 18:39:00

Et caillera ! Tu te trompes ! On est obligé de les cacher sous le tapis parceque personne n'ose prendre les mesures sèrieuses pour les virer de chez nous, manu militari si besoin est... Tes camarades des Ligues de Vertu, s'empresseraient de saisir les tribunaux, les instances des Droits de l'Homme et tutti quanti !
D'ailleurs, moi si je propose de virer toutes les grosses mémères avinées à perruque frisée, tu me dis quoi, hein ? Que je suis un affreux raciste ?
Mais allez, va, je te le dis pas !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 avr. 2009, 19:55:00

1. Ce n'est pas une question d'oser ou de ne pas oser. Quand tu affirmes ça, ça veut dire que tout le monde est d'accord pour virer ces clandos hors de France. Ce n'est évidemment pas le cas puisque, justement, Besson propose de criminaliser l'aide aux clandos, visant par-là les citoyens français qui refusent de traiter ces immigrés comme on traite les animaux dans notre société : comme de la me.... Pour avoir parlé de ces clandos de Calais autour de moi, je vois bien que les gens trouvent leur situation inadmissible et scandaleuse ! Et il n'est jamais question de les éjecter manu-militari, les gens ont pitié.

2. Tu fais erreur, je ne suis pas un droit-de-l'hommiste libéral.

3. Je sais que tu es effectivement un peu raciste sur les bords, mais ce n'est pas à cause de cette discussion. Ceci étant dit, ce thème n'a pas grand chose à voir avec le débat qui nous anime ici. Recentrons-nous plutôt sur le bienfondé des techniques fascisantes du ministère de l'incarcération des clandos. D'ailleurs il semble que nous soyons d'accord sur le fond : tous deux nous jugeons Besson incapable de venir à bout de cette situation, et cela quoi que l'on pense que devrait être la solution. Besson se contente d'"effacer les traces" mais ne touche pas au reste.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
artragis
Messages : 7933
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 29 avr. 2009, 20:07:00

 
 les gens ont pitié
Quand tu as pitié tu te sens supérieur à l'autre... c'est dans la définition. Alors qu'est-ce qui est préférable entre la pitié et le repatriement.
 
 
 
 Je sais que tu es effectivement un peu raciste sur les bords, mais ce n'est pas à cause de cette discussion. Ceci étant dit, ce thème n'a pas grand chose à voir avec le débat qui nous anime ici. Recentrons-nous plutôt sur le bienfondé des techniques fascisantes du ministère de l'incarcération des clandos.
D'abbord, le racisme on le sert à toutes les sauces maintenant, c'est le grand n'importe quoi. Ensuite, ton ministère, je le connais pas, il existe pas en France...

Je ne vais pas plus loin, gérer les émigrants clandestins est assez complexe comme ça. Cependant, en les rapatriant, Besson ne fait que son travail. Je sais pas trop, on a ni la place ni les emplois pour suporter ces gens...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 avr. 2009, 20:20:00

artragis a écrit : 
 les gens ont pitié
Quand tu as pitié tu te sens supérieur à l'autre... c'est dans la définition. Alors qu'est-ce qui est préférable entre la pitié et le repatriement.
 
 
 
 Je sais que tu es effectivement un peu raciste sur les bords, mais ce n'est pas à cause de cette discussion. Ceci étant dit, ce thème n'a pas grand chose à voir avec le débat qui nous anime ici. Recentrons-nous plutôt sur le bienfondé des techniques fascisantes du ministère de l'incarcération des clandos.
D'abbord, le racisme on le sert à toutes les sauces maintenant, c'est le grand n'importe quoi. Ensuite, ton ministère, je le connais pas, il existe pas en France...

Je ne vais pas plus loin, gérer les émigrants clandestins est assez complexe comme ça. Cependant, en les rapatriant, Besson ne fait que son travail. Je sais pas trop, on a ni la place ni les emplois pour suporter ces gens...
Je ne suis pas chrétien mais je préfère cent fois la pitié à la barbarie. La pitié a au moins le mérite d'être dans le registre de l'empathie.

Sinon, je te ferais remarquer que c'est keserasera qui a commencé à parler de racisme, pas moi. au contraire, j'ai dit que son racisme n'évait rien à voir avec le débat sur ce topic. Inutile donc de reprendre ce couplet.

Enfin, ici sur ce topic il n'est pas question de bouter les clandos hors de France mais de raser la "jungle" à Calais et de criminaliser les citoyens français qui aident ces clandos.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
artragis
Messages : 7933
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 29 avr. 2009, 20:34:00

De la bouche même de Besson "les français qui aident les clandestins avec intérêt"0.


 
 à la barbarie.
En parlant de barbarie, c'est parfaitement le sujet puisque la barbarie, au départ c'est tout ce qui à trait à l'étranger...
Ensuite reconduire des immigrés qui seraient un poids pour notre nation, ce n'est pas de la barbarie.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 avr. 2009, 20:45:00

On est bien d'accord, Besson en a après les français faisant preuve d'empathie et cherche à les criminaliser. Il compte associer l'aide aux clandos délivrée par les associations caritatives à la filière des "passeurs". Il l'a dit très clairement sur LCP dernièrement.

PS : Ben oui la barbarie s'est inversée depuis l'antiquité. Désormais les barbares ne sont plus les étrangers qui parlent par borborygmes mais les Etats qui tentent de les chasser selon des méthodes fascisantes.

Visiblement tu cherches à éviter le sujet de ce topic, à savoir la volonté de Besson de raser la "jungle" et de l'assimilation de ce geste à un acte politique. C'est si gênant que ça de constater que le ministre de tutelle en est réduit à lutter contre les effets plutôt que contre les causes ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 avr. 2009, 21:03:00

Bonjour,

Racaille j'ai une question tu dis : "le ministre de tutelle en est réduit à lutter contre les effets plutôt que contre les causes" Que proposerais tu ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 avr. 2009, 21:09:00

Ben qu'il régularise ces clandos à tour de bras, mais d'après ce que j'ai compris c'est pas au programme.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 29 avr. 2009, 21:58:00

Si ça peut aider à réalimenter le débat : trouvé sur le site d'un journal catho de droite :


La réalité du « délit de solidarité » en débat à l’Assemblée

Selon le ministre de l’immigration les associations n’ont pas apporté la preuve que des bénévoles sont inquiétés par l’article L. 622 sur les « aidants »



C’est, jeudi 30 avril, en fin d’après-midi, que les députés vont débattre de la proposition de loi socialiste qui vise à amender l’article L. 622-1 du code des étrangers sur les personnes qui aident les clandestins ou réfugiés sans statut.

Rejeté en commission des lois, le texte défendu par le député de Seine-Saint-Denis Daniel Goldberg (PS) a très peu de chance d’être adopté, sauf coup de théâtre semblable à celui du 9 avril sur le projet de loi Création et Internet. La discussion devrait toutefois apporter, si ce n’est un épilogue, du moins un éclairage très attendu au sujet de la violente polémique qui oppose le gouvernement et une partie du monde associatif.

Le ministre de l’immigration, Éric Besson, avait assuré que l’article L. 622-1 ne visait pas les militants qui aident à titre bénévole des personnes en situation de détresse. À l’occasion d’une rencontre avec quelques journalistes, mercredi 29 avril, Éric Besson a rappelé que, ces dernières années, seules deux personnes ont été condamnées avec dispense de peine. Dans les deux cas, ces militants de la région de Calais avaient été au-delà de leur mission d’assistance auprès de réfugiés candidats au départ pour l’Angleterre.

Les bénévoles ne sont en fait que rarement visés

« Il y a deux mois, j’ai lancé publiquement le défi aux associations de trouver des cas de condamnations de bénévoles, explique le ministre. Alors que s’ouvre le débat à l’Assemblée, nous avons maintenant la preuve qu’il n’en existe aucun. »

La semaine dernière, le Gisti, association d’assistance juridique aux étrangers, avait affirmé avoir recensé une trentaine de condamnations prononcées à l’encontre de personnes ayant aidé des étrangers. L’organisation a depuis publié sur son site l’ensemble des décisions de justice. Mais la lecture de ces jugements révèle qu’ils ne concernent que très rarement des bénévoles.

En mars 2000, la cour d’appel d’Orléans a condamné à deux mois de prison avec sursis une militante mais sur la base de sa participation à un projet de mariage blanc. Dans la très grande majorité des cas, les décisions de justice visent des personnes d’origine étrangère qui ont hébergé ou aidé un parent ou un proche en situation irrégulière.

Les associations dénoncent les pressions policières

Alimentée par le succès du film Welcome, la polémique sur les aidants est-elle close pour autant ? Les débats dans l’hémicycle cet après-midi devraient prouver que non. Daniel Goldberg affirme que la pression sur les associations s’est renforcée ces derniers mois. L’arrestation, le 16 février, d’un responsable d’une communauté d’Emmaüs à Marseille puis celle, deux jours plus tard, d’une militante de l’association « Terre d’errance » dans le Nord, sont à l’origine de sa proposition de loi.

Daniel Goldberg rappelle que sans aller jusqu’à une sanction pénale, l’article L. 622 fait peser au quotidien une menace sur les militants qui sont convoqués dans les commissariats ou reçoivent des rappels à la loi. « Depuis environ six ans, c’est la politique du chiffre en matière d’expulsion qui détériore les relations entre les forces publiques et les associations », affirme le député.

Éric Besson écarte toute perspective de réforme de l’article L. 622 qui a permis, l’an dernier, de condamner un millier de personnes, essentiellement des passeurs, logeurs ou des « conjoints de complaisance ». Le ministre rappelle que, en 1998, le même débat avait déjà divisé le Parti socialiste. Certains élus tels que Noël Mamère menaient alors bataille contre le « délit d’humanité ».
Bernard GORCE
--> http://www.la-croix.com/article/index.j ... rubId=4076

***

Dans les faits, peu de condamnations mais des pressions évidentes, constatées même par un député UMP lui-même "aidant" aux clandestins (j'ai oublié le nom du gonze mais il était présent lors de la récente émission de LCP où j'ai vu Besson il y a quelque jours). L'atmosphère est clairement à la pression discrète. D'ailleurs c'est très cohérent avec la politique de Sarko en matière d'Intérieur : tout dans la discrétion, surtout pas de vagues.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 01 mai 2009, 20:56:00

En France, c'est complètement stupide, mais tu peux être puni autant si tu aides un sans papiers que si tu ne l'aide pas. Et oui, c'est ca le délit de solidarité.

Après, la fermeture de cette jungle c'est la mort d'encore quelques milliers de sans papiers de plus, en plus de ceux qui sont déjà mort à cause de la fermeture de Sangatte et des pressions multiples sur les associations qui cherchent à aider ses gens qui ne sont victimes que de leur misère, et de la cruauté du gouvernement.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 sept. 2009, 20:50:00

Bonjour,

Comme promis par le ministre de l'Immigration Eric Besson, la «jungle», principal campement de clandestins près de Calais, a été démantelée mardi matin en à peine deux heures, malgré la résistance de militants associatifs et les critiques de la gauche.
Quelque 500 policiers ont fait évacuer le camp, faisant parfois usage de la force pour neutraliser des militants altermondialistes de No Border qui tentaient de s'interposer.

Eric Besson, en déplacement à Calais, s'est félicité de l'opération en annonçant qu'il y en aurait d'autres. Tout «s'est déroulé comme prévu», a-t-il dit, remerciant les CRS pour avoir agi «avec délicatesse».
Il a annoncé que 276 étrangers en situation irrégulière avaient été arrêtés, dont 135 «se déclarant mineurs isolés». Vingt-et-un migrants ont été relâchés dans l'après-midi dont quatre pour se faire soigner de la gale.

Les migrants majeurs ont été placés en garde à vue, alors que ceux qui se sont déclarés mineurs ont été placés dans des «centres spécialisés», a précisé le préfet, au cours d'un point de presse sur place.
Devenue emblématique de la détresse des clandestins cherchant à tout prix à passer en Angleterre, qu'ils perçoivent comme un «eldorado», la «jungle» était située à proximité des axes empruntés par les poids lourds en attente d'embarquer sur les ferries qui traversent la Manche. Depuis la fermeture du centre de la Croix Rouge de Sangatte (Pas-de-Calais) en 2002, jusqu'à 800 migrants à la fois ont vécu dans ces installations de fortune

«La loi de la jungle ne peut pas durer éternellement sur notre territoire», a répété ce matin sur RTL le ministre de l'Immigration Eric Besson. «Ce que je veux, c'est que nous démantelions cette jungle qui est le camp de base des passeurs. Ce n'est pas un camp humanitaire», a affirmé le ministre qui doit se rendre sur place. Il a par ailleurs annoncé qu'«il y aura aujourd'hui et dans les jours à venir d'autres démantèlements».

«La destruction de la «jungle» de Calais prétend mettre un terme à des situations d'extrême insalubrité et précarité. Elle ne fera que les déplacer, les dissimuler, et peut-être les aggraver un peu plus», a rétorqué le député socialiste du Pas-de-Calais Jack Lang dans un communiqué avant d'ajouter : «D'autres jungles apparaîtront très vite».
Entre 700 et 800 migrants, dans leur immense majorité de jeunes Afghans de l'ethnie pachtoune, y vivaient avant l'annonce de son prochain démantèlement par le ministre de l'Immigration, le 16 septembre. Selon les associations humanitaires, des centaines de personnes ont quitté la «jungle» au cours des dernières semaines pour échapper à l'arrestation.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré