La grippe H1N1

Vous souhaitez parler des problèmes liés à la santé (Sécurité Sociale, maladie...) dans notre pays, venez en parler içi
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 03 août 2009, 09:34:00

Il me semble que c'est un business icon_biggrin  

Jusqu'à présent, tout ce qu'on peut dire, c'est que cette grippe est 3 fois pous contagieuse, mais pas pous mortifère que les autres.
Donc, elle touche en priorité les gens en cotoyant beaucoup d'autres : écoles, spéctacles, transports en commun, etc.

Les Etats prennent la chose très au sérieux, par précaution ! Rappelons-nous la manière dont le gouvernement a été incriminé en France, après la canicule !!!

Les hopitaux ne risquent pas d'être saturés si on suit le système anglais, très intelligent. Les généralistes, déjà saturés en temps normal, et les services de garde des hopitaux voyaient un afflux de patients inquiets au moindre symptôme, dont 80 % n'avaient aucune raison de l'être.

Désormais, personne ne peut se rendre à l'hopital ou chez le généraliste s'il a de la fièvre ! Un site a été ouvert sur Internet, avec des centaines d'opérateurs qui, suivant ue check-list" écoutent  les symptômes du patient, et peuvent immédiatement les rassurer dans 80 % des cas. Ceux qui semblent atteints sont invités à donner le nom de leur médecin, et c'est le call center qui demande au médecin de passer voir ce patient.

Du coup, tout le monde rspire.
Modifié en dernier par mps le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 30 août 2009, 17:51:00

Bonjour,
 Dans une interview accordée au quotidien Le Monde et publiée dans son édition du dimanche-lundi 29-30 août, la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, s'est inquiété de ce virus qui "voyage à une vitesse incroyable, inédite", et "en six semaines parcourt la même distance que d'autres virus en six mois". Elle insiste aussi sur le nombre "sans précédent" de personnes touchées, estimant que "jusqu'à 30% des habitants des pays à forte densité de population risquent d'être infectés".

"60% des décès surviennent chez des personnes ayant des problèmes de santé sous-jacents", relève Margaret Chan. "Ce qui signifie que 40% des décès concernent des jeunes adultes en bonne santé qui meurent en cinq à sept jours d'une pneumonie virale" précise-t-elle. Selon la directrice générale de l'OMS, "c'est le fait le plus préoccupant", car "soigner ces patients est très lourd et difficile".  Dans cet entretien, elle estime à 900 millions de doses la capacité annuelle de production mondiale de vaccins anti-grippaux, pour une population mondiale de 6,8 milliards d'habitants.
"Même si cela reste insuffisant, cela n'était jamais arrivé pour les pandémies précédentes", dit-elle.
Enfin, le processus conduisant à l'autorisation de mise sur le marché est accéléré par les autorités régulatrices, mais cela ne concerne que les "procédures administratives", souligne la directrice générale de l'OMS, affirmant qu'"il n'est pas question de faire de compromis sur la sécurité et l'efficacité des vaccins".  A plus tard, 
Modifié en dernier par politicien le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 10 sept. 2009, 19:14:00

La grippe porcine n'est pas en soi plus dangeureuse que la grippe saisonnière, probablement du fait qu'elle ne contient pas la protéine PB1-F2. Comme en témoigne le résultat de la vaccination massive effectuée aux Etats-Unis en 1976 contre une grippe porcine, les effets secondaires de la vaccination sont nombreux, y compris mortels dans des cas relativement rares. Ceci alors que la population n'avait pas été contaminée.

La grippe espagnole H1N1 de 1918 avait fait beaucoup plus de dégâts. Malgré les millions de morts, le virus a été recréé en 2003 en laboratoire. Cependant, le virus en question ne provoquerait pas autant de mort aujourd'hui étant donné que des résistances ont pu être gardées dans la population et que depuis les antibiotiques permettent d'empêcher les complications liées aux pneumonies qui ont représenté 95% des cas mortels.

Le plus grand risque réside dans les erreurs de manipulations pouvant conduire à la production d'un vaccin ou d'un autre produit contenant un mélange d'une grippe saisonnière ou porcine avec la grippe aviaire H5N1 ou la grippe de 1918 qui contiennent la protéine PB1-F2. Un tel mélange de virus a été produit récemment "par erreur" chez Baxter International en février 2009, heureusement détecté. Ce mélange peut provoquer un réassortiment d'un virus qui pourraient être à la fois pandémique et mortel. En effet, la grippe aviaire n'était pas contagieuse, mais le virus réassorti pourrait l'être.

L'utilisation massive d'antiviraux et de vaccins peut entrainer des résistances, les virus pouvant être alors plus difficile à soigner. Cependant, il semble que l'appât du gain des laboratoires pharmaceutiques soit un facteur plus déterminant. Les fabricants de vaccins auraient obtenu l'immunité juridique aux Etats-Unis.

http://www.lepost.fr/article/2009/09/10 ... e-svp.html
Modifié en dernier par worldpeace le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 sept. 2009, 07:03:00

Bonjour,
 C'est la première fois en métropole. Un homme de 26 ans atteint par la grippe H1N1 est décédé dimanche en fin d'après-midi au CHU de Saint-Etienne. Des prélèvements effectués samedi soir, chez cet homme qui s'était présenté vers 18 heures aux urgences hospitalières avec des symptômes grippaux et des difficultés respiratoires depuis quatre jours, «ont mis en évidence une grippe A de type H1N1», précise-t-on à l'hôpital.    La direction du CHU de Saint-Etienne évoque «une possible surinfection bactérienne pulmonaire» et indique que «des examens bactériologiques sont en cours d'investigation». Elle précise que ce jeune homme a reçu, «dès le diagnostic de grippe A effectué, un traitement associant du Tamiflu et des antibiotiques».   «Malgré des prises en charge lourdes de suppléances respiratoires, il est décédé au service de réanimation (...) Une complication d'une telle gravité reste exceptionnelle», ajoute-t-on de même source. Selon la DDASS de la Loire, c'est la premier décès de grippe A en métropole sans que le malade présente une autre pathologie. Une personne décède en Guyanne

A La Réunion, où l'on déplore un quatrième décès, la jeune femme de 18 ans qui était porteuse du virus souffrait, selon la préfecture de Saint-Denis, d'une maladie chronique grave entraînant un déficit immunitaire. Elle avait été admise au CHR Félix Guyon le 31 août en service de réanimation où «elle a présenté un syndrome de détresse respiratoire aigu et des complications qui ont rapidement engagé le pronostic vital», ajoute le texte. En Guyane, une femme de 37 ans qui  présentait elle aussi de «nombreuses pathologies graves», est morte dimanche à Cayenne des suites d'une «pneumonie provoquée par la grippe H1N1», a déclaré la préfecture. Il s'agit du premier décès dû à la grippe H1N1 dans le département d'outre-mer. Selon la préfecture, la patiente avait été «admise à l'hôpital de Cayenne le 9 septembre». Elle présentait alors «un syndrome de détresse respiratoire aiguë avec des complications qui ont rapidement engagé son pronostic vital».  A plus tard, 
Modifié en dernier par politicien le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 sept. 2009, 08:32:00

Explications à la télé hier soir.

Cette grippe a fait jusqu'à présent environ 3.000 morts, contre 240.à 300.000 chaque année avec la grippe saisonnière.

La H1N1 est absolument banale, sauf que, soudain, elle tue UNE personne sans qu'on sache encore très bien purquoi.

On remarque aussi qu'elle a une sérieuse ressemblance avec une autre grippe spéciale survenue en 1948. Et que les gens nés avant cette date semblent partiellement immunisés.

Ceci dit, aller chercher les "cas" aux 4 coins du monde pour entretenir l'inquiétude, c'est asez "bizarre", non ?
Modifié en dernier par mps le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 15 sept. 2009, 09:58:00

La mort fait partie de la vie. Les laboratoires ont rescucité les anciens H1N1 en laboratoire. Peut-être que l'un d'entre eux est sorti malencontreusement ? En tout cas, la grippe A tue, mais comme toute grippe. La grippe saisonnière EST une grippe épidémique. Elle tue de 1500 et 2000 personnes en France chaque année. La pneumonie est une grande cause de mortalité chez les gens qui meurent de la grippe. Tout ceci n'est pas nouveau. On est juste face à une nouvelle souche (enfin pas complètement nouvelle, vu que c'est un mélange des précédentes). Fort heureusement il y a des codons stop dans la partie qui code la protéine PB1-F2.
Modifié en dernier par worldpeace le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 15 sept. 2009, 14:57:00

Cette grippe tombe à point, elle fait oublier au bon peuple que beaucoup vont encore perdre leur emploi dans les deux ans; une peur chasse l'autre.
Modifié en dernier par Georges le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 16 sept. 2009, 21:16:00

Georges a écrit :Cette grippe tombe à point, elle fait oublier au bon peuple que beaucoup vont encore perdre leur emploi dans les deux ans; une peur chasse l'autre.

+1 icon_neutral
Modifié en dernier par lucifer le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 20 sept. 2009, 21:33:00

Et plusieurs peurs en même temps, ça fait quoi ?
Modifié en dernier par worldpeace le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 21 sept. 2009, 19:34:00

Justement, l'esprit humain ne calcule pas plusieurs peurs en même temps, et ça, tout politique et homme de pouvoir l'a bien compris.
La peur de la grippe chasse la peur de la crise, et ce sera peut etre inversement dans 15 jours.
Mais on a pas reellement peur de deux choses en même temps à un instant T.
Modifié en dernier par lucifer le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 09 oct. 2009, 20:04:00

La Grippe normal, dite épidémique :  entre 1500 et 2000 morts chaque année en France.
La Grippe A, dite pandémique : Combien de victimes ? 2,3...
Après il faut tout de même tenir compte que cette dernière est beaucoup plus contagieuse, on estime à environ 30% de la population française qui va la contracter cet hivers, environ 30 000 morts d'après certains médecins. Les personnes fragiles sont bien évidemment les plus vulnérable à ce virus.
Y a eu un beau coup médiatique d'après crise, mais il ne faut pas trop relativiser la question, les risques sont peut être plus grave que l'on ne le pense.
Modifié en dernier par Libre penseur le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 09 oct. 2009, 20:30:00

Peut être, on n'en sait pas vraiment plus. les derniers chiffres du JT de france 2 de ce matin annoncaient un régression de la pandémie chez nous.
On sait qu'elle va passer ... c'est a peu près tout.

En fait, le risque majeur viendrait d'une mutation du H5N1 vers le H1N1(le pire du pire), mais la encore, on est dans le flou, c'est pratiquement impossible, mais  ... ce serait apocalyptique.
Modifié en dernier par lancelot le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 oct. 2009, 08:02:00

Autre découverte : les gens nés avant 1947 seraient pratiquement immunisés, ayant connu un "virus frère" qui a sévi à cette époque ...

Ceci dit, je remrque que la plupart des généralistes sérieux ne témoignent d'aucun enthousiasme pour le vaccin.
Modifié en dernier par mps le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
geekmature
Messages : 207
Enregistré le : 09 oct. 2009, 00:00:00
Localisation : LILLE

Message non lu par geekmature » 10 oct. 2009, 10:36:00

Ca c'est le moins que l'on puisse dire, ils dissuadent même de se faire vacciner, je n'ai pas envie de servir de cobaye et encore moins d'enrichir les labos c.._mad
Modifié en dernier par geekmature le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
Démocratie, vous avez dit démocratie!!

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 24 oct. 2009, 21:00:00

Bonjour,

Les chiffres ne plairont pas à Roselyne Bachelot alors même que commence la campagne de vaccination contre le virus H1N1 en France. 82% des Français ne souhaiteraient pas se faire vacciner selon une sondage IFOP réalisée les 22 et 23 octobre derniers pour Ouest France*.

L'inquiétude des Français face à la grippe H1N1 semble avoir très fortement diminué ces dernières semaines - seuls 16% se disent inquiets -, et ils ne sont plus que 17% à envisager de se faire vacciner contre ce virus.
En savoir plus
Première plainte contre le vaccin

Seuls 7% disent avoir «certainement» l'intention de se faire vacciner, 10% déclarant qu'ils le feront «probablement».

82% des Français ne veulent pas se faire vacciner (49% «certainement pas», 33% «probablement pas»). A noter que 1% de l'échantillon s'est déjà fait vacciner.

Il y a un mois, 55% des Français avaient l'intention de se faire vacciner (29% «certainement» et 26% «probablement»), selon un précédent sondage réalisé par l'Ifop pour Sud Ouest Dimanche, les 3 et 4 septembre, auprès d'un échantillon de 1007 personnes.

Selon le nouveau sondage, les hommes (20%) sont plus enclins que les femmes (14%) à vouloir se faire vacciner.

C'est dans l'agglomération parisienne que les candidats à la vaccination sont les plus nombreux (23%), alors que dans les communes rurales, ils ne sont que 12%.

Le niveau d'inquiétude a chuté de moitié en un mois

Le niveau d'inquiétude des Français face à la grippe H1N1 a chuté de moitié par rapport à un précédent sondage de l'Ifop réalisé les 17 et 18 septembre pour Dimanche Ouest France.

Selon ce nouveau sondage, 16% des Français se disent inquiets contre 32% un mois plus tôt. 84% ne sont pas inquiets contre 68% à la mi-septembre.

Les femmes sont un peu plus inquiètes (18%) que les hommes (13%). Les habitants de l'agglomération parisienne sont 19% à se dire inquiets, contre 14% dans les communes rurales.

A plus tard,
Modifié en dernier par politicien le 30 août 2009, 17:49:00, modifié 1 fois.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Santé »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré