Les séquestrations de dirigeants

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34066
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 30 avr. 2009, 00:04:00

Bonsoir,  Les Français divisés sur la séquestration des patrons: 45% des Français trouvent cette méthode d'action "acceptable" et 50% pensent le contraire, selon un sondage CSA publié mardi dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France". Après plusieurs cas de patrons retenus par les salariés à l'annonce de la fermeture d'usine ou de plan sociaux, 45% des personnes interrogées jugent que c'est acceptable, en particulier les ouvriers (56%) contre 40% chez les professions libérales.  Les sympathisants du MoDem sont les plus enclins à accepter cette méthode (49%) devant ceux de gauche (48%), et 29% chez les sympathisants de droite. La moitié des sondés (50%) jugent par contre que cette méthode d'action n'est pas acceptable, en particulier les cadres et professions libérales (59%) et les sympathisants de droite (69%).  Par contre la grande majorité des Français ne serait pas prête à séquestrer un dirigeant d'entreprise pour obtenir satisfaction. Selon une enquête TNS-Sofres pour Europe 1. Moins d'un Français sur cinq se dit favorable à la séquestration d'un responsable comme mode de revendication sociale. Interrogés sur les méthodes auxquelles ils ont déjà eu recours ou seraient prêts à recourir, 17 % des sondés ont cité la séquestration de responsables d'entreprise.  Plusieurs réponses étant possibles, ils sont en revanche 71 % à citer la manifestation, 70 % la grève et 70 % également la négociation sociale. Cette dernière méthode est celle jugée la plus efficace, à 77 %, pour obtenir satisfaction. La grève semble être le meilleur moyen pour 68 % des sondés et la manifestation pour 62 %. Enfin, 62 % des Français estiment qu'il vaut mieux demander l'aide d'un syndicat pour obtenir gain de cause que tenter d'agir seul.  Tout ces sondages viennent après les séquestrations des dirigeants de quelques sociétés (Molex, Caterpillar, 3M, Sony, Faure et Machet...)  Qu'en pensez vous ?  
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 30 avr. 2009, 00:37:00

Je m'oppose à toute forme de violence illégitime, mais quand la violence est justifié et défend une noble cause, j'adhère.

Je regrette simplement que certains cadres ou  moins probable certains dirigeants séquestrés ne l'ont pas mérités, donc il ne faut pas se tromper de cible pour rendre cet acte légitime.

Pour finir parfois la violence est le seul moyen de se faire entendre, sauf que M.Sarkozy préfère sanctionner les prolétaires révoltés que les dirigeants profiteurs, visiblement il se trompe de cible.

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 30 avr. 2009, 08:03:00

C'est tout simplement inadmissible et je m'étonne même qu'on puisse se poser la question.
Image

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 30 avr. 2009, 08:12:00

Bonjour,


Je n'aurais pas dit mieux Norbert .. et j'ai quand même répondu au sondage :). Pour moi, la violence n'est jamais la bonne solution. On peut quand même constater que la plupart des Français sont opposés à la séquestration.. c'est quand même rassurant.

à plus

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 30 avr. 2009, 11:35:00

Pour moi c'est acceptable, voir normal, c'est une réponse à la violence de nombreuses entreprises qui profitent de la crise pour "dégraisser" une partie de leur personnel dans le but d'augmenter les revenus de leurs dirigeants et de leursactionnaires.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 30 avr. 2009, 18:45:00

Pas mieux que Georges. La tradition bourgeoise ne considère comme sale que la violence physique, même indirecte comme dans le cas de la séquestration (puisqu'aucun mal d'est fait aux patrons séquestrés). Par contre, la violence légale doit être considérée comme normale. C'est une tradition de faux-cul ! A ce sujet, il faut impérativement lire le classique du début du XXème siècle : Réflexions sur la violence de Georges Sorel. Ca n'a pas si vieilli que ça. enfin personnellement je pense que cet héritage de l'hypocrisie remonte à l'époque où l'Eglise torturait mais veillait avec soin à ce que le sang ne soit jamais versé.

"L’opprimé a le droit de résister par tous les moyens à l’oppression et la défense armée d’un droit n’est pas la violence!" - Elysée Reclus
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 30 avr. 2009, 18:57:00

aucun mal d'est fait aux patrons séquestrés
Ce n'est qu'une privation arbitraire des liberté individuelles. Pense-y la prochaine fois que tu pleureras sur le sort des pauvres prisonniers innocents.
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 30 avr. 2009, 19:12:00

En l'occurrence les patrons séquestrés ne le sont que pour 24 heures tout au plus, ce qui n'est pas le cas des "prisonniers innocents" auxquels tu fais référence.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 01 mai 2009, 08:13:00

Les patrons dont tu parles sont des citoyens comme les autres et n'ont été condamnés par aucune justice, il ne sont même pas mis en examen, ni même gardés à vue. 24 heures de séquestration reste une ignominie et il est inconcevable qu'un démocrate puisse admettre ce genre de procédés comme légitime.
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 mai 2009, 16:44:00

L'ignominie dont tu parles est tout de même nettement moins ignobles que les raisons qui font qu'ils se retrouvent séquestrés, à savoir le non-respect des salariés des entreprises.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34066
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 01 mai 2009, 18:19:00

Bonjour,

Il y a une chose à constater tout de même, les séquestrations de dirigeants se fait dans de grandes entreprises, mais pas dans la petite entreprise de 25 salariés, ou le patron de celle ci essaye de ne pas licencier.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 mai 2009, 19:59:00

C'est normal je pense, dans les PME il y a toujours possibilité de discuter avec les dirigeants. ils ne sont souvent pas bien loin de leurs salariés, même lorsqu'il s'agit de mauvais patrons.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 01 mai 2009, 20:49:00

Je juge que c'est normal et acceptable, ce mode d'action, après avoir essayer toutes les autres formes d'action et qu'elles aient échoué. Et je sais (et il le sait) que ca va arrivé d'ici peu à notre président d'université puisqu'il refuse le dialogue et nous empêche d'agir de toutes les autres manières en nous envoyant 40 vigiles avec des chiens. 

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 mai 2009, 21:32:00

Il faut de toute façon bien comprendre que les salariés n'ont aucun intérêt de recourir à ce genre de méthode gratuitement; ils le font en dernier recours mais dans l'absolu ça ne les aide pas tant que ça : tout est déformé par les médias et les forces politiques réactionnaires de notre pays et ces salariés passent pour des criminels alors qu'ils ne font que défendre leurs droits. ! C'est une façon de prêter le flanc à l'adversité - qui ne se fait jamais attendre bien longtemps mais hélas il semble que le recours à la séquestration soit un passage obligé pour certains patrons indélicats.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
artragis
Messages : 7939
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 03 mai 2009, 09:55:00

Normal, ça ne l'est pas, acceptable non plus, compréhensible, oui !
Pourquoi cela ?
Rappelons nous, deux secondes que ce n'est jamais le PATRON qui est séquestré mais des cadres, au pire le gérant de l'usine locale. Je rappelle aussi que ce sont les PDG des MAISONS MERES qui décident les plans sociaux.
Donc il s'agit donc bien d'acte répréhensible... d'une amende symbolique de 1€ pour les plus passifs et 10€(le 0 symbolique) pour les autres. Par contre, je comprends ces employés qui se retrouvent dans une telle situation :
-Après des années de travail, ils sont licenciés
-Comme ils n'ont jamais touché les aides ils auront d'autant plus le mal à les toucher
-il y a une crise économique
-Les syndicats, avec leurs grèves pour un oui et pour un non ont perdu leur crédibilité.

En somme ils doivent montrer qu'ils sont là aussi, eux mais n'ont aucun outil efficace. Je répète cependant que ce n'est pas ACCEPTABLE et encore moins NORMAL. Les gens qui sont séquestré, alors qu'ils n'y peuvent rien, subissent un traumatisme psychique important surmontée d'une injustice criante.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré