Jésus

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Avatar du membre
artragis
Messages : 7853
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 07 mai 2009, 12:31:00

 


Ah vous avez ouvert les yeux...
 ah vous avez daigné lire un message... peut ête que c'était parceque celui là était plus court que certains autres (ne cherchez pas l'insulte, ce n'est que de la moquerie... mais y a que la vérité qui blesse)

EDIT pour vous prouvez que finalement je ne faisais que me répèter. page 2 :

 
  Pour revenir à l'existence ou nom de Jésus, je confirme une chose Flavius Joseph, historien affirme qu'à cette époque (environ 50 après JC) vivait un homme, Jésus qui était un prédicateur et qui parcourait les routes de judée.
De plus les archives du tribunal romain qu'on a trouvé confirment l'existance de Barabas.
Par contre, aucune crucifixion avec des clous n'a été notée et prouvée...
 
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
The Deadly Weapon
Messages : 348
Enregistré le : 26 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : La France

Message non lu par The Deadly Weapon » 07 mai 2009, 12:40:00

artragis a écrit : 

Ah vous avez ouvert les yeux...


 ah vous avez daigné lire un message... peut ête que c'était parceque celui là était plus court que certains autres (ne cherchez pas l'insulte, ce n'est que de la moquerie... mais y a que la vérité qui blesse)
EDIT pour vous prouvez que finalement je ne faisais que me répèter. page 2 :


  Pour revenir à l'existence ou nom de Jésus, je confirme une chose Flavius Joseph, historien affirme qu'à cette époque (environ 50 après JC) vivait un homme, Jésus qui était un prédicateur et qui parcourait les routes de judée. De plus les archives du tribunal romain qu'on a trouvé confirment l'existance de Barabas.
Par contre, aucune crucifixion avec des clous n'a été notée et prouvée...


 

Je lis tous les messages courts ou longs.

Mais vous allez vous attirer les foudres de racaille...
Et je ne vois pas une "insulte" tous les deux phrases...
Amis entend tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines...

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 07 mai 2009, 17:05:00

The Deadly Weapon a écrit :
racaille a écrit :Je vois que l'attaque directe est devenu ton principal argument, récurrent en plus. C'est bien, on avance... Lentement mais sûrement ;)
Tu as le droit de défendre ce que tu appelles des "valeurs" (comme la mortification de la chair que l'Eglise appelle de ses voeux, par exemple). Seulement, je trouve que ce genre de "valeur", prise comme un horizon indépassable pour la société occidentale, c'est carrément arriéré comme combat. M'enfin...

Le terme "phobie" colle assez bien aux propos sur l'Islam que j'ai lu sur ce fil de discussion. On est en plein dans l'irrationnel, dans le registre de l'émotion, et jamais dans celui de la réflexion. voir un assassin de chrétien en puissance dans chaque musulman français, oui, c'est ce que j'appelle être complètement frappé du bulbe.

Je ne comprends toujours pas pourquoi tu tiens absolument à faire de moi un intervenant pro-Islam. C'est en totale contradiction avec ce que j'ai dit sur ce forum depuis que nous discutons ensemble. au moins, les lecteurs (s'il y en a), eux, sauront s'y retrouver je l'espère.
A mon avis - car j'ai bien une petite idée - c'est que tu ne peux pas être neutre dans ce débat étant donné ton engagement irrationnel dans la chrétienté. Tu ne peux évidemment pas être à la fois juge et partie, tout le monde sait que ce genre de position inique fausse le jugement.

Oui je vois en vous un personnage très conciliant vis à vis de l'islam.

Malgré tout vos jolis discours, par exemple vous affirmez que Jésus de Nazareth n'a jamais existé, mais lorsque vousq évoquez "qu'il étranglait des petits oiseaux" là subitement- il existe !
Essayez d'être cohérent.

Vous pratiquez le dénigrement.
Vous avez cet aspect négatif qu’ont certains individus de réagir à tout ce qui va à l’encontre des formes de leurs croyances, est le symptôme même, la résultante, la preuve incontestable, du moins pour l’ego métaconscient, d’une conscience encore en mode involutif.
Impuissants à voir ceci, en dénigrant systématiquement le Christianisme vous ne réalisez pas que vous dévoilez encore plus au grand jour votre état réel de conscience, et que vous vous enlisez encore plus, tout au moins, aux yeux de des autres.
C’est-à-dire que vous ne réalisez pas à quel point, malgré tout ce que vous pouvez vouloir faire paraître aux yeux des autres, à quel point, vous définissez, par vos propos, ce que vous êtres réellement, c’est à dire, que vous confirmez malgré vous, l’état réel de votre conscience, c'est-à-dire l’assujettissement à votre conscience involutive.
 
Derrière votre dénigrement il se cache une réaction inconsciente vis-à-vis la protection personnelle d’une forme de croyance ou d’une autre.
Derrière le dénigrement, toujours vulgaire et grossier, se cache toujours une polarisation négative de la forme qu’expriment les autres, de l’opinion et de la personnalité des autres, pour la protection de nos propres formes de croyances, donc d’image de soi.
« Si tu ne penses pas comme moi, tu es ceci, ou cela, si tu affirmes les choses de façon un peu trop certaine, absolue, tu imposes, tu te prends pour un autre, etc.
Vous ne supportez pas que je puisse, avec d'autres, défendre les valeurs de l'Occident contre l'islam barbare...
Vous en êtes au stade ou vous auriez traité Jean Moulin de "naziphobe"...
1. A vrai dire tu peux même voir en moi un ami de Satan si ça te fait plaisir. Etant donné que tu es particulièrement de mauvaise foi (genre je suis conciliant avec l'Islam uniquement parce que je me refuse à voir dans chaque musulman un égorgeur de chrétien potentiel lol) on peut dire que ça ne compte pas vraiment :)

2. Je ne fais référence qu'aux différents évangiles, dont celui de Thomas qui s'avère avoir été rejeté lors du concile de nicée; Mais cela ne fait pas pour autant de Jésus un personnage historique. Si l'on ne peut pas se baser sur les évangiles synoptiques pour prouver l'historicité de Jésus, on ne peut évidemment pas le faire avec celui de Thomas.

3. Effectivement j'ai une profonde aversion pour la religion et la foi béate. Je ne vois pas trop où est le problème exactement. Je suis un matérialiste athée qui pense évidemment que la transcendance divine est une historiette mal fichue. Et je ne me contente pas de le penser, il me semble que le théisme peut-être démontré assez facilement : lorsque je dis tout haut "que Dieu me foudroie", il ne se passe jamais rien !

4. Je n'ai absolument rien compris à ton verbiage sur ma conscience. Désolé. Si tu pouvais me traduire ça en français normal (pour les mal-comprenant dans mon genre) ;)

5. Tu te trompes en tout cas sur ce que tu appelles du "dénigrement". Je ne dénigre pas la religion, j'affirme qu'elle est inutile à une vie bonne. Au contraire même, elle a plutôt tendance à éloigner du bonheur les personnes qui sont à peu près normalement constitué. Enfin... à moins d'aimer le masochisme intégral bien évidemment.

6. Ce que je trouve odieux dans ton discours, c'est que tu es incapable de voir que les principaux travers de l'Islam se retrouvent dans le christianisme. a savoir la soumission volontaire à une idole dont il est impossible de prouver l'existence. De là ton argumentation ultra-partisane, aveugle, fanatique (dans le sens propre du terme), là où de mon côté je ne cesse de renvoyer ces deux religions stupides dos-à-dos.

7. Bravo pour ton allusion au nazisme en fin de message, ça fait jamais qu'un point Godwin de plus sur le forum ! :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 07 mai 2009, 17:14:00

The Deadly Weapon a écrit :
racaille a écrit :
TalBremms a écrit :Au pire, et pour en revenir au sujet, nous pourrions nous la jouer Jésus et revenir quelques jours après ...  icon_cheesygrin
Même la Résurrection c'est pas une invention chrétienne : c'est directement pompé du folklore païen antique. D'ailleurs Pythagore a fait nettement mieux : d'après Diogène Laerce (dans "Vie, doctrines et sentences des philosophes illustres", le classique), Pythagore serait revenu à la vie plus d'un siècle après sa mort. Petit joueur ce Jésus décidément :P
Qui vous a dit que la "resurrection" était une invention chrétienne ?!...
En fait, maintenant qu'on est sur ce terrain, c'est fou le nombre de trucs qui sont arrivés à Jésus qui sont déjà arrivé à des figures historiques de l'antiquité. De là à penser que les auteurs des évangiles se sont amusés à piocher dans le folklore païen pour créer Jésus de toute pièce, il n'y a évidemment qu'un pas. Michel Onfray s'est amusé à en faire une petite liste :

1. La mère de Platon était elle aussi une vierge lorsqu'elle a mis bas.

2. Jésus est le fils de dieu ? Un peu comme Pythagore qui était réputé pour être né en Hyperborée.

3. Jésus ressuscitait les morts ? Empédocle, lui aussi, s'amusait à ça entre la poire et le fromage.

4. Jésus faisait des prédictions ? Anaxagore aussi, il prédisait déjà les chutes de météorites.

5. Jésus parle à dieu ? Socrate parle à son Daimon.

6. Jésus est un "philosophe" qui n'écrit pas : Socrate aussi, tout comme bouddha.

7. Jésus meurt pour ses idées dans d'atroces souffrances ? Socrate aussi, c'est connu.

8. Jésus fait comme Platon, il croit en une vie après la mort.

9. Et enfin la résurrection de Jésus, pompée sur celle de Pythagore :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 07 mai 2009, 17:18:00

Et ben même que Jésus il est trop plus nul que Pythagore, il a même pas un théorème à son nom!
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 07 mai 2009, 17:22:00

Norbert a écrit :
TalBremms a écrit :Non, j'estime que l'islamisme et la chrétienté extrémiste ont le même niveau. En revanche l'islam et la chrétienté modérés ne me dérangent pas même si je les désapprouve.
Une fois de plus, l'Islam et la Chrétienté ne sont en rien comparables dans le sens où l'extrémisme catholique est le fait de l'homme alors que la dangerosité de l'Islam vient directement de sa conception.
Disons, pour faire simple qu'un catholique suivant à la lettre la bible ne serait un danger que pour sa sociabilité, un musulman suivant à la lettre le coran (ce qui est le devoir d'un musulman) est un danger potentiel pour tout ce qui n'est pas musulman.
Là je suis assez d'accord avec toi Norbert, au moins en théorie. Effectivement l'islam est volontiers sadique là où le christianisme est plutôt enclin au masochisme. Reste à savoir ce qui, du point de vue de l'évolution selon le principe de sélection naturelle, quelle est la stratégie la plus efficace des deux pour survivre : s'auto-mutiler tel Paul de Tarse, ou tuer l'autre tel Mahomet...

Dans la pratique c'est une autre histoire. Le nouveau testament est un texte hétéroclite, disparate, se contredisant lui-même de part et d'autre à l'occasion de centaines d'occurrences différentes (voir l'oeuvre de synthèse de Prosper Alfaric) ; ce texte est donc extrêmement sujet à l'interprétation humaine.
Il est donc évident que, de par cette structure lâche, les hommes d'église et les rois ont pu tirer ce qu'il y avait de pire dans ce livre pour justifier les plus sales atrocités. C'est bien à cause de la construction même du christianisme (création disparate à posteriori des faits relatés) qu'il y a eu autant de misère dans le monde.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
The Deadly Weapon
Messages : 348
Enregistré le : 26 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : La France

Message non lu par The Deadly Weapon » 07 mai 2009, 23:23:00

racaille a écrit :
Norbert a écrit :
TalBremms a écrit :Non, j'estime que l'islamisme et la chrétienté extrémiste ont le même niveau. En revanche l'islam et la chrétienté modérés ne me dérangent pas même si je les désapprouve.
Une fois de plus, l'Islam et la Chrétienté ne sont en rien comparables dans le sens où l'extrémisme catholique est le fait de l'homme alors que la dangerosité de l'Islam vient directement de sa conception.
Disons, pour faire simple qu'un catholique suivant à la lettre la bible ne serait un danger que pour sa sociabilité, un musulman suivant à la lettre le coran (ce qui est le devoir d'un musulman) est un danger potentiel pour tout ce qui n'est pas musulman.
Là je suis assez d'accord avec toi Norbert, au moins en théorie. Effectivement l'islam est volontiers sadique là où le christianisme est plutôt enclin au masochisme. Reste à savoir ce qui, du point de vue de l'évolution selon le principe de sélection naturelle, quelle est la stratégie la plus efficace des deux pour survivre : s'auto-mutiler tel Paul de Tarse, ou tuer l'autre tel Mahomet...

Dans la pratique c'est une autre histoire. Le nouveau testament est un texte hétéroclite, disparate, se contredisant lui-même de part et d'autre à l'occasion de centaines d'occurrences différentes (voir l'oeuvre de synthèse de Prosper Alfaric) ; ce texte est donc extrêmement sujet à l'interprétation humaine.
Il est donc évident que, de par cette structure lâche, les hommes d'église et les rois ont pu tirer ce qu'il y avait de pire dans ce livre pour justifier les plus sales atrocités. C'est bien à cause de la construction même du christianisme (création disparate à posteriori des faits relatés) qu'il y a eu autant de misère dans le monde.

Selon vous la "misère" est causée par le christianisme ?!...

Alors que les pays les plus miséreux sont les pays musulmans...
Et les pays les plus industrialisés, là ou il y a le moins de misères, sont les pays occidentaux dont la culture est judéo-chrétienne.
Amis entend tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines...

Avatar du membre
The Deadly Weapon
Messages : 348
Enregistré le : 26 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : La France

Message non lu par The Deadly Weapon » 07 mai 2009, 23:25:00

The Deadly Weapon a écrit :
artragis a écrit : 
Ah vous avez ouvert les yeux...




 ah vous avez daigné lire un message... peut ête que c'était parceque celui là était plus court que certains autres (ne cherchez pas l'insulte, ce n'est que de la moquerie... mais y a que la vérité qui blesse) EDIT pour vous prouvez que finalement je ne faisais que me répèter. page 2 :



  Pour revenir à l'existence ou nom de Jésus, je confirme une chose Flavius Joseph, historien affirme qu'à cette époque (environ 50 après JC) vivait un homme, Jésus qui était un prédicateur et qui parcourait les routes de judée. De plus les archives du tribunal romain qu'on a trouvé confirment l'existance de Barabas. Par contre, aucune crucifixion avec des clous n'a été notée et prouvée...




 
Je lis tous les messages courts ou longs.

Mais vous allez vous attirer les foudres de racaille...
Et je ne vois pas une "insulte" tous les deux phrases...
C'est pourtant simple :
Vous avez cet aspect négatif qu’ont certains individus de réagir à tout ce qui va à l’encontre des formes de leurs croyances.
Amis entend tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines...

Avatar du membre
The Deadly Weapon
Messages : 348
Enregistré le : 26 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : La France

Message non lu par The Deadly Weapon » 07 mai 2009, 23:26:00

Norbert a écrit :Et ben même que Jésus il est trop plus nul que Pythagore, il a même pas un théorème à son nom!

Oui il n'a pas de théorème, mais nil a une théorie qui réunit plus de deux milliards d'êtres humains... :ok:
Amis entend tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines...

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 08 mai 2009, 00:09:00

C'est un beau cheptel.

Je ne me suis encore pas prononcé sur le véritable sujet, à savoir Jésus et la religion catholique par extension.

Je suis issu d'un milieu catholique, croyant mais non pratiquant. J'ai suivi une (courte) éducation catholique et même fait ma première communion. Je trouve que la bible est un livre fabuleux, bourré d'enseignements divers, plein de moralité et d'espoir. Cependant, je ne pense pas qu'il faille en faire un idéal de vie.

Je ne crois pas en Dieu, je n'ai tout simplement pas la foi car je pense que tout ceci n'est que la création de l'homme, de belle légendes que les gens ont eu besoin de transmettre pour se sentir mieux.
Certains pensent que sans la religion, sans le concept de la vie après la vie, du paradis, la vie ne vaudrait rien. Je pense que ce que nous apporte la vie c'est justement de vivre et de pouvoir arriver au dernier jour de sa vie et de pouvoir contempler le chemin parcouru, ainsi que l'héritage transmis. Je pense que la religion est là pour aider ceux qui n'ont pas la force de vivre par eux même, pour ceux qui ont du mal à surmonter les épreuves de la vie, je pense que la religion est là pour remplacer l'espoir manquant.
Je comprends que les personnes qui vouent leur vie à Dieu ne fassent que ça car si elles venaient à gouter ne serait-ce qu'un instant le bonheur d'avoir un enfant, le bonheur de se sentir aimé, le bonheur d'avancer de projet en projet avec ceux qu'on aime, elles comprendraient que la foi n'est rien et qu'elle ne vaut pas l'exclusivité qu'elles leur donnent.

Quant à Jésus, je ne sais pas s'il a vraiment existé ou du moins, s'il a existé comme on le dit et je ne pense pas qu'il faille réellement le savoir sinon, la foi elle même n'aurait plus aucun intérêt.

[hr]

Passons maintenant à une boule puante:
Je pense que la religion catholique est un cadre d'éducation absolument excellent. Il m'arrive de voir certaines émissions de société dans lesquelles nous pouvons découvrir des familles nombreuses de catholiques pratiquants avec madame en jupe écossaise et serre tête, monsieur en pantalon de velours et pullover col "V" et les neuf bambins en culottes courtes et mocassins cirés. Ce que je remarque à chaque fois, c'est la qualité de l'éducation. Qualité qu'on ne retrouve pas dans les éducations religieuses musulmanes par exemple. Il m'arrive de sourire en voyant ces familles à genoux dans le salon devant une icône en récitant à toute vitesse un "Notre Père" si mécanique qu'il n'en parait même plus sincère mais je pense que ces enfants partent dans la vie avec un petit plus.
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 08 mai 2009, 00:21:00

The Deadly Weapon a écrit :
racaille a écrit :
Norbert a écrit :
TalBremms a écrit :Non, j'estime que l'islamisme et la chrétienté extrémiste ont le même niveau. En revanche l'islam et la chrétienté modérés ne me dérangent pas même si je les désapprouve.
Une fois de plus, l'Islam et la Chrétienté ne sont en rien comparables dans le sens où l'extrémisme catholique est le fait de l'homme alors que la dangerosité de l'Islam vient directement de sa conception.
Disons, pour faire simple qu'un catholique suivant à la lettre la bible ne serait un danger que pour sa sociabilité, un musulman suivant à la lettre le coran (ce qui est le devoir d'un musulman) est un danger potentiel pour tout ce qui n'est pas musulman.
Là je suis assez d'accord avec toi Norbert, au moins en théorie. Effectivement l'islam est volontiers sadique là où le christianisme est plutôt enclin au masochisme. Reste à savoir ce qui, du point de vue de l'évolution selon le principe de sélection naturelle, quelle est la stratégie la plus efficace des deux pour survivre : s'auto-mutiler tel Paul de Tarse, ou tuer l'autre tel Mahomet...

Dans la pratique c'est une autre histoire. Le nouveau testament est un texte hétéroclite, disparate, se contredisant lui-même de part et d'autre à l'occasion de centaines d'occurrences différentes (voir l'oeuvre de synthèse de Prosper Alfaric) ; ce texte est donc extrêmement sujet à l'interprétation humaine.
Il est donc évident que, de par cette structure lâche, les hommes d'église et les rois ont pu tirer ce qu'il y avait de pire dans ce livre pour justifier les plus sales atrocités. C'est bien à cause de la construction même du christianisme (création disparate à posteriori des faits relatés) qu'il y a eu autant de misère dans le monde.

Selon vous la "misère" est causée par le christianisme ?!...

Alors que les pays les plus miséreux sont les pays musulmans...
Et les pays les plus industrialisés, là ou il y a le moins de misères, sont les pays occidentaux dont la culture est judéo-chrétienne.
Il est évident que le christianisme a causé beaucoup de souffrance à travers les siècles. Il est facile de ne regarder que les 30 ou 40 dernières années de ce courant religieux pour affirmer qu'il n'y a que seul le bonheur peut résulter de cette foi particulière. C'est à la fois une attitude hypocrite et odieuse. C'est faire une croix sur des siècles de domination intellectuelle et morale, souvent imposée par la violence.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
The Deadly Weapon
Messages : 348
Enregistré le : 26 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : La France

Message non lu par The Deadly Weapon » 08 mai 2009, 02:37:00

racaille a écrit :
The Deadly Weapon a écrit :
racaille a écrit :
Norbert a écrit :
TalBremms a écrit :Non, j'estime que l'islamisme et la chrétienté extrémiste ont le même niveau. En revanche l'islam et la chrétienté modérés ne me dérangent pas même si je les désapprouve.
Une fois de plus, l'Islam et la Chrétienté ne sont en rien comparables dans le sens où l'extrémisme catholique est le fait de l'homme alors que la dangerosité de l'Islam vient directement de sa conception.
Disons, pour faire simple qu'un catholique suivant à la lettre la bible ne serait un danger que pour sa sociabilité, un musulman suivant à la lettre le coran (ce qui est le devoir d'un musulman) est un danger potentiel pour tout ce qui n'est pas musulman.


Là je suis assez d'accord avec toi Norbert, au moins en théorie. Effectivement l'islam est volontiers sadique là où le christianisme est plutôt enclin au masochisme. Reste à savoir ce qui, du point de vue de l'évolution selon le principe de sélection naturelle, quelle est la stratégie la plus efficace des deux pour survivre : s'auto-mutiler tel Paul de Tarse, ou tuer l'autre tel Mahomet...

Dans la pratique c'est une autre histoire. Le nouveau testament est un texte hétéroclite, disparate, se contredisant lui-même de part et d'autre à l'occasion de centaines d'occurrences différentes (voir l'oeuvre de synthèse de Prosper Alfaric) ; ce texte est donc extrêmement sujet à l'interprétation humaine.
Il est donc évident que, de par cette structure lâche, les hommes d'église et les rois ont pu tirer ce qu'il y avait de pire dans ce livre pour justifier les plus sales atrocités. C'est bien à cause de la construction même du christianisme (création disparate à posteriori des faits relatés) qu'il y a eu autant de misère dans le monde.


Selon vous la "misère" est causée par le christianisme ?!...

Alors que les pays les plus miséreux sont les pays musulmans...
Et les pays les plus industrialisés, là ou il y a le moins de misères, sont les pays occidentaux dont la culture est judéo-chrétienne.
Il est évident que le christianisme a causé beaucoup de souffrance à travers les siècles. Il est facile de ne regarder que les 30 ou 40 dernières années de ce courant religieux pour affirmer qu'il n'y a que seul le bonheur peut résulter de cette foi particulière. C'est à la fois une attitude hypocrite et odieuse. C'est faire une croix sur des siècles de domination intellectuelle et morale, souvent imposée par la violence.

Etant donné que vous êtes un aigri chronique, expression d'une profonde frustration.

Le Christianisme est source de joie et de bonheur.
Vous imaginez que les 2/3 de la population sont des gens qui souffrent.
Vous savez qui souffre ici, sur ce forum ?
C'est vous, parce que vous n'avez aucune existence spirituelle, votre vie est axée sur le materiel.
Mais lorsque vous regardez votre écran plat éteint, il ne vous inspire rien du tout.
Alors qu'une gravure de Jésus de Nazareth vous interpellera obligatoirement.
Amis entend tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines...

Avatar du membre
The Deadly Weapon
Messages : 348
Enregistré le : 26 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : La France

Message non lu par The Deadly Weapon » 08 mai 2009, 02:39:00

Le bonheur, quel que soit le nom qu’on lui donne dans les civilisations et les religions (Paradis, Nirvana, Terre heureuse etc.) est une aspiration commune propre à l’homme.
Quelle est donc l'originalité chrétienne ?

'' Tous certainement nous voulons vivre heureux, et dans le genre humain il n’est personne qui ne donne son assentiment à cette proposition avant même qu’elle ne soit pleinement énoncée'' dit St Augustin qui, par ailleurs, a lu les Béatitudes de l’Évangile comme la réponse à ce désir naturel de bonheur.
Amis entend tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines...

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 08 mai 2009, 09:08:00

racaille a écrit :
The Deadly Weapon a écrit :
racaille a écrit :
Norbert a écrit :
TalBremms a écrit :Non, j'estime que l'islamisme et la chrétienté extrémiste ont le même niveau. En revanche l'islam et la chrétienté modérés ne me dérangent pas même si je les désapprouve.
Une fois de plus, l'Islam et la Chrétienté ne sont en rien comparables dans le sens où l'extrémisme catholique est le fait de l'homme alors que la dangerosité de l'Islam vient directement de sa conception.
Disons, pour faire simple qu'un catholique suivant à la lettre la bible ne serait un danger que pour sa sociabilité, un musulman suivant à la lettre le coran (ce qui est le devoir d'un musulman) est un danger potentiel pour tout ce qui n'est pas musulman.


Là je suis assez d'accord avec toi Norbert, au moins en théorie. Effectivement l'islam est volontiers sadique là où le christianisme est plutôt enclin au masochisme. Reste à savoir ce qui, du point de vue de l'évolution selon le principe de sélection naturelle, quelle est la stratégie la plus efficace des deux pour survivre : s'auto-mutiler tel Paul de Tarse, ou tuer l'autre tel Mahomet...

Dans la pratique c'est une autre histoire. Le nouveau testament est un texte hétéroclite, disparate, se contredisant lui-même de part et d'autre à l'occasion de centaines d'occurrences différentes (voir l'oeuvre de synthèse de Prosper Alfaric) ; ce texte est donc extrêmement sujet à l'interprétation humaine.
Il est donc évident que, de par cette structure lâche, les hommes d'église et les rois ont pu tirer ce qu'il y avait de pire dans ce livre pour justifier les plus sales atrocités. C'est bien à cause de la construction même du christianisme (création disparate à posteriori des faits relatés) qu'il y a eu autant de misère dans le monde.


Selon vous la "misère" est causée par le christianisme ?!...

Alors que les pays les plus miséreux sont les pays musulmans...
Et les pays les plus industrialisés, là ou il y a le moins de misères, sont les pays occidentaux dont la culture est judéo-chrétienne.
Il est évident que le christianisme a causé beaucoup de souffrance à travers les siècles. Il est facile de ne regarder que les 30 ou 40 dernières années de ce courant religieux pour affirmer qu'il n'y a que seul le bonheur peut résulter de cette foi particulière. C'est à la fois une attitude hypocrite et odieuse. C'est faire une croix sur des siècles de domination intellectuelle et morale, souvent imposée par la violence.
Encore une fois la caillera, lorsqu'on énonce une "vérité" et une vérité comme celle-là, on en apporte les preuves ! "Le christianisme aurait donc causé beaucoup de souffrances "au cours des siècles" et il n'y aurait que 30 ou 40 ans qu'il se serait "assagi" (sic)...
Prouve-le !
Car pendant que le "Christianisme" causait "beaucoup de souffrances", l'Islam, lui n'était que sagesse ! Tu veux que je te dise ce qu'a fait l'Islam depuis le VII° siècle et ce qu'il fait encore aujourd'hui ?

Avec des gens comme toi, caillera, l'avenir de nos enfants et de nos petits enfants est bien compromis ! Et tu feras partie de ceux qui nous rendront un jour responsables de ne pas les avoir prévenus !
Oui l'histoire, décidément se répète... Hier la gauche française se prosternait devant "Monsieur" Hitler alors que la droite ne cessait de tirer la sonnette d'alarme. Nous voilà au même point !

Pauvre France !

;france;


"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
The Deadly Weapon
Messages : 348
Enregistré le : 26 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : La France

Message non lu par The Deadly Weapon » 08 mai 2009, 11:57:00

keserasera a écrit :
racaille a écrit :
The Deadly Weapon a écrit :
racaille a écrit :
Norbert a écrit :Une fois de plus, l'Islam et la Chrétienté ne sont en rien comparables dans le sens où l'extrémisme catholique est le fait de l'homme alors que la dangerosité de l'Islam vient directement de sa conception. Disons, pour faire simple qu'un catholique suivant à la lettre la bible ne serait un danger que pour sa sociabilité, un musulman suivant à la lettre le coran (ce qui est le devoir d'un musulman) est un danger potentiel pour tout ce qui n'est pas musulman.




Là je suis assez d'accord avec toi Norbert, au moins en théorie. Effectivement l'islam est volontiers sadique là où le christianisme est plutôt enclin au masochisme. Reste à savoir ce qui, du point de vue de l'évolution selon le principe de sélection naturelle, quelle est la stratégie la plus efficace des deux pour survivre : s'auto-mutiler tel Paul de Tarse, ou tuer l'autre tel Mahomet...
Dans la pratique c'est une autre histoire. Le nouveau testament est un texte hétéroclite, disparate, se contredisant lui-même de part et d'autre à l'occasion de centaines d'occurrences différentes (voir l'oeuvre de synthèse de Prosper Alfaric) ; ce texte est donc extrêmement sujet à l'interprétation humaine.
Il est donc évident que, de par cette structure lâche, les hommes d'église et les rois ont pu tirer ce qu'il y avait de pire dans ce livre pour justifier les plus sales atrocités. C'est bien à cause de la construction même du christianisme (création disparate à posteriori des faits relatés) qu'il y a eu autant de misère dans le monde.




Selon vous la "misère" est causée par le christianisme ?!...

Alors que les pays les plus miséreux sont les pays musulmans...
Et les pays les plus industrialisés, là ou il y a le moins de misères, sont les pays occidentaux dont la culture est judéo-chrétienne.


Il est évident que le christianisme a causé beaucoup de souffrance à travers les siècles. Il est facile de ne regarder que les 30 ou 40 dernières années de ce courant religieux pour affirmer qu'il n'y a que seul le bonheur peut résulter de cette foi particulière. C'est à la fois une attitude hypocrite et odieuse. C'est faire une croix sur des siècles de domination intellectuelle et morale, souvent imposée par la violence.


Encore une fois la caillera, lorsqu'on énonce une "vérité" et une vérité comme celle-là, on en apporte les preuves ! "Le christianisme aurait donc causé beaucoup de souffrances "au cours des siècles" et il n'y aurait que 30 ou 40 ans qu'il se serait "assagi" (sic)...
Prouve-le !
Car pendant que le "Christianisme" causait "beaucoup de souffrances", l'Islam, lui n'était que sagesse ! Tu veux que je te dise ce qu'a fait l'Islam depuis le VII° siècle et ce qu'il fait encore aujourd'hui ?

Avec des gens comme toi, caillera, l'avenir de nos enfants et de nos petits enfants est bien compromis ! Et tu feras partie de ceux qui nous rendront un jour responsables de ne pas les avoir prévenus !
Oui l'histoire, décidément se répète... Hier la gauche française se prosternait devant "Monsieur" Hitler alors que la droite ne cessait de tirer la sonnette d'alarme. Nous voilà au même point !

Pauvre France !

;france;




Tout à  fait c'est exactement le même cas de figure Historique, aujourd'hui nous sommes en face du même danger pour la Liberté, la Démocratie, la Vie.

La caillera ne sait que dénigrer un christianisme qui a été le ciment de la France, même et c'est tant mieux, qu'il y a eu la séparation de l'Eglise en 1905 d'avec l'Etat.
Le "christiasnisme" c'est la misére selon la caillera, il a oublié les cathédrales vecteurs de technologie des batisseurs, il a oublié les abbayes vecteurs de progres agricoles et culturels, il a oublié l'art sacré qui a été le moteur de l'Art...

Mais que voulez vous, dans tous les peuples et dans toutes les époques, il y a eu des autolyses à la caillera...
Nous les avons eu entre 1933 et 1944, puis entre 1958 et 1962...
Ils sont comme ces mauvais herbes qui sortent de terre aux première gouttes de pluie.
Amis entend tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines...

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré