Basta la repentance !

Vous souhaitez parler des Français, de leurs origines (régions françaises, de leur cultures... ), et ceux dont on ne parle pas (SDF, sans papiers...) c'est ici
En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58025
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 24 juin 2010, 15:19:00

Tu as été rémunéré au niveau de ta réussite, pas au niveau de la quantité de travail que tu fournissais.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 24 juin 2010, 15:47:00

Pauvre Nombrilist. Tu crois que le succès est le fruit du hasard ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58025
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 24 juin 2010, 15:50:00

Pauvre mps qui ne cherche pas à comprendre. Là où je voulais en venir, c'est qu'il aurait très pu aussi bosser comme un fou et ne pas réussir à vendre ses trucs. Il n'aurait pas gagné un kopeck. Donc, il a bien été rémunéré à hauteur de sa réussite, et non pas de la quantité de travail.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 24 juin 2010, 16:05:00

Faux ! J'ai été rémunéré en fonction de la qualité de mon travail et bien entendu du nombre de clients que j'avais fidélisé ! Et bien sur, ce ne fut pas en restant callé dans un fauteuil à la maison...
La "chance" et "la réussite" n'y sont pour rien ! J'ai horreur d'entendre ce genre de qualificatifs lorsqu'il s'agit de dépeindre l'ascension sociale des gens. La réussite, comme tu dis, est fonction des efforts accomplis.

J'ajouterai, pour répondre à ta deuxième intervention que si j'avais été mauvais, j'aurais certainement cherché un autre job !
Et j'aurais vite compris que même en bossant comme un dingue je n'étais pas fait pour ce genre de boulot...
A défaut, mon patron se serait fait un plaisir de me virer trés vite ! 
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 58025
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 24 juin 2010, 16:26:00

Réussite signifie résultat ("réussite" à l'examen ne veut pas dire "chance" à l'examen). Et le résultat rejoins la qualité.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 24 juin 2010, 16:31:00

Evidemment quand on est payé uniquement à la comission, il vaut mieux faire du chiffre. Cela étant la qualité du travail effectué ne suffit évidemment pas, c'est même quelquefois un handicap.

La semaine dernière j'étais à Lorient pour le procès d'un VRP  qui travaillait trop bien .... il a développé une clientèle dans un secteur qui marche bien (trop bien : le vélo à assistance électrique) seulement en animant une vingtaine de salons par ans, et en invitant les prospects à venir échanger, se renseigner, et commander sur le site internet qu'il a développé lui même, sur son temps libre.

Cela a tellement bien marché que son salaire, constitué uniquement de comissions (2,66 % sur le CA généré) a rapidement pris de l'ampleur pour atteindre 7500€ nets mensuel.

Cela n'a pas plu à son patron qui l'a licencié .... pour raison économique, à savoir : Suppression de son poste.

Voila un exemple de travail extrèmement qualitatif bien récompensé.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 24 juin 2010, 18:25:00

icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin  Oui, j'ai connu un cas  similaire !

Un type prodigieux, qui vendait un service, avec un fixe minimum, et des commissions confortables.

Après quelques  années, on a remarqué qu'il gagnait plus que le patron. Lequel, comme un c..,  en a pris ombrage !!!

Si la vente d'un produit ma rapporte 30 %,  et que je dois en abandoner 10 à mon vendeur, mon rêve serait évidemment que ses commissions soient fabuleuses !

Et bien non, le médiocre n'a pas aimé.

La suite : mon copain est passé dans une boite concurrente, a raflé tout le marché, et son patron mesquin s'est retrouvé au tapis icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 25 juin 2010, 16:09:00

C'est ce que fera sans doute mon "client", avec ses gains, il va pouvoir monter une structure importante et pulvériser son ancien patron.

D'ailleurs depuis son départ, son ancienne boite commence déjà à se déglinguer. les clients le réclament.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 25 juin 2010, 16:27:00

J'ai connu ça à l'époque où j'avais quatre agences immobiliéres, mes 8 négociateurs avaient un fixe et un %; personnellement je me donnais un salaire fixe, il arrivait souvent que deux de mes négociateurs qui étaient en fait deux femmes se fassent un meilleur salaire que moi, et je n'en n'étais pas jaloux bien au contraire.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 25 juin 2010, 16:31:00

Ben évidemment !

Il y a des gens tellement jaloux qu'ils ne voient pas l'avantage de la situation.

Grand succès à ton client, Lancelot !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 27 juil. 2010, 17:51:00

J'ai toujours dit ce que je pensais de toi, racaille. Par déférence pour les administrateurs de ce forum, je n'en rajouterai pas...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 27 juil. 2010, 18:35:00

Keserasera, c'est unpeu vague comme mise en cause...

Je suis remontée (très haut) à la dernière intervention de Racaille, et  y voit une mise en cause bien dans sa ligne des sélections sur CV.

Est-ce la cause de ton ire ? icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 20 août 2010, 11:47:00

Of, tu sais...
Lorsque j'ai eu à choisir des collaborateurs, la sélection sur CV n'intervenait qu'au tout début. A la lecture des courriers qui répondaient aux annonces. mais cette sélection se faisait en fonction de l'expérience dans la branche proposée. Il va de soi que le candidat ou la candidate qui n'avait jamais quitté un bureau de sa vie avait peu de chance de répondre à la demande (l'annonce d'offre d'emploi précisait clairement ce que je souhaitais avoir) de "Commercial de terrain".
Ensuite, c'est l'entretien perso qui primait, puis la période d'essai. Mais on se rend trés vite compte de la capacité ou de la non-capacité d'un individu.
Autre critère à prendre en ligne de compte: le temps disponible pour la formation éventuelle. L'entreprise peut-elle y consacrer trois jours, quinze jours ou deux mois ? Si le candidat doit être immédiatement performant, on ne peut pas se permettre d'embaucher un débutant.
Comme Directeur Commercial "salarié", je me suis toujours félicité de voir mes Agents gagner plus que moi ! Car si ils gagnaient beaucoup d'argent, c'est qu'ils ramenaient beaucoup de commandes, donc qu'ils faisaient fructifier l'entreprise, donc qu'ils contribuaient à garantir mon salaire... C'est de simple bon sens. Non ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Répondre

Retourner vers « La France sa diversité et ses oubliés »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré