Kouchner dubitatif

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 mai 2009, 21:25:00

Comme certains ici, je perplexionne ... :?: :?: :?:

Qui a eu l'idée bizarre de demander à Kouchner pour qui il voterait ?
Et où le Ministre a-t-il été chercher qu'il devait répondre à cette question ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 mai 2009, 21:29:00

Norbert a écrit :Le Modem est un parti basé sur la traitrise. Une échappée de ce parti ne peut être qu'un retour aux sources.
Ah, je m'y attendais aussi à celle là, oui il y a toujours des traitres pour aller dans les rangs du pouvoir. Les centristes et les socialistes qui on été à l'Ump sont tous des traitres avides de pouvoir.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 11 mai 2009, 21:37:00

politicien a écrit :Bonjour,

Au boût d'un suspens à couper le souffle, on sait pour quel parti votera M.Kouchner, il aura fallut 48h de pression tout de même de la part des 2 partis, alors il votera........................................................ UMP !!!

Mais au fond était-ce si important ? Et puis son vote doit être secrêt non ?

A plus tard,
D'un point de vue tactique, oui, c'était un acte de comm' assez important pour l'UMP. Kouchner fait savoir aux français (qui n'avaient pourtant rien demandé) qu'il est un homme de gauche qui vote UMP : un exemple à suivre peut-être pense-t-il...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 11 mai 2009, 23:54:00

Libre penseur a écrit :Ah, je m'y attendais aussi à celle là, oui il y a toujours des traitres pour aller dans les rangs du pouvoir. Les centristes et les socialistes qui on été à l'Ump sont tous des traitres avides de pouvoir.
Un type comme Bayrou qui s'est délibérément mis en marge de tout ne changera rien en s'agitant nerveusement depuis le banc de touche. Ceux que tu nommes "traitres" sont en réalité des acteurs politiques constructifs. Ils ont su franchir les barrières pour œuvrer tous ensemble, c'est du courage et du patriotisme.

Et puis un ancien UDF ne peut avoir sa place qu'au Nouveau Centre ou à l'UMP.
Image

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 12 mai 2009, 00:43:00

Ce qui est claire pour moi, c'est qu'ils n'ont aucune conviction politique.
Des acteurs politiques, qui se réfugient vers un parti opposé, pour construire ce qu'ils n'ont soit disant jamais voulus, j'appelle ça de la pusillanimité d'une grande faiblesse, pour ne pas dire de la lacheté...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 mai 2009, 08:09:00

Code : Tout sélectionner

Ce qui est claire pour moi, c'est qu'ils n'ont aucune conviction politique.
Des acteurs politiques, qui se réfugient vers un parti opposé, pour construire ce qu'ils n'ont soit disant jamais voulus, j'appelle ça de la pusillanimité d'une grande faiblesse, pour ne pas dire de la lacheté...
 
La seule conviction politique honorable, c'est celle qui pousse quelqu'un de doué à mettre son talent au service de ses concitoyens.

Par contre, l'appartenance à une "chapelle" n'apporte rien que du dogmatisme et des combines.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 12 mai 2009, 08:44:00

[quote"mps"]La seule conviction politique honorable, c'est celle qui pousse quelqu'un de doué à mettre son talent au service de ses concitoyens.[/quote]

Totalement d'accord avec ça.
Il me semble de plus que Bayrou souhaitait, s'il était élu, ouvrir le gouvernement aux talents de gauche et de droite.
Image

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 mai 2009, 21:56:00

Bayrou tente le créneau "ni chair ni poisson", à l'aide d'un très large rateau, mais qui ne retient pas grand chose icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 15 mai 2009, 23:54:00

Ce que vous n'avez pas l'air de comprendre, c'est que l'ouverture est complètement inutile dans le cas du gouvernement à Sarkozy puisqu'il suit une ligne politique de droite sécuritaire, libérale conservatrice.

Il a simplement voulus former  un gouvernement représentatif de la France, et aussi déstabiliser la gauche, voir l'affaiblir. C'est juste stratégique, et ça n'a rien de constructif pour la France.

PS: N'oublions pas Besson le pire des traitre arriviste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 16 mai 2009, 08:21:00

Code : Tout sélectionner

Ce que vous n'avez pas l'air de comprendre, c'est que l'ouverture est complètement inutile dans le cas du gouvernement à Sarkozy puisqu'il suit une ligne politique de droite sécuritaire, libérale conservatrice. 
 
C'est du second degré, ou quoi ? icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Il n'y a pas l'ombre d'une droite en France !

A moins que tu n'en trouves l'indice sur le fait qu'on tire parfois les oreilles aux délinquants, ou qu'on demande à certains universitaires de e pas faire trop de fautes d'orthographe !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 25 mai 2009, 03:18:00

Oh détrompe toi, ce n'est pas parce que la France a un passé socialiste, que le gouvernement Sarko ne cherche pas imposer un libéralisme frénétique à la France (expl: démentèlement du service public...).

Les pseudos-gaucho rentré à l'ump n'auront aucune influence sur la politique française.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 25 mai 2009, 18:30:00

 
 (expl: démentèlement du service public...)
 avec plus de précision? comment-démentelle-t-il le service public? J'entends parler de beaucoup de privatisation sans en avoir vu une seule...Faut voir.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 28 mai 2009, 03:48:00

Par exemple, le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, ou encore la centralisation.

De manière générale, on tend à une inefficience du service public (surtout santé et éducation) pour amener progressivement plus de privé.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 28 mai 2009, 17:58:00

le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux
C'est là que tu te trompes. Vois-tu, je m'interesse à la politique du service publique que mène notre président, et là où il supprime, j'avoue, et si je pouvais te faire rejoindre mon avis, il le fait très bien. Les fonctionnaires qui sont supprimés sont les fonctionnaires de trop qui coûtent à la France autant par leur salaire que par leurs assurances etc. Il ne s'agit pas, dans ces cas là d'enlever l'efficacité des fonctionnaire mais de mieux répartir les tâches à faire, et seuls les fonctionnaires ADMINISTRATIFS sont touchés par ces non remplacements. (PS, je rappelle, que les remplacement (ou non remplacements) ne sont opérés que sur les fonctionnaires qui partent à la retraite. Ainsi, si on a supprimé quelques centianes de posts, c'est à peine 2 ou 3% du total des effectifs, donc rien du tout)
De manière générale, on tend à une inefficience du service public (surtout santé et éducation)
effectivement tu y vas d'une manière TRES générale, en effet rien que tes deux exemples font partie de deux sphères totalement différentes, sans liens et devant répondre à des attentes qui demandent des remaniement d'effectifs totalement contraires. Et c'est dommage que tu fasses cet amalgame alors qu'effectivement les remaniement d'effectifs, eux, sont très, très mal organisés. On supprime des posts d'administration dans l'éducation (pour suivre ton exemple) mais on ne sait pas comment réinvestir l'argent économiser (le budget de 'éducation nationnal est à la hausse alors qu'il y a moins de posts...) et que les personnels engagés ne sont pas assignés aux fonctions qui n'attendent que des effectifs. Je pense notamment à ces aides de vie scolaire, les documentalistes, les techniciens informatique dans les bahuts, des accompagnateurs pour les visites...
Maintenant la santé, on supprime de l'admiistration mais on n'augmente pas les infirmière ni même leurs effectifs. Les personnels soignants, aide soignants et autres (les clown pour les enfants pour prendre un exemple facile). Donc, oui cet aspect de la politique présidentielle est très mal géré !
ou encore la centralisation

Si tu pouvais être plus précis? par contre vu que le débat dépasse le "kouchner dubitatif" je penser qu'en tant que modérateur tu créeras un nouveau sujet sur le service public pour pas que ça fasse trop fouilli...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 28 mai 2009, 18:22:00

Salut,


Artragis - Tu n'es pas modérateur :) , mais effectivement, un sujet sur ce thème serait intéressant (tu peux d'ailleurs le créer si tu veux).. et les posts sont allés bien au-delà du questionnement de Kouchner..

Je sais que le sujet est restreint mais on peut se demander si un ancien socialiste s'est posé vraiment la question de son vote ou si c'est pour faire parler de lui. La vraie question serait elle la suivante ? kouchner, une ouverture intéressante pour l'ump ou le chemin d'un homme ambitieux et opportuniste (et peut-être déçu par la gauche).

à plus


Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré