Kouchner dubitatif

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 28 mai 2009, 19:53:00

Eric Besson s'est exprimé sur l'ouverture cette semaine à la Matinale de Canal+. Il a dit que cette stratégie présidentielle n'avait pas pour but de faire venir des idées de la gauche vers la droite mais juste de faire venir des hommes de gauche afin que ceux-ci appliquent une politique de droite. On ne peut pas faire plus clair.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 28 mai 2009, 20:03:00

Je ne vois pas où serait le problème pour the french doctor, puisque l'UMP comme le PS ne remettent pas en cause les institutions européennes. Comme le bipartisme à l'américaine, à quelques exceptions logées dans les détails, c'est bonnet blanc et blanc bonnet ... donc juste une question d'appellation ...

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 28 mai 2009, 20:09:00

Bonjour,

Sur les institutions européennes leur politique n'est pas si différente enfin il y a quand même des désaccords et des points ou ce n'est pas pareil, mais sur la politique intérieur du pays, il y a quand même une différence, ce n'est pas la même politique sinon on rassemblerait l'ump et le ps icon_biggrin . Mais concernant B.Kouchner je doute à de l'opportunisme, il n'a plus rien à prouver non ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 28 mai 2009, 20:18:00

L'UMPS existe déjà mais les français n'en ont pas encore conscience ... :roll: tous les futurs dirigeants seront issus de deux appareils politiques dévoués au grand capital ...

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 28 mai 2009, 22:10:00

Je vois peu de désaccord entre le PS et l'UMP sur l'Europe. En 2008, il y a eu 535 votes au parlement Européen, à 525 reprises l'UMP et le PS ont voté dans le même sens.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 29 mai 2009, 20:51:00

artragis a écrit :
le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux
C'est là que tu te trompes. Vois-tu, je m'interesse à la politique du service publique que mène notre président, et là où il supprime, j'avoue, et si je pouvais te faire rejoindre mon avis, il le fait très bien. Les fonctionnaires qui sont supprimés sont les fonctionnaires de trop qui coûtent à la France autant par leur salaire que par leurs assurances etc. Il ne s'agit pas, dans ces cas là d'enlever l'efficacité des fonctionnaire mais de mieux répartir les tâches à faire, et seuls les fonctionnaires ADMINISTRATIFS sont touchés par ces non remplacements. (PS, je rappelle, que les remplacement (ou non remplacements) ne sont opérés que sur les fonctionnaires qui partent à la retraite. Ainsi, si on a supprimé quelques centianes de posts, c'est à peine 2 ou 3% du total des effectifs, donc rien du tout)
De manière générale, on tend à une inefficience du service public (surtout santé et éducation)
effectivement tu y vas d'une manière TRES générale, en effet rien que tes deux exemples font partie de deux sphères totalement différentes, sans liens et devant répondre à des attentes qui demandent des remaniement d'effectifs totalement contraires. Et c'est dommage que tu fasses cet amalgame alors qu'effectivement les remaniement d'effectifs, eux, sont très, très mal organisés. On supprime des posts d'administration dans l'éducation (pour suivre ton exemple) mais on ne sait pas comment réinvestir l'argent économiser (le budget de 'éducation nationnal est à la hausse alors qu'il y a moins de posts...) et que les personnels engagés ne sont pas assignés aux fonctions qui n'attendent que des effectifs. Je pense notamment à ces aides de vie scolaire, les documentalistes, les techniciens informatique dans les bahuts, des accompagnateurs pour les visites...
Maintenant la santé, on supprime de l'admiistration mais on n'augmente pas les infirmière ni même leurs effectifs. Les personnels soignants, aide soignants et autres (les clown pour les enfants pour prendre un exemple facile). Donc, oui cet aspect de la politique présidentielle est très mal géré !
ou encore la centralisation

Si tu pouvais être plus précis? par contre vu que le débat dépasse le "kouchner dubitatif" je penser qu'en tant que modérateur tu créeras un nouveau sujet sur le service public pour pas que ça fasse trop fouilli...
Artragis, pour en débattre davantage : http://actu-politique.xooit.com/t655-Le ... htm#p11468

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 29 mai 2009, 21:14:00

Il parait, à les écouter que le PS qui a voté, comme les verts, tous les traités voudrait une autre Europe, je ne vois pas comment ils le pourraient sans annuler les traités, et supprimer la commission. Même l'UMP voudrait d'une autre Europe, mais on attend toujours qu'il nous explique laquelle.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 29 mai 2009, 21:41:00

Bonjour,

Georges ce n'est pas le sujet des européennes là, il est ici

D'ailleurs, Martin Hirsch, Haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, a refusé lundi de dire pour quelle liste il comptait voter lors des élections européennes du 7 juin prochain, tout comme Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Politique de la ville.

"Je revendique une différence, je revendique de ne pas dire", a répondu M. Hirsch, interrogé sur le sujet sur RTL. "Je ne réponds pas", a-t-il répété, soulignant son statut à  part de "haut-commissaire" au sein du gouvernement.
Dans "Le Parisien", Fadela Amara adoptait la même position: "c'est personnel, c'est privé", estime-t-elle à  propos de son vote.

Pourquoi B.Kouchner n'a pas fait pareil ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré