La France s'enfonce dans la récession

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 mai 2009, 22:34:00

Bonsoir,   'économie française s'enfonce dans la récession. Le gouvernement va réviser d'ici début juin sa prévision pour 2009, annonce la ministre de l'Economie Christine Lagarde, qui évoque des chiffres de -2,5% à -3% dans "Le Monde" daté de mardi.  Mme Lagarde annonce par ailleurs que 34.000 postes seront supprimés dans la fonction publique en 2010, tout en excluant de mener une politique de rigueur. Le secrétaire national aux services publics du Parti socialiste, Razzy Hammadi, a accusé le gouvernement d'"aggraver la crise" avec le "plus grand plan social auquel doit aujourd'hui faire face notre pays". La crise mondiale touche désormais de plein fouet l'économie française. Sans surprise, le chiffre du premier trimestre 2009, que l'INSEE doit publier vendredi, "sera sans doute mauvais", prévient l'hôte de Bercy pour préparer les esprits. "Il témoignera, comme celui du quatrième trimestre 2008 (-1,2%), du choc extrêmement brutal auquel nous sommes confrontés depuis l'automne". Ce mauvais chiffre va pousser le gouvernement, qui tablait jusque là sur une récession de -1,5% sur l'ensemble de l'année, à revoir sa prévision. La nouvelle prévision sera annoncée avant la prochaine réunion des ministres européens des Finances, prévue le 9 juin à Luxembourg, précise Mme Lagarde.  La ministre de l'Economie reprend le chiffre de -2,5%, évoqué le 22 avril dernier par François Fillon. Elle évoque aussi les prévisions des organisations internationales (FMI, OCDE), qui "travaillent sur des hypothèses voisines, et jusqu'à 3%". Mais Christine Lagarde se veut rassurante pour la suite. La ministre de l'Economie croit à une "reprise graduelle", grâce aux plans de relance mis en place par tous les pays et aux réformes engagées par le gouvernement. Celles-ci "vont donner une capacité de rebond et d'agilité supérieure à nos entreprises", assure la locataire de Bercy.  La ministre de l'Economie "conteste formellement" la thèse d'un décrochage de la France par rapport à l'Allemagne au moment où la reprise surviendra. Elle rappelle que le FMI, l'OCDE et la Commission européenne "prévoient tous une récession moins marquée en France qu'en Allemagne" cette année. Pour l'avenir, "la France est aidée par sa démographie", "les banques ont mieux résisté", "la France est moins touchée que l'Allemagne par le risque déflationniste" et "la consommation tient", note-t-elle.  La France est néanmoins handicapée par le poids de ses déficits et de sa dette. Les nouvelles prévisions vont contraindre le gouvernement à revoir son objectif de déficit public. Il table jusqu'à maintenant sur un déficit de 5,6% du PIB en 2009. Pour les années suivantes, Mme Lagarde parle d'un rétablissement "long et progressif" des finances publiques grâce au retour de la croissance et à la maîtrise des dépenses. Le budget 2010 reprendra la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire partant à la retraite sur deux, annonce la ministre. Cela représente 34.000 postes supprimés dans la Fonction publique, après 30.627 départs non remplacés en 2009. Le secrétaire national socialiste Razzy Hammadi a dénoncé dans un communiqué l'"aveuglement libéral totalement décalé et l'obstination de la majorité", estimant que "le maintien des emplois publics (...) est le premier moyen dont dispose le gouvernement pour soutenir l'emploi et la consommation". Mais l'hôte de Bercy exclut catégoriquement de mener "une politique de rigueur qui ne ferait que fragiliser la reprise". "Nous n'augmenterons ni les impôts, ni la CSG ni la CRDS", martèle Mme Lagarde.  La ministre de l'Economie se prononce au contraire pour un doublement du plafond des sommes qui peuvent être déduites de l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) au titre d'un investissement dans une PME. Justifiée par la nécessité de renforcer les fonds propres des PME, cette nouvelle exonération de l'ISF, annoncée début avril par Nicolas Sarkozy, sera "réservée aux investissements directs". Le plafond est de 50.000 euros depuis le paquet fiscal voté en 2007.  Christine Lagarde veut aussi "muscler le crédit impôt-recherche" et continuer à simplifier les formalités des micro-entreprises. Après l'auto-entrepreneur, elle évoque la création de "l'entreprise à patrimoine affecté qui permettrait à tous ceux qui sont à leur compte de développer leur activité sans nécessairement recourir au formalisme de la création d'une société".  (source : nouvelobs)  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 mai 2009, 08:04:00

5 millions de fonctionnaires, dont on retranche 34.000, cela fait 0,0068 % !!!

Pour le reste, oui la France traine depuis des décennies un endettemennt "démagogique" iadmissible .
Mais elle se comporte actuellement bien, et une fois la mode récessive passée chez le consommateur, elle se relèvera plus vite que beaucoup d'autres pays.

Ses handicaps : l'impatience idiote et le manque de courage de ses citoyens.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Katyn
Messages : 33
Enregistré le : 12 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Lac des cygnes

Message non lu par Katyn » 12 mai 2009, 10:04:00

mps a écrit :
5 millions de fonctionnaires
, dont on retranche 34.000, cela fait 0,0068 % !!!

Pour le reste, oui la France traine depuis des décennies un endettemennt "démagogique" iadmissible .
Mais elle se comporte actuellement bien, et une fois la mode récessive passée chez le consommateur, elle se relèvera plus vite que beaucoup d'autres pays.

Ses handicaps : l'impatience idiote et le manque de courage de ses citoyens.
Autant qu'en Chine....
"Il n'y a que les montagnes
qui ne se rencontrent pas".

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 12 mai 2009, 13:37:00

Trop de fonctionnaires mais on va quand même engager plusieurs centaines de matons dans les prochains mois à venir. Juste pour dire que dans le dégraissage des fonctionnaires, tout le monde n'est pas en position égale avec ce gouvernement.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 12 mai 2009, 14:00:00

Tu ne serais tout de même pas favorable à un "dégraissage" aveugle???

Il y a des administrations qui manquent de personnel (hôpital, prison,...) et d'autre qui en regorge (Éducation nationale,...). Il est normal de mesurer les besoins avant de "dégraisser".
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 12 mai 2009, 14:36:00

Je n'ai rien en soi contre le recrutement de matons supplémentaires étant donné l'état du système carcéral français. Par contre, si c'est pour dégraisser à la va-vite et n'importe comment ailleurs, c'est ridicule. Je sais par expérience que les priorités du gouvernement ne sont pas nécessairement celles des français.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 12 mai 2009, 14:42:00

La preuve est maintenant faite que le "dégraissage" ne se fait pas d'une manière aveugle.
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 12 mai 2009, 15:01:00

Quelle preuve ?
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 12 mai 2009, 15:05:00

On continue d'embaucher là où est le besoin, c'est bien la preuve que rien n'est fait à l'aveuglette.
Image

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 12 mai 2009, 15:11:00

Ca n'embauche pas dans les hôpitaux pourtant, ni dans les tribunaux et dans les rangs de la justice. Et pourtant le manque de mains et de moyens y est tout aussi important qu'en taule. Comme quoi le gouvernement sait ménager ses intérêts. Il ne donne qu'à ceux qui gueulent le plus fort, alors faut pas s'étonner que la mentalité soit à descendre dans la rue dès qu'on en a l'occasion :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 12 mai 2009, 15:56:00

Pour la justice, je ne parlerai pas, je ne connais pas. (Prends en de la graine, Georges)

Pour ce qui est de l'hôpital, il serait de bon ton, dans un premier temps de faire du ménage dans tous les incompétents dont les hôpitaux regorgent. Les arrêts sont extrêmement nombreux, ce qui ne veut pas dire qu'il manque du personnel. Seulement quand la moitié d'un service se met en maladie pour pouvoir faire un grand barbeuk le week-end, il est évident qu'il va manquer du monde et je ne pense pas que ça justifie de l'embauche.
Une de mes tantes est aide-soignante en hôpital. De l'extérieur, nous n'avons pas idée de la façon dont ça peut se passer.
Image

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 mai 2009, 22:09:00

il y a quelques années, la Suisse a mené une expérience dont nous pourrions nous inspirer.

Chaque fonctionnaire a reçu un petit questionnaire :

- vous estimez-vous utile à votre poste, et y avez-vous assez de travail, trop ou trop peu ?
- dans ce dernier cas, seriez-vous disposé à être affecté là où vous seriez plus utile (avec prime de mobilité).

I/5ème des fonctionnaires a avoué se tourner les pouces et s'ennuyer.

Ils ont été ré-affectés là où le manque était criant, ont empoché leur prime, et tout a re-démarré sur d'excellentes bases !

A l'époque, j'avais une quinzaine de secretaires (bonnes) qui tapaient au mieux une lettre par jour dans leur administration et s'ennuiaient comme des rats, alors que la plupart de mes amies Juges étaient sans greffière ! De quoi rêver du modèle suisse ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 mai 2009, 21:53:00

Bonjour,

- La France est officiellement entrée en récession avec deux trimestres consécutifs de baisse du produit intérieur brut (PIB), en chute de 1,2% au premier trimestre 2009 après -1,5% au dernier trimestre 2008, selon les chiffres publiés par l'Insee. Le PIB de la France recule plus que prévu au quatrième trimestre 2008, avec une baisse de 1,5%. Une précédente estimation avait annoncé un repli de 1,1%.
- La croissance en 2008 est revue en baisse, à 0,3% contre 0,7%.
- Le Produit intérieur brut (PIB) de la France recule plus que prévu au quatrième trimestre 2008. La baisse atteint -1,5%. Une précédente estimation avait annoncé un repli de 1,1%

Le ministère de l'Economie annonce de son côté que Le Produit intérieur brut (PIB) français devrait reculer au total de 3% en 2009, révisant à la baisse sa prévision précédente d'une récession atteignant -1,5%.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 15 mai 2009, 22:06:00

On est loin des 1% de croissance promis par Sarkozy.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 15 mai 2009, 22:12:00

Libre penseur a écrit :On est loin des 1% de croissance promis par Sarkozy.
Mais c'est la faute à mai 68  aux années Mitterrand  aux 35 heures  à la crise.

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré