Obama va réouvrir les tribunaux d'exception de Bush

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 15 mai 2009, 22:44:00

Bonjour,

Le président américain Barack Obama devait annoncer vendredi qu'il remettait en place, en les réformant, les tribunaux militaires d'exception de George W. Bush, pour juger certains détenus de Guantanamo, dont les cinq hommes accusés d'avoir organisé les attentats du 11 septembre 2001.
En agissant de la sorte, M. Obama prend le risque de s'exposer à l'une des plus grandes controverses depuis son arrivée à la Maison Blanche.

Les activités des tribunaux militaires d'exception, appelés "commissions militaires", créés en 2006 par le Congrès, ont été suspendues le 20 janvier pour quatre mois, à sa demande, le jour même de son investiture. Pendant la campagne, M. Obama avait assuré qu'elles représentaient une "énorme faillite".

Jeudi, un responsable américain a confirmé que le président allait pourtant les remettre au goût du jour, moyennant plusieurs modifications en faveur des droits de la défense.

Pour cela, M. Obama doit saisir le Congrès américain, seul à même de modifier la loi régissant les commissions militaires. Républicains et démocrates ont paru ces derniers jours plutôt favorables à l'idée.
Selon un avocat militaire travaillant dans le cadre des commissions et parlant sous couvert d'anonymat, il s'agira notamment d'interdire à l'accusation d'utiliser des éléments à charge, comme des confessions obtenues sous la torture ou la contrainte.

Le président Obama devrait également, de même source, demander au Congrès de limiter les recours possibles aux témoignages indirects, c'est-à-dire non confirmés à la barre par celui qui les a produits. Enfin, les détenus pourraient disposer de davantage de liberté pour choisir leur avocat.

De sources concordantes, le gouvernement va demander une prolongation de la suspension des activités des tribunaux afin de donner le temps au Congrès de se prononcer.

Avant même d'être officiellement confirmée, l'annonce de la réactivation des commissions militaires a déjà semé la consternation chez les défenseurs des droits de l'homme, déçus de voir M. Obama marcher dans les pas de son prédécesseur.

"Telles qu'elles ont été conçues et mises en place, les commissions militaires faisaient partie d'un régime illégal de détention et étaient destinées à faciliter les condamnations", a déclaré vendredi dans un communiqué, Rob Freer, expert pour Amnesty international, en dénonçant "une justice injuste".

Qu'en pensez vous ?
Nombre d'experts et d'avocats ont rappelé que les tribunaux fédéraux américains avaient mené à bien 145 procès pour terrorisme depuis 2001, contre trois seulement par les commissions militaires de M. Bush.
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 15 mai 2009, 23:07:00

C'est du Obama tout craché !

Il suspend les procédure pour 4 mois, puis plus encore, alors qu'il y avait parfaitement moyen de continuer le travail des "dossiers vides", bien mené en fin du mandat Bush. Autrement dit, le classement sans suite d'un tas d'innocents sera reporté d'au moins 6 mois, pour que le Président puisse réfléchir :)

Qu'il s'agisse du choix de son batard dans un refuge ... vite devenu un chien de race rarissime ; les cours de bonnes manières de sa ménagère, qui n'a pas hésité à taper familièrement dans le dos de la Reine d'Angleterre : de son dialogue annoncé avec l'Iran mais de son absence au colloque mondial sur le racisme, pour ne pas devoir entendre ce même Iran ; de ses blagues crétines sur le baiser d'Hillary Clinton retour du Mexique, alors que tous les services de santé sonnsur les dets avec la grippe mexicaine (il parait que c'était "de l'humour") ; de ses hésitations médiatiques sur la publiction ou non de photos de maltraitance de l'armée américaine, etc etc, c'est juste un petit clown à paillettes, à la mesure de ses électeurs lambda :evil:
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré