Allègre au gouvernement ?

Venez discuter de l'actualité politique.
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 mai 2009, 20:30:00

Pas du tout.

Si Kouchner est au Gouvernement, c'est en partie grâce à l'entremise par Bernard Tapie qui est un proche du Président...

Et en ce qui concerne les autres socialistes (Besson , Bockel, Hirsh, Amara.....), en réalité, ils constatent que la politique menée par Sarkozy élu avec des thèmatiques nationales et reformatrice, est sociale démocrate, c'est à dire en conformité avec les positions et les convictions qu'ils ont toujours eu.

Et cette manoeuvre politicienne a conduit le PS actuel à hesiter entre la surenchère à gauche ou à'alliance avec Bayrou qui fera demain un leader compétent pour la gauhce socialiste qui refusent de suivre le PS vers des positions irréalistes et peu crédibles !

Mais tout cela reste très éloigné des attentes des électeurs de Sarkozy qui attendaient une vrai rupture et pas des petites reformes par ci et des gros paté par là !

icon_biggrin

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 19 mai 2009, 20:54:00

"Et en ce qui concerne les autres socialistes (Besson , Bockel, Hirsh, Amara.....), en réalité, ils constatent que la politique menée par Sarkozy élu avec des thèmatiques nationales et reformatrice, est sociale démocrate, c'est à dire en conformité avec les positions et les convictions qu'ils ont toujours eu."

C'est beaucoup plus simple que ça, ce sont des oportunistes qui se doutent qu'ils ne sont pas prêt d'avoir un ministère dans un gouvernement socialiste, alors ils sont allé où on leur tendait l'assiette de soupe.
Ségolène aurait été élue nous aurions eu le même phénomêne, rappellons de Jobert gauliste qui est passé un moment à gauche et Soisson, dit "l'andouille de Vire" qui a fait plusieurs fois la navette entre la droite et la gauche. Des opportunistes, il y en a dans tous les camps qui ont une chance d'aller au pouvoir.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 21:52:00

kpmpf a écrit :Pas du tout.

Si Kouchner est au Gouvernement, c'est en partie grâce à l'entremise par Bernard Tapie qui est un proche du Président...

Et en ce qui concerne les autres socialistes (Besson , Bockel, Hirsh, Amara.....), en réalité, ils constatent que la politique menée par Sarkozy élu avec des thèmatiques nationales et reformatrice, est sociale démocrate, c'est à dire en conformité avec les positions et les convictions qu'ils ont toujours eu.

Et cette manoeuvre politicienne a conduit le PS actuel à hesiter entre la surenchère à gauche ou à'alliance avec Bayrou qui fera demain un leader compétent pour la gauhce socialiste qui refusent de suivre le PS vers des positions irréalistes et peu crédibles !

Mais tout cela reste très éloigné des attentes des électeurs de Sarkozy qui attendaient une vrai rupture et pas des petites reformes par ci et des gros paté par là !

icon_biggrin
1. La politique de Sarko n'est pas soc-dem; tous les analystes de la vie politique s'accordent à dire qu'elle est colbertiste - si toutefois on trouve une logique de fond à ce pragmatisme trivial à la petite semaine.

2. Entièrement d'accord avec Georges. Je persiste à penser que les traitres susnommés transitent d'un parti à un autre en fonction des opportunités qui se présentent à eux, en aucun cas ce n'est une question de convictions personnelles. Leur tolérance idéologique peut être même très élastique comme dans le cas de Besson, qui est devenu en un temps ttrès court dans l'imagerie populaire une sorte de Goebbels rendu fou par le sang des nègres qu'il traque.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Lou
Messages : 228
Enregistré le : 12 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par Lou » 19 mai 2009, 22:05:00

mais bien sur vous allez me dire que Kouchner pillier de la gauche à une époque pense que la politique de sarkozy se rapproche des convictions de la Gauche.
faut pas nous prendre pour des jambons, la gauche est au plus bas, sa seul chance d'être ministre c'est de collaborer il en est bien conscient et ses autres copains aussi.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 19 mai 2009, 22:20:00

Si kouchner a bien eu des idéaux il y a désormais plus de quarante ans, alors il les a manifestement perdus en cours de route icon_mrgreen
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 mai 2009, 22:21:00

Voilà la politique de Sarkozy resumé avec pertinence dans "Sarkozy ses balivernes et ses fanfaronnades"

"Non, contrairement à ce que vous pensez, l'agitation dans tout les sens, la febrilité permanente, les gesticulations les plus desordonnées n'ont jamais constitué une politique ni permis de règler le moindre problème. En 2 ans, vous n'avez tenu aucune de vos promesses. Ni sur l'emploi, ni sur le pouvoir d'achat, ni sur la dette, ni sur la reduction des prélèvements obligatoires."

Avatar du membre
FIFE
Messages : 3242
Enregistré le : 11 mars 2009, 00:00:00
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Paris

Message non lu par FIFE » 20 mai 2009, 08:38:00

Moi, je trouve qu'il ferait mieux de virer des ministres de droite, ce serait plus franc!

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 mai 2009, 12:19:00

En réalité, contrairement à ce que les électeurs de droite pensent, la politique s'inscrit dans la droite ligne de l'immobilisme démagogique en plus actif et en gesticulation desordonnées mais qui ne peuvent constituer une politique sérieuse ou, tout du moins attendu par les franaçais qui serait, face à la crise, nécessaire.

Hésitant entre liberalisme et etatisme, le Président de la République est brouillon dans les choix et il ne reste plus que 3 ansà la droite pour se choisir un nouveau champion capable de relever le defi du redressement ainsi que celui de la victoire sur la gauche !

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 20 mai 2009, 12:34:00

Je pense personnellement que Sarkozy n'hésite pas entre libéralisme et étatisme. Il utilise les deux "leviers" quand ça l'arrange. Par exemple, niveau droit du travail Sarko est plutôt libéral au détriment des salariés. Par contre niveau subvention aux entreprises privées, Sarko est étatiste afin de pouvoir les arroser de milliards d'euros.

PS : Par contre je te rejoins sur son pragmatisme trivial et désordonné.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 20 mai 2009, 12:57:00

Je verrai bien le père Allègre à l'éducation nationale, tiens !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 mai 2009, 13:31:00

Allègre ne fut pas le pire des socialistes mais à un moment donné, je crois qu'il convient d'être réaliste sur la politique conduite.

Les fanfaronnades du Président ainsi que ses manoeuvres politiciennes ont jeté la gauche dans des positions irréalistes peu crédibles mais les rares socialistes qui ont su conserver leurs convictions sociales démocrates européistes et mondialistes sont entrés au Gouvernement voyant leurs idées reprises par Sarkozy.

Ces orientations me paraissent en tout cas éloignés des discours et des attentes que Sarkozy avait fait naître en voulant debarasser la France de ses entraves socialistes, en voulant redonner une dimension protectrice à l'Europe, ou en voulant réaffirmer l'identité nationale....Ces questions ont été rapidement oublié au lendemain de l'élection et les positions fluctuantes et erratiques n'y changeront rien !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34109
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 mai 2009, 13:41:00

Bonjour,

J'aimerais revenir sur un point quand même, Sarkozy avait dit pendant sa campagne présidentielle qu'il ferait l'ouverture, et il l'a fait, je ne vois pas beaucoup de surprise, et cela n'a rien d'exceptionnelle non plus, après à savoir si ces ministres socialistes sont des traites, on verra en 2012...C'est vrai que s'ils venaient à faire campagne pour le PS, on pourra dire que ce sont des opportunistes.

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 20 mai 2009, 13:45:00

On est pas obligé d'attendre 2012 pour constater que certains soces ont trahi leur camp. C'est effectif, ça fait déjà deux ans que ça dure.

Sur l'ouverture... Sarkozy a dit qu'il la ferait, mais il n'avait pas dit qu'il ne s'agissait que de briser le PS en deux pour des années avec la complicité des médias amis. On savait bien que c'était le but mais ce n'était pas dit. Sarko évoquait plus volontiers un gouvernement d'ouverture. Chose qu'il n'a évidemment pas faite, le gouvernement fillon est décidément bien ancré à droite ;).
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 20 mai 2009, 13:51:00

politicien a écrit :Bonjour,
J'aimerais revenir sur un point quand même, Sarkozy avait dit pendant sa campagne présidentielle qu'il ferait l'ouverture, et il l'a fait, je ne vois pas beaucoup de surprise, et cela n'a rien d'exceptionnelle non plus, après à savoir si ces ministres socialistes sont des traites, on verra en 2012...C'est vrai que s'ils venaient à faire campagne pour le PS, on pourra dire que ce sont des opportunistes.

A plus tard,
Il ne feront pas campagne pour le PS, il choisiront le camp des futurs vainqueurs.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 mai 2009, 13:53:00

L'étatisation ne me paraît pas être une mesure bien ancrée à droite après avoir déclaré vouloir libérer l'économie française du carcan socialiste.

Les français croyait avoir élu un refomateur alos qu'ils onr choisi un agitateurs d'idées, la reforme des collectivité qui vise non pas à simplifier mais à introduire un manque de lisibilité ne peut être considéré comme une mesure libérale....

Non, Sarkozy joue sur plusieurs registres et s'agite à droite pour s'aligner à gauche....Et les ministres d'ouverture l'ont bien compirs, il suffit, pour s'en convaincre de regarder les orientations de M. Besson qui devalorise la citoyenneté ou refuse de mener la traque des herbergeurs de sans papiers ou plus simplement de tenir les engagements de Sarkozy en matière de fermeté sur cette question.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré