Des détecteurs de métaux à l'entrée des collèges ?

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 20 mai 2009, 13:14:00

Ben la sécurité est toujours au programme. En période de campagne on dit que l'insécurité augmente et quand on est au pouvoir on dit qu'elle diminue :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 20 mai 2009, 13:46:00

politicien a écrit :Bonjour,
Ah l'humour de keserasera icon_biggrin , je ne sais pas si c'est un argument de campagne, puisque la sécurité est dans le programme présidentiel, par contre un détecteur à l'entrée, sachant que dans un collège c'est une moyenne de 500 élèves, et qu'ils rentrent quasi en même temps, ça semble irréalisable...

A plus tard,
Onpourrait aussi prévoir des miradors avec des mitrailleuses.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 mai 2009, 18:30:00

Qui veut la fin veut les moyens.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 20 mai 2009, 20:32:00

Ton axiome est pour le moins subjectif. Perso je ne partage pas cette conception de l'éthique. Je pense que la fin est contenue dans les moyens : si l'on emploie des moyens merdeux et cruels, on obtiendra nécessairement un résultat merdeux et cruel.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 20 mai 2009, 22:43:00

Code : Tout sélectionner

Ton axiome est pour le moins subjectif. Perso je ne partage pas cette conception de l'éthique. Je pense que la fin est contenue dans les moyens : si l'on emploie des moyens merdeux et cruels, on obtiendra nécessairement un résultat merdeux et cruel. 
Selon moi, il FAUT que les écoles soient ds lieux calmes et sûrs. Comme je les ai toujours connues.

Première solution : trier sans pitié le bon grain de l'ivraie. En clair, virer sèchement tout élément exagérément perturbateur. Fort bien, mais que fait-on du troublion ? Tannt que n'auront pas été instaurés des pensionnats de resociabilisation - comme on en trouve dans la plupart des pays civilisés - je ne vois pas.

Deuxième solution : armer les professeurs de bombes paralysantes, pistolets électriques, (pour les petits), grenades Of. et Grosse Bertha.

Troisième solution : filtrer les armes et les confisquer, ce qui n'est qu'une demi-mesure, mais donc "à moitié bien".

Quatrième solution : jouer de la flûte andine dans les couloirs et ne jamais contrairer les élèves pour ne pas les énerver ...et leur donner à la sortie un diplôme de bêtes sauvages analphabètes.

Dans cette panoplie, j'admire que tu considères les portiques comme "cruels et merdeux" alors que tout passager d'avion (des millions chaque jour) s'y plient de bone grâce.

Allez, pas grave, ce n'était qu'un couinement-réflexe icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 20 mai 2009, 23:06:00

Je suis déjà d'accord avec toi sur le principal, à savoir que la mission des profs n'est pas de faire la police mais de faire cours dans le calme pour qu'il sorte quelque chose de cet enseignement.

Je n'ai malheureusement pas de solution toute prête. Les politiciens qui en ont sont des menteurs. Il me semble que ta première solution est déjà en pratique en France, tout du moins sous un aspect très judiciarisé. Par contre effectivement il n'y a pas d'établissements spécialisés pour "fortes têtes". Encore faudrait-il trouver des courageux pour aller y faire cours :)

En tant qu'individualiste j'aime assez ta seconde solution.

Pour tenter d'être constructif, on peut aussi penser à mettre une vitre pare-balle devant le prof dans sa classe. Ou bien éventuellement demander aux parents d'élèves de faire leur boulot de parents.

PS : en fait c'est pas les portails que je trouvais cruels et merdeux, je pensais en termes plus généraux quand j'ai écrit ça. Non, l'idée des portails ne me choque pas, je trouve juste que ça ne peut pas être très efficace et qu'au pire ça incitera les ados à réagir négativement. Ce qui se passe quand on prend des mesures générales alors que les problèmes de violence dans les établissements scolaires sont minoritaires, c'est que'une majorité d'ados sont punis pour un truc qu'il n'ont ni fait ni l'intention de faire. alors forcément ça ne plait pas. Faudra s'attendre à des sabotages de portails ou ce genre de truc.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 21 mai 2009, 07:32:00

En vrac, Racaille ...

1°. aucune pliticien ne ment, puisqu'aucun n'avance de "solution". Juste des pistes.

2°. aucune brave élève n'est puni par le passage sous un portail. sa "punition", c'est d'avoir à partager la vie au quotidien avec des shizophrènes. Le portail pourrait donc être vaguement rassurant, avec le mince taux d'afficacité sur lequel toit et moi sommes d'accord.

3°. Ce que la gauche a déjà appelé, en Belgique, "l'école des caïds" pour dénigrer le projet, et évidemment une manière très souhaitable de retirer les "pollueurs d'ambiance" des écoles, sans les priver pour autant de scolarité.

4°. Dur pour leurs futurs profs ? Pas certain ! Un encadrement très ferme procure souvent des résultats inespérés.

Exemple aux USA, dans quelques ues des pires écoles (origine des élèves, déliquances, etc).

A. L'école est restée mixte, mais les classes ont séparé filles et garçons. du coup, les filles ne jouent plus les aguicheuses, ni les garçons les matafs. Ces gosses en perdition ont dépassé la moyenne nationale en termes de résultats scolaires en moins de deux ans !

B. Le port de l'uniforme a été imposé, la discipline retrouvée, genre tous les élèves debout à l'entrée du professeur, et ne s'assayant que quand ils y étaient invités. Ca marche, la concentration est bien meilleure, et le calme aussi.

C. "Contrat" : voous appartenez à une école dont nous sommes tous fiers. Jouez le jeu ou allez vous faire voir ailleurs ... Cinq renvoyés la première année, deux la seconde, tout le monde a compris ... Depuis, les gosses sont cool, les enseignants aussi, o a recommncé à rire, à chanter, à bosser ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 21 mai 2009, 20:40:00

Les portiques c'est une chose, c'est déjà une méthode d'état fasciste mais il y a bien pire: les fouilles de cartables et même les fouilles au corps sont envisagés. Et ca c'est vraiment abérent! Évidemment, le ministre est allé voir la PEEP c'est à dire l'association de parents de droite, il était sur de trouver une oreille complaisante...

Ce que dit la droite c'est bien un mensonge: en effet c'est eux les responsables! Qui a supprimé des postes de surveillants et de CPE dans les écoles? Qu'ils viennent pas se plaindre après. C'est ca le problème il faut plus de postes, de surveillants bien sur mais aussi d'encadrement (on pourrait aussi rétablir la police de proximité et les animateurs dans les quartiers que la gauche avaient institué et qui ont fait la preuve de leur utilité, alors que les mesures sécuritaires,s ouverainistes et racistes de la droite ont fait surtout preuve de leur contre productivité et de leur stupidité).  En effet; depuis quand la criminalité augmente elle massivement? En fait depuis que Sarkozy est ministre de l'intérieur puis président. CQFD

Je suis contre les propositions de mps qui ne sont que des retours en arrières flagrants.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 21 mai 2009, 21:11:00

C'est vrai que la PEEP a le vent en poupe depuis 2007 !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34172
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 mai 2009, 21:32:00

Bonjour,

Je vais faire l'avocat du diable icon_biggrin , mon cher bastien vert (content de te retrouver), les surveillants y'en a toujours eu quand même, dans toutes les écoles ou j'ai été y'a toujours eu des surveillants, et cela n'empêchait pas qu'il pouvait y avoir des violences, et dans les classes y'a pas de surveillants, donc que proposes tu ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 21 mai 2009, 21:42:00

Des violences il y en a toujours eu dans des lieux où l'on enferme quotidiennement des centaines d'ados gavés d'hormones. L'école ne saurait y faire exception. D'ailleurs si l'on nous rabâche à longueur de temps que "le risque zéro n'existe pas", pourquoi cela ne serait-il pas aussi vrai pour l'école ?

Alors on peut toujours tenter de faire de l'école un camp de concentration, ça n'empêchera pas les conflits internes s'ils doivent avoir lieu. Même dans les camps de la mort y'avait parfois des rixes !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 21 mai 2009, 22:57:00

Oui y'a des violences même avec les surveillants, mais un ca réduit, et deux ca prévient  certaines violences...

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34172
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 22 mai 2009, 06:54:00

Bonjour,

Oui peut être Bastien Vert, mais les dernières violences ont eu lieu dans les classes même, or il n'y a pas de surveillants, donc quelle en serait la solution ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 mai 2009, 07:34:00

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="2" rowspan="1"][/td][/tr][tr][td colspan="2" rowspan="1"]Les portiques c'est une chose, c'est déjà une méthode d'état fasciste mais il y a bien pire: les fouilles de cartables et même les fouilles au corps sont envisagés.[/td][/tr][/table]

Mon pauvre vieux, si tu considères "fasciste" de prendre toute mesure pour éviter l'introduction d'armes das les écoles, tu es bien loin ...

[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="0" width="100%"][tr][td colspan="2" rowspan="1"][/td][/tr][tr][td colspan="2" rowspan="1"]ImageDes violences il y en a toujours eu dans des lieux où l'on enferme quotidiennement des centaines d'ados gavés d'hormones. [/td][/tr][/table]

Non Racaille, il "n'y enn pas toujours eu" ! Il y a à peine 30 ans, la simple hypothèse qu'un élève dise"non" à un prof ou donne une claque à un condisciple dans le cadre de l'école était tout simplement impensable.

C'est depuis que les parents ont fait de leurs gosses des orphelins en traitant "d'égal à égal" avec eux, en n'osant pas leur imposer l'ombre d'une disicipline, qu'on a vu les écoles infestées de caractériels.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 22 mai 2009, 08:20:00

mps a écrit :C'est depuis que les parents ont fait de leurs gosses des orphelins en traitant "d'égal à égal" avec eux, en n'osant pas leur imposer l'ombre d'une disicipline, qu'on a vu les écoles infestées de caractériels.
Exactement, les parents et les enseignants ont abandonné leur rôle d'éducateurs et d'instructeurs.
Les mamans ne sont plus des mamans, les nourrices les remplacent pour donner les biberons, les papas n'en sont plus non plus, les grands-frères sont là pour éduquer les petits.
Les enseignants ont aussi une part de responsabilité. De tous temps ils ont eu un rôle d'éducation aussi important que celui d'instructeur. Ils étaient l'autorité en dehors du foyer. Aujourd'hui, ils ne représentent plus cette autorité, ils ne sont plus que des guignols qui récitent leurs leçons. Sans parler de ce qu'ils enseignent malgré eux...
Image

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré