Le Keynésianisme

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 20 mai 2009, 13:32:00

Bonjour,

Le keynésianisme est une école de pensée économique fondée par l'économiste britannique John Maynard Keynes. Courant de pensée économique dominant après la Seconde Guerre mondiale, le keynésianisme s'appuie sur la constatation d'un chômage involontaire permanent, mis en lumière par la crise de 1929 et qui ne se résorbera pas par le jeu des mécanismes « classiques » de retour à l'équilibre.

Le sous-emploi provient d'une trop grande faiblesse de la demande effective et, par ailleurs, d'une insuffisance de l'investissement productif. Il convient donc de redistribuer des revenus au profit des classes disposant des ressources les plus faibles, et de baisser le taux d'intérêt de manière à rendre l'investissement plus attractif.

L'ensemble des politiques d'inspiration keynésienne relativise l'efficacité de l'instrument monétaire et privilégie l'action de l'État par un accroissement des dépenses publiques pour compenser les déséquilibres du marché, autrement dit le keynésianisme prône l'interventionnisme étatique pour réguler l'économie. Ces idées se retrouveront chez de nombreux auteurs : on a pu parler de « révolution keynésienne » en raison de l'influence déterminante des idées de Keynes sur les politiques économiques de très nombreux pays. Le keynésianisme est une théorie fondée sur la demande, la monnaie et le taux d'intérêt.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 21 mai 2009, 21:14:00

Je pense que c'est déjà bien plus logique que ce que prone l'école de pensée libérale. 

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 28 mai 2009, 03:28:00

De même.

Le keynésianisme est le meilleur moyen de parer une crise économique, c'est toujours mieux que la fameuse main invisible d'Adam Smith qui nous mène droit dans le mur...

A bon entendeur,

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 30 mai 2009, 16:39:00

La doctrine keynésienne remplace le cercle vicieux de la croissance économique qui est celui du capitalisme libéral en un cercle vertueux par une meilleure redistribution des profits. Évidemment, ca reste du capitalisme mais c'est quand même nettement mieux (pour ce que j'en sais) que le capitalisme libéral. 

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 02 juin 2009, 00:02:00

Le seul problème avec le keynésianisme, c'est qu'il s'avère plus difficilement applicable dans une économie mondialisé.

Ce que j'aime bien avec cette doctrine, c'est que Keynes qu'on pourrait considérer comme un sociaux démocrate, a su faire un savant mélange entre la politique de la demande via la redistribution, et la politique de l'offre via l'investissement.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 13:15:00

Si le keynesiannisme a ses vertus, il comporte l'inconvénient d'aggrandir la dette, c'est la raison pour laquelle, il convient de gérer le pays avec pragmatisme plutôt que par adhesion à une idéologique qu'elle quelle soit.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 juin 2009, 20:25:00

Idéologie et pragmatisme ce n'est pas incompatible. Le libéralisme est aussi une idéologie, ne l'oublions pas...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 18 juin 2009, 20:52:00

C'est pour cela que je préfère le pragmatisme et le réalisme face à n'importe quelle idéologie !

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 18 juin 2009, 22:35:00

Ok, mais on a pu faire le constat que seule une politique keynésienne pouvait parer la crise? réglementation économique, contrôle des rénumérations, redistribution...
A mon sens le keynésianisme est l'idéologie la plus pragmatique.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 19 juin 2009, 12:44:00

Le keynesiannisme peut effectivement être une solution à la crise conjoncturelle que nous traversons mais il s'apportera pas les réponses aux difficultés structurelles qui caractérise la France....C'est aussi la raison pour laquelle, j'y reviens, il faut en finir avec les idéologies du passé qui ont toute montré, à un moment donné, leurs limites pour répondre durablement à la diversité des crises !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 19 juin 2009, 18:24:00

Bonjour,

Y'a un point ou je voudrais revenir, c'est qu'ujourd'hui de nombreux courants et partis politiques se revendiquent du keynésianisme, mais en n'en retenant que l'idée d'interventionnisme, alors que Keynes, lui même homme d'affaires, insistait sur le rôle fondamental de la création d'entreprises privées.
Alors Keynes pas si interventionniste que ça ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 20 juin 2009, 00:54:00

politicien a écrit : Bonjour,

Y'a un point ou je voudrais revenir, c'est qu'aujourd'hui de nombreux courants et partis politiques se revendiquent du keynésianisme, mais en n'en retenant que l'idée d'interventionnisme, alors que Keynes, lui même homme d'affaires, insistait sur le rôle fondamental de la création d'entreprises privées.
Alors Keynes pas si interventionniste que ça ?

A plus tard,





Keynes est pour l'interventionnisme, mais il soutient aussi la politique de l'investissement, c'est un capitaliste "modéré".
kpmpf a écrit :


Le keynesiannisme peut effectivement être une solution à la crise conjoncturelle que nous traversons mais il s'apportera pas les réponses aux difficultés structurelles qui caractérise la France....C'est aussi la raison pour laquelle, j'y reviens, il faut en finir avec les idéologies du passé qui ont toute montré, à un moment donné, leurs limites pour répondre durablement à la diversité des crises !



Le problème fondamental du keynésianisme , c'est l'économie mondialisé, car il faudrait une harmonisation des règles économique internationales, pour que les problèmes structurels s'amoindrissent. Mais en attendant, je ne vois pas d'autres perspectives éco., fermer nos marchés et instaurer un protectionnisme fort, ce n'est pas la solution, et l'ultra-libéralisme c'est surement la pire des solution...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 20 juin 2009, 20:01:00

Keynes evoquait la pertinence de la relance par la consommation ainsi qu'une intervention mesurée et pragmatique de l'Etat dans l'économie à une époque où la France n'était pas entrée dans la mondialisation sauvage...Aujourd'hui, de telles preconisations ne servent qu'à alimenter les importations et donc la croissance des pays étrangers mais hormis la dette n'a qu'un impact limité sur la croissance française et sur la création d'emplois....C'est pourquoi, à l'heure où nous parlons les idéologies n'ont plus cours.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 01 juil. 2009, 22:37:00

Oui, mais il y a toujours une idéologie dominante qui ressort d'une politique, en l'occurrence je pense que le néo-libéralisme est l'idéologie dominante du 21éme siècle. 

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 02 juil. 2009, 00:12:00

T'emballe pas, le XXIème siècle n'a que huit ans pour l'instant :D
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré