Le Keynésianisme

Vous souhaitez discuter d'Histoire, des institutions, des concepts, des faits historiques marquants et des hommes politiques de notre pays c'est ici
Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 02 juil. 2009, 09:51:00

Le neoliberalisme n'est qu'une mode qui ne durera pas longtemps au vu de ses conséquences desastreuses sur la prospérité des pays et le niveau de vie des travailleurs....Mais je rappelle, à l'attention de racaille, que le socialisme, le communisme et autre philosophie dirigiste est mort aussi, au vu des resultats desastreux qu'il a produit.

worldpeace
Messages : 568
Enregistré le : 02 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Alsace

Message non lu par worldpeace » 04 juil. 2009, 00:13:00

A ce que j'ai compris, ce qu'il faudrait, c'est baisser les impots des petites entreprises, augmenter les impots des grandes et relancer par la demande. Je suis keynésien si je dis ça ?

Et en plus, je suis pour la limitation du capital. Je suis plus keynésien du tout là par contre, ou bien ? icon_cheesygrin

Par ailleurs, vous savez, Keynes avait de drôles d'idées pour le monde, dans le genre "mondialiste".
Voir Proposals for an International Currency Union de Keynes

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 juil. 2009, 12:50:00

Effectivement, reduire les impôts des PME PMI qui sont les créatrices d'emplois et de richesses est une orientation à mettre en oeuvre, en revanche, je ne vois pas pourquoi il faudrait augmenter les prélèvements sur les grandes entreprises qui rehcerchent, elles aussi, l'attractivité fiscale et sociale des pays.

Ensuite, limiter la richesse ne me paraît guère utile, c'est plutôt que la reduction de la pauvreté qau'il convient de s'attaquer...Reussir et devenir riche n'est pas un crime !

Le mondialisme est une idéologie récente et destructrice, l'approuver ou ne pas l'approuver ne relève pas du keynesiannisme mais du bon sens.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 juil. 2009, 13:30:00

"Reussir et devenir riche n'est pas un crime !"

Ce n'est pas toujours le cas; la plus part de ceux qui sont devenus riches, il le sont devenus par le travail des autres.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 juil. 2009, 13:44:00

Certes....Mais cela signifie qu'ils fournissent un emploi aux autres qui en ont besoin !

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 juil. 2009, 14:10:00

Il ne faut pas se tromper ce n'est pas le patron qui nourrit ses salariés, mais les salariés qui engraisse le patron. Une entreprise peut tourner sans patron, mais un patron ne peut pas faire marcher une usine sans salariés.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 juil. 2009, 20:32:00

Georges, cette vision de lutte des classes et qui consiste à dresser les français les uns contre les autres est assez contestable.

Je me réjouis qu'il y ait, dans notre pays, des entrepreneurs qui fournissent du travail et participent à la création de richesse qui profite à tous....

Par ailleurs, effectivement, le patron a besoin de ses salariés mais ces derniers ne pourraient exister en l'absence d'entreprises, par conséquent nous avons besoin de tous pour relever le defi du redressement nationale et de la prospérité...C'est aux prix des efforts, de l'unité et de la cohesion que nous parviendrons à surmonter cette crise et non au travers de chicaillades ou de jalousie.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 juil. 2009, 20:44:00

Je ne suis pas d'accord, les salariés sont capable de faire fonctionner une entreprise sans avoir un patron.

L'unité, la cohésion, c'est bien mais enfin de compte, cela profite toujours aux mêmes. Non la création de richesse ne profite pas à tous.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 05 juil. 2009, 20:57:00

Une entreprise a besoin d'une vision à long terme et pour apporter les fonds, il y a besoin d'un investisseur...Par conséquent, il faut bien un dirigeant, quelqu'un qui prenne des risques sinon il n'y a pas d'entreprises...Evidemment, on peut tout nationaliser et rendre le pays peu attractif fiscalement, mais nous savons ce que cela donne !

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 05 juil. 2009, 22:18:00

"Evidemment, on peut tout nationaliser et rendre le pays peu attractif fiscalement, mais nous savons ce que cela donne !"

La simple nationalisation ne résoud pas le problème, c'est un simple changement de patron, on remplace un patron par un haut fonctionnaire, c'est l'erreur qu'ont commis tous les pays soi disant communistes. Je suis pour une socialisation des gros moyens de production et non leur nationalisation.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 juil. 2009, 12:45:00

Mais il faut bien, à un moment donné qu'il y ait un décideur qui fasse des choix en prenant des considerations de long terme si on veut se montrer capable de developper et de perenniser l'activité de l'entreprise.

La souplesse est évidemment necessaire et au final profitable à tous, le dirigisme aboutissant à la ruine et au manque de compétitivité.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 06 juil. 2009, 16:50:00

kpmpf a écrit :Le neoliberalisme n'est qu'une mode qui ne durera pas longtemps au vu de ses conséquences desastreuses sur la prospérité des pays et le niveau de vie des travailleurs....Mais je rappelle, à l'attention de racaille, que le socialisme, le communisme et autre philosophie dirigiste est mort aussi, au vu des resultats desastreux qu'il a produit.
Le socialisme n'est pas intrinsèquement dirigiste (les anars et les conseillistes par ex.). Ta conclusion est erronée.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 06 juil. 2009, 20:13:00

Le socialisme aboutit au dirigisme economique....Evidemment, leurs alliances avec les communistes ne peut que les conduire à de telles dérives !

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 06 juil. 2009, 21:26:00

Où es-tu aller chercher que le socialisme en lui-même (et non pas ses avatars réformistes dont dérivent aussi bien le bolchévisme que la social-démocratie) amenait systématiquement au dirigisme économique ? Difficile d'affirmer une telle chose étant donné la diversité des courants socialistes étant même parfois contradictoires. En ce qui me concerne, et comme je l'ai déjà dit, je n'ai jamais vu un anarchiste ou un conseilliste réclamer le dirigisme économique.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 juil. 2009, 12:48:00

Evidemment ne s'interesser qu'à sa petite personne sans se soucier du Bien Commun qui nous a été transmis par les luttes, les guerres et les efforts consentis par ceux qui nous ont précédé, il n'est pas necessaire effectivement de proner le dirigisme.

Mais plutôt que de se revendiquer adherent d'une idéologie, je préfère pour ma part constater la fin des idéologies d'une part et la nécessité d'adapter ses politiques aux réalités fluctuantes, cela s'appelle le pragmatisme.

Répondre

Retourner vers « Histoire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré