Baisse du nombre d'heures supplémentaire

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34066
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 21 mai 2009, 18:51:00

Bonjour,

Le nombre d'heures supplémentaires a diminué de près de 5% sur un an, a indiqué mercredi 20 mai l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss). Elles sont pourtant encouragées par un dispositif d'exonérations de charges financé par l'Etat, créé en octobre 2007, au lendemain de l'élection de Nicolas Sarkozy. Au total 165 millions d'heures supplémentaires ont été déclarées au premier trimestre, soit une baisse de 11% par rapport au dernier trimestre 2008. En outre, la part d'entreprises déclarant des heures supplémentaires est retombée à 38,8%, contre 41,8% au précédent trimestre.
Si globalement, le recours aux heures supplémentaires diminue, il coexiste parfois avec des mesures de chômage partiel elles-aussi soutenues financièrement par l'Etat, comme chez Renault ou Peugeot.


L'Acoss précise que le nombre d'heures supplémentaires est en recul dans presque tous les secteurs, mais en particulier dans l'automobile et la métallurgie. "Le secteur tertiaire est le moins touché avec une baisse de 2,2% sur un an, concentrée dans les secteurs du transport et des activités immobilières", selon l'Acoss. En revanche, "les activités informatiques, financières, d'assurance et la santé connaissent une nette hausse sur un an" des heures supplémentaires.
Au niveau des régions, les heures supplémentaires diminuent globalement partout, à l'exception de la Corse et de certains départements du Sud et d'Ile-de-France. Enfin, les entreprises de moins de 10 salariés sont "moins touchées par l'infléchissement du nombre total d'heures supplémentaires, probablement en raison d'une proportion plus importante d'entreprises restées à 39 heures", ajoute l'Acoss.


Mesure phare du célèbre "Travailler plus pour gagner plus", les salariés effectuant des heures supplémentaires sont exonérés de cotisations sociales et les entreprises bénéficient d'une déduction de charges. Pour le premier trimestre, un tel dispositif représente quelque 659 millions d'euros de manque à gagner en cotisation à la Sécu, montant entièrement compensé par l'Etat.
"Les trois quart des exonérations bénéficient aux salariés", rappelle l'Acoss. L'Etat paye les exonérations en versant à la Sécurité sociale les recettes de différentes taxes (boissons alcoolisées, contribution sociale sur les bénéfices). Comme les heures supplémentaires ne sont pas imposables sur le revenu, le coût total de cette mesure pour le budget de l'Etat est évalué à 4,4 milliards d'euros par an en régime de croisière.
Pour l'ensemble de l'année 2009, le gouvernement table sur environ 750 millions d'heures supplémentaires, autant qu'en 2008. Environ 4 salariés à temps plein sur 10 font des heures supplémentaires au moins une fois par an.

Qu'en pensez vous ? Effet de la crise ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 21 mai 2009, 19:00:00

Un échec de plus des "réformes Sarkozy"

Avatar du membre
artragis
Messages : 7939
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 21 mai 2009, 19:50:00

Georges a écrit : Un échec de plus des "réformes Sarkozy"
He bien moi je ne suis pas d'accord pour parler d'échec ni de réussite. Pour avoir l'un ou l'autre il aurait fallu comparer au comparable or la France est en crise, certes mais surtout elle est bien mieux protégée que lors dse dernières crises qui l'ont touchée. Ainsi on ne peut savoir si cela fait mieux ou non.
Maintenant, dans la théorie et aussi sûrement dans la pratique (puisque les PME font beaucoup d'heures sup) il est clair que ces exonération bilatéles (les patrons ne paient pas mais les employés non plus !) sont un sacré second souffle pour les PME ! et aussi un revenu non négligeable pour les salariés. ma mère est professeur en collège et grace à ses heures suplémentaires nous avons pu garder notre rythme de vie malgré la hausse des prix (un panier chez les discounter est passé de 80/90€ à 100/120€ et ce chaque semaine.


Selon moi, cependant cette réforme est nécessaire pour dynamiser la France. Même si elle colle à "remettre la France au travail" elle est cependant profitable à toutes les parties et met surtout la France dans une meilleure situation pour accepter les entreprises qui fuyaient les 35 H. Enfin, un ancien gauchiste portant mon prénom disait "laissons le temps au temps"
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 21 mai 2009, 20:04:00

L'excuse qui tue, entendue hier soir à la télévision : c'est pas de la faute de Sarkozy, c'est la faute à la crise !
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
artragis
Messages : 7939
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 21 mai 2009, 20:06:00

racaille a écrit : L'excuse qui tue, entendue hier soir à la télévision : c'est pas de la faute de Sarkozy, c'est la faute à la crise !
qui a donné cet excuse? pas moi. pourquoi tu postes ça ici ?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 21 mai 2009, 21:02:00

Ben je poste ça ici parce que c'est thématique. On parle du baisse du nombre des heures supp' et quelqu'un a dit sur le plateau de I Télé à ce propos que c'était la faute à la crise. Faut pas te sentir visé personnellement dès que je parle de la Sarkozie ;)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 mai 2009, 07:52:00

Vous êtes vraiment tordus. Les heures supplémentaires répondent à des besoins ponctuels de surchauffe  : en temps de crise, il y en a moins.

et une baisse de 5 %, cela veut dire que 95 % du nombre "habituel" est maitenu ce qui est énorme.

Qu'est-ce que Sarkozy a à faire dans cette histoire ? 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 22 mai 2009, 09:15:00

MPS, ne cherche pas à comprendre, c'est la faute à Sarkozy et c'est un échec de sa politique! C'est facile d'analyser les choses façon gaucho.
Image

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 mai 2009, 18:31:00

Tu as raison ! J'ai raté ma béarnaise, c'est la faute à Sarko, je vais voter pour ... au fond n'importe quoi, ils sont tous "contre" ...   icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 22 mai 2009, 19:16:00

Faut choisir... C'est la faute à la crise où c'est grâce à Sarko ? :)
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 23 mai 2009, 08:42:00

Depuis qu'on a dit aux français "c'est la crise", il se sont renfermés comme des autistes. La consommation a baissé, il est évident que les heures supplémentaires suivent. Je ne vois pas ce qu'il y a de sorcier ici. Comme le dit MPS, pourquoi ne pas parler de 95% restantes?
Image

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 23 mai 2009, 08:57:00

Georges a écrit :Un échec de plus des "réformes Sarkozy"
Bien oui, que voulez-vous, c'est encore lui qui a organisé la crise que nous subissons, il est fort le mec, il a mis la panique dans le monde entier, mais que certains gauchos sont idiots

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 23 mai 2009, 08:59:00

racaille a écrit :L'excuse qui tue, entendue hier soir à la télévision : c'est pas de la faute de Sarkozy, c'est la faute à la crise !
et aux personnes comme vous, capables que de critiques. au fait combien d'heures travaillez vous? si vous travaillez !

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 23 mai 2009, 09:01:00

mps a écrit :Vous êtes vraiment tordus. Les heures supplémentaires répondent à des besoins ponctuels de surchauffe  : en temps de crise, il y en a moins.
et une baisse de 5 %, cela veut dire que 95 % du nombre "habituel" est maitenu ce qui est énorme.

Qu'est-ce que Sarkozy a à faire dans cette histoire ? 
Vous savez, en France actuellement c'est surtout que nous sommes trop informés sur des chiffres et des sujets dont certains ne comprennent absolument rien, déjà, je ne comprends pas nos médias. dans le sujet ci-dessus, ils publient des chiffres, mais ne les expliquent pas. chacun ensuite extrapole suivant ses idées politiques.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 mai 2009, 18:06:00

Code : Tout sélectionner

Vous savez, en France actuellement c'est surtout que nous sommes trop informés sur des chiffres et des sujets dont certains ne comprennent absolument rien, déjà, je ne comprends pas nos médias. dans le sujet ci-dessus, ils publient des chiffres, mais ne les expliquent pas. chacun ensuite extrapole suivant ses idées politiques.
 
En effet, tout se tient ! Les français ne sont nullement informés, mais "agités" à longueur d'information, se résumant à des grèves ou des fermetures, quand l'immense majorité du secteur économique va bien (mais cà, ils ne le voient pas).

Ils ont donc l'impression perpétuelle de vivre la fin du monde, se victimisent, et sélectionnent leurs "ennemis" : le Président, les Ministres, la Justice, la Police, les immondes capitalistes, les horribles patrons :D :D :D

On affiche "crise" ? Ils cessent de consommer !
On affiche "changement" : ils descendent dans la rue.

Bien pratiques, ces petits robots :D  Mais ça les mène où ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré