Travailler à la maison pendant un arrêt maladie prolongé ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 mai 2009, 21:42:00

Code : Tout sélectionner

Cet amendement aurait pu d'abord être appliqué aux députés qui désertent l'hémicycle.
 
Il est clair que tu n'as aucune idée du travail de parlementaire.

Lequel passe évidemment beaucoup de temps dans sa circonscription, à l'écoute de ses électeurs et des problèmes qui les préoccupent.

Puis, il rentre dans son bureau, série ces problèmes, voit ce qu'il peut faire, prépare éventuellement des propositions de loi ou des interpellations.

Il participe alors activement à plusieurs commissions parlementaires, où se fait 99 % du travail des assemblées. Ce qui ne le dispense pas de aprticiper aussi à des réunions ad hoc convoquées par les Ministres pour étudier des réformes, etc.

L'hémicycle a donc un intérêt exclusivement théâtral, sauf votes importants. On s'y montre à la télé, on interpelle éventuellement le Ministre, et c'est tout.

Juger du travail d'un parlementaire à sa présence dans l'hémicycle, c'est aussi sot que d'estimer le travail d'un peintre à sa présence lors de la réceptionn des travaux ! 

Code : Tout sélectionner


Comme dirait Sarko, la France tu l'aimes ou tu la quitte(s). 
Pour Georges, qui n'en rate pas une, il y a longtemps que ma famille et moi avons quitté la France ! Depuis la Révolution française icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 28 mai 2009, 21:47:00

"Pour Georges, qui n'en rate pas une, il y a longtemps que ma famille et moi avons quitté la France ! Depuis la Révolution française"

Almors, je ne vois pas de quoi tu te mêle.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 29 mai 2009, 08:19:00

Super ! Alors, il faudrait respirer l'air des banlieues pour diagnostiquer le mal français ?
ta réponse en donne toute la mesure icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 29 mai 2009, 15:58:00

Merci pour la leçon, mps ... mais je n'ai nul besoin de consulter mon ami gueugueule pour connaître le travail d'un parlementaire.
quant à te permettre de porter un jugement sur mon intervention en la qualifiant de sotte, encore faudrait-il que la tienne ait été étayée par une rhétorique démonstrative, pour que tu puisses te poser en référence de quality intellectuelle, ce qui n'est pas le cas ... preuves en sont ces 2 exemples d'un flou très esthétique qui ne quantifie en rien le travail des députés : "beaucoup de temps" et "activement" :roll: ... à noter que lorsque Sarko pousse un coup de g..... en enjoigant fermement ses troupes à se bouger, ne serait-ce que pour faire voter les lois liberticides qui germent dans son petit cerveau, les députés laquais ne mettent pas "beaucoup de temps" pour participer "activement" aux séances de l'AN.

Ceci dit, puisqu'il semblerait que la plupart des députés ne considèrent pas leur fonction comme un engagement citoyen, mais plutôt comme un métier ( pas répertorié au Pôle emploi :mrgreen: ), et que Sarko gère la France comme une entreprise ( menée à la faillite :mrgreen: ), assister et participer aux réunions étant des clauses incluses dans leur contrat commercial, ils se doivent de les respecter. Sinon pourquoi et pour qui les débats de l'AN seraient-ils retransmis à la télé sur une chaîne publique ?
Pour conclure, ces messieurs-dames étant aidés par des assistants parlementaires qui bossent quasiment jour et nuit dans la coulisse, afin de leur débroussailler le travail, et de le mettre en forme, il serait intellectuellement malhonnête de faire passer les députés pour des bourreaux de travail.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 29 mai 2009, 17:21:00

Georges a écrit :
mps a écrit :Sinistre ! Si même une mesure aussi réellement sociale et conviviale fait des vagues, c'est à désespérer de l'avenir de la France.


Comme dirait Sarko, la France tu l'aimes ou tu la quitte.

C'est pas Sarko, mais De Villier qui a sorti ça. Même si je deteste ce type, c'est la seule phrase intelligente qu'il aie sorti de sa vie.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Audrey
Messages : 204
Enregistré le : 14 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : France

Message non lu par Audrey » 29 mai 2009, 17:29:00

Salut,
racaille a écrit :Il faut voir le contexte, et aussi le pourquoi de cet amendement. Le contexte c'est les élections, le pourquoi c'est la fameuse tactique du "good cop bad cop" avec Lefebvre dans le rôle du méchant et le reste de l'UMP dans le rôle du gentil parti social qui aime les salariés.
Racaille tu penses pas que Lefebvre ait pu agir en sa conscience ? Tu penses que c'était calculé de la part du gouvernement ? Pour ce faire passer pour des "gentils" 

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 29 mai 2009, 20:37:00

Si bien sûr, c'est exactement ce que j'ai dit en fait ;)

Le "good cop bad coop" c'est dans les séries policières US, deux inspecteurs se mettent ensemble pour cuisiner un suspect. Y'en a un qui joue le méchant, qui fout des claques et menace. L'autre offre une cigarette, apporte un café, met le suspect à l'aise par contraste pour le faire passer à table.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 30 mai 2009, 06:30:00

Code : Tout sélectionner

Merci pour la leçon, mps ... mais je n'ai nul besoin de consulter mon ami gueugueule pour connaître le travail d'un parlementaire. 
quant à te permettre de porter un jugement sur mon intervention en la qualifiant de sotte, encore faudrait-il que la tienne ait été étayée par une rhétorique démonstrative, pour que tu puisses te poser en référence de quality intellectuelle, ce qui n'est pas le cas ... preuves en sont ces 2 exemples d'un flou très esthétique qui ne quantifie en rien le travail des députés : "beaucoup de temps" et "activement"  :roll:  ... à noter que lorsque Sarko pousse un coup de g..... en enjoigant fermement ses troupes à se bouger, ne serait-ce que pour faire voter les lois liberticides qui germent dans son petit cerveau, les députés laquais ne mettent pas "beaucoup de temps" pour participer "activement" aux séances de l'AN. 

Ceci dit, puisqu'il semblerait que la plupart des députés ne considèrent pas leur fonction comme un engagement citoyen, mais plutôt comme un métier ( pas répertorié au Pôle emploi  :mrgreen:  ), et que Sarko gère la France comme une entreprise ( menée à la faillite  :mrgreen:  ), assister et participer aux réunions étant des clauses incluses dans leur contrat commercial, ils se doivent de les respecter. Sinon pourquoi et pour qui les débats de l'AN seraient-ils retransmis à la télé sur une chaîne publique ? 
Pour conclure, ces messieurs-dames étant aidés par des assistants parlementaires qui bossent quasiment jour et nuit dans la coulisse, afin de leur débroussailler le travail, et de le mettre en forme, il serait intellectuellement malhonnête de faire passer les députés pour des bourreaux de travail. 
Un député qui n'est pas constamment sur le terrain dans sa circonscription ne le reste pas longtemps. Pas besoin d" rhétorique démonstrative" (ah le goût francemard pour les belles phrases !) pour comprendre que le travail se fait soit dans la circonscription, soit en commission, soit dans la préparation de propositions de loi.

Autrement dit, quand le vote vient à l'Assemblée, les carottes sont cuites pour peu que la majorité soit en nombre suffisant, ce dont on s'assure évidemment.

De plus en plus, les Assemblées (utilement retransmises, et que je regarde régulièrement) permettent accessoirement à l'opposition de sortir de petits lieux communs belliqueux, et aux Ministres interpellés de doner une autre idée de leur formidable travail que ce que la presse omet de dire ...

J'admire ta dissertation où la "conclusion" signale l'existence, à côté de chaque parlementaire, d'UN attaché. Lequel passe une grande partie de son temps à répondre aux courriers divers et variés, à préparer les dossiers, et ne se crève qu'à due concurrence du travail de son parlementaire : si le premier ne fout rien, comme tu le suggères, le second se tourne les pouces, forcément icon_biggrin

Bref, l'Assemblée mérite la présence des parlementaires, bien entendu, mais ne représente en rien leur travail.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 31 mai 2009, 20:14:00

Un député qui n'est pas constamment sur le terrain dans sa circonscription ne le reste pas longtemps. Pas besoin d" rhétorique démonstrative" (ah le goût francemard pour les belles phrases !) pour comprendre que le travail se fait soit dans la circonscription, soit en commission, soit dans la préparation de propositions de loi.
Autrement dit, quand le vote vient à l'Assemblée, les carottes sont cuites pour peu que la majorité soit en nombre suffisant, ce dont on s'assure évidemment.

Merci d'abandonner ce ton condescendant sinon, considérant mon "goût francemard pour les belles phrases", je me verrais contrainte de sortir la grosse artillerie. 8-)

La plupart des députés ne sont proches des citoyens qu'en périodes d'élections, mais les français étant des "veaux", dixit le grand Charles, la couleur politique de l'AN est toujours calquée sur celle de la présidence, donc il suffit généralement d'être dans la bonne mouvance pour être élu, et réélu.

Quant au travail des députés, si leur tambouille avait été cuite à point, il y a belle lurette que les amendements "cavaliers" (voir sur gueugueule ou autre), qui sont des armes anti-démocratiques auxquelles Méhaignerie s'était mollement attaqué, n'auraient plus cours.

De plus en plus, les Assemblées (utilement retransmises, et que je regarde régulièrement) permettent accessoirement à l'opposition de sortir de petits lieux communs belliqueux, et aux Ministres interpellés de doner une autre idée de leur formidable travail que ce que la presse omet de dire ...


Résumé partial d'une séance parlementaire qui te sert de prétexte pour discréditer la gauche, et qui te situe à droite. Ceci dit, puisque tu sembles déjà connaître le jeu des acteurs, le scénario et la fin du film, libre à toi de rester scotché devant ton écran ... d'autant que c'est le contribuable français qui offre la séance de cinéma.

J'admire ta dissertation où la "conclusion" signale l'existence, à côté de chaque parlementaire, d'UN attaché. Lequel passe une grande partie de son temps à répondre aux courriers divers et variés, à préparer les dossiers, et ne se crève qu'à due concurrence du travail de son parlementaire : si le premier ne fout rien, comme tu le suggères, le second se tourne les pouces, forcément
Sophisme en réponse à un sophisme, "si le premier ne fout rien", c'est que le second fait tout le boulot. :)

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Message non lu par Gis » 31 mai 2009, 20:39:00

Bonsoir,


mps, Garance - pourquoi ne pas créer un sujet sur le thème : le travail du parlementaire, cela pourrait être intéressant.. par contre le sujet est ici "travailler à la maison pendant un arrêt maladie". Je sais bien que cette idée n'a pas été retenue, mais si vous pouviez y revenir malgré tout. Merci

à plus

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 31 mai 2009, 22:12:00

Alors disons que les parlementaires sont souvent malades, et comme ce sont de bons français, il travaille à la maison, et ne sont guéri qu'au moment des élections pour serrer des mains sur les marchés.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 31 mai 2009, 23:06:00

Bonjour,

Voici les quelques de mots de M.Hollande, il estime que la "proposition cocasse" de "travailler lorsqu'on est en congé" défendue par le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre n'est pas seulement une "provocation" mais une "anticipation".
Il ajoute, cette "provocation n'est pas une maladresse, un impair ou une farce, c'est une anticipation" et "nul ne pourra dire qu'il n'a pas été prévenu".

Vous en pensez quoi ? pourrait on voir cette loi plus tard ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8616
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 01 juin 2009, 02:13:00

Oui, je pense qu'on risque de revoir revenir cette idée régulièrement dès que ce sera l'occasion. Comme le travail dominical.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 01 juin 2009, 06:24:00

politicien a écrit : Voici les quelques de mots de M.Hollande, il estime que la "proposition cocasse" de "travailler lorsqu'on est en congé" défendue par le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre n'est pas seulement une "provocation" mais une "anticipation".
Pauvre Monsieur Hollande ! que lui importe de dire n'importe quoi et de désinformer les gens, du moment qu'on parle de lui.


Que lui importe aussi d'expliquer au contraire qu'un salarié incapable de se rendre au travail pourrait justement ne pas devoir se mettre en congé, ce qui est touours financièrement préjudiciable.

Que lui importe qu'un type frappé d'une maladie de longue durée se morfonde dans un ennui préjudiciable, coupé de tous liens sociaux, quand il pourrait garder une meilleure image de lui, des contacts avec ses collègues, etc.

Que lui importe que ce genre de "travail", totalement facultatif bien entendu, représente une charge supplémentaire pour l'entreprise, considérée comme du "welfare" et géré avec une véritable solidarité (le collègue proche qui passe déposer ou reprendre un petit travail, le service qui demande à l'épouse si le collègue a assez ou trop de travail, etc.

Non. Mr Hollande dépose son étron et s'en va rassuré icon_evil

Mais, comme je l'ai déjà dit, tout le monde s'en fout ! Rien ni personne ne peut empêcher un patron d'avoir ce genre de geste de considération, plutôt que de faire une croix sur un collaborateur, sous prétexte qu'il a une jambe dansle plâtre.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré