Nicolas Sarkozy nuance sa position sur les 35h

Venez discuter de l'actualité politique.
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 25 mai 2009, 22:53:00

Bonjour,

Janvier 2008 : grande conférence de presse de Nicolas Sarkozy. Une journaliste demande alors au chef de l'Etat s'il souhaite que "cette année soit celle de la fin des 35 heures". Réponse sans ambages du président : "pour dire les choses comme je les pense, oui". Le Premier ministre François Fillon enfonce le clou quelques heures après, en déclarant à l'Assemblée nationale que les 35 heures sont "l'une des erreurs économiques et sociales les plus graves qui aient été commises dans notre pays depuis 25 ans".

Mai 2009 : les 35 heures sont toujours là.
En un peu plus d'une année, Nicolas Sarkozy semble avoir eu une relation amour-haine face à la réduction de la semaine de temps de travail, fixée par le gouvernement socialiste de Lionel Jospin en 1997. Mardi 19 mai à Urmatt le Président disait  "Le problème n'est pas les 35 heures en soi. Le problème, c'est qu'elles aient été imposées au pays, seul dans le monde"
Le 29 novembre, Nicolas Sarkozy intervenait à la télévision pour expliquer la réforme du temps de travail :
"La question pour moi n'est pas de supprimer les 35 heures, mais d'arriver au plein emploi, je ne veux pas revenir sur un acquis social"

La durée légale reste toujours en effet identique à celle décidée en 1997, même si de grandes facilités de dérogations ont été instaurées : avec des heures supplémentaires, exonérées de cotisations et d'impôts sur le revenu. La loi sur le temps de travail donne pratiquement toute latitude aux entreprises pour augmenter et organiser le temps de travail, sous réserve d'un accord avec les syndicats ou représentants du personnel.

Paradoxalement la crise économique a remis au goût du jour la réduction du temps de travail : les jours de RTT ont permis dans un premier temps à beaucoup d'entreprises de retarder licenciements ou chômage partiel, même s'ils n'ont pas tous été évités.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 25 mai 2009, 23:27:00

J'en pense que c'était trop beau pour durer. Les français aiment les 35 heures mais Nicolas Sarkozy n'aime pas les 35 heures. Bilan : il n'y aura plus de 35 heures. C'est ce qu'on appelle une grande leçon de démocratie ! icon_mrgreen
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34138
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 25 mai 2009, 23:55:00

Bonjour,

Racaille à vrai dire je n'ai pas comprit ton message là, en 2008 Nicolas Sarkozy souhaitait mettre fin au 35h "cette année soit celle de la fin des 35 heures". et en mai 2009 il a dit "La question pour moi n'est pas de supprimer les 35 heures, mais d'arriver au plein emploi, je ne veux pas revenir sur un acquis social"
Alors tu as peut être mal comprit, ou alors c'est ce que tu penses mais dans ce cas pourrais tu développer ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 25 mai 2009, 23:59:00

Ouais t'as raison j'ai mal lu icon_cool

Ceci dit je pense que la crise ne fait que retarder l'échéance de la mort de cette loi. Il n'y a pas de sympathie envers les 35 heures dans le camp de la majorité. Regarde comment en parlent les partisans de l'UMP, du MPF et un FN sur les forums politiques et dans les journaux.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Norbert
Messages : 1520
Enregistré le : 05 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Message non lu par Norbert » 26 mai 2009, 08:34:00

Sarkozy a toujours parlé d'un aménagement de la loi Aubry (heures supplémentaire, fin des restrictions,...) mais jamais de sa suppression.
Image

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 mai 2009, 08:49:00

Les 35 heures sont une grosse connerie démagogique qui a fait augmenter le chômage.

Ceci dit, il faut permetre aux gens qui le souhaitent de dépasser ce temps de travail, pas de remettre les braillards dans la rue icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 mai 2009, 12:07:00

Sur les 35H, les promesses qu'il avait faite durant la campagne présidentielle et qui comptait revaloriser le travail ont été trahies.

Outre le maintien de 35H, son detricotage s'est traduit par une complexification du code social d'une part, l'oublides temps parties qui aimeraient déjà pouvoir percevoir un salaire mensuel sur la base de 35H, sans parler d'un coût budgetaire qui ne s'est pas traduit pas la création d'une activité supplémentaire qui aurait crée des emplois.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 27 mai 2009, 15:37:00

Sur les 35H, les promesses qu'il avait faite durant la campagne présidentielle et qui comptait revaloriser le travail ont été trahies.
ha bon? je rappelle ses promesses : assouplir les 35 heures par l'exhonération des heures supplémentaires et leur meilleure rémunaration
permettre à ceux qui le veulent de travailler la nuit voir le dimanche sur la base d'une meilleure rémunaration (regarde la réforme du frêt par exemple)

Comme tu le vois, alors que je rejoins Norbert, cette fois-ci, c'est en apportant des exemples de ce que j'avance alors que tu ne fais que rabacher une "trahison" sur tous les poles alors que tu ne présentent ni les pôles ni les faits traîtres.
Outre le maintien de 35H, son detricotage s'est traduit par une complexification du code social d'une part, l'oublides temps parties qui aimeraient déjà pouvoir percevoir un salaire mensuel sur la base de 35H, sans parler d'un coût budgetaire qui ne s'est pas traduit pas la création d'une activité supplémentaire qui aurait crée des emplois.
en traduisant en quelque chose de compréhensible et d'argumenté ça donne?
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 mai 2009, 20:44:00

Il eût fallu supprimer les 35H et revaloriser le travail par la reduction des prélèvements obligatoires.

Concrètement, c'était vers cela que les electeurs UMP attendaient et pas un système qui coutait extrêmement cher pour le budget de l'Etat sans accroître le pouvoir d'achat global.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 28 mai 2009, 02:42:00

mps a écrit : Les 35 heures sont une grosse connerie démagogique qui a fait augmenter le chômage.

Ceci dit, il faut permetre aux gens qui le souhaitent de dépasser ce temps de travail, pas de remettre les braillards dans la rue icon_biggrin

C'est le patron qui va proposer des heures sup. à son employé, et non l'inverse (l'employé ne décrète pas qu'il va faire des heures sup.) tout dépend des fluctuations de l'activité économique de l'Entreprise. Donc, dans les 3/4 du temps ceux qui souhaitent faire des heures sup. ne le peuvent pas...


PS: Les 35h ont créées à court terme environ 200000 emplois. à contrario les heures sup. en supprime.

Ce qu'on oublie assez vite de dire, c'est que le projet des 35h était assortis de l'annualisation des heures travail (la flexibilité par excellence)  comme quoi, en contrepartie le ps fut opbligé de céder aux caprices du patronnat...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 mai 2009, 10:06:00

Les 35H étaient une mesure dirigiste et inutile compte tenu qu'avant l'annonce d'une telle loi, les 35h de travail par semain existait à travers le temps partiel.

Des negociations de branche pourraient ainsi favoriser des horaires flexibles en fonction de l'activité économique d'une part et de la volonté du salarié d'effectuer des heures sup ou non.

Evidemment, c'est l'activitié qui crée l'activité à long terme mais l'usine a gaz créee par le Gouvernement n'atteindra jamais les objectifs présidentiels de créer de l'emplois afin de reduire le chômage.....

Et la crise présente l'avantage d'effacer, du moins temporairement, aux yeux de l'opinion, les errements et les erreurs prises par la majorité.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 mai 2009, 15:41:00

Je ne vois ni "usine à gaz", ni erreurs du gouvernement.

Simplement un tout petit pas vers ce qui marche très bien dans les autres pays de l'UE.

Aucun pays n'est passé aux 35 heures.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 28 mai 2009, 17:38:00

à contrario les heures sup. en supprime.
ha bon? comment font-elles pour en supprimer??? A oui, c'est vrai, elle ralentissent leur création donc forcément elles suppriment. Mais après tout, le français c'est une langue où dire oui c'est comme dire non et vice versa hein. Tout le monde a compris ce que tu voulais dire. Tout le monde sais très bien que quand tu dis "supprimer" tu entends "ralenti leur création". Là où Norbert voit de la propagande gauchiste partout, hé bien on peut pas nier qu'elle est présente sur beaucoup de front, ce que tu dis en est un bel exemple.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 mai 2009, 20:30:00

Non mps,

La reforme Sarkozy n'a fait que complexifier le système, au dire des chefs d'entreprises qui ne comprennent pas toujours ce mécanisme ruineux pour les caisses de l'Etat et insuffisant à la relance globale du pouvoir d'achat et donc de l'activité.

La suppression de ce carcan aurait debouché sur des negociations de branches, secteurs par secteurs qui auraient été autrement plus profitables à l'ensemble de l'économie...Mais encore une fois, la politique économique ne peut être saucissonée et nécessite donc un plan coherent et construit...Et cela va à l'encontre de la personnalité de Sarkozy qui est brouillon et agité.

Répondre

Retourner vers « L'actualité politique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré