L'europe Fédérale mais c'est quoi ?

Venez parler des élections européennes qui se passeront en juin
Verrouillé
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34022
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 26 mai 2009, 13:50:00

Bonjour,   Depuis quelques semaines, on entend à la télé "l'europe fédérale", mais ça serait quoi cette europe ?   On désigne par fédéralisme européen le courant politique visant la construction d'une Europe fédérale. Il se distingue des courants confédéralistes (appelés parfois "unionistes"), partisans d'une simple coopération inter-étatique, en cela qu'il considère que l'union de l'Europe n'a de sens que par l'exercice en commun de la souveraineté au niveau européen et par la création d'une autorité politique européenne issue d'un processus démocratique. Les organisations se réclamant du fédéralisme européen ont eu une influence significative entre 1945 et la création des Communautés européennes, et moindre depuis.  Pour l'UEF (Union des Fédéraliste Européens) le fédéralisme c'est :   un modèle de gouvernance assurant une efficience dans un cadre démocratique  - une division du pouvoir politique entre les niveaux de gouvernement afin de trouver la meilleure combinaison entre démocratie et effictivité.    - un système de gouvernance multiple pour que les décisions prises, le soient au meilleur niveau, ce qui veut dire favoriser une décentralisation à défaut d'une centralisation trop poussée.  - une théorie de la légitimation politique. Chaque niveau de gouvernance doit avoir un lien direct avec les citoyens et leurs intérêts, intérêts qui doivent être représentés au niveau central.  - une approche du haut vers le bas des politiques publiques pour une société basée sur le principe de subsidiarité, où les décisions doivent être prises de manière transparente et aussi proche des citoyens que possible.  - un combat pour protéger le pluralisme et les droits fondamentaux des individus contre un gouvernement tout puissant.  - une vision des choses  qui implique que la démocratie et la règle de droit doit s'appliquer entre les Etats mais cela aussi bien à l'intérieur de ces derniers.   Pour Olivier Ferrand, président-fondateur de Terra Nova, fondation "progressiste" rassemblant experts et personnalités de gauche, mais aussi des écologistes, des proches de François Bayrou et même des entrepreneurs sarkozystes. Ancien collaborateur de Lionel Jospin et de Romano Prodi (à la Commission européenne) Il vient de publier «L'Europe contre l'Europe» où il estime qu'une Europe politique fédérale et démocratique est à portée de main.  Pourquoi le Parlement européen serait-il appelé à jouer un rôle central dans ce basculement?

O.F. Pour passer à l'Europe politique fédérale, il manque un gouvernement démocratique. Nous avons un Sénat, le Conseil des ministres ; une Assemblée, le Parlement européen. Mais le cœur du système n'est pas démocratique. La Commission européenne est un exécutif technique qui n'est pas responsable devant les citoyens européens.

Que l'on vote à droite ou gauche lors des prochaines élections, le Président de la Commission restera Juan-Manuel Barroso à la tête d'un gouvernement d'experts, ce qui est un déni démocratique et le problème principal de l'Europe d'aujourd'hui. Le Parlement européen doit devenir le bras armé, le moteur de l'Europe fédérale. Le Traité de Lisbonne lui en donnera la possibilité avec le droit d'investiture du Président de la Commission.   Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 26 mai 2009, 19:00:00

Assez d'accord avec le programme sauf sur ça :
- une approche du haut vers le bas des politiques publiques pour une société basée sur le principe de subsidiarité, où les décisions doivent être prises de manière transparente et aussi proche des citoyens que possible.
A croire que ce parti n'a pas compris l'essence du fédéralisme. Pour qu'il soit réellement démocratique dans le sens d'un peuple souverain, alors la politique publique doit aller du bas vers le haut, de la périphérie vers le centre.

A part ça, je suis assez content de voir que l'idée fédéraliste de remettre la commission européenne à sa place. Je ne savais pas qu'il existait une telle liste, maintenant je me tâte pour mon vote... Leur combat me semble extrêmement pertinent : si l'on veut un vrai changement il faut déjà commencer par changer les institution étant donné que là réside le problème. Il type interrogé a vraiment raison de rappeler ça :

[/quote]Que l'on vote à droite ou gauche lors des prochaines élections, le Président de la Commission restera Juan-Manuel Barroso à la tête d'un gouvernement d'experts, ce qui est un déni démocratique et le problème principal de l'Europe d'aujourd'hui.[/quote]

Et en plus, cerise sur le gâteau, je vois que c'est une liste type "front républicain" qui mélange des gauchistes et des umpistes. Cette diversité est la preuve qu'il y a bien un problème technique dans le mode d'organisation de l'Europe, que ce n'est pas une question purement idéologique.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 30 mai 2009, 16:42:00

Je suis tout à fait d'accord avec racaille.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 30 mai 2009, 17:31:00

Bon en fait je pense que le gros problème de cette liste c'est qu'elle va faire genre 0,14% à tout casser... Voter pour eux est aussi inutile dans le fond que de voter pour le PS mais pour d'autres raisons :)

Dommage que ce genre de parti n'ait pas eu la possibilité de s'exprimer dans les grandes émissions politiques, comme celle d'Arlette chabot par exemple. Une fois de temps à autre ça ne peut pas faire de mal de donner la parole à un fédéraliste, au moins histoire que les gens sachent que ça existe...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
Bastien Vert
Messages : 752
Enregistré le : 01 déc. 2008, 00:00:00
Localisation : Toulouse

Message non lu par Bastien Vert » 01 juin 2009, 23:43:00

Et puis y'a plein de listes qui sont pour l'Europe fédérale pourquoi une de plus?

Verrouillé

Retourner vers « Election Européenne 2009 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré