La crise économique devenue sociale ?

Venez discuter et débattre de l'actualité économique
pierre30
Messages : 8759
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 27 juil. 2009, 14:33:00

Je crois qu’il n’y a pas de bonne économie de droite et de bonne économie de gauche. Si celle de droite consiste à favoriser les riches et celle de gauche à favoriser les moins riches alors il s’agit d’égoïsmes de part et d’autre. Ainsi, les décisions les plus radicales sont économiquement inefficaces car elles créent des tensions sociales.
Le choix politique doit viser à améliorer le sort DU PLUS GRAND NOMBRE tout en réduisant les écarts qui existent parmi les français. Les plus riches et les plus pauvres sont des cas particuliers. Pour les cas particuliers, un gouvernement prend des mesures particulières qui ne correspondent pas à une stratégie globale.

Un gouvernement efficace en matière d’économie est forcément impopulaire car les réformes défavorisent toujours certaines personnes à court terme (riches ou moins riches). Pour limiter cette impopularité, il utilise la communication. Le risque est quelle tienne lieu de politique.

En début de mandat, Nicolas Sarkozy a dit utiliser l’ « ouverture » pour mener à bien les réformes validées par le plus grand nombre d'électeurs. C’est une tactique intelligente et légitime dans un pays démocratique.

Actuellement je crois qu’il a revu ses ambitions nettement à la baisse et qu’il cherche avant tout à durer. Ou bien est-ce que les français ne peuvent pas supporter plus de changements ?

Le but d’un gouvernement ne devrait pas être de durer et de viser un deuxième mandat.

L’alternance est un choix que font les électeurs. Ce choix ne doit pas être fait entre des groupes politiques sans programme réel, sinon il ne s’agit pas de choix.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 juil. 2009, 14:38:00

Pierre, je partage ton avis sur le fait qu'il convient que la politique économique réponde au souci d'améliorer la situation du plus grand nombre.

En revanche, je conteste la pertinence de ta caricature qui laisse penser que l'économie de droite vise à amméliorer le sort des plus riches quand celles de gauche vise à améliorer celui des moins riches.

Je suis de droite et loin d'être riche, cela dit, ma culture économique et historique me permettent d'affirmer que la prise en consideration des moins riches n'est pas du monopole de la gauche !

pierre30
Messages : 8759
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 27 juil. 2009, 14:56:00

Il s'agissait justement d'une caricature ... proche de la réalité. Quand je lis les positions du NPA, je n'ai pas l'impression qu'elles visent à améliorer le sort économique du plus grand nombre. A droite, c'est la même chose lorsque je lis les programmes de certains partis extrémistes qui flattent les "gagnants" tout en méprisant les "perdants".

Je ne considère pas que les partis comme le PS et l'UMP sont extrémistes. Même si parfois leurs discours cherchent à séduire les extrêmes. Dans ce cas je désapprouve car la politique ne doit pas flatter les énervés. Son but est de donner une cohésion à la société et de lui proposer des vrais choix.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 juil. 2009, 15:08:00

Certes, tout dépend ce que tu appelles les extrêmes.

En France, les formations politiques se montrent pour la plupart respectueuses du droit, de la démocratie en respectant la volonté que les électeurs expriment.

pierre30
Messages : 8759
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 27 juil. 2009, 15:44:00

Les formations se montrent respectueuses du droit. C'est juste. De toute façon, elles n'ont pas le choix. Pour le contenu de leurs discours, c'est affaire d'opinion : les plus énervés ayant le droit de vote (ce qui est normal), il est donc naturel qu'ils soient également représentés par des partis politiques.

Ensuite, je fais part de mon sentiment et non du contenu de la constitution. Certains partis que j'appelle extrémistes, si ils arrivaient au pouvoir, seraient en mesure de modifier la loi et pourquoi pas la constitution. Ils le feraient probablement conformément à ce qu'ils considèrent comme l'intérêt de l'état, ou de la société ou de leurs électeurs, ou d'une classe sociale. Cela est le jeu démocratique et je considère que c'est le risque à courir si on veut respecter la liberté d'opinion. De toute manière les électeurs auraient validé leur programme.

J'en reviens aux situations habituelles : la constitution ne précise pas que les partis doivent présenter un programme et doivent respecter ce programme lorsqu'ils arrivent au pouvoir. Pour ma part, je pense que c'est ainsi que les choses devraient se passer pour que les choix effectués par les électeurs soient respectés. Je comprends qu'un gouvernement doit composer avec les évènements, mais cela doit être fait dans l'intérêt de la société et jamais dans l'intérêt des personnalités politiques.
Si un parti au gournement n'est plus en mesure d'appliquer la politique qu'il a annoncée, alors il devrait convoquer de nouvelles élections car la France ne peut se permettre de perdre du temps.

C'est juste mon avis.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 27 juil. 2009, 19:27:00

C'est bien pour cela que je suis partisan de consulter les français par référendum sur de grands sujets qui touchent à la Constitution et à l'avenir de la France.

Evidemment, l'Assemblée Nationale, si elle devient un jour véritablement representative, pourra aussi se prononcer et se determiner, par consensus politique, sur des sujets de politiques budgetaires, économiques, sociales....

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 juil. 2009, 11:35:00

Mieux vaut des millions d'avis farfelus qu'une véritable étude des dossiers ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 28 juil. 2009, 11:46:00

mps a écrit :Mieux vaut des millions d'avis farfelus qu'une véritable étude des dossiers ?
 Tu souhaiterais peut-être supprimer tous les élus et que la France soit dirigée par un seul : Sarkozy, entouré de commissions d'experts, c'est un peu léger comme démocratie, mais il est vrai que tu préférais la France dirigée par "un bon roi".

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 juil. 2009, 12:29:00

mps, les avis farfelus sont ceux qui ont porté Sarkozy à la Présidence de la République ? C'est donc le roi des farfelu ?

Merci de ta confidence qui démontre à quel point tu méprises le peuple !

pierre30
Messages : 8759
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Message non lu par pierre30 » 28 juil. 2009, 15:23:00

Je ne suis pas un fan des référendum. Ils sont efficaces lorsqu'une orientation globale doit être prise. Par exemple, le referendum pour la constitution européenne a été (à mon avis) de grande qualité. Il a permis d'exposer les enjeux, puis les gens ont décidé ...
Pour les décisions plus techniques, comme le vote du budget, je pense que les parlementaires sont compétents.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 28 juil. 2009, 17:45:00

Tu souhaiterais peut-être supprimer tous les élus et que la France soit dirigée par un seul : Sarkozy, entouré de commissions d'experts, c'est un peu léger comme démocratie, mais il est vrai que tu préférais la France dirigée par "un bon roi".
Tout au contraire, je suis très attachée à nos démocraties parlementaires.

Ce sont ceux qui veulent des referendum qui veulent supprimer tout rôle aux élus ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 28 juil. 2009, 19:29:00

Je suis pour que l'on utilise plus souvent le référendums, cela rendrait notre systéme un peu plus démocratique, il en a besoin, car en ce moment la plus part des élections ne se faisant pas à la proportionnelle environ 30 à 40% des Français ne sont pas représentés au parlement, comme au sénat.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 28 juil. 2009, 20:52:00

Attaché aux démocraties parlementaires...Cela revient donc à dire que tu es favorables à la proportionnelles afin que l'ensembles ds opinions politiques de la sociét&é française puissent s'exprimer et se faire entendre de la part des élites ?

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 28 juil. 2009, 21:04:00

Biensûr, je suis pour la proportionnelle.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 29 juil. 2009, 00:03:00

Ma question s'adresse aussi et surtout à mps qui considère que les français étant imbeciles, ils puissent élires des élus compétents pour traiter les dossiers !

Répondre

Retourner vers « Economie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré