Qu’est-ce que le temps?

Vous souhaitez parler des problèmes de religion dans notre pays ou parler de philosophie c'est içi
Répondre
Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 28 mai 2009, 02:00:00

Qu’est-ce que le temps?
   
Le temps existe-t-il vraiment ou n’est-ce qu’une illusion?

Le Temps est-il seulement un concept ou s’agit-il de quelque chose d’indépendant de la pensée?
S’il n’y avait pas d’événements, le Temps existerait-il quand même?
Si le temps s’écoule comme une rivière, pouvons-nous voyager dans le Temps?
Il s’agit d’un concept difficile à saisir et les opinions sont très diverses. La question du Temps est liée à celle de l’Espace.


Voici les réponses de quelques philosophes :


[table cellpadding="0" cellspacing="0" border="1" width="100%"][tr][td valign="middle" width="130"] Augustin
[/td][td valign="middle" width="452"] Saint Augustin, reconnaissant la difficulté de la question, dit ces phrases restées célèbres : «Qu’est-ce que le temps? Si personne ne me le demande, je sais ce que c’est. Si je veux expliquer à celui qui me le demande, je ne sais pas».
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Thomas d’Aquin
[/td][td valign="middle" width="452"] Saint Thomas d’Aquin ne considérait pas le temps comme une constante absolue. Il suggérait le fait que le temps existe différemment pour Dieu et pour nous.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Newton
[/td][td valign="middle" width="452"] Newton défend une théorie d’un temps absolu. Il considère le temps comme une chose réelle dotée de sa propre existence, une sorte de réceptacle pour tous les événements, qui existe par dessus et au-delà des choses qu’il contient.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Leibniz
[/td][td valign="middle" width="452"] Leibniz refuse la théorie de Newton selon laquelle le temps est une chose réelle en soi. Pour lui, le temps est seulement la succession ordonnée des événements. L’idée d’un temps vide, un temps sans événement, est tout simplement dénudée de sens.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Berkeley
[/td][td valign="middle" width="452"] Berkeley adopte une approche relativiste. Il pense que le temps en soi n’existe pas et qu’il n’est rien d’autre qu’une propriété de nos idées. Certaines de nos idées ont lieu avant d’autres, certaines ont lieu simultanément. Sans idées, il n’y aurait pas de temps.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Kant
[/td][td valign="middle" width="452"] Kant pense que le temps est un mode de perception et non un attribut du monde physique. Pour lui, l’esprit impose le temps à toutes nos expériences. Les choses en soi n’ont aucune propriété temporelle.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Nietzsche
[/td][td valign="middle" width="452"] Nietzsche adopte le point de vue des anciens selon lequel le temps est un cycle d’événements en perpétuelle répétition.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Einstein
[/td][td valign="middle" width="452"] Pour Einstein, l’espace et le temps sont une seule chose, l’espace-temps, et non les deux. L’espace-temps est une structure à quatre dimensions dans laquelle tous les événements ont lieu. Il pense que les événements eux-mêmes ne sont pas dotés des valeurs absolues de durée temporelle ou de séparation spatiale — celles-ci dépendent du mouvement de l’observateur —, mais il soutient que les intervalles espace-temps entre les événements sont absolus.
[/td][/tr][tr][td valign="middle" width="130"] Reichenbach
[/td][td valign="middle" width="452"] Reichenbach, positiviste logique, insiste sur l’importance de la convention dans l’étude du temps. Lorsque nous adoptons un certain type d’horloge pour la physique, il s’agit d’une convention. Il est impossible de découvrir si l’horloge reste à l’heure ; nous assumons simplement que c’est le cas.
[/td][/tr][/table]


Qu'en pensez vous?




Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 28 mai 2009, 16:33:00

Quelques commentaires en vrac :

- La conception du temps était au départ philosophique, elle est devenue progressivement scientifique. Les personnages historiques cités dans le tableau ci-dessus qui ont vécu avant Einstein ne connaissaient pas encore la relation étroite entre le temps et l'espace. C'est un désavantage certain sur la voie de la vérité.

- A noter quand même que Berkeley, dans le tableau, avait déjà l'intuition que la durée est relative selon son observation.

- Je ne suis pas un spécialiste de Nietzsche, néanmoins je ne sais pas si l'on peut réduire son approche de la question du temps à la seule thèse de l'éternel retour. A vérifier.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 28 mai 2009, 20:45:00

Je ne sais plus qui a écrit "Ce n'est pas le temps qui passe, mais nous qui passons". Ainsi, la notion de temps relevant de l'ontologie, l'espèce humaine aurait codifié le temps, afin de créer des repères rassurants.

Avatar du membre
tikko
Messages : 3
Enregistré le : 13 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Sud-Ouest

Message non lu par tikko » 12 juin 2009, 17:55:00

Le temps, c'est du pognon :!:

Et à l'heure où il faut travailler plus pour gagner autant si ce n'est moins, faut pas perdre plus de temps à réfléchir à la question et retourner de suite au turbin :!:

Non mais :mrgreen: !
"Ecrire non seulement avec l'oeil mais avec l'esprit...et découvrir la vérité sous le voile des apparences." V.Wolf

"Notre vie touche à sa fin lorsque nous nous taisons et que nous aurions pu parler." M.L.King

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 12 juin 2009, 19:11:00

Ici on a le temps, on est tous chômeurs de longue durée :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
arthur
Messages : 123
Enregistré le : 30 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Waremme, belgitude

Message non lu par arthur » 12 juin 2009, 21:51:00

Pour mézigue, il est évident que les conceptions d'Einstein s'imposent et ressortent du lot...

Celles de ceint Thomas d'Aquin ne valent guère tripette... ses tentatives lamentables de démontrer l'existence de "son" dieu nous laissent, nous athées, foutrement sur notre faim...
Si les élections pouvaient changer le système, il y a longtemps qu'elles seraient supprimées...

Ni dieu, ni maître... et basta...

Avatar du membre
tikko
Messages : 3
Enregistré le : 13 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Sud-Ouest

Message non lu par tikko » 13 juin 2009, 08:10:00

racaille a écrit :Ici on a le temps, on est tous chômeurs de longue durée :P
Ca va l'faire :mdr:
"Ecrire non seulement avec l'oeil mais avec l'esprit...et découvrir la vérité sous le voile des apparences." V.Wolf

"Notre vie touche à sa fin lorsque nous nous taisons et que nous aurions pu parler." M.L.King

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 13 juin 2009, 12:18:00

Je pense que le temps dépend de la façon par laquelle on le perçoit. C'est d'ailleurs pour ça que certaines journées passent plus vite que d'autres, toutes durent 24h (pour les insomniaques  :mrgreen: ) mais notre perception du temps change en fonction des événements.

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 13 juin 2009, 22:28:00

Plus prosaïquement, le temps n'est qu'un décompte de ce qu'il nous reste à vivre sur la planète bleue ... ou verte, si l'on est écolo ... :)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 14 juin 2009, 22:09:00

Je pense que la relation espace-temps d'Einstein est indéniable.
Je pense que la notion d'éternité est un élément primordiale pour expliquer le temps. L'éternité représentant le temps  l'échelle - infini et + infini, sans début ni fin (idem pour l'espace, infiniment grand/petit), l'espace et le temps ayant le même processus, j'en déduis donc que le temps n'est que le repère d'une présence, d'un être, d'une forme, dans un espace.

Répondre

Retourner vers « Philo / Religion »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré