Julien Coupat (presque) libre

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 03 juil. 2009, 18:52:00

la justice a toujour rien contre lui , aucunes preuves, mais la police et justioce ne veulent pas passer pour des glands, alors ou iront ils ??.. fabriquées des preuves , sa c est dejas vue
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 06 juil. 2009, 15:59:00

En effet, Lambertini a raison et on ne sait pas ce qe le ministère de l'Intérieur peut sortir de son chapeau pour ne pas perdre la face.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 25 nov. 2009, 21:00:00

des nouvelles de l affaire, le temoin a charge, a eté influencé par la police, entendue sur france bleue.
un contre enquette serait en cour (le monde)
la caravane passe et les chiens aboient

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 06 déc. 2009, 16:06:00

je suis toujour cette affaire, un ans de control judiciaire, pour la campagne de julien, et lui méme,
sans aucunes solution ni preuves,(interdiction de quitter le departement, pointer a la gendarmerie tout les semaines, ne pas pouvoir ce rencontrer, )
la justice patine, elle fait trainée l affaire pour mieux l etouffer , une fois les media partis..
peut on pourrir la vie des gens sans preuves????
la caravane passe et les chiens aboient

bye

Message non lu par bye » 06 déc. 2009, 18:47:00

Et le procès de l'Etat, c'est quand ? Le procès d'Alliot-marie, et des spadassins qui ont enfermé Julien et ses copains pour rien ?

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 06 déc. 2009, 20:01:00

jespere quil y aurrat un retour de manivelle
la justice n aime pas les jeunes qui millitent pour d autre valeurs
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 18 déc. 2009, 22:36:00

Bonjour,

Mis en examen il y a un an pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste", les dix suspects dans l’enquête sur le sabotage des lignes TGV ont vu leur contrôle judiciaire considérablement allégé vendredi. La cour d’appel de Paris a pris cette décision contre l’avis du parquet général qui avait requis le maintien de l'intégralité des mesures.
Pour Julien Coupat, le chef présumé du groupe dit de "Tarnac" et les neuf autres suspects, la chambre de l'instruction n'a maintenu que l'interdiction de se rencontrer et de communiquer entre eux. Leur passeport leur a été rendu, ils n’ont plus l’obligation de "pointer" à intervalles réguliers dans les commissariats et ni de résider dans des lieux déterminés.

"Cette décision a un vrai parfum d'apaisement", a réagi Me William Bourdon, un des avocats des suspects. Début décembre, les dix mis en examen avaient écrit une tribune dans Le Monde intitulée "Pourquoi nous cessons de respecter les contrôles judiciaires". "Imaginez que vous ayez le droit de voir qui vous voulez, sauf ceux que vous aimez, que vous puissiez habiter n'importe où, sauf chez vous, que vous puissiez parler librement, au téléphone ou devant des inconnus, mais que tout ce que vous dites puisse être, un jour ou l'autre, retenu contre vous. Imaginez que vous puissiez faire tout ce que vous voulez, sauf ce qui vous tient à coeur", écrivaient-ils.
Reste à savoir ce que vont faire ces dix suspects. Me Bourdon précise qu’ils vont maintenant décider s'ils maintiennent leur position de ne plus respecter aucune de leurs obligations, quitte à être renvoyés en prison, ou s’ils vont accepter de se conformer à ces nouvelles règles. La levée de l’interdiction de communiquer entre eux était une de leurs revendications principales et n’a pas été satisfaite.

Depuis le début de l’affaire, les neuf dits de "Tarnac" nient les faits. Le parquet et la police les a décrits comme des militants "d'ultragauche". Mais de nombreux soupçons pèsent autour de la conduite de cette enquête.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 18 déc. 2009, 23:02:00

Dans l'affaire des "pseudos terroristes de Tarnac", tout a été foireux dés le début. Il y a surtout derrière le fait de vouloir protéger les français des actes terroristes, la justification de la mise en place d'une procédure judiciaire d'exception à l'égard de toute personne suspectée de terrorisme. La Loi ne peut être bien faite que si ceux qu'ils l'appliquent font preuve de discernement avec l'appui d'une procédure millimétrée.


Suite à cette affaire et la façon déplorable avec laquelle l'instruction a été menée ( cela fait quelque part penser à Outreau ), il serait urgent de revoir la législation de cette procédure...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 19 déc. 2009, 09:20:00

La procédure et revue, puisque l'instruction a té profondément modifiée.

Ceci dit, Coupat(ble) placé sous contrôle judiciaire, lesa ttentats ont subitement cessé. Coincidence ? icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 19 déc. 2009, 10:18:00

Soit cet attentat a été le fait d'une petite bande de "pieds nickelés", genre adolescents attardés qui n'avaient pas compris la portée de leur blague débile et dans ce cas là, vu le cirque, il n'y a pas de récidive.


Soit cet attentat est le fait d'une organisation structurée qui a pour seul but de nuire qui n'a aucune raison de s'arréter.


Or, cela s'est effectivement "plus ou moins" arrêté ( car il y a, de temps en temps, encore des petites "conneries" faites sur les voies mais que la Presse Nationale a fait le choix judicieux de ne pas évoquer )


Coupat, intellectuels fils de bourgeois intellos ne correspond pas trop aux deux descriptions ci-dessus !

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 19 déc. 2009, 14:48:00

pour moi quand il y a aucunes preuves, la justice doit ont tenir compte.
cette affaire a étée gonflée par les politiques, et la police, il faut des cupables, alors ont les fabriques..
se genre d affaire fait peur ,car baucoups peuvent un jour en faire les frats de cette justice politiques.
il suffit d avoir des idées , qui derange et c est partis..
la justice grande pu.... de l etat fait durée la procedure,
car il y a rien de concret, mais ils sacharnent, rien que pour ne pas perdre la face.. jusqua que les politiques en place changes, car la c est bien une affaire politique
la caravane passe et les chiens aboient

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 11 juil. 2010, 15:45:00

bizard plus rien ne sort sur cette affaire,..
icon_question la justice etouffe l affaire, peut etre ,pour que les politique sont sortent la tété haute..
de toutes facons c est trop tard
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 juil. 2010, 18:52:00

Crois-moi que si Coupat était innocent, il passerait son temps à donner des interviews et à publier ses mémoires icon_biggrin

S'il fait le gros dos, c'est qu'il mesure sa chance ! icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 11 juil. 2010, 19:27:00

le probleme pour moi c est la justice,
si elle a des preuves valable, quelle faces voires.et quelle condanne(si il y a lieu)
si elle na rien de valable(que des racontards,ou delation) quelle se taise.
une justice et une police aux odres des politiques, c est grave, ils leurs faut des coupable a tout prix, et c est pas leurs premiere erreur
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 26026
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 11 juil. 2010, 20:07:00

mps a écrit :Crois-moi que si Coupat était innocent, il passerait son temps à donner des interviews et à publier ses mémoires icon_biggrin
Il est sous contrôle judiciaire, il ne peut pas faire ce qu'il veut.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré