RSA : Mode d'emploi

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 07 juin 2009, 12:52:00

"On a tellement pratiqué la gonflette du RMI que celui qui en bénéficiait, et qui était peu qualifié, n'avait plus le moindre intérêt à travailler."

Tu parles d'une gonflette. Le RMI était de 450 euros pour une personne seule moins 80 euros s'il avait droit à l'APL soit 370 euro net pour vivre. Tu pourrais vivre avec ça toi, tu ne vivrais même pas avec ça par semaine.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 07 juin 2009, 13:01:00

Je n'ai pas beaucoup plus, étant actuellement sans emploi....Donc, tu peux garder tes sous entendu et tes caricatures...

Par ailleurs, la gauche, loin de réduire la pauvreté a, en fait aggravé le nombre de bénéficiaire du RMI, par conséquent, je crois qu'il convient de promouvoir aujourd'hui une politique de plein emploi passant entre la liberation du travail et la protection des travailleurs, acceptant la concurrence et l'économie de marché, bien évidemment, mais refusant le mondialisme qui pervertit son fonctionnement.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 07 juin 2009, 13:08:00

Ce n'est pas à toi que je répondais mais à mps.

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 07 juin 2009, 14:01:00

Georges a écrit :"On a tellement pratiqué la gonflette du RMI que celui qui en bénéficiait, et qui était peu qualifié, n'avait plus le moindre intérêt à travailler."
Tu parles d'une gonflette. Le RMI était de 450 euros pour une personne seule moins 80 euros s'il avait droit à l'APL soit 370 euro net pour vivre. Tu pourrais vivre avec ça toi, tu ne vivrais même pas avec ça par semaine.
EN couple et travaillant au noir, ils sont plus heureux que ceux qui n'ont que le smic, car en plus ils ont un tas d'avantages que n'ont pas les personnes travaillant au smic.

Garance
Messages : 650
Enregistré le : 28 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Ile de France

Message non lu par Garance » 07 juin 2009, 23:17:00

kpmpf a écrit :Je n'ai pas beaucoup plus, étant actuellement sans emploi....Donc, tu peux garder tes sous entendu et tes caricatures...

Par ailleurs, la gauche, loin de réduire la pauvreté a, en fait aggravé le nombre de bénéficiaire du RMI, par conséquent, je crois qu'il convient de promouvoir aujourd'hui une politique de plein emploi passant entre la liberation du travail et la protection des travailleurs, acceptant la concurrence et l'économie de marché, bien évidemment, mais refusant le mondialisme qui pervertit son fonctionnement.

A moins que la droite n'ait mené une politique socialisante en sous-main, comment la gauche aurait-elle pu aggravé la situation des travailleurs, puisqu'elle n'a pas été aux manettes du pouvoir depuis 1995 ... :shock:

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 juin 2009, 08:15:00

En désinformant systématiquement les gens, en les préciptant dans la rue tous les 15 jours, en bloquant le pays par des grèves hystériques, par exemple ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
arthur
Messages : 123
Enregistré le : 30 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Waremme, belgitude

Message non lu par arthur » 08 juin 2009, 12:43:00

mps a écrit :En désinformant systématiquement les gens, en les préciptant dans la rue tous les 15 jours, en bloquant le pays par des grèves hystériques, par exemple ...
Allons donc... icon_cheesygrin  les socialos, précipitant les travailleurs dans la rue et dans les grèves ! allons, c'est trop drôle... ça se saurait, voyons...ne penses-tu point que les syndicats y soient un chouïa pour quelque chose ? Et encore... lorsqu'il s'agit des syndicats réformistes, leurs directions appellent bien vite leurs troupes au calme... circulez, y'a plus rien à voir... nous autres, les leaders syndicaux, nous autres qui "savons", laissez-nous donc négocier comme nous l'entendons... avec d'autres qui "savent" aussi, les patrons et/ou les sinistres du gouvernoche... entre gens "sérieux", quoi... icon_mrgreen
Si les élections pouvaient changer le système, il y a longtemps qu'elles seraient supprimées...

Ni dieu, ni maître... et basta...

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 08 juin 2009, 12:52:00

Garance, je crois qu'en 1997 et 2002, c'etait une majorité de gauche qui dirigeait le pays...Et Chirac et Jospin s'appréciant suffisamment pour que le Président laisse sa majorité agir.

Or, sous cette période, les fermetures d'hôpitaux ainsi que le mépris de l'environnement à travers le mépris de Voynet pour la catastrophe de l'Erika démontre le desastre et l'incapacité de ces formations à atteindre le progrès social.

Enfin, il suffit d'écouter le manque de réalisme de leurs propositions pour se rendre compte de leur idéalisme et donc des déceptions, amertumes qui en découleraient s'ils étaient au pouvoir...Et les français, tout comme les européens ont refusé de leurs faire confiance pour faire face aux défis de la crise économique.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 08 juin 2009, 12:55:00

Les Français ont surtout constaté que pendant ces 5 ans passés au parlement européen l'UMP, le Modem et PS ont voté les mêmes textes.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 08 juin 2009, 14:03:00

Exactement et cela a suscité leur méfiance qui s'est traduite par l'abstention.

En ce qui concerne le MPF, il n'a pas su se démarquer des promesses et des engagements mensongers de l'UMP en matière européenne (préférence communautaire et industrielle européenne, refus de l'entrée de la Turquie, protectionnisme raisonnable....) d'une part et n'a pas su répondre aux thèmatiques écologiques alors même qu'il dispose d'un vrai programme sur ces questions.

Il conviendra desormais de voir et de placer l'UMP devant ses responsabilités si l'on souhaite pouvoir construire une alternative sérieuse au reniement d'un côté et aux démagogies de l'autre.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 08 juin 2009, 18:00:00

Je m'étonne de l'applomb avec lequel les "analystes" tentent de faire passer l'abstention pour une attitude politique assimilable à la bouderie icon_biggrin

L'abstention, c'est essentiellement le fait de gens qui n'ont rien à cirer de la politique, ce qui en soi n'est pas une maladie qu'il faielle "guérir".

La seule mesure démocratique, c'est évidemment le vote obligatoire, comme en Belgique. 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 08 juin 2009, 18:14:00

Bonjour,

Je vois que vous commentez les européennes y'a des sujets je crois, restons sur le RSA, sujet important quand même.
___________________________________

Moi j'ai une question, le RSA peut il à moyen terme réduire la pauvreté, ou au contraire l'accentuer ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
artragis
Messages : 7933
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 08 juin 2009, 19:01:00

artragis a écrit :Pour en revenir au RSA, j'aimerai moi avoir quelques précisions parce que là, ça s'embrouille un peu :
Au départ le RSA, était un élément de campagne du canidat Sarkozy qui voulait "remettre la France au travail", il était parti d'un constat disant que un certain pourcentage de personnes sans emplois se remettant au travail gagnaient moins que le RMI et se voyaient affublés de frais de transports supplémentaires. Le but du RSA, qui n'a pas tardé à mettre à l'essaie dans certaines régions françaises était de faire garder une partie du RMI aux personnes qui ont retrouvé un emploi pour leur permettre de gagner plus en travaillant qu'en ne travaillant pas et aussi d'alléger les charges de transport de ces personnes (j'ai moi même regardé les billets de bus, des forfaits "solidaires" ont été élargis aux personnes ayant un travail depuis moins de 6 mois (qui gagnent plus que le smic) et moins de 1 an (qui gagnent le smic ou moins). Au départ la gauche s'enfonça dans l'oppositionnisme, puis à la publication des premiers chiffres, au deça des attentes, ils crièrent (à leur habitude) que ce n'était pas "suffisant".
Seulement en lisant les commentaires, plusieurs personnes se sont inquiété des dérives possibles (si elles n'existent pas encore) du RSA qui finalement pouraient expliquer ces résultats si faibles. De plus beaucoup dénoncent une sorte de campagne médiatique pour peu (en fait on incite les gens à reprendre du boulot par la communication, pas par la rémunération).

Voila ma question (enfin) : Le RSA permet-il vraiment de faire ce que l'état a promis ce qu'il ferait et SEULEMENT ça?
j'aimerai avoir une réponse quand même? Jusque là on m'a juste dit qu'il ne fallait pas parler de "si peu de résultats"...
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
wesker
Messages : 32008
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Message non lu par wesker » 08 juin 2009, 19:34:00

mps, l'abstention est omise car les résultats sont à la hauteur des espérances de l'UMP qui oublie que cette abstention fait perdre au parti présidentiel plus de 5 millions d'électeurs entre le 1er tour de la présidentielle et ce scrutin.

Préférant évidemment voir le verre à moitié plein, l'UMP oublie que cette réaction est dangereuse tant pour la démocratie que pour le fossé que les français ont le sentiment d'avoir avec les politiques !

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34058
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 31 juil. 2009, 18:57:00

Bonjour,

Le Haut commissariat aux Solidarités actives déclare, jeudi 30 juillet, que 711.320 travailleurs pauvres ont déposé un dossier pour percevoir le Revenu de solidarité active (RSA) avant le 28 juillet alors que le dispositif n'a été généralisé qu'il y a deux mois.
Dans un communiqué, le Haut commissariat souligne que ce chiffre représente 35% de l'estimation du nombre total des "travailleurs modestes" qui peuvent, grâce au RSA, percevoir un complément de revenu.

Le RSA a remplacé le Revenu minimum d'insertion (RMI) le 1er juin et les premiers versements ont débuté le 6 juillet. Quelque 1,3 million de foyers ont alors perçu l'allocation: 1,1 million d'anciens titulaires du RMI et de l'Allocation parent isolé (API), et environ 185.000 "travailleurs modestes".
Début juillet, le Haut commissaire Martin Hirsch avait estimé qu'au printemps prochain, "un peu plus de 3 millions de ménages" percevraient le RSA, "soit 90% des personnes éligibles".

A terme, environ 2 millions de travailleurs pauvres devraient en bénéficier. Pour eux, le complément de revenu est en moyenne de 110 euros par mois, selon Martin Hirsch.

Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré