Le Smic n'aura pas de coup de pouce

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 juin 2009, 17:40:00

PatJol a écrit :
Georges a écrit :"Pendant ce temps-là, l'inflation a été de 186 %.

C'est complétement faux, donne-nous ta source.

http://inflation.free.fr/smic.php et http://inflation.free.fr/calculateur-inflation.php
C'est bidon ! Le meilleur baromètre pour l'augmentation des prix, c'est la baguette de pain en 1980 son prix était de 1,67 francs soit 0,254 euros, ce qui fait 3,2 fois plus cher que maintenant.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 10 juin 2009, 18:31:00

Si tu mesures le coût général de la vie à un produit, tu fais évidemment oeuvre scientifique icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 10 juin 2009, 18:36:00

Et les salaires ont augmentés de combien depuis ? (je n'ai pas la réponse hein c'est juste pour dire que parler d'augmentation des prix sans comparer aux salaires n'a pas grand intèrêt)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 10 juin 2009, 21:20:00

mps a écrit :Si tu mesures le coût général de la vie à un produit, tu fais évidemment oeuvre scientifique icon_biggrin
Il me semble que l'on a déjà donné le montant du SMIC en 1980.
Le panier de la ménagère ne tiens pas compte du prix de l'essence, des assurance diverses, des taxes, des impôts...

Avatar du membre
racaille
Messages : 8638
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Lemuria

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 22:08:00

Georges a écrit :
mps a écrit :Si tu mesures le coût général de la vie à un produit, tu fais évidemment oeuvre scientifique icon_biggrin
Il me semble que l'on a déjà donné le montant du SMIC en 1980.
Le panier de la ménagère ne tiens pas compte du prix de l'essence, des assurance diverses, des taxes, des impôts...
Ni des "nouveaux" frais qui n'existaient pas à l'époque : abonnement téléphonie mobile, abonnement télévision/chaines cinéma, abonnement internet...
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
axeland
Messages : 213
Enregistré le : 04 juin 2009, 00:00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message non lu par axeland » 10 juin 2009, 22:39:00

En effet le pouvoir d'achat augmente sans cesse même aujourd'hui. Seulement cette hausse est due à la baisse de prix du high-tech qui n'entre pas dans le "panier de la ménagère".

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 juin 2009, 07:10:00

Le panier de la ménagère ne tiens pas compte du prix de l'essence, des assurance diverses, des taxes, des impôts...
icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin  Sauf que le smicard ne paie pas d'impots, er reçoit une allocation transports !

Tu me fais songer à la rédaction d'une petite fille riche sur "une famille pauvre" :

"C'était une famille très pauvre. Le chauffeur était pauvre, la cuisinière était pauvre, le jardinier était pauvre, la femme de chambre était pauvre ..."  icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Message non lu par Georges » 11 juin 2009, 11:43:00

"Sauf que le smicard ne paie pas d'impots, er reçoit une allocation transports !"

Tu plaisantes un SMIcard célibataires paient environ un mois de salaire d'impôt.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 15:46:00

mps a écrit :

Par contre pour les socialistes, il faut que l'écart entre les smics européens diminuent, pour pourvoir engendrer des richesses, et des emplois. De plus, cela ferait le bonheur des pays de l'Est, et par la même occasion, à long terme, cela relancerait et renforcerait l'economie intra-européenne.


Pas plus qu'on ne construit un paradis social sur un désert économique, on ne pourra augmenter le smic des pays en pleine construction.

Le PS le sait très bien, et se moque une fois encore de ses électeurs en leur faisant miroiter l'El dorado !

En fait, ce qui les tracasse, c'est que nos salaires sont trop élevés et, comme il n'est pas question de les descendre, ils voudraient que le monde entier se mette à nos tarifs icon_biggrin

La prudence élémentaire serait qu'ils renoncent à ces idioties : si un smic européen s'instaure jamais, ce sera un smic moyen !

Encore heureux qu'on ne descende pas notre smic, et tant mieux si celui des pays de l'est augmentent progressivement, et tant mieux pour ces salariés et le bien être des citoyens européens, et de surcroit tant mieux pour l'économie européenne, car ces hausses se répercuteront dans la consommation, donc dans le C.A. des entreprises.
La hausse des smic en Europe est inéluctable.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 juin 2009, 16:18:00

Encore heureux qu'on ne descende pas notre smic, et tant mieux si celui des pays de l'est augmentent progressivement, et tant mieux pour ces salariés et le bien être des citoyens européens, et de surcroit tant mieux pour l'économie européenne, car ces hausses se répercuteront dans la consommation, donc dans le C.A. des entreprises.
La hausse des smic en Europe est inéluctable.
oui, sauf que la hausse du smic entrainera la hausse des salaires, et donc celle du coût de la vie ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 17:31:00

En quoi l'augmentation des salaires entraine une hausse du coût de la vie ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 juin 2009, 17:36:00

En quoi l'augmentation des salaires entraine une hausse du coût de la vie ?
tu plaisantes ? icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin

Si les salaires augmentent, les coûts de production augmentent, le prix des transports augmentent, les charges de secrétariat et de facturation augmentent,
le coût du réassortiment en rayons augmente, le coût des caissières augmentent ... et tu crois que c'est sans répercussion sur le prix des produits ?

icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 17:48:00

oui, les coûts de l'entreprise augmentent, essentiellement le coût du travail, mais la répercussion sur le coût de distribution reste minime, par conséquent les prix augmentent très peu, et de toute façon les salaires ayant augmentés cela ne pose aucun problème de pouvoir d'achat... icon_cheesygrin
Donc la hausse des salaires ne justifie pas une hausse aussi importante des prix que tu sous entends.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8007
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juin 2009, 17:59:00

Libre penseur a écrit :oui, les coût de l'entreprise pas le coût de la vie, essentiellement le coût du travail, mais la répercussion sur le coût de distribution reste minime, par conséquent les prix augmentent très peu, et de toute façon les salaires ayant augmentés cela ne pose aucun problème de pouvoir d'achat... icon_cheesygrin
Donc la hausse des salaires ne justifie pas une hausse aussi importante des prix que tu sous entends.
La hausse des salaires augmente le coût de la vie car même si les entreprises baissent leurs marges les coups que les augmentations engrangent sont suppérieurs à ces marges. Regarde un peu, il ne s'agit pas d'augmenter le coût du travail, ça oui ça n'aurait pas d'impact. Seulement, augmenter de façon générale les salaires c'est aussi augmenter les charges patronales et sociales, donc, si tu comptes on a une augmentation proportionnelle de 3 variables et non d'une seule. Ensuite, augmenter les prix ça veut dire attirer moins de monde, donc baisse des marges. S'il y a baisse des marges pour un produit, il faut que l'entreprise regagne quelque part donc ça sera sur les condtions de travail des employés ou alors sur le prix d'autre(s) produits qui souvent sont vendus aux professionnels, imagine toi que Leroy Merlin augmente les prix des matériaux les plus prisés par les professionnels. Ces professionnels, voyant leur couts augmenter augmenteront leurs prix... et ainsi de suite.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 18:35:00

Là où vous vous trompez, c'est que l'augmentation des salaires n'induit pas nécessairement une augmentation des prix.
Le seul coût réel qui est touché est celui du travail, cela augmente donc le coût de revient, cela dit les coûts de distribution et les coûts fixe, hors salaires (électricité, loyer...) restent les même.
Donc oui le coût pour l'entreprise augmente, mais l'entreprise est libre de baisser sa marge, ou de réduire d'autres coûts.
Par expérience, je sais qu'une entreprise est plus que libre de fixer le prix d'un produit (l'entreprise dans laquelle je travaillais auparavant margeait à 70/80%) la seul nécessité est de maintenir une marge suffisante (cf. point mort, seuil de rentabilité..). Tout dépend de la politique de prix pratiqué par l'entreprise. Bien sur cela dépend aussi de la solidité financière de l'entreprise.

De plus, augmenter les salaires revient a réinjecter cette augmentation dans l'économie, par conséquent cette hausse participe à augmenter le C.A., la marge de l'entreprise, donc cette hausse compense vite le manque à gagner de l'augmentation du coût du travail.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot]