Le Smic n'aura pas de coup de pouce

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
artragis
Messages : 7940
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juin 2009, 18:48:00

As-tu lu? Tu affirmes le contraire de ce que j'ai dit tout en reprenant mon développement... donc je vais faire du citation par sitation :
Le seul coût réel qui est touché est celui du travail
________________________________________________
l ne s'agit pas d'augmenter le coût du travail, ça oui ça n'aurait pas d'impact.
Le seul coût réel qui est touché est celui du travail, cela augmente donc le coût de revient, cela dit les coûts de distribution et les coûts fixe, hors salaires (électricité, loyer...) restent les même.
_____________________________________
augmenter de façon générale les salaires c'est aussi augmenter les charges patronales et sociales, donc, si tu comptes on a une augmentation proportionnelle de 3 variables et non d'une seule.
mais l'entreprise est libre de baisser sa marge
__________________________________________
augmenter les prix ça veut dire attirer moins de monde, donc baisse des marges[...].S'il y a baisse des marges pour un produit, il faut que l'entreprise regagne quelque part donc ça sera sur les condtions de travail des employés ou alors sur le prix d'autre(s) produits qui souvent sont vendus aux professionnels
Une petite précision, les marges ont deux buts : éviter la vente à perte c'est à dire tu produis 100 objets, tu as 10 défauts, 15 invendus une partie de la marge englobe le prix de ces "manqués" et ce prix là il est impossible de le réduire sans outrepasser la loi (qui interdit la vente à perte qui est considérée comme "concurence illégale") ). Ensuite, il faut ajouter la marge "bénéfice" qui elle rapportera à l'entreprise et donc de la richesse à cette entreprise, baisser par trop cette marge c'est étouffer le développement de l'entreprise et donc la préparer à la mort car elle ne pourra pas suivre la concurance du moyen terme (c'est à dire la concurence inovatrice).

Maintenant, il y a un rapport qui a été publié il y a peu montrant les marges énormes des entreprises de grande distribution, rapport qui a eu un précédent il y a un an et qui se prouve dans les soldes puisque ces distributeurs font du bénéfice alors que les prix sont baissés jusqu'à -75% (il ne font donc que 25% de leur coup d'origine !)
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 juin 2009, 18:56:00

Bonjour,

Quelques question pour toi libre penseur :
Tu penses il faut augmenter le Smic ? beaucoup ? pas beaucoup ? Ou tout les salaires en général, Et l'inflation dans tout cela ? Ne risque t'elle pas de trop augmenter ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 19:21:00

Je proposait plus haut sur ce topic, un smic à tranche variable proportionnel au bénéfice des entreprises.

.../...

Artragis, une augmentation du coût du travail n'augmente pas la marge, bien au contraire celle ci diminue, donc pour que le prix augmente, il faut que l'entreprise maintienne sa marge précédente ou augmente sa marge.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7940
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juin 2009, 19:32:00

Artragis, une augmentation du coût du travail n'augmente pas la marge
Ai-je dit ça?
donc baisse des marges

non, je n'ai pas dit que les marges augmentaient
maintienne sa marge précédente ou augmente sa marge.
C'est aussi exactement ce que je dis, faudrait vraiment apprendre à lire ! après on dira qu'on tourne en rond, mais la faute à qui? Le problème ici c'est que réduire la marge à un endroit c'est l'augmenter dans une marchandise plus chère, moins usitée et donc augmenter les coûts de luxes (moindre mal mais peu utilisé puisque le luxe rapporte trop en somme brute) ou bien dans les matières peu chères très usitées sur lesquelles l'augmentation des prix se verra à peine au départ (1 cent/unité (kg...)) mais pour ceux qui achètent beaucoup c'est un manque à gagner énorme donc une augmentation de prix à prévoir.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 20:26:00

Libre penseur a écrit : Artragis, une augmentation du coût du travail n'augmente pas la marge, bien au contraire celle ci diminue, donc pour que le prix augmente, il faut que l'entreprise maintienne sa marge précédente ou augmente sa marge.
Je voulais juste affirmer qu'on était d'accord sur ce point.

Pourquoi s'opposer à ce que je dis, si on est d'accord.
Tu ne donnes aucune objection tangible à ce que j'ai dis avant concernant la répercussion sur les prix...

Tu dis comme mps : "La hausse des salaires augmente le coût de la vie " or ce n'est pas toujours le cas.
Tu dis : "car même si les entreprises baissent leurs marges les coups que les augmentations engrangent sont suppérieurs à ces marges." c'est aussi faux que ton affirmation précédente.

Et je crois avoir prouvé le contraire.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7940
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 11 juin 2009, 20:46:00

c'est ce que je disais, on tourne en rond. Tu n'as rien prouvé, tu as tenté de reprendre ma boucle pour la contredire par ce que Norbert appellerait des "affirmations péremptoires". Je t'explique ce qu'entrenne une augmentation de salaire point de vue dépense. Et je te dis parce que c'est comme ça que ça se passe dans les faits (pas dans la théorie puisque lse marges "bénéfices" sont immenses et démesurées). Si on fait le raisonnement mathématique on voit que pour les 3/4 des produits les marges peuvent être amoindrie de 40% mais ce n'est pas fait pour deux raison : les lobbies et aussi le développement de l'entreprise. Quand tu fais du bénef ton entreprise peut diversifier, et donc sécuriser, son activité. Résultat les marges ne sont pas baissées ou alors quand elles le sont, elles sont compensées, c'est ce que j'ai dit, et voila mon argument tangible, par des augmentations de marges sur d'autres produits.
Prendre l'exemple d'une PME et de Carrefour c'est opposer deux mondes différents, tant et si bien que la PME va sacrifier son bénéfice (donc le salaire du patron) là où la grande entreprise, qui brasse trop d'argent, va parier sur un maintient des marges ou un système de compensation.
Pour moi si le SMIC n'est pas accompagné de réduction de charges et d'une obligation de maintenir les prix il ne sert à rien de l'augmenter car il fera augmenter les prix de TOUT LE MONDE. donc le coût de la vie.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 juin 2009, 20:47:00

oui, les coûts de l'entreprise augmentent, essentiellement le coût du travail, mais la répercussion sur le coût de distribution reste minime, par conséquent les prix augmentent très peu, et de toute façon les salaires ayant augmentés cela ne pose aucun problème de pouvoir d'achat... icon_cheesygrin Donc la hausse des salaires ne justifie pas une hausse aussi importante des prix que tu sous entends.


Exemple du peu d'incidence du coût de la main d'oeuvre sur les prix : une lourde enquête est menée sur les chaînes de distribution, qui majorent le prix des produits de 50 à 60 %.

Or, quand on y regarde de plus près, ces marges énormes sont absorbées pour une part par les installation, mais surtout par les salaires, à tel point de les entreprises de distribution rélisent des bééfices nets très marginaux.

Derrière la moindre carotte que tu achètes, il y a le salaire des acheteurs, du marketing, de la logistique, de la comptabilité, des secrétaires, des services de publicité, du personel d'entretien, des réassortisseurs, des caissières, du gérant ...

tu n'as aucune idée du nombre de salaires impliqués, ni de l'incidence de leurs coûts.

Mais tu deviens carrément rigolo quand tu me dis que si les salaires augmentent, le prix des denrées peut le faire sans problème !!!

D'abord, parce que des tas de gens n'ont pas de salaires, je te le rappelle.

Mais quand tes salaires planchers seront à 1 million d'euro de l'heure,  si un plat préapré en coûte deux millions, qu'auront gagné tes salariés !

Complètement zozo !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 21:00:00

Je vous invite tout deux à réviser votre comptabilité analytique.

J'ai dit :"Là où vous vous trompez, c'est que l'augmentation des salaires n'induit pas nécessairement une augmentation des prix."
Vous vous obstinez à nier une affirmation qui est vrais, et que les gens ont du mal a admettre.

Je vais illustrer par un exemple, ça sera plus simple :
L'entreprise dans laquelle je travaillais,  3/4 des salariés étaient des commerciaux, donc des revenus variables, ils ont augmentés la commission des commerciaux, tout en diminuant la marge de certains produits. La preuve que c'est possible. Vu qu'il margeait à 70/80% ils n'ont eu aucune difficulté à baisser les prix, qui plus est le CA. a augmenté, et l'entreprise se porte plutôt bien malgré la crise.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 juin 2009, 21:02:00

Bonjour,

Je pense que vous avez un peu tout les 2 raisons, car ça dépend des entreprises, certaines préfère avoir de faible marge mais produise beaucoup, d'autres ont de plus grosse marge mais produise un peu moins, certaines font des économies autres que sur les salaires, et d'autres tire les salaires vers le bas, mais de toute façon c'est toujours plus ou moins la même chose.
Augmentation de salaire => augmentation de la consommation => Augmentation de la production => Création d'emplois.
Donc non pas obligatoirement augmentation de prix, tout dépend de la politique de gestion de l'entreprise

Libre penseur tu dis : "créer un smic à tranche variable proportionnel au bénéfice des entreprises."

Comment veux tu mettre cela en place ? et sur quelle base ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 21:04:00

Ah merci, il y a que un comptable qui peut m'aider sur ce coup là.

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 11 juin 2009, 21:05:00

Libre penseur a écrit : Je proposait plus haut sur ce topic, un smic à tranche variable proportionnel au bénéfice des entreprises.

.../...

Artragis, une augmentation du coût du travail n'augmente pas la marge, bien au contraire celle ci diminue, donc pour que le prix augmente, il faut que l'entreprise maintienne sa marge précédente ou augmente sa marge.
Proportionnel au bénéfice par salarié de l'entreprise, alors.7
Parce que les très grosses entreprises font plus de bénéfices que les plus petites, c'est logique.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

PatJol
Messages : 1832
Enregistré le : 03 juin 2009, 00:00:00
Contact :

Message non lu par PatJol » 11 juin 2009, 21:06:00

Libre penseur a écrit : Je vous invite tout deux à réviser votre comptabilité analytique.

J'ai dit :"Là où vous vous trompez, c'est que l'augmentation des salaires n'induit pas nécessairement une augmentation des prix."
Vous vous obstinez à nier une affirmation qui est vrais, et que les gens ont du mal a admettre.

Je vais illustrer par un exemple, ça sera plus simple :
L'entreprise dans laquelle je travaillais,  3/4 des salariés étaient des commerciaux, donc des revenus variables, ils ont augmentés la commission des commerciaux, tout en diminuant la marge de certains produits. La preuve que c'est possible. Vu qu'il margeait à 70/80% ils n'ont eu aucune difficulté à baisser les prix, qui plus est le CA. a augmenté, et l'entreprise se portait plutôt bien malgré la crise.
Tu ne peux quand même pas généraliser à partir d'une entreprise qui faisait 70 à 80 % de marge !
Les entreprises font généralement beaucoup moins de profit que ça.
Dans une discussion, le difficile, ce n'est pas de défendre son opinion, c'est de la connaître.
André Maurois

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34069
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 juin 2009, 21:08:00

Bonjour,

De rien, si tu veux je peux sortir mes cours de compta analytique, il n'y a aucun problème icon_biggrin . Libre penseur tu n'as pas répondu à ma question, je la repose : tu dis : "créer un smic à tranche variable proportionnel au bénéfice des entreprises."

Comment veux tu mettre cela en place ? et sur quelle base ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2167
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 11 juin 2009, 21:11:00

PatJol a écrit :
Libre penseur a écrit :



Je proposait plus haut sur ce topic, un smic à tranche variable proportionnel au bénéfice des entreprises.

.../...

Artragis, une augmentation du coût du travail n'augmente pas la marge, bien au contraire celle ci diminue, donc pour que le prix augmente, il faut que l'entreprise maintienne sa marge précédente ou augmente sa marge.





Proportionnel au bénéfice par salarié de l'entreprise, alors.7
Parce que les très grosses entreprises font plus de bénéfices que les plus petites, c'est logique.



Tout a fait, pour vous répondre à toi et Politicien:
Je donne à titre d'exemple : smic 1000 €/net si entreprise à faible bénéfice, 1100 €  bénéfice moyen, 1200 €  bénéfice élevé, ceci n'est qu'une proposition.

PatJol a écrit :


Libre penseur a écrit :



Je vous invite tout deux à réviser votre comptabilité analytique.

J'ai dit :"Là où vous vous trompez, c'est que l'augmentation des salaires n'induit pas nécessairement une augmentation des prix."
Vous vous obstinez à nier une affirmation qui est vrais, et que les gens ont du mal a admettre.

Je vais illustrer par un exemple, ça sera plus simple :
L'entreprise dans laquelle je travaillais,  3/4 des salariés étaient des commerciaux, donc des revenus variables, ils ont augmentés la commission des commerciaux, tout en diminuant la marge de certains produits. La preuve que c'est possible. Vu qu'il margeait à 70/80% ils n'ont eu aucune difficulté à baisser les prix, qui plus est le CA. a augmenté, et l'entreprise se portait plutôt bien malgré la crise.




Tu ne peux quand même pas généraliser à partir d'une entreprise qui faisait 70 à 80 % de marge !
Les entreprises font généralement beaucoup moins de profit que ça.



Non t'inquiète pas je ne généralise pas, et c'est vrais que c'est un cas exceptionnel, je voulais juste prouver que c'était possible.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré