7 juin : les Elections européennes c'est parti

Venez parler des élections européennes qui se passeront en juin
Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 08 juin 2009, 10:00:00

nevik a écrit :Sarkozy n'est pas à son apogée ce n'est un secret pour personne, mais forcement comme toute personne qui met en place des réformes à la fois nécessaires et impopulaires (car le Français réfute le changement, un problème que nous trainons depuis bien longtemps) il est vite décrié.
1. C'est quoi "le" français exactement ?

2. De quel changement parles-tu ? L'esprit réactionnaire prône lui-aussi le changement, un retour vers le passé. Le changement proposé par l'UMP n'est plus majoritaire dans ce pays si l'on se réfère au score de ce scrutin européen.
nevik a écrit :Dernière chose,
si les verts veulent continuer à attirer des voix, il faut absolument qu'ils cessent de s'allier bêtement avec la gauche voir l'extrême gauche. Aujourd'hui si on regarde le spectre des personnes qui portent un fort interêt à l'écologie, on se rends compte que la gauche n'y est pas forcement majoritaire.
Certains ont bien compris qu'on peut mener une politique de droite avec des objectifs écologiques important.
L'alliance entre le capitalisme et l'écologie est de plus en plus forte parce que l'écologie créera les emplois de demain .... "regardons le financement d'HOME" (que je ne critique en aucun cas mais qui semble t-il à fait beaucoup de bruit à gauche cf : libération ).
La droite politique française ne s'intéresse pas à l'écologie. Tout au plus à l'environnement, et encore... C'est un fait patent et presque traditionnel dans notre pays depuis l'avènement de l'écologie. D'ailleurs la droite a toujours nié les principaux combats écologiques : la lutte contre la déforestation, la lutte contre la pêche industrielle, la demande du démantèlement du nucléaire, l'interdiction de la chasse récréative, l'interdiction de la vivisection, l'interdiction de la corrida, l'incitation à l'agriculture biologique, le rejet des cultures OGM, etc.
Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi l'UMP la ramène en matière d'écologie et que ce parti essaie de se placer en arbitre qui distribue les bons points à droite et à gauche. C'est ridicule et ça ne trompe personne.

Edit :

Merci pour ta réponse Nevik. C'est étonnant que tu connaisses des sarkozystes en dehors des cercles politiques, moi je n'en rencontre jamais hors les forums politiques. Je connais des gens qui votent UMP mais par contre aucun qui apprécie Sarko. ils votent juste UMP parce qu'ils ne se voient ni voter Modem ni voter MPF.

En parlant de droite et de fonction publique... j'ai un ami qui travaille au ministère de la culture et dans son service ils ne sont que deux de gauche, le reste étant très ancré à droite. C'est un peu grâce à lui que j'ai pris conscience à l'époque qu'il y avait un sacré paquet de fonctionnaires de droite et que par extension tous les sympathisants de droite n'étaient pas anti-fonctionnaires primaires :)

En ce qui me concerne je ne diabolise pas trop l'électorat UMP, je m'inquiète plutôt sur son masochisme exacerbé qui a la fâcheuse tendance à tous nous mener à la ruine. Mais ce n'est en aucun cas de la diabolisation dans le sens où la droite de gouvernement fait plus pitié que peur.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7847
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 08 juin 2009, 17:50:00

je rappelle juste que l'écologie n'est pas une politique... Aucun écolo de gauche n'y connait quoi que ce soit à l'écologie. Demandez à un agriculteur français ce que c'est que l'écologie et il vous dira que c'est un ministère qui lui a lié les mains dans le dos alors même que la France a toujours été un pays qui abîmait peu la biodiversité. Même s'il n'y en a plus trop on trouve encore des bocages qui n'ont pas attendu les écolos pour être protégtés ! Quant aux agriculteurs bios, il y en a de plus en plus en France !
Maintenant regardons d'autres corps de métiers... Chez moi j'ai des panneaux photovoltaïque. Je connais bien des industriels qui font tout pour économiser leur énergie et revendre leur déchêts à des organismes de recyclage qui en feront une nouvelle marchandise.

L'écologie c'est laisser l'être vivant dans son milieu, c'est pas faire ce que veulent les verts... C'est un jeune convaicu par les enjeux écologistes qui vous parle. C'est un jeune dont les oncles sont orticulteurs, dont le père est ingénieur agricole, dont le père est en train de créer des cultures sous serre avec haie vives de moringa (pour un groupe électrogène) etc.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
nevik
Messages : 31
Enregistré le : 11 mai 2009, 00:00:00
Localisation : nord

Message non lu par nevik » 08 juin 2009, 18:15:00

artragis a écrit : je rappelle juste que l'écologie n'est pas une politique... Aucun écolo de gauche n'y connait quoi que ce soit à l'écologie. Demandez à un agriculteur français ce que c'est que l'écologie et il vous dira que c'est un ministère qui lui a lié les mains dans le dos alors même que la France a toujours été un pays qui abîmait peu la biodiversité. Même s'il n'y en a plus trop on trouve encore des bocages qui n'ont pas attendu les écolos pour être protégtés ! Quant aux agriculteurs bios, il y en a de plus en plus en France !
Maintenant regardons d'autres corps de métiers... Chez moi j'ai des panneaux photovoltaïque. Je connais bien des industriels qui font tout pour économiser leur énergie et revendre leur déchêts à des organismes de recyclage qui en feront une nouvelle marchandise.

L'écologie c'est laisser l'être vivant dans son milieu, c'est pas faire ce que veulent les verts... C'est un jeune convaicu par les enjeux écologistes qui vous parle. C'est un jeune dont les oncles sont orticulteurs, dont le père est ingénieur agricole, dont le père est en train de créer des cultures sous serre avec haie vives de moringa (pour un groupe électrogène) etc.
En partie Ok avec ce que tu dis artragis . icon_lol

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 08 juin 2009, 20:21:00

artragis a écrit :je rappelle juste que l'écologie n'est pas une politique... Aucun écolo de gauche n'y connait quoi que ce soit à l'écologie. Demandez à un agriculteur français ce que c'est que l'écologie et il vous dira que c'est un ministère qui lui a lié les mains dans le dos alors même que la France a toujours été un pays qui abîmait peu la biodiversité. Même s'il n'y en a plus trop on trouve encore des bocages qui n'ont pas attendu les écolos pour être protégtés ! Quant aux agriculteurs bios, il y en a de plus en plus en France !
Ton affirmation qui tient les écolos de gauche pour des tocards en leur domaine est absolument gratuite.

D'autre part, il n'y a pas qu'un seul type d'agriculteur en France. Pour en avoir dans mes proches et dans ma famille je peux te garantir que ce que tu affirmes est faux pour les paysans un minimum impliqués dans la qualité de leurs production. Les autres, formés aux Jeunesse Acricoles Chrétiennes à coup de pesticides, insecticides et autres engrais phosphatés, sont d'indécrottables pollueurs.

Savais-tu qu'il n'y a pas assez de production bio en France pour faire face à la demande ? La majorité des fruits et légumes bios disponibles sur le marché français vient d'Allemagne et des Pays-Bas.
artragis a écrit :Maintenant regardons d'autres corps de métiers... Chez moi j'ai des panneaux photovoltaïque. Je connais bien des industriels qui font tout pour économiser leur énergie et revendre leur déchêts à des organismes de recyclage qui en feront une nouvelle marchandise.
Les panneaux photovoltaïques c'est très polluant à fabriquer et très difficile à recycler. Encore un exemple de solution environnementaliste, "écologie de facade" pour sauver la face :P
artragis a écrit :L'écologie c'est laisser l'être vivant dans son milieu, c'est pas faire ce que veulent les verts... C'est un jeune convaicu par les enjeux écologistes qui vous parle. C'est un jeune dont les oncles sont orticulteurs, dont le père est ingénieur agricole, dont le père est en train de créer des cultures sous serre avec haie vives de moringa (pour un groupe électrogène) etc.
si tu étais réellement un écologiste convaincu, tu ne voterais pas pour un parti qui se contrefout de ce type d'enjeux. La preuve par la démonstration du pathétique Grenelle de l'environnement ;)

Ce qui fait ch... la droite justement avec les Verts c'est qu'ils ont vraiment une politique écologique. Ils sont relativement proches de l'écologie sociale, doctrine initiée par Murray Bookchin. Les autres écologistes du paysage politique français se disent dégagés de la politique, ce qui est soit faux, soit idiot.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7847
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 08 juin 2009, 20:41:00

si tu étais réellement un écologiste convaincu, tu ne voterais pas pour un parti qui se contrefout de ce type d'enjeux
Une partie te ton intervention obtiendra le fameux "avec des si on referai le monde"... l'autre obtiendra "je ne vote pas, je n'ai que 17 ans l'ami"
Ce qui fait ch... la droite justement avec les Verts c'est qu'ils ont vraiment une politique écologique.
Ce n'est pas mon avis d'où mon exagération du "tocard écolo de gauche". Certes ils ont des idées à certains moment mais ces écolos se contre fichent éperduement de l'écologie réelle, c'est un peu pour le débat des radars, il faut faire du gain avec un principe. Après, est-ce que ça marche...
D'autre part, il n'y a pas qu'un seul type d'agriculteur en France. Pour en avoir dans mes proches et dans ma famille je peux te garantir que ce que tu affirmes est faux pour les paysans un minimum impliqués dans la qualité de leurs production.
Quelle partie de mon intervention est en contradiction avec ces personnes de ta famille?
Les autres, formés aux Jeunesse Acricoles Chrétiennes à coup de pesticides, insecticides et autres engrais phosphatés, sont d'indécrottables pollueurs.
Ceux là même qui subissent de lourdes amandes, qui ont des quotas et qui finalement abîment des terres qui ne produisent plus assez très rapidement.
Les panneaux photovoltaïques c'est très polluant à fabriquer et très difficile à recycler. Encore un exemple de solution environnementaliste, "écologie de facade" pour sauver la face Razz
Toute usine électrique est polluante à produire donné qu'il faut... produire. Maintenant, quelle type de pollution est engendrée par la création de panneau? (ce n'est pas une question rhétorique, j'attends vraiment une réponse) De la polution au CO2? De la polution aux produits chimiques?
Savais-tu qu'il n'y a pas assez de production bio en France pour faire face à la demande ? La majorité des fruits et légumes bios disponibles sur le marché français vient d'Allemagne et des Pays-Bas.
Ai-je affirmé le contraire? La réglementation française pour le bio et d'autant plus sévère qu'on est dans un pays où les règlementations sont extrêmement strictes.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 08 juin 2009, 20:54:00

Qu'est-ce que te permet d'affirmer que les Verts se foutent de l'écologie ? C'est comme si j'affirmais que l'UMP se fout de la croissance, tu me demanderais certainement ce qui me pousse à dire ça ;)

PS : J'ai dit que certains agriculteurs français ne considèrent pas l'écologie comme une lubie ministérielle là où tu affirmais que l'agriculteur français, quel qu'il soit, considère l'écologie comme une contrainte. Certains - pas assez manifestement - ne conçoivent pas l'agriculture sans un minimum de civisme "vert" sans rien attendre en contrepartie de qui que ce soit excepté la reconnaissance de leur travail par leur clientèle.

PPS : Pour les panneaux photovoltaïques, c'est principalement une pollution chimique. Néanmoins j'ai appris il y a deux ans que des chercheurs israéliens avaient réussi à mettre au point un panneau plus de 1000 fois plus puissant que les anciennes technologies (ils pensent être en mesure de fournir toute la demande énergétique israélienne en couvrant "seulement" 27km² de désert avec ces panneaux ; enfin c'est ce que j'avais lu à l'époque dans un journal scientifique israélien sur le web). On peut penser qu'à terme la pollution par les panneaux solaires sera quantité négligeable par rapport à une production égale d'énergie par la filière nucléaire par exemple.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 34015
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 08 juin 2009, 21:46:00

Bonjour,

Artragis, racaille vous pouvez commenter, mais faire des sujets dans les sujets, évitez s'il vous plait, si vous souhaitez faire un sujet sur l'agriculture n'hésitez pas.
D'ailleurs, savez vous qui a dit en 2004 ça :

"C’est toujours un plaisir de nous retrouver dans un Conseil national au lendemain d’une victoire. Ça n’a pas toujours été le cas, il faut goûter ces moments-là et ne pas penser qu’ils vont se répéter toujours de façon mécanique.
(...)
Le Parti socialiste, pour sa part, réalise, avec 29 % des voix, son meilleur résultat depuis l’élection au suffrage universel du Parlement européen. Et c’est d’autant plus remarquable que la dispersion des listes n’avait jamais été aussi grande le mode de scrutin jamais aussi compliqué. Dans le cadre d’un scrutin proportionnel où, à la différence des régionales et des cantonales, il n’y avait aucune dynamique majoritaire, le fait que le Parti socialiste ait été capable, non seulement d’être l’instrument de la sanction mais aussi d’être le moyen d’affirmer clairement une vision de l’Europe et donc de permettre aux citoyens d’afficher une préférence, est pour nous un signe de confiance qui devra se traduire demain par une adhésion à notre projet."

C'est M. François Hollande, alors qu'à l'époque l'abstention était de 54%, alors moi j'ai une question en quoi le résultat est il différent qu'en 2004 ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Libre penseur
Messages : 2138
Enregistré le : 17 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Vendée

Message non lu par Libre penseur » 08 juin 2009, 22:08:00

Ce que je retiens :

60% d'abstention, les français n'ont toujours pas compris que les élections européennes sont un enjeu majeur pour notre avenir économique et social.

Il tient donc de tenir compte de cette abstention, pour se rendre compte de l'objectivité des résultats de ces élections... :roll: A noter que les couches populaires ont peu votés.

28% UMP. Bravo, ils sont su maintenir leur électorat, d'ailleurs assez simplement car la droite étant peu ou prou divisé, de plus leur acolytes souverainistes (libertas) et nationalistes (fn) se sont ramassés.
17% PS, belle ramassée qui s'explique par leur division interne.
16%, Europe écolo, bravo, les verts n'ont jamais fait un tel score dans quelconques élections.
8% MoDem, Déçus, Bayrou s'est trop focalisé sur l'antisarkozysme, et n'a pas su défendre  son projet, dommage car le MoDem est profondément pro-europén.
6% Gauche de la gauche (npa, front de gauche, lo) Pas si mal,  mais la crise actuel étant du au libéralisme, leurs voies devaient être beaucoup plus conséquentes.

Il est clair qu'un problème majeur se pose, pour affronter l'ump aux présidentielles, un ralliement s'impose, une gauche plurielle ou un centre-gauche s'envisage.

Avatar du membre
nevik
Messages : 31
Enregistré le : 11 mai 2009, 00:00:00
Localisation : nord

Message non lu par nevik » 09 juin 2009, 07:09:00

Le fort taux d'abstentionnisme ùe semble encore plus important que les résultats.
comme libre penseur l'a mentionné , les couches populaires ont peu votés .
Cependant la gauche a tendance à s'approprier les voix des abstentionnistes alors que les dernières élections présidentielles et quelques sondages ont montrés que la couche populaire avait tendance à voter à droite .

 

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 09 juin 2009, 09:32:00

Libre penseur a écrit :Ce que je retiens :
60% d'abstention, les français n'ont toujours pas compris que les élections européennes sont un enjeu majeur pour notre avenir économique et social.

Il tient donc de tenir compte de cette abstention, pour se rendre compte de l'objectivité des résultats de ces élections... :roll: A noter que les couches populaires ont peu votés.

28% UMP. Bravo, ils sont su maintenir leur électorat, d'ailleurs assez simplement car la droite étant peu ou prou divisé, de plus leur acolytes souverainistes (libertas) et nationalistes (fn) se sont ramassés.
17% PS, belle ramassée qui s'explique par leur division interne.
16%, Europe écolo, bravo, les verts n'ont jamais fait un tel score dans quelconques élections.
8% MoDem, Déçus, Bayrou s'est trop focalisé sur l'antisarkozysme, et n'a pas su défendre  son projet, dommage car le MoDem est profondément pro-europén.
6% Gauche de la gauche (npa, front de gauche, lo) Pas si mal,  mais la crise actuel étant du au libéralisme, leurs voies devaient être beaucoup plus conséquentes.

Il est clair qu'un problème majeur se pose, pour affronter l'ump aux présidentielles, un ralliement s'impose, une gauche plurielle ou un centre-gauche s'envisage.

Le terrorisme intellectuel des médias sur le "réchauffement climatique" e tutti quanti, avec, cerise sur le gâteau, la projection de ce film catastrophe sur la mort programmée (pour dans combien ? 43, 52 années ?) de la planète a fait le succès de cette liste écolo-pastèque (vert dehors, rouge dedans) dont les élus vont s'empresser d'aller rejoindre le groupe socialiste à l'Assemblée de Strasbourg. Ils ont l'air malin les bobos de la "bio-diversité"...
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 09 juin 2009, 10:33:00

Libre penseur a écrit :Ce que je retiens :

60% d'abstention, les français n'ont toujours pas compris que les élections européennes sont un enjeu majeur pour notre avenir économique et social.

Il tient donc de tenir compte de cette abstention, pour se rendre compte de l'objectivité des résultats de ces élections... :roll: A noter que les couches populaires ont peu votés.
Ce qui est excellent c'est que les jeunes électeurs se sont abstenus à plus de 80%. C'est le vrai divorce entre la jeunesse et la classe politique. Mai 68 en a rêvé, Sarkozy l'a fait ! icon_cool

icon_mrgreen icon_mrgreen icon_mrgreen
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 10 juin 2009, 18:31:00

Ca démontre en effet que les "jeunes" électeurs n'ont pas été "sensibles" aux appels de la gauche révolutionnaire, contrairement à ce que les médias essaient de nous faire avaler avec les blocages des universités ("Les" jeunes par ci, "les" jeunes par là)
Ils sont passé où les "militants" étudiants ?
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 20:28:00

La vraie gauche révolutionnaire appelle à l'abstention depuis que les élections existent :P
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
arthur
Messages : 123
Enregistré le : 30 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Waremme, belgitude

Message non lu par arthur » 10 juin 2009, 21:50:00

racaille a écrit :La vraie gauche révolutionnaire appelle à l'abstention depuis que les élections existent :P

Erreur, Racaille... la gauche "révolutionnaire" appelle à voter... pour elle-même, lorsqu'elle se présente ! ceci en vue de construire le seul et unique Parti "révolutionnaire", celui qui, oeuf corse, regroupera "les éléments les plus conscientisés de la classe ouvrière" icon_biggrin  qui, "conscients" et forts de la "supériorité de leurs idées", se croiront investis de ce devoir "sacré" de dicter leurs "consignes" au prolétariat en lutte...
Non, Racaille... les seuls à prôner l'abstention ou le vote nul sont les anars... depuis toujours ! ce sont également, constamment, les seuls à proposer l'action en lieu et place des élections sociales- "démocrates"...à savoir, dans la rue, dans les grèves, dans toutes les luttes des travailleurs...
Si les élections pouvaient changer le système, il y a longtemps qu'elles seraient supprimées...

Ni dieu, ni maître... et basta...

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 10 juin 2009, 22:17:00

En fait je ne pensais pas à l'extrême-gauche traditionnelle mais à tous les socialistes révolutionnaires, anars, nationalistes révolutionnaires (à cheval entre la gauche et la droite, certes), conseillistes, blanquistes, situs, etc.

Evidemment ça ne pèse pas lourd dans la balance :)

PS : a noter que dans les rangs libertaires français, le débat autour de l'utilité du vote blanc reconnu et comptabilisé commence à pointer son nez. il y a eu un long fil de discussion sur le site du journal L'En-Dehors à ce sujet il y a deux ou trois ans et depuis l'idée fait son chemin. il ne s'agit pas de se conformer au système mais de tirer une conclusion sur des dizaines d'années d'abstention inutiles, l'abstention étant très méprisée par la morale citoyenne officielle.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Verrouillé

Retourner vers « Election Européenne 2009 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré